• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’odyssée de Pi : un conte philosophique à la beauté (...)

L’odyssée de Pi : un conte philosophique à la beauté confondante

Le dernier film de Ang Lee arrive chez nous précédé d’une réputation flatteuse et annoncé par une affiche assez plate qui ne donne pas trop envie de le découvrir. C’est ainsi que je l’ai raté une première fois. (C’est en ce moment, en France, la série des avant-premières.)

Et pourtant…Si vous avez un film à voir et un seul, c’est celui-là. Si vous n’avez pas dix euros à mettre sur cette séance, ne mangez pas de quelques jours, il n’y a rien de tel que le jeûne pour booster le corps et offrez-vous un des plus beaux cadeaux que le ciné nous offre en cette fin d’année.

Je suis stupéfaite.

Le scénario est inspiré d’un roman de Yann Martel, auteur canadien. (Lequel roman avait été refusé par de nombreuses maisons d’édition.) Qu’une grosse boîte de production lisant ce scénario humain et intelligent, philosophique et mystique, ait dit : « On y va », je n’en reviens pas. On doute tellement de l’humanité à voir toutes les horreurs, toutes les bassesses, toutes les indignités que les uns et les autres nous offrent, tous ces films vulgaires et violents, destinés à un public pop-cornisé, que là, toutes les conditions de l’art étant réunies, je reste fascinée par ce que j’ai vu et ressenti.

Parlons tout d’abord de la 3D. Je ne suis pas une fanatique de cette technique, amusante, certes, mais qui ôte de la poésie à l’ensemble et se fait trop remarquer. On se prend à sortir de l’histoire pour dire : « Ah ! Tiens ! L’oiseau vole jusqu’à nous ! » Bref le commentaire interrompt cette immersion totale qui est la marque du plaisir narratif.

Ici la 3D est utilisée comme elle ne l’a jamais été. Je n’imaginerai pas de revoir ce film sans ce procédé. (Alors que pour « Avatar » j’avais préféré une vison classique.) Tant et tant d’occasions de nous émerveiller par des surprises visuelles dont une, le leit-motiv de l’œuvre, est éblouissante de beauté et de sens.

Le sens.

Voilà ce qui fait la force de ce film.

Quel est le sens de la vie ? Le sens de nos aventures ? De notre imaginaire ? Ce qui est incroyable c’est que l’histoire ouvre plusieurs pistes et ne conclut pas, laissant chacun libre d’interpréter.

Je ne fais pas partie de ceux qui racontent le film. (Impossible d’être engagée chez « Télérama » !!) Je ne veux même pas parler de l’histoire. Le plaisir de la découverte, de la surprise est celui de la vie.

Je dirai simplement, pour finir, que ce film nous traverse jusqu’à nos blessures les plus secrètes, nous arrachant des larmes que nous avions retenues et que là, sous le feu de la beauté et de cette communion des peines qui est le propre de l’Art, nous abandonnons, ne pouvant même pas les nommer, libérés, humanisés.

Oui, c’est un film humain.

A quelques jours de la fin du monde, je sais que l’homme n’est pas fini.

Quand une équipe, en un temps de décadence putride, arrive à dormir une telle œuvre, c’est pour donner du courage à tous. Pour dire que l’intelligence est capable de tout vaincre.

Je suis illuminée de cette certitude.


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • joletaxi 18 décembre 2012 11:43

    Je suis illuminée ...ça tombe bien c’est Noel


    • Antenor Antenor 18 décembre 2012 13:14

      Superbe film où la technique est au service de l’intrigue et non l’inverse comme souvent.


      • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2012 13:46

        Merci Antenor, c’est exactement ce que je pense. C’est ce qui m’a surprise. Vous mettez le doigt sur l’essentiel.


      • Abou Antoun Abou Antoun 18 décembre 2012 14:23

        Bonjour Ariane,
        En tant que critique de cinéma, tu es vraiment excellente ! Je ne sais pas si le film est bon mais tes commentaires donnent vraiment envie d’y aller (j’irai donc, comme pour J. Bond). Tu pourrais demander une comm. pour la promo que tu fais.
        Il est vrai que quand tu vantes les mérites de certains chevaux de retour de la politique, tu es beaucoup moins persuasive, moins convaincante.
        Nobody is perfect !
        Merci pour cette chronique enthousiaste.


        • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2012 14:30

          hello Abou !!

          Tu sais , il y en a qui n’ont pas aimé Skyfall malgré ma critique enthousiaste.
          ici, c’est très différent !
          Quant aux chevaux de retour, tu veux parler d’Ayrault ou de Fillon ????

          Oui, ce film est désormais une richesse de ma vie. Et j’ai voulu le partager.
          Merci !


        • LE CHAT LE CHAT 18 décembre 2012 15:05

          Possible que j’aille y jeter un oeil , je suis en congés entre les fêtes , ça tombe bien .
          Si ce film est fait pour rêver , je ne demande pas mieux , le cinéma est avant tou un spectacle , certains ont tendance à l’oublier ..


          • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2012 15:09

            C’est surtout un film où l’on ne prend pas le spectateur pour un imbécile. Il est comblé de beauté, de réflexion, de sensibilité. On réfléchit à soi, à sa vie. Et les images sont incroyables. Oui, on est comme un gosse émerveillé.


          • sam turlupine sam turlupine 18 décembre 2012 15:11

            Un article qui parle d’un film sans rien en dire (ni sur le plan de l’histoire, ni sur le plan cinématographique) ; vous confondez fessebouc et Agoravox.

            Aucun intérêt.

            Suivant


            • volt volt 18 décembre 2012 16:13
              ne ratez pas « L’Attentat », Walter des hommes... 
              est toile d’or à marrakesh.

              • Loatse Loatse 18 décembre 2012 17:24

                Hello Ariane,

                Tu as bien fait là... je croyais en me rapportant aux affiches que c’était un film pour les enfants.. mais quand je lis ton enthousiasme et que je visionne la bande annonce que tu as mise... je n’ai qu’une envie c’est d’aller le voir...

                si tu ne trouve plus les mots, toi qui écrit si bien, c’est que c’est au dela de la narration... de l’émotion à 1000 % !

                Superbes images en plus..
                merci. smiley


                • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2012 17:44

                  Bonjour Loatse,

                  Oui, je ne voulais pas en dire plus car la découverte est un grand plaisir. J’aime ne rien savoir. je pense que tu aimeras bcp. Tu me diras.


                • Didier 67 Didier 67 18 décembre 2012 21:16

                  Bonjour Loatse (et bonjour Ariane),


                  Convaincu par l’enthousiasme d’Ariane, je m’étais laissé aller à voir le dernier Planète des Singes quelque chose....J’allais me rendre compte de comment les cerbères de l’ordre zunien avait failli à leur devoir et laissé produire et diffuser une oeuvre quasi-révolutionnaire déguisée en blockbuster. Et je n’ai vu qu’un navet.
                  Cela m’a du coup fait réviser mon opinion sur le quasi-révolutionnaire M. Mélenchon..... 

                • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2012 21:38

                  Tous les goûts sont dans la nature, cher Didier. Je suis jeune (de caractère) et je me souviens encore avec émotion de cette magnifique fin de « la planète des singes ». Désolée que tu n’aies pas aimé. désolée que tu n’aimes pas le talent de Mélenchon.
                  Mais je suppose que tu prends ton plaisir ailleurs...Ce qui est l’essentiel...
                  Et pas seulement en distillant des posts vipérins...


                • sam turlupine sam turlupine 18 décembre 2012 22:47

                  Par Ariane Walter (xxx.xxx.xxx.93) 18 décembre 21:38

                  Tous les goûts sont dans la nature, cher Didier. Je suis jeune (de caractère) et je me souviens encore avec émotion de cette magnifique fin de « la planète des singes ».

                   smiley smiley smiley


                • Didier 67 Didier 67 18 décembre 2012 22:51

                  Ariane, je me permets d’ouvrir ce bref hors-sujet dans ta critique de ce film....(Comme je ne viens pas par ici souvent, je profite de l’occasion de te voir connectée.)

                  Non, je ne suis pas insensible au talent de M. Melenchon : je le lui reproche.
                  Qui a du talent, sinon un artiste, un.....acteur ? 
                  Comment peux-tu ne pas avoir déjà compris que M. Melenchon joue un rôle de composition et qu’il est un agent zunien ? Ce qui le révèle, c’est son européisme concret, évidemment. 
                  Es-tu prête à renoncer à tout esprit critique pour cause de « talent » ? Prête à soutenir un salaud juste parce qu’il a belle gueule ?
                  Le leurre de M. Melenchon sera bientôt connu de tous. Car à beaucoup ouvrir sa bouche, on s’expose à entendre sa langue fourcher. M. G.W. Bush, M. Sarkozy, M. Obama : il n’y a pas de menteur qui ne nous gratifie de son lapsus révélateur. Attendons....

                • Ariane Walter Ariane Walter 19 décembre 2012 13:47

                  pas de problème. J’attends de pied ferme !!


                • lavabo 18 décembre 2012 17:26

                  Quand une équipe, en un temps de décadence putride, arrive à dormir une telle œuvre, c’est pour donner du courage à tous.


                  J’ai beau tourner cette phrase dans tous les sens, y a un truc qui va pas...... smiley

                  • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2012 17:41

                    « donner » et non dormir.
                    Mais j’ai fini vers 2 h du mat et c’est mon inconscient qui m’a glissé « dormir » !!!


                    • Caroline Courson Caroline Courson 18 décembre 2012 21:42

                      Eh bien je vais m’offrir ça en attendant l’heure du réveillon...

                      Merci, sans toi je n’aurais même pas penser y mettre les pieds. Je voulais voir « Trois mondes ».

                      Allez, je fais les deux si les horaires s’y prêtent ! 

                      • Ariane Walter Ariane Walter 18 décembre 2012 22:02

                        Je t’avouerai que j’y suis allée sans grande conviction. Par dessus le marché ces films en 3D...Bref... Dès les premières images , tu es émerveillée. Puis tu es scotchée de voir que c’est un film qui donne à penser. Et cela continue tout au long...Des critiques on dit « parmi les meilleurs films d e l’histoire du cinéma », je ne m’y connais pas assez pour le dire mais c’est vraiment une grande réussite.
                        Bonne séance.
                        Et prends un mouchoir...


                      • Didier 67 Didier 67 18 décembre 2012 23:10

                        Euh....Ariane, c’est « je t’avouerais.... », non ?

                        Comme dans « Si tu me posais la question avec insistance, je t’avouerais.... »
                        Et non comme dans « Quand je serais contrainte de dire toute la vérité, je t’avouerai.... »
                        Grave question, non ? Déjà que ce qui est évident n’est parfois pas saisi, comment alors être certain d’être bien compris quand on n’a rien dit ?

                      • Ariane Walter Ariane Walter 19 décembre 2012 13:50

                        Bien vu !!!!!!!!!


                      • Ariane Walter Ariane Walter 19 décembre 2012 13:52

                        Ne confondons pas les américains et les Zuniens !!...et les Chinois !!


                      • Ariane Walter Ariane Walter 19 décembre 2012 13:46


                        Je l’ai vu aux Halles en avant-première à 19h 30 le lundi 17 décembre.
                        On pouvait même réserver par internet.
                        Faut te tenir au courant de la modernité ...
                        Mais j’aurais pu aussi le voir au palace de Martigues, tjrs en avant-première le lundi d’avant.

                        Mais je ne suis pas mécontente que tu soulignes ton inénarrable stupidité...
                        Bonne année.
                        Et surtout ne change pas !


                      • Loatse Loatse 19 décembre 2012 09:45

                        « .......(C’est en ce moment, en France, la série des avant-premières.) »

                        chez afflelou heing... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès