Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’art est mort....

L’art est mort....

Jadis, dans des contrées et nations aujourd'hui éteintes l'art a rayonné, triomphé, mais des suites d'un puissant cataclysme humain il s'en est retourné sur sa montagne ; et aux hommes n'a jamais plus offert sa substance et sa puissance.

Chez les Anciens l'art est sensé, déterminé, codifié, il a une essence et une fin. Et ces deux dernières ne sont pas antithétiques, le divin y étant inhérent.

Vivant dans un monde non aliéné par les vices et les maux intrinsèques aux individuds vils, l'artiste est en osmose et surtout en symbiose avec le monde naturel, la divine Nature. L'artiste n'a pas pour finalité de dénigrer la Nature, mais bel et bien de la magnifier, voire même de la corriger. L'idiosyncrasie de l'artiste Grec est belle et pure, dans son dessein de magnifier la Nature, il outrepasse même ses fonctions originelles en se voulant à son tour créateur.

Ainsi, il grimpe la montagne artistique et l'espace d'une œuvre corrige l'oeuvre du Créateur. Le Grec met donc en place une profonde dichotomie : d'une part le beau et de l'autre le laid. Beau et laid n'étant pas contingents, mais issus d'une volonté divine, l'artiste dans une divine et non blâmable outrecuidance choisit de mettre en place une idée du beau archétypique et de se détourner du laid et de ses corollaires. Ce type d'artiste est donc divin, jamais il ne songe à exprimer sa subjectivité. Pour dessein il ne tend qu'à glorifier la nature, et à la refondre selon un paradigme artistique enclin non pas au laid mais au beau, non pas à l'humain mais au divin. Chez lui l'idée de Bien recouvre alors toutes les valeurs qui élèvent la vie, qui concourent au triomphe de la volonté de puissance. L'artiste de par son osmose avec la nature, donne au monde une œuvre dont le processus est calqué sur celui de la nature. Telle une fleur, son œuvre germe d'abord dans les méandres et les profondeurs de la terre. Un nombre incommensurable de graines artistiques germe alors sous terre, et peu nombreuses seront celles qui verront la lumière du soleil. Tel un processus de sélection naturelle, les oeuvres qui se borneront à un dessein uniquement sous terrestre ou même seulement terrestre ne verront jamais le jour. Par contre croitront les graines qui ont pour dessein de s'élever du monde sensible vers un monde plus divin et surtout moins humain. La fleur dont l'essence réside dans cette graine qui représente quant à elle le paroxysme de la puissance en art, le triomphe du coté divin qui sommeille au sein d'une minorité d'individus.


Malheureusement, ce qui a été ne peut plus être. La morale artistique de même que la morale antique ont succombé des suites d'une foudroyante maladie : le judéo-christianisme. Ce dernier ayant entrainé une inversion des valeurs faisant du mal jadis tant honnis le Bien suprême tandis que le Bien des Anciens fut annihilé par leurs vils instincts.

D'aucuns diront mais quelle est donc la conséquence de cette inversion des valeurs, mais artistiquement parlant à quoi conduit le judéochristianisme ? On entend déjà ruminer les sages esprits des tenants du Moloch artistique actuel se demandant " mais où est le mal ? "

A cette question nous répondrons : le mal de l'art est dans le Mal. Ou pour être plus clair avec ses esprits corrompus : le mal de l'art est dans votre , Bien qui s'est substitué à l'Antique Bien. Votre Bien qui jadis était le mal absolu.

L'art aujourd'hui s'avilie d'heure en heure. Il n'est plus que l'expression du ressentiment et des vils esprits. Adieu l'ode à la divine nature, nous assistons aujourd'hui à l'avènement d'un art trop humain et surtout enclin à une véritable aversion vis à vis de la nature. Que sont les artistes aujourd'hui ? Quelle est leur idiosyncrasie pouvant expliquer le caractère vain de leur création ?

Ressentiment, folie, maladie, dépression, drogue, échec, frustration constituent aujourd'hui la graine de leur œuvre. Mais hélas le soleil moderne, l'Argent, octroie à ces rats de la création la possibilité de pénétrer dans les musées. Musées et autres galeries qui aujourd'hui devraient être interdits au public, et réservés aux psychiatres tant l'art actuel est en symbiose avec la maladie.

D'aucuns ne nieront que l'on utilise l'art comme un palliatif pour guérir l'aliénation des humains, mais puisque la société elle même toute entière est devenue pervertie et aliénée ces fous ont été ériges en fous géniaux, en artistes.

L'expression de leurs entrailles suintantes et putrides est devenue oeuvre d'art. On s'arrache avec folie les bribes d'un esprit aliéné, on gagne de l'argent grâce à un dépressif, on spécule grâce à un névrosé, et on s'enrichit avec un drogué psychopathe....

Alors oui, l'art est mort. Symptôme d'une société en voie de décrépitude, avatar d'un homme qui ne marche plus sur les sentiers qui mènent à l'auguste Montagne, mais qui s'enlise de jour en jour dans les tréfonds de la nature, dans les égouts de la société, lieu de villégiature des rats et autres rongeurs.

Liccia Dominique



Sur le même thème

Les effets thérapeutiques de la Beauté dans l'Art
La 5e République et les lois d'opinion
Sortir de la récession : renaissance de la civilisation en Grèce antique
Une biographie de Judas
Portraits troublants: Nathalie COTTON, plasticienne, et artiste surprenante de la pyrogravure


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par tikhomir (---.---.---.227) 3 avril 2012 11:38

    « La morale artistique de même que la morale antique ont succombé des suites d’une foudroyante maladie : le judéo-christianisme. »

    Forcément... Comme c’est original...

  • Par latortue (---.---.---.28) 3 avril 2012 11:40
    latortue

    eh oui l’art est mort ,car aujourd’hui tout est art même les ’’merdes d’artiste’’ c’est bien se foutre du monde ,surtout quand on pense qu’une bonne partie de notre budjet de la culture et autre connerie, subventionne ce genre de bouse, quand je dit subventionne c’est soutient en achetant des oeuvres, enfin des oeuvres’’ des bouses quoi’’ de copain de copain du microcosme bobo parigo intello snobinard.

  • Par Pierre de Vienne (---.---.---.99) 3 avril 2012 11:54
    Pierre de Vienne

    Si l’art est mort, vous avec, bon débarras.

  • Par Pierre de Vienne (---.---.---.99) 3 avril 2012 12:18
    Pierre de Vienne

    Vous vous rendez compte dans votre débile argumentaire que vous utilisez les mêmes méthodes de dénégation, de mise à l’index, il n’y pas si longtemps dans les années trente un parti montait une exposition d’un « art dégénéré » de sinistre mémoire. 

    Quelle sera la prochaine étape ? la mise en forme d’une liste d’artistes et de galeries à détruire ? Votre détestation vous aveugle, je n’ose penser que cela soit dû à des frustrations et des jalousies d’artiste incompris , je vous conseille pourtant de vous adonner à l’art sans tenir compte de ce que font vos contemporains, vous y retrouverez des joies simples et moins de certitudes.
  • Par SATURNE (---.---.---.193) 3 avril 2012 12:27
    SATURNE

    Pierre de Vienne a raison.
    Mais puisque l’art est mort, mangeons du cochon...

  • Par edend (---.---.---.32) 3 avril 2012 13:03
    edend

    L’art n’est pas mort : on l’assassine chaque jour en faisant passer le spectacle pour de l’art.

    L’art n’est pas une marchandise mais un outil de connaissance de soi et des autres.

    C’est le miroir qui révèle, la catharsis nous donne la possibilité de travailler sur notre psyché.

    Vous pouvez adorer des productions stériles de conformisme (académisme dogmatique), vous pouvez adorer des productions stériles d’anticonformisme (contre culture poseuse), vous pouvez même utiliser le divertissement pour meubler votre vide.

    Apprenez à créer vous n’aurez plus besoin de critiquer avec des articles, pour les aveugles vos œuvres seront un message bien plus adéquat. Pour les voyants votre vie sera un message bien plus adéquat.

    L’art total est devenu accessible à tous avec internet, la culture libre se partage, comme une invitation à créer un monde ou toutes et tous créés pour toutes et tous.

    3 exemples de musiques libres en téléchargement gratuit :
    http://archive.org/details/Necktar2...
    http://archive.org/details/AppelALI...
    http://www.dogmazic.net/Parrhesia_S...

    3 exemples de videos libres en téléchargement gratuit :
    http://archive.org/details/TheIdeaB...
    http://archive.org/details/TheAcidK...
    http://archive.org/details/Infinite...

    3 exemples d’écrits libres (téléchargement gratuit epub et pdf) :
    http://www.inlibroveritas.net/lire/...
    http://www.inlibroveritas.net/auteu...
    http://eternelespoir.blogspot.fr/

    Il eut peut être été préférable d’écrire l’art est légèrement méconnu ;)

    Love+Share+Dream = Peace

  • Par Soi Même (---.---.---.36) 3 avril 2012 16:51

    Une forme d’art est mort, celui qui est liés à ce que les antiques nous ont légués.

    Oui l’art du figuratif, du beau est mort, et en même temps il vit une métamorphose dans l’art qui va s’exprime entre l’équilibre de la beauté et de la laideur. 
    Pour que cela se vivent, il ne faut pas négligé de continué d’avoir le lien avec le monde spirituelle qui va nous guides de mains sur dans cette voix.

    https://upload.wikimedia.org/wikipe...

    http://www.evilstyle.net/wp-content...

    http://2.bp.blogspot.com/_snyK7Glbh...

  • Par Aita Pea Pea (---.---.---.162) 3 avril 2012 19:57
    Aita Pea Pea

    L’art est mort.......nous ne sommes pas maitre des notions d’art du futur,ce sera à nos descendants de juger,et parfois en se trompant par rapport à leurs propres decendants ...... ;etc,etc etc.......

  • Par Soi Même (---.---.---.146) 3 avril 2012 20:16

    Il serrait bon de définir ce que veux dire Artiste, car en réalité l’idée que se fait de l’Art aujourd’hui est plus une affaire d’Ego démesuré narcissique, que une véritable démarche artistique.
    Il est étonant comment nos artistes sont bavard sur leurs démarches et peut profond sur le fait d’êtres artiste.
    Actuellement, nous avons plus de change de découvrir de véritable artiste qui s’ignore, que d’artiste dans la liste des célébrités estampillés par le marché de l’Art.

  • Par dom y loulou (---.---.---.241) 4 avril 2012 01:17
    dom y loulou

    l’art ne meurt pas du fait que vous le consommiez


    Nietzsche aussi avait déclaré que Dieu était mort...

    mais il vous permet pourtant encore de déblatérer

    ou si vus préférez...

    de juger avec autant de mépris ce que vous choisissez de piller

    l’art est parfaitement intemporel, cela vous dit quelque chose ?

    les instants des oeuvres qui demandèrent le sang de ceux qui vous les amenèrent

    sont des traces

    libre êtes-vous en effet de vous en éloigner tant que vous ne les voyez plus

    les constellations des arts seront pour vous alors comme des planètes lointaines que vous pourriez rêver irréelles, mais qui du noyau-même de l’ADN, des mandalas infinis qui se recréent en suivant chaque onde façonnant votre instant et gardant ainsi toutes les mémoires comme autant de possibles...

    l’art est mort ? vraiment ? En vous peut-être à cause de votre jugement bien trop tranchant qui vous sépare de l’art comme un sabre sépare la tête d’un pauvre aom que vous affligez de votre cruauté sans bornes

    le verbe est une arme à double tranchant

    méfiez-vous des arts de la guerre seuls rescapés de votre plaidoirie

  • Par bert (---.---.---.233) 4 avril 2012 03:00
    bert

    l’art est mort vive le métal

    hihihihi
  • Par MarcP (---.---.---.63) 4 avril 2012 12:28

    Ignorance et mauvaise foi, analyse inspirée et portée par la haine et non par la connaissance et l’objectivité. L’art inspiré par la Bible a produit les plus grandes et les plus belles œuvres jamais réalisées. En peinture, en musique, en littérature, rien ne les a jamais égalées. C’est le modernisme puis surtout le postmodernisme qui ont corrompu non seulement l’art mais toute la société. C’est le gauchisme partout infiltré et le rejet de Dieu qui seul possède la Bonté et la Beauté qui ont produit des fruits conformes à leur nature. Il faut être singulièrement aveugle pour ne pas le discerner.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Liccia Dominique

Liccia Dominique
Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article

Art


Palmarès







Partenaires