• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’été de tous les sages persiflages

L’été de tous les sages persiflages

Le nouveau livre de Gonzague Saint Bris ne nous emballe point.

gsb.jpgTout à fait normal que notre blog provoque quelques réactions. Mais, (parce qu’il y a un mais) je suis un peu déçu... elles sont rares et peu agressives (voire polies). « Vous ne connaissez que l’univers littéraire du milieu parisien », « vous mettez en lien des gens que vous critiquez », « vous pouvez dire ce que vous voulez puisque vous écrivez anonymement »... et patati et patata.
Pipi de chat.
OK ! On a les visiteurs que l’on mérite (et ceci est un compliment, messieurs dames).
Dorian Gray, Ripley et moi, nous nous attendions à un tollé général, une levée de boucliers, une grève radicale du milieu (auteurs, distributeurs, éditeurs, imprimeurs, correcteurs, attachés de presse, critiques littéraires...), au lieu de ça, rien de rien. Sommes-nous finalement trop gentils ? Ne rentre-t-on pas assez dans le lard ? Le fiel déversé doit-il noyer nos écrits ? On peut le faire, vous savez.
Là par exemple, je pourrais très bien allumer le dernier livre (enfin, je ne sais pas trop comment ça s’appelle) de Gonzague Saint Bris : Histoires d’été (avec un CD bonus dans lequel le grand homme lit le livre. Une formidable valeur ajoutée !). Dans ce truc, il est sensé, je cite l’argu : « Ressusciter les anecdotes évanouies et les scènes hautes en couleur des jours d’antan. Du 14 juillet au 27 août, il nous entraîne chaque jour, au rythme du décalage horaire de l’Histoire, pour nous dévoiler des événements survenus à la même date, mais quelques siècles ou années plus tôt. »
Je pourrais parfaitement ironiser sur la facilité d’écrire un livre de cette nature. (Merci Google !) Je ne le ferai pas car ce n’est pas mon genre.
Bon, tout ceci ne va pas m’empêcher de citer un nouvel extrait de l’argumentaire (on ne s’en lasse pas !) : « Comment Greta Garbo rencontra l’amour dans un chalet suisse avec un jeune poète en août 1972 ? Quel hasard funeste épargna Adolf Hitler le 20 juillet 1944 ? Dans quelles circonstances estivales Marcel Proust assista-t-il à sa première projection de cinématographe ? Quel fut le destin d’Evita Peron, née dans le péché et morte comme une sainte le 28 juillet 1952 ? » Tout de suite, ça donne envie. Attendez, ne partez pas, il en reste un bout. Kikenveut ?
« 45 journées inoubliables, 45 récits qui vous feront remonter le temps. Cet été, chaque souvenir aura une histoire avec Gonzague Saint Bris. » J’en frissonne d’avance.
Sans déconner, Gonzague, tu es un écrivain de talent (Les Vieillards de Brighton et L’Enfant de Vinci n’étaient pas à jeter aux orties !) alors pourquoi faut-il que tu t’abaisses à ce genre d’ouvrage ? (Je me permets de te tutoyer parce que, toi non plus, tu ne sais pas qui je suis, mais nous nous sommes rencontrés souvent). Pour gagner encore plus d’argent. Un château, ça s’entretient ? Tiens, oui. Pas con.
Bref, les amis, nous continuerons à persifler encore longtemps. On adore cela.
Rastignac

Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Bobby Bobby 29 juillet 2007 14:50

    (la) bouré (de fôtes), labourée, c’est la joie du paysant, car labourer, labourer, ça fait bien passer le temps... (chanson connue !)

    C’est vrai, moi aussi j’en ai marre de lire des articles remplis de fautes ! malgré un intéret intrinsèque évident pour certains. Enfin je ne suis pas sûr que mon texte en soit exempt (fautes d’attention, pas d’inattention... précisément parce que je ne lui aurais pas accordé toute l’attention requise !)

    comme quoi...

     smiley


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 30 juillet 2007 10:09

      Mais qui s’intéresse encore à Gonzague Saint-Bris ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès