• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’homme au violoncelle

L’homme au violoncelle

J'ai toujours pensé que l'âme de l'Homme se trouvait cachée dans le violoncelle dont le son profond exprime avec tant de force toute la gamme des sentiments. Bach a composé ses "suites pour violoncelle" et, avant lui, Marin Marais et Monsieur de Sainte-Colombe tiraient déjà des sons déchirants de leur viole de gambe, ancêtre du violoncelle. Plus près de nous, Rostropovitch en a fait l'instrument de lutte pour les libertés (voir photo).

J'aime le violoncelle. Plus que le violon, il m'évoque les passions et les tourments de l'âme humaine. Le joli film d'Alain Corneau "Tous les matins du monde" tiré du tout aussi joli roman de Pascal Quignard, traduit mieux que tout les passions dévorantes que suscite cet instrument étrange et volumineux. Ce n'est peut-être pas très moderne à l'époque des sons numériques et des musiques urbaines mais j'aime le violoncelle.

J'ai eu l'envie d'écrire un texte qui évoque un peu ces impressions confuses qui entourent l'évocation de ce mystérieux instrument de l'âme. Puis, par hasard, je suis tombé sur une jolie musique - certes électronique - qui s'y accordait bien. Ci-dessous l'album. Le premier titre est du compositeur amateur Eracilon qui sévit come moi sur Jamendo.

  

Voici le texte.

L'homme au violoncelle

Un homme qui n'avait qu'une jambe
Jouait de la viole de gambe.
Il avait le cheveu poivre et sel
Il jouait sur un vieux violoncelle.

La suite vous la connaissez.
Jamais je ne pourrai m'en lasser. La suite...

Qu'on l'écoute seul ou bien en bande,
De la gigue à la sarabande.
Du prélude et jusqu'au menuet,
Cette suite vous laissera muet.

La suite vous la connaissez.
Mais jamais je ne pourrai m'en lasser. La suite...

Un homme au milieu des colombes
Qui jou-ait comme Sainte-Colombe
Quand il faisait glisser son archet
On aurait dit tous qu'il se mettait à remarcher

Mais un jour l'homme s'est envolé.
A marcher il préférait voler.
Il a laissé là son violoncelle.
Et il joue depuis de la lyre, de l'arc-en-ciel.

Après cela, voyant que la musique d'Eracilon me plaisait décidément beaucoup, j'ai mis en chansons deux autres titres de ce musicien.

  Catalogue professionnel de musique libre

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 6 août 2011 11:24

    Découvrez la musique d’Eracilon  !
    En prime, je vous laisse apprécier les oeuvres superbes de Remy, ce compositeur classique que je viens de repérer sur Jamendo.


    • Ariane Walter Ariane Walter 6 août 2011 13:52

      merci taverne, pour ce délicieux moment de plaisir et de détente...

      L’Art, tous les jours, nous sauve de tout.
      J’aime aussi le violoncelle.

      Et voir de grands orchestres. dans samson et dalila, le grand moment où elle chante « réponds à ma voix », était accompagnée par des mouvements d’archets qui étainet prodigieux. ;;


      • Sarah 6 août 2011 17:06


        Oui Taverne, mille mercis pour ce moment de beauté.
        Que serions-nous sans la musique, sans Bach et
        tant d’autres.
        Toute forme d’art est liberté n’est-ce pas ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès