• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’Honneur de Thomas Piketty

L’Honneur de Thomas Piketty

En refusant la « promotion du 1er janvier » de la Légion d’honneur, Thomas Piketty a donné de quoi se nourrir aux médias en mal d’actualité politique à cette période de l’année. 

L’économiste français a déclaré : « Je viens d’apprendre que j’étais proposé pour la Légion d’honneur. Je refuse cette nomination car je ne pense pas que ce soit le rôle d’un gouvernement de décider qui est honorable », et d’ajouter : « Ils feraient bien de se consacrer à la relance de la croissance en France et en Europe. »

Thomas Piketty s’en prend régulièrement au Président de la République sur la non tenue de sa promesse de campagne concernant la grande réforme fiscale avec une plus grande progressivité de l’impôt, un projet soutenu par l’économiste.

Par ailleurs, l’économiste s’en prend à l’hypocrisie des dirigeants français, qui passent leur temps à critiquer l’Allemagne alors que la faute est partagée. En effet, avec le nouveau traité négocié sous Sarkozy et ratifié sous Hollande entre la France et l’Allemagne, l’Europe du Sud est prise à la gorge. Pour celui qui a vendu plus d’1,5 million d’exemplaires de son dernier ouvrage, il faudrait investir massivement dans la formation, l’innovation et les technologies vertes ; mutualiser les dettes publiques…

Piketty met sur le même plan l’Allemagne et la France, ces deux pays qui en 1945 possédaient une dette publique dépassant 200% du PIB, et qui avaient réussi à la faire baisser à moins de 30% en 1950 par l’intermédiaire de l’inflation et la répudiation. S’ils avaient dû appliquer la méthode actuelle qui veut qu’on dégage des excédents de 1% ou 2% du PIB par an, alors on y serait jamais arrivé, et il aurait été beaucoup plus difficile pour les gouvernements de l’après-guerre d’investir dans la croissance.

Et aujourd’hui ces deux pays exigent aux pays d’Europe du Sud que leur dette publique devra être remboursée en totalité. Faites ce que je dis, pas ce que j’ai fait.

Face aux dirigeants actuels qui continuent obstinément avec des solutions qui nous conduisent dans le mur, Thomas Piketty voit trois tableaux se dessiner.

Tout d’abord une nouvelle crise financière avec les conséquences que l’on n’ose imaginer. Il y a aussi le risque de la montée de la droite nationaliste et de ses vieux démons.

Mais l’économiste souhaite que les dirigeants européens actuels aient l’intelligence de discuter avec des mouvements politiques comme Podemos en Espagne ou Syriza en Grèce. Pour Piketty il faudrait travailler avec eux pour formuler les contours d’une refondation démocratique de l’UE, sinon…

Par ce coup d’éclat, très rare dans le milieu des économistes, Thomas Piketty aura réussi à faire parler de lui dans notre pays bien plus que s’il avait accepté sa belle récompense. Cela démontre aussi son indépendance au contraire d’un Elie Cohen qui dénonce la « médiocrité » de ce geste. Il faut dire que ce dernier est bien dans le moule idéologique qui a conduit le monde où il en est aujourd’hui.

Mais il va sans dire que les médias vont très vite passer à autre chose car il ne faudrait pas trop mettre en lumière un économiste qui ne pense pas comme il faut, qui ne dit pas aux français qu’ils doivent accepter les réformes et faire des sacrifices pendant que les riches sont de plus en plus riches.

Ca risquerait de faire de l’ombre à Elie Cohen et ses amis qui passent en boucle sur les plateaux de télévisions pour asséner un discours qui n’est autre qu’un mensonge répété dix mille fois pour qu’il devienne une vérité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • cevennevive cevennevive 4 janvier 2015 09:39

    Bravo Monsieur Piketti,


    Vous refusez de vous joindre à ce troupeau fait de personnages honorables et ayant travaillé pour notre Pays, certes, mais aussi et surtout à une bande de turlupins qui n’ont vraiment rien à voir avec l’honneur, le courage et la probité...

    Je vous comprends et vous n’en êtes que plus précieux à mes yeux.

    Merci Fatizo, et bien à vous !
    .

    • fatizo fatizo 4 janvier 2015 11:48

      Sa place n’était pas à coté de Mimie Mathy, cette sarkozyste qui accepte d’être décorée par Hollande.

      On voit ou se situe l’honneur, sûrement pas dans une médaille.
      Bonne journée Cennevive

    • Fergus Fergus 4 janvier 2015 11:55

      @ Fatizo.

      Et que dire de la Légion d’honneur attribuée naguère par Chirac à la... coiffeuse de Bernie ? Un pur scandale ! Et dire qu’il y en a encore pour croire que ce hochet a une valeur !


    • fatizo fatizo 4 janvier 2015 12:06

      Je ne me rappelle pas ce fait, mais c’est sûrement pour avoir donner beaucoup de travail aux humoristes.


    • Garance 4 janvier 2015 12:08

      Fatizo


      Il n’est de bonnes Légions d’Honneur que celles données à des méritants des gauches ( dans les gauches ils le sont tous) 


      A-t-on idée d’en donner une à une sarkoziste ?

      C’est comme donner de la confiture à un cochon

      Et ça traite les autres de fâchos..... !!!!!

    • fatizo fatizo 4 janvier 2015 12:30

      Exceptionnellement Gourance je vais te répondre, sûrement un geste de bienveillance de ma part en ce début d’année.

      Est-ce que tu te rends compte de la connerie de ton propos, une fois de plus tu interprètes ma réponse de façon stupide, mais avec toi il ne saurait en être autrement, car il est évident que si la connerie n’existait pas tu l’aurais inventé, mieux on l’aurait nommé GOURANCE.
      Je ne veux pas dire que l’on doit uniquement donner la légion d’honneur aux gens de gauche, mais juste que lorsqu’on a un minimum d’honneur et que l’on est sarkozyste, on ne peut accepter la médaille des mains d’un Hollande, surtout lorsqu’on n’a rien fait d’exceptionnel pour la mériter.
      Es-tu capable de comprendre la nuance ?
      Adieu GOURANCE.


    • fatizo fatizo 4 janvier 2015 12:38

      J’oubliais, il va t’être difficile de continuer à dire que je suis un pro-Hollande après cet article. 

      Une chose est sure , je suis surement moins pro-Hollande que toi lèche-bottes du hongrois à talonnettes. 

    • Garance 4 janvier 2015 14:51

      Exceptionnellement moi aussi je vais répondre (1) à l’électeur de Face-de-Cul que tu as été et sera car il veut se représenter fort du soutien qu’il sait que tu lui apporteras de nouveau toi et les bouffes gamelles de ta sorte 


      Je ne suis pas lèche-botte de celui qui fait 3 cm de moins que Face-de-Cul et que vous appelez le Nabot

      Je suis un électeur du Front National le Parti de l’avenir qui va virer le fascisme « socialiste »

      Sur ce je t ’embrasse tendrement smiley

      ( 1) Ce sera la dernière fois ; n’ayant pas de temps à perdre avec ceux qui veulent faire croire qu’ils ont retourné leur veste ( une fois de plus)

    • Taharqa 4 janvier 2015 18:14

      D’accord, Agoravox a son « idiot du village » en la personne de Garance. Je ne conteste pas cette tradition. Mais pourrait-on changer d’idiot ? car celui-ci a l’air comment dire, au delà du crétinisme.


    • hgo04 hgo04 4 janvier 2015 19:43

      «  »« coté de Mimie Mathy, cette sarkozyste qui accepte d’être décorée par Hollande. »«  »

      C’est sur que ça ne va pas la grandir...


    • Garance 4 janvier 2015 20:36
      Taharqa

      On t’a demandé quelque chose Sac à merde ?

    • Gnostic Gnostic 4 janvier 2015 10:37

      Bonjour fatizo

       

      BRAVO pour cet article et BRAVO à Piketty

       

      Ils sont vraiment très rares ceux qui refusent cette « breloque » de couleur rouge

       

      Ceux qui la reçoivent pour "faits glorieux de lècherie" s’empressent aussitôt d’arborer le petit ruban rouge sur leur veston (comme l’économiste chien de garde Michel GODET)

       

      Quant à Elie Cohen autre chien de garde du système il en bave de jalousie, il n’a pas encore le ruban rouge mais ça viendra ; encore un ou deux années de bonne lècherie …

       smiley


      • Croa Croa 4 janvier 2015 11:45

        Ils sont loin d’être rares contrairement à ce que tu crois. Par ailleurs le pouvoir ne va pas jusqu’à essayer de faire marcher les moutons les plus noirs avec ses breloques !


      • fatizo fatizo 4 janvier 2015 11:53

        Bonjour Gnostic,

        Godet, Cohen, toute cette bande de menteurs qui passe son temps à se masturber et à rependre sa propagande dans C dans l’air (que je ne regarde plus), peuvent bien se balader avec toutes les médailles qu’ils souhaitent, nous savons qui ils sont, juste de petits collabos d’un système qui fait crever le peuple.

      • Rmanal 4 janvier 2015 11:00

        Bon article. Faire un peu de pub à ceux qui pensent différemment est le but d’agoravox.



        • dithercarmar dithercarmar 4 janvier 2015 11:37

          <<Faire un peu de pub à ceux qui pensent différemment est le but d’agoravox.>>
          C’est une rigolade ? Vous êtes sérieux ?
          Entre le patriotisme et le nationalisme sur Agoravox il n’y a de place pour rien d’autre.

          Entre fachos de droite ou fachos de gauche : tous coolies. Ils ne pensent pas plus loin que le bout de leurs retraites. Le fonctionnariat est une institution, plus utile que de boire, manger ou respirer.
          Agoravox est un lieu de propagande pour leur future « élection » et ça les rend dingue.

          Ils infusent tous dans leur « science » , ils trempent depuis trop longtemps et ils en deviennent IMBUVABLES.
          Les quelques réflexions intelligentes que l’on peut glaner de temps en temps cachent une forêt de réactionnaires.
          Mais il n’y a rien de novateur, vraiment.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 2015 12:13

          dithercarmar,
          Et vous, qu’avez-vous de novateur à proposer ?


        • foofighter le_foofighter 4 janvier 2015 13:56

          @ Dithercarmar : La critique est aisée (l’amalgame aussi !), l’Art est difficile. Vivons caché, on ne risque ainsi pas de troubler la bonne marche de ce monde. Si ce monde allait bien, cette attitude lâche pourrait à la limite être défendable...


        • dithercarmar dithercarmar 4 janvier 2015 15:08

          Une chose novatrice serait de ne plus avoir de maître à penser. Éradiquer tous les privilèges. Ça fait des siècles que les gens subissent la « pensée unique » avec des croyances dogmatiques sans avoir que l’illusion du vote, une démocratie qui n’en à jamais été une. Vous parlez de dirigeants (oui no’te saigneur oui no’te bon maître) qui s’OCTROIENT des fonctions que tout le monde ne leur reconnait pas.
          Pour faire plus court : APPRENDRE À NE PLUS SE SOUMETTRE, ET SURTOUT À DIRE NON.
          S’ENLEVER LA PEUR ET DIRE STOP.

          LA PEUR DU FLIC, DE LA « JUSTICE », DU FISC, DES RELIGIONS, DE L’ETAT, DES INTOUCHABLES (ÉLUS, FONCTIONNAIRES, MINISTRES ETC) : TOUTES CES PEURS SONT-ELLES NORMALES ? VIVRE AVEC ÇA C’EST NORMAL ?
          ET VOUS VOULEZ QUE VOS ENFANTS VIVENT AVEC ÇA ? TOUJOURS SE DÉBROUILLER AVEC DES PRIVILÈGES OU DES PETITS PASSE-DROIT ?

          Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’homme d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir.

          Dés lors, des solutions autres se mettent naturellement en place. C’est d’abord un processus psychologique, mental. La liberté n’est pas une utopie : il faut APPRENDRE À NE PLUS ÊTRE NI RAISONNER COMME UN ESCLAVE.

          ET RIEN À VOIR AVEC L’ANARCHIE OU TOUTE AUTRE FORME DE SYSTÈME.

          NE PLUS ÊTRE DANS LE MOULE, CELA FAIT PEUR À BEAUCOUP, MAIS POUR D’AUTRES, C’EST UNE LIBERTÉ INDISCUTABLE.


        • dithercarmar dithercarmar 4 janvier 2015 16:28

          @le_foofighter

          Vous ne connaissez rien de nous et nous pouvons trés facilement vous retourner votre diatribe ou la diarrhée de vos pensées de « bon français » patriote, selon...
          Vous appelez des lâche, des personnes qui expriment leur façon de pensée ?
          Comment appelez-vous une personne comme vous ? Une langue de pute ? Un sac à merde ?
          Ou tout simplement se « bon français »... ? Maintenant mettons tous notre état civils et nos photos, nos cursus et nous verrons si il reste beaucoup de monde sur Agoravox. Chiche !
          Ou RDV sur le DARK ça se fait déjà . Alors de Droite ou de Gauche ou ......


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 2015 11:22

          Piketty voulait une réforme fiscale pour faire une relance par la demande.
          Il a juste oublié qu’il n’est pas question du tout, dans les directives de Bruxelles, de faire une relance par la demande, mais par l’offre.


          L’UE et l’euro ont justement été mis en place pour empêcher les politiques keynésiennes de relance par le budget et la demande. Piketty l’ignore ?

          Il croit, comme tous les adeptes « d’une Autre Europe », ces vendeurs de courants d’air, que la France est un pays souverain qui décide de sa politique intérieure... ?? Ce qui était vrai en 1945, ne l’est plus depuis que nous sommes dans l’ UE et la zone euro. Le budget de la France est sous tutelle, et « la France est sommée de se réformer au plus vite »

          La Commission européenne a publié les feuilles de route pour les 28 pays en juin 2014 pour les années 2014/2015. Il ne sait pas lire, Piketty ?
          La feuille de route pour la France est analysée ici.

          Il n’est plus possible de faire des politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes. Tous ceux qui nous sortent du chapeau des super programmes nationaux se moquent des citoyens. (Nouvelle Donne, Nous citoyens, Podémos, FDG, Siryza, le FN et tous les autres). Pendant ce temps, les banques engrangent les intérêts de la dette, les entreprises font faillite et le chômage augmente. Ils aident la finance et le patronat qu’ils prétendent combattre.

          Il n’est pas possible, en restant dans l’ UE et dans ses Traités, de faire des politiques intérieures nationales en faveur de l’économie, de l’intérêt général, de l’emploi, ni de protéger le modèle social français.
          Pour prendre des mesures souveraines, il faut être un pays souverain.
          Il faut redevenir un pays indépendant de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.
          Et le plus simple, c’est d’en sortir. 
          « Programme de Libération Nationale » de l’ UPR ( Vidéo de 5 heures)

          • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 2015 11:59

            « Pour prendre des mesures souveraines, il faut être un pays souverain. »


            C’est vrai. Tous ceux qui ne placent pas cet objectif en premier sont des brasseurs de vent ou des acrobates de la posture. 

          • crac_1_bourre-pif crac_1_bourre-pif 6 janvier 2015 23:37

            Fifi brin d’acier,
            Je partage complètement votre critique de la « naïveté » dont fait preuve Piketty sur la question de l’UE et de l’Euro.
            Ca rappelle qu’il est à ce jour très malvenu de discuter de la possibilité de sortir de l’UE et de l’Euro dans les milieux académiques. Les multiples débats de François Asselineau dans des universités et grandes écoles (EM Lyon, UTC où un professeur d’économie déclare « conchier le drapeau Français » devant ses élèves, Université de Rouen où la censure sévit, Sorbonne etc) sont là pour en témoigner. Le dogme Européiste y est de rigueur.
            La naïveté de Piketty serait-elle donc calculée ? Parlerait-on autant de lui s’il disait que la France doit sortir à tout prix de l’UE et de l’Euro ? Aurait-il été reçu à la Maison Blanche ? Carriérisme quand tu nous tiens....


          • Michel DROUET Michel DROUET 4 janvier 2015 11:26

            Bonjour Fatizo
            A l’époque ou tout les médiocres se précipitent pour recevoir les honneurs de la Nation, courbent l’échine au risque de se faire un tour de rein, et sont près à ramper pour arborer la rosette, il m’est agréable de constater que certains refusent les hochets de la république qui sont désormais distribués à n’importe qui.
            Piketty rejoint la liste de ceux qui ont refusé de figurer dans la longue liste des obligés Il mérite toute notre considération.


            • fatizo fatizo 4 janvier 2015 12:04

              Bonjour Michel Drouet,

              Il y a encore des hommes et des femmes dans ce pays qui ont compris que ce n’est pas en acceptant les décorations qu’on se sortira du marasme actuel .

            • vesjem vesjem 4 janvier 2015 17:40

              malgré tout , je suis persuadé qu’en début de carrière , ce monsieur se serait mis à plat ventre comme bien d’autres


            • Spartacus Spartacus 4 janvier 2015 11:34

              Donner la légion d’honneur a un tricheur fasificateur.....Quel con de ministre a eu cette idée ?


              Piketty le tricheur patenté qui « invente » des chiffres pour coller à ce qu’il veut dire. 

              Y’a que les gauchistes qui ont de merde dans les yeux qui ne veulent pas le savoir, alors que c’est prouvé. http://lequidampost.fr/un-lezard-dans-les-statistiques-de-piketty/


              Le Financial Times ne dit pas le mot « tricheur » car ils sont polis, mais « des erreurs de transcription »« des sources originales » et « des formules incorrectes »« données sélectionnées » ou « données construites sans sources »..
              ..
              Après correction par les écoles d"économies qui ont fait l’effort de vérifier, les écarts aux USA passent de 1 à 8 à seulement 1 à 2.8. Quadrupler la réalité pour arriver aux conclusions erronées !

              Le problème avec Piketty, il ne veut pas prouver par la statistique, il veut asséner une vérité, la sienne, alors il utilise délibérément la manipulation d’une pseudo démonstration scientifique.

              Piketty a fait le travail à l’envers. Il est parti des conclusions auquel il voulait arriver, et a recherché a prouver sa pensée par les statistiques. 


              Malheureusement n’arrivant pas a démontrer sa pensée il a falsifié les statistiques pour en arriver à la conclusion. Les gauchistes eux ne veulent pas le savoir et préfèrent le déni. De toute façons ils n’ont jamais lu le livre. 


              • fatizo fatizo 4 janvier 2015 11:45

                Bien sur, il n’y a que les gauchistes pour inventer des chiffres, à droite on ne fait jamais ça.

                Zemmour et ses 7 millions d’enfants étrangers de moins de 4 ans, il ne ment pas peut-être ?

              • Jeff84 4 janvier 2015 11:53

                J’avais lu une info marrante sur le torchon de Piketty : sur tous ceux qui en ont achevé la version numérique, environ 2% l’ont fini.


              • Spartacus Spartacus 4 janvier 2015 12:03
                Donc comme d’autres tricheraient cela excuserait un tricheur ? 

                Rien a foutre de Zemmour et la droite actuelle. 
                Ils sont en économie Keynésiens comme Piketty.

              • Pyrathome Pyrathome 4 janvier 2015 14:29

                Ils sont en économie Keynésiens comme Piketty.
                .
                spartachiotte préfère les thèses des escrocs et criminels Milton Friedman et son poto Pinochet que même les asticots refusent de bouffer tellement la viande est rance.....


              • vesjem vesjem 4 janvier 2015 17:44

                il a confondu étrangers avec issus de l’immigration , je pense (confusion peut-être volontaire)


              • Taharqa 4 janvier 2015 18:23

                Savez-vous Spartacus, que le Financial Times, votre bible certainement, a justement décerné le prix du meilleur livre d’économie de l’année 2014 à Thomas Piketty ?
                 
                financial times
                 
                Étonnant pour le livre d’un tricheur ? Qu’en pensez-vous ?


              • Spartacus Spartacus 4 janvier 2015 21:31

                @taharqa


                Syndrome Piketty ?
                Faire dire autre chose que ce qui est écrit ? 

                Livre le plus « influent » ne veut pas dire « meilleur livre ». 

              • _Ulysse_ _Ulysse_ 5 janvier 2015 12:20

                Je n’ai pas lu le livre de Piketty et j’ai lu attentivement les reproches que vous lui faites.

                Ayant un peu d’expérience dans le domaine de la recherche où le tripatouillage des données est très courant je pense que la seule remarque valable que vous faites est le changement d’assiette dans le calcul où il enlève les chômeurs et le retraités. Reste à voir si cela change radicalement le résultat. A mon avis, cela modifie sans doute légèrement la courbe surtout pour les catégories inférieures comme vous le dite mais l’interprétation n’est pas nécessairement à changer pour autant.

                Plus précisément, la courbe de piketty est déjà très plate en forme de cloche très très aplatie.
                On a donc une petite progressivité au début suivi d’une légère dégressivité en fin de courbe.

                En incluant tout le monde, on aura plus de « pauvres », de gens qui paient peu d’impôts. La modification essentielle que cela va avoir c’est d’augmenter la progressivité au début de la courbe.
                En gros, les personne en dessous du seuil de pauvreté payent quand même moins que les gens qui travaillent. 

                Pour la suite, l’influence sera faible, rare sont les retraités à être dans le dernier décile de revenus on aura un impact très faible sur le résultat concernant ce qu’il se passe pour les plus riches.

                On arrivera donc toujours au même problème : Les « riches » ne paient en pratique pas plus d’impôts voir même moins que la « masse des travailleurs » mais plus que les plus pauvres d’entre nous.

                Cela remet toujours en cause l’idée selon laquelle les riches seraient harassés d’impôts comparé au reste de la population.

                Piketty a sans doute modifier cette assiette pour rendre la courbe plus parlante et plus simple à interpréter pour avoir en gros un « beau résultat ». C’est une chose qui est très courante en recherche. C’est une pratique critiquable évidemment mais cela concerne l’ensemble du monde de la recherche.

                Pour ce qui est de la bonne foi des uns et des autres, si piketty a certainement un peu de mauvaise foi comme tout le monde, vous et « vos amis » en avaient aussi et de part ce que j’ai pu constater par le passé vous en avez même beaucoup, dans des proportions qui frisent parfois la folie. smiley


              • Fergus Fergus 4 janvier 2015 11:50

                Bonjour, Fatizo.

                Entièrement d’accord avec cet article. Piketty a eu raison, non seulement de refuser cette Légion d’honneur le plus souvent réduite à un hochet destinés aux copains et aux coquins, mais de publier son message sur les réseaux sociaux.

                Quant aux éditorialistes et aux économistes qui l’éreintent pour son geste, ce sont eux qui devraient avoir le rouge de la honte au front pour oser critiquer cette attitude empreinte de dignité. Mais sans doute font-ils partie de ces gens qui rêvent de la dérisoire breloque chaque matin en se rasant et fulminent de voir ainsi dénoncé l’objet de leur obsession !


                • fatizo fatizo 4 janvier 2015 12:01

                  Bonjour Fergus,

                  Sur les économistes et les éditorialistes, c’est surtout qu’lls ne pensent pas comme lui, qu’ils sont pour cette pensée unique qui n’a que réformes et sacrifices à offrir en permanence pour les plus faibles, tandis que leurs employeurs et leurs annonceurs se goinfrent à ’autre bout.

                • Alren Alren 4 janvier 2015 11:55

                  Qu’auraient dit tous ceux qui blâment Piketty d’avoir méprisé une « décoration » que son créateur, le dictateur odieux Buonaparté appelait lui-même « un crachat », s’il l’avait acceptée, ainsi que l’accolade de Hollande ?


                  • fatizo fatizo 4 janvier 2015 11:57

                    On est bien d’acord.


                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 2015 11:55

                    Puisqu’on me présentait cet homme comme un jeune génie de l’économie, je suis aller l’écouter. Je n’ai pas été convaincu. Il n’est pas sot, mais il n’a rien de génial. C’est un bon élève, avec un esprit analytique bien huilé, qui a bien profité du système pour se faire une niche dans le monde de « l’expertitude ». Ce n’est probablement pas un mauvais bougre mais sans plus. On risque un jour de le retrouver comme ministre des finances... et alors il ne dira pas non aux honneurs et aux avantages de la République. 


                    • AlainV AlainV 4 janvier 2015 12:21

                      Gaspard de la nuit,
                      Ouh, ça fait froid dans le dos !
                      Plus sérieusement. Le génie attendu, c’est peut-être vous ?

                      On attend d’un économiste un travail sérieux, comme de ceux qui le critiquent. Mais personne n’est parfait, totalement exempt d’erreurs.
                      Piketty a tenté une démonstration, assez probante, puisque par le bouche à oreille, on a dépassé le million d’acheteur, ce qui est absolument considérable pour un ouvrage scientifique !!!


                    • AlainV AlainV 4 janvier 2015 12:22

                      mal relu : « le million d’acheteurs »


                    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 2015 16:11

                      mal relu « je suis allé l’écouter »


                      (De toutes façons cette expression est assez laide)

                      Et je ne suis pas le génie attendu, je suis le génie imprévu.   smiley
                      Le fait d’avoir un million d’acheteurs n’est pas spécialement un signe de qualité, surtout dans un domaine difficile. Ca veut seulement dire que la campagne médiatique a été bien faite. Donc c’est un signe de qualité... publicitaire. 

                    • Le p’tit Charles 4 janvier 2015 13:32

                      C’est si rare de nos jours de trouver une personne qui connaisse le sens du mot « HONNEUR »...

                      +++

                      • Le p’tit Charles 4 janvier 2015 14:39

                        Prenez le PS par exemple...on cherche et on ne trouve personne.. ?


                      • bakerstreet bakerstreet 4 janvier 2015 15:06

                        Pickety je pense aurait accepté la légion d’honneur, si l’homme qui lui aurait remis la médaille avait simplement respecté ses promesses, en d’autres termes s’il avait eu lui même un peu plus d’honneur et de constance..

                         
                        La Hollandie n’est plus ce qu’elle était. 

                        Ses moulins qu’on croyait de loin vigoureux ne brassent au fond que de l’air, au grand bonheur de ceux qui brassent le fric. 
                        « Meunier tu dors.... » Comme disait une chanson de ma jeunesse.

                        Pickety fait partie des amoureux éconduits, de même qu’Edwy Plenel. 
                        Des hommes que je respecte, car cohérents dans leur démarche. 

                        • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 4 janvier 2015 15:24

                          Enfin un économiste intègre qui ne se laisse pas acheté ou pire corrompre par un quelconque titre accordé par des politiciens qui se s’octroient le droit de récompenser en oubliant que pour avoir ce droit il faut en avoir reçu l’autorité par un comité autorisé et reconnu comme compétent .

                          Pikety a très bien compris que des mouvements comme Podemos en espagne ou Syriza en Grèce sont des mouvements qui ne sont pas contrôlé par l’oligarchie en place telle que je l’explique dans cet article http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/il-n-y-a-pas-de-crise-financiere-161195
                          et la réaction de Merkel à l’élection probable de Syriza en Grèce en est une confirmation.

                          • Pyrathome Pyrathome 4 janvier 2015 16:02
                            Pikety a très bien compris que des mouvements comme Podemos en espagne ou Syriza en Grèce sont des mouvements qui ne sont pas contrôlé par l’oligarchie en place telle que je l’explique dans cet article http://www.agoravox.fr/actualites/e...
                            et la réaction de Merkel à l’élection probable de Syriza en Grèce en est une confirmation.
                            .
                            Tout à fait !!!
                            La grosse Bertha dit explicitement qu’elle va éjecter la Grèce de l’EU
                            http://www.20minutes.fr/economie/1509167-20150103-angela-merkel-prete-laisser-grece-sortir-zone-euro
                            Pour faire peur aux futurs votants Grecs ?
                            C’est juste une confirmation, effectivement......
                            C’est beau la « démocraSSie »...... smiley

                          • Vipère Vipère 4 janvier 2015 15:56


                            Piketty ? bof... voilà ce qu’il écrit : 


                            « Et pourquoi pas, suggère Piketty, qui ne se considère pourtant pas lui-même »à gauche de la gauche«  : au moins, ces mouvements »sont fondamentalement internationalistes et proeuropéens« . Il serait possible, en s’appuyant sur eux de “formuler les contours d’une refondation démocratique de l’UE”, conclut-il. Chiche, François Hollande ? »

                            Fichtre, « l’illustre, le fameux PIKETTY » économiste de « génie » à en croire ses admirateurs qui le portent au pinacle, propose une « refondation démocratique de l’UE » !!!

                             Au royaume des aveugles, vous connaissez la suite...

                            Quand on sait que :

                            Primo :
                             l’EU n’est pas réformable, mais à déconstruire,

                            Deuxio :
                             que l’UE n’est pas démocratique, mais une vraie dictature (par violation référendaire du peuple )

                            Tertio : 
                            Que Piketty veuille contourner le « non » référendaire du peuple, prouve qu’il es piqué gravement, car le même référendum obtiendrait aujourd’hui 80 % de non !!! 







                            • Fergus Fergus 4 janvier 2015 17:09

                              Bonjour, Vipère.

                              Piketty a raison sur ce point : oui, l’UE est réformable, à la condition que des majorités trublionnes arrivent au pouvoir et affirment leur volonté de passer outre les diktats de Merkel. Que Syriza, puis Podemos gagnent dans leur pays, et le risque d’une contagion s’installera qui fera plier la psychorigide chancelière et imposera la négociation d’un nouveau Traité.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 2015 18:34

                              Fergus,
                              Pour réformer l’ UE, il faudrait remettre à plat tous les Traités, et que les 28 pays dont l’ Allemagne soient d’accord en même temps pour des Traités socialistes...


                              Il y en a qui envoient une lettre au Père Noël, d’autres qui croient qu’on peut réformer l’ Europe.
                              On ne peut pas réformer l’ Europe, c’est une question de calcul de probabilité.

                              Ce qui peut faire effet domino, par contre, c’est la sortie de cette usine à gaz....
                              Pour cela nul besoin de demander l’avis des 28 pays.
                              Chaque pays peut le décider unilatéralement.

                            • Fergus Fergus 4 janvier 2015 18:41

                              Bonsoir, Fifi.

                              L’UPR et vous êtes dans une spirale dangereuse, et vous le savez. Mais c’est votre créneau politique pour arriver à percer sur le plan électoral, et vous ne cessez de tirer au bazooka. Je pense que la réforme de l’UE viendra plus tôt que vous ne le pensez, et de l’intérieur. Si ce n’était pas le cas, nous irions vers un effondrement de l’Europe dont nul ne pourrait connaître les conséquences..


                            • izarn izarn 4 janvier 2015 19:23

                              Pour réformer l’Europe il faut sortir de l’OTAN. Totalement.
                              Et encore. L’Allemagne est un pays conquis par les USA. Elle obéit encore.
                              L’Italie aussi.
                              Ce qui veut dire ? L’Europe dite UE ne peut pas exister. Ca n’a pas de sens.
                              Ca ne peut pas exister, sauf sous domination de la France, alliée de la Russie.
                              Alors la...Nous serions à notre tour les Maitres du Monde !


                            • Gauche Normale Gauche Normale 4 janvier 2015 19:24

                              @Fergus


                              « et vous ne cessez de tirer au bazooka. »
                              Personnellement, j’aurais bien aimé que ce soit SYRIZA et Podemos (partis dont vous souhaitez l’accès au pouvoir) qui « tirent au bazooka » contre le système capitaliste, le patronat ainsi que les eurocrates.

                              « Je pense que la réforme de l’UE viendra plus tôt que vous ne le pensez, et de l’intérieur »
                              Ça aurait été bien qu’elle arrive en 2008 cette « réforme ». Elle n’est toujours pas arrivée. Or, après 7 ans d’attente, je pense qu’il est un peu tard pour dire que la réforme arrive bientôt. smiley

                              Pour aller dans le sens de Fifi Brind_acier, je précise que pour modifier l’UE il faut l’unanimité des 28 tandis que pour en sortir, il suffit de la majorité des électeurs d’un pays.

                            • izarn izarn 4 janvier 2015 19:32

                              L’UE disparue il n’y aura aucune conséquence néfaste. Il s’agit de faire disparaitre le pouvoir illégal de Bruxelles. Les règles sont intégrées dans les états. Ce vous dites est du pur mensonge. Il ne se passera rien du tout. Bruxelles ne dirige que parceque les règles européennes sont votées dans les parlements nationaux. L’UE disparait, et alors ?
                              L’UE mon pauvre ami c’est du virtuel, du fictif, du vide. C’est voulu ainsi par les USA.
                              Une UE solide et non virtuelle est incompatible avec les USA.
                              Ce que vous dites n’a aucun sens.


                            • izarn izarn 4 janvier 2015 19:40

                              Si tu comprends que l’UE, in fine c’est de la foutaise. Aucun pouvoir, sauf donné par des traitres.
                              L’Allemagne : Sous occupation USA depuis 1945
                              Italie : Sous occupation USA depuis 1945
                              Belgique, Luxembourg etc : Idem.
                              Les pays de l’Est intégrés : Sous domination OTAN, occupation USA.

                              Un seul et unique pays européen : la France.
                              Ils tiennent à nous parceque nous sommes l’alibi idéologique de cette foutaise depuis 1950.
                              Si nous les lachons, il n’y aplus d’Europe. Du moins celle que veulent les USA.
                              Alors, français, française, vous avez le pouvoir entre vos mains...
                              Comme toujours !


                            • izarn izarn 4 janvier 2015 19:59

                              Hé minute ! Le vote des français n’était pas anti-européen, mais contre le TCE ultra libéral !
                              Nuance, hein ? Contre la pseudo démocratie du fric sur l’Europe. Nuance non ?
                              Bref, de façon grossière : Pas d’UE capitaliste à mort, symbole de guerre et de mort comme le disait Lénine. Europe sous la coupe de l’OTAN et des USA : NON !
                              Bon okaye, boy, tu as comprehendo ?
                              Sinon, si avec les russes on te fout sur la gueule, ça me ferait bien rigoler. Okeye ?


                            • lsga lsga 4 janvier 2015 20:01

                              il y a une faute d’accord dans ta phrase : leS voteS des français. 

                               
                              Moi j’ai voté contre à l’époque, à peu prêt pour les raisons que tu donnes. Je regrette bien aujourd’hui que j’ai un peu mieux compris la Lutte des Classes. 

                            • izarn izarn 4 janvier 2015 20:03

                              Sublime logique absolue.
                              Y’a ka...
                              Sauf que le nombre de taré sur le territoire est consternant...
                              Mais bon un veau c’est promis à l’abattoir...
                              C’est la vie !


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 janvier 2015 10:50

                              Fergus,
                              Cela risque d’arriver bien plus tôt que vous ne le pensez..., et pas de la faute de l’ UPR.

                              Merkel vient d’expliquer aux Grecs : « Sortez ou souffrez, on s’en fout, on paiera pas un euro de plus pour vous ». Traduction libre de Charles Sannat (le Contrarien matin).


                              Siryza compte rééchelonner la dette, ou je ne sais quoi sur la dette, avec la BCE.

                              Sauf que la BCE est dans un conflit majeur avec la Bundesbank sur la fameuse planche à billets.
                              Ce que vous semblez ignorer, c’est que la valeur du mark est une religion pour toute l’ Allemagne, pas seulement pour le Gouvernement.

                              La Bundesbank est inscrite dans la Constitution allemande et son rôle principal est de veiller à la valeur du mark (ou de l’euro-mark, ce qui est pareil) . Or, ces règles de la Bundesbank vont totalement à l’encontre de celles de la zone euro gérée par Draghi.

                              Je doute que nous allions vers un changement interne positif de l’ UE, mais plutôt vers un chaos.

                            • Gauche Normale Gauche Normale 4 janvier 2015 17:28

                              Piketty a bien fait de refuser ce foutu ruban bien que je ne sois pas d’accord avec toutes ses idées. Il faut rappeler à ceux qui croient encore que cette légion est vraiment d’honneur que celle-ci a été donnée à des exilés fiscaux et à des licencieurs responsables du chômage de masse et de la misère. Quand ce ne sont pas carrément des marchands de mort (ex : Serge Dassault, le sénateur et millionnaire UMP qui trouve qu’on travaille pas assez en France).


                              Plus léger, on peut aussi remarquer que Jean Moulin a le même grade de Légion d’Honneur que l’actrice Yvette Horner et l’intègre Charles Pasqua smiley ou plutôt smiley

                              La légion d’honneur expliquée de façon humoristique ici : https://odieuxconnard.files.wordpress.com/2015/01/honneurlegion.jpg

                              • bakerstreet bakerstreet 4 janvier 2015 18:03

                                La légion d’honneur, ou révélateur des vanités. 


                                A la limite je la conçois

                                Mais réservés aux gens qui se sont transcendés, et dont le choix de vie a été d’abandonner une position assise,confortable, pour une tache ou un devoir qui n’a été qu’un sacrifice, ou du moins a présenté tant de risques, qu’on ne peut que les admirer. 

                                Exemple : Jean Moulin, les résistants en général, l’abbé Pierre. Vous avez surement d’autres exemples..
                                Des sacrifiés moins connus, mais dont l’exemple nous laisse pantois, par leur courage et leur grâce.

                                Qu’on la donne aux copains, aux pseudo artistes, ne pensant qu’aux ors, et à se faire reluire me fait gerber.
                                Un crachat lancé au visage de marianne
                                Quel autre exemple que cette breloque pour nous faire sentir la bêtise de l’époque et de ses dirigeants, ne comprenant pas le sens des choses, et confondant vanité personelle et grandeur du pays.

                              • izarn izarn 4 janvier 2015 19:16

                                Mais ces gens la, Moulin etc...N’ont jamais eu rien à foutre de la Légion d’Honneur....
                                Eux, leur titre de gloire, ce n’est pas la légion d’honneur, mais leur propre vie !


                              • bakerstreet bakerstreet 4 janvier 2015 21:13

                                izarn


                                C’est vrai, et voilà justement pourquoi ils la méritent.
                                 En fait la légitimité de la médaille se vérifie quand les gens qui la reçoivent, sont dépositaires d’idées bien plus nobles

                              • Vipère Vipère 4 janvier 2015 18:17

                                Bonjour Fergus


                                Quoique vous persistiez dans votre schéma mental à soutenir que l’UE est réformable, j’ai en ce qui me concerne un avis contraire, et de ce point de vue, je rejoins l’UPR, les europhobes en général et n’en démorderai pas ! L’avenir nous dira qui des deux est dans le vrai !

                                Néanmoins, vos arguments en faveur de la réformabilié der l’U.E. sont faibles et peu convaincants dans la mesure où ils sont conditionnels à tant d’évènements aléatoires, qui ressemblent davantage à des pronostics qu’à des arguments de valeur.

                                L’Europe était supposée apporter de la prospérité aux citoyens des Etats membres, et à la place des promesses mirobolentes faites pour imposer la dictature européenne, les peuples sont frappés d’ une misère exponentielle que rien n’arrêtera. 

                                Votre Europe fantasmée est gangrenée de l’intérieur par des crésus miliardaires du patronat mondialisé qui dictent les lois à des pantins non élus pour mettre au pas les oligarchies dirigeantes et les peuples dominés. Sa destruction est vitale pour les peuples et la démocratie.



                                • Fergus Fergus 4 janvier 2015 18:46

                                  @ Vipère.

                                  « ils sont conditionnels à tant d’évènements aléatoires ».

                                  Certes, mais la réussite des pays européens dans une Europe revenue à des affrontements économiques avant, peut-être, des affrontements politiques aigus, voire militaires, n’est en rien rassurante. Or, c’est ce risque de chaos que promeut l’UPR. 

                                  D’accord avec vous pour reconnaitre que l’UE est gangrénée. Raison de plus pour pousser les partis qui veulent la changer de l’intérieur, autrement dit sans remettre en cause la perspective d’une Union de plus en plus mutuelle.


                                • izarn izarn 4 janvier 2015 19:14

                                  Hahahhaha ! N’importe quoi ! L’Europe n’a pas besoin des USA ni de l’OTAN pour se reconnaitre comme une identité avec ses états nations ! Au contraire, un état américain à coté c’est du pipo, de la merde ! Mais c’est n’importe quoi. Fermes la !
                                  L’UE gangrénée, mais c’est pas nous, ce sont les USA ! Ils sont gangrénés de façon génétique !
                                  De tarés du cerveau, des abrutis qui se veulent maitre du monde ! Des guignolos qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter ! Des nains de jardins qui se la jettent....
                                  Des tetes à baffes pour Poutine !


                                • Vipère Vipère 4 janvier 2015 19:44


                                  Le 25 décembre 91 M. GORBACHEV démissionnait en raison des causes suivantes :

                                  « Quand j’ai accédé aux plus hautes fonctions de l’Etat, il était déjà clair que le pays allait mal. Tout ici est en abondance : la terre, le pétrole, le gaz, le charbon, les métaux précieux, (...) et pourtant nous vivons bien plus mal que dans les pays développés, nous prenons toujours plus de retard par rapport à eux. « La raison en était déjà claire : la société étouffait dans le carcan du système administratif de commande. Condamné à servir l’idéologie et à porter le terrible fardeau de la militarisation à outrance, elle avait atteint la limite du supportable. Toutes les tentatives de réforme partielles -et nous en avons eu beaucoup- ont échoué l’une après l’autre. (...) Il fallait tout changer radicalement. 
                                  « Je comprenais qu’entamer des réformes d’une telle envergure et dans une société comme la nôtre était une oeuvre de la plus haute difficulté, et dans une certaine mesure, risquée. Mais il n’y avait pas de choix. Aujourd’hui encore je suis persuadé de la justesse historique des réformes démocratiques entamées au printemps 1985. Le processus de renouvellement du pays et de changements radicaux dans la communauté mondiale s’est avéré beaucoup plus ardu, qu’on n’aurait pu le supposer. Néanmoins, ce qui a été fait doit être apprécié à sa juste valeur. La société a obtenu la liberté, s’est affranchie politiquement et spirituellement. Et ceci constitue la conquête principale, encore insuffisamment appréciée, sans doute parce que nous n’avons pas encore appris à nous en servir. Mais aussi parce que le chemin de la liberté, que nous avons emprunté il y a 6 ans, s’est avéré épineux, incroyablement difficile et douloureux. 
                                  « Néanmoins une oeuvre d’une importance historique a été accomplie : 
                                  - Le système totalitaire, qui a (empêché) le pays de devenir heureux et prospère, a été liquidé. 
                                  - Une percée a été effectuée sur la voie des transformations démocratiques. Les élections libres, la liberté de la presse, les libertés religieuses, des organes de pouvoir représentatifs et le multi-partisme sont devenus une réalité. Les droits de l’homme sont reconnus comme le principe suprême. 
                                  - La marche vers une économie multi-forme a commencé, l’égalité de toutes les formes de propriété s’établit. En dirigeant l’économie vers le marché, il est important de rappeler que ce pas est franchi pour le bien de l’individu. Dans cette époque difficile tout doit être fait pour sa protection sociale. 
                                  « Nous vivons dans un nouveau monde : 
                                  - La « Guerre froide » est finie, la menace d’une guerre mondiale est écartée, la course aux armements et la militarisation insensée qui a dénaturé notre économie, notre conscience sociale et notre morale, sont stoppées. 
                                  - Nous nous sommes ouverts au monde, nous avons renoncé à l’ingérence dans les affaires d’autrui, à l’utilisation des forces armées en dehors du pays. En réponse, nous avons obtenu la confiance, la solidarité et le respect. 
                                  - Nous sommes devenus un des piliers principaux de la réorganisation de la civilisation contemporaine sur des principes pacifiques et démocratiques. 
                                  - Les peuples, les nations ont obtenu une liberté réelle pour choisir la voie de leur auto-détermination. Les efforts pour réformer démocratiquement l’Etat multinational nous ont conduits tout près de la conclusion du nouvel Accord de l’Union.

                                  « Tous ces changements ont provoqué une énorme tension, et se sont produits dans des conditions de lutte féroce, sur un fond d’opposition croissante des forces du passé moribond et réactionnaire, des anciennes structures du parti et d’Etat et de l’appareil économique, ainsi que de nos habitudes, de nos préjugés idéologiques, de notre psychologie nivellatrice et parasitaire. Ils se sont heurtés à notre intolérance, au faible niveau de culture politique et à la crainte des changements. Voilà pourquoi nous avons perdu beaucoup de temps. L’ancien système s’est écroulé avant que le nouveau ait pu se mettre en marche. Et la crise de la société s’est encore aggravée.(...) Le putsch d’août a poussé la crise générale jusqu’à ses limites extrêmes. Le pire dans cette crise est l’effondrement de l’Etat. Et après la rencontre d’Alma-Ata, je demeure inquiet. 
                                  « Je suis inquiet de la perte pour nos compatriotes de la citoyenneté d’un grand pays, un fait dont les conséquences peuvent se révéler très graves pour tous. Conserver les conquêtes démocratiques de ces dernières années est pour moi d’une importance vitale. Elles sont le fruit douloureux de notre histoire. On ne peut y renoncer sous aucun prétexte. Dans le cas contraire, tous les espoirs d’un avenir meilleur seraient enterrés. 
                                  (...) « Je quitte mon poste avec inquiétude. Mais aussi avec espoir, avec la foi en vous, en votre sagesse et en votre force d’esprit. Nous sommes les héritiers d’une grande civilisation, et, à présent, il dépend de tous et de chacun qu’elle ne parte en fumée »


                                  En savoir plus sur http://blogs.lesechos.fr/echos-d-hier/25-decembre-1991-mikhail-a8144.html#Dgq3wPuzfq6eYYrc.99


                                • izarn izarn 4 janvier 2015 19:03

                                  Hahahahahha ! Queunelle !
                                   
                                  https://www.youtube.com/watch?v=cq1C8kYck9Q

                                  Au dessus c’est le soleil !


                                  • Vipère Vipère 4 janvier 2015 19:25


                                    Fergus

                                    Mais, c’est déjà le chaos !

                                     Des millions de chômeurs, de pauvres, de sur-endettés, de SDF etc.. à cela s’ajoute l’immigration incontrôlée qui ne fait qu’exacerber le nationalisme des recalés économiques. 

                                    Et aucun économiste de génie n’a anticipé des mesures préventives du processus d’effondrement qui ne peut que suivre son cours. Piketty fait de la prose économique comme Monsieur JOURDAIN, sans le savoir.

                                    Dans les livres prétendûment économiques, on peut postuler toutes les théories, - de la main invisible au ruissellement-  tous les concepts théoriques, des plus farfelus aux plus vraisemblables peuvent être soutenus sur le papier, mais à l’échelle du réel, bien peu d’ hypothèses résistent, car l’économie n’est pas une science exacte. 




                                     

                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 janvier 2015 10:52

                                      Il suffit, Ya ka, Fo kon...
                                      Pour prendre des mesures souveraines, il faut vivre dans un pays souverain.
                                      Sinon, on fait ce qu’on vous dit de faire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès