• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’or de Raumklang (I) : Cantrix de l’Ensemble Peregrina

L’or de Raumklang (I) : Cantrix de l’Ensemble Peregrina

En ce mois de février bien entamé, l’occasion est de se pencher sur Raumklang, le courageux label allemand dont le riche catalogue doit être mis en avant. Des projets et des interprètes pas choisis par hasard qu’il me semble essentiel de promouvoir. Voici pour cette première partie un détour dans les 13è et 14è siècles par l’Ensemble Peregrina. Ensemble fondé à Bâle qui promeut la musique sacrée et profane européenne du XIIè au XIVè siècles et qui méritera ultérieurement un autre billet sur ses projets précédents tant la qualité proposée à chaque disque est irréprochable, comme une marque de fabrique. Penchons-nous donc un peu plus sur le dernier disque en date, Cantrix, dont quelques extraits sont accessibles en bas d'article.

C’est dans les couvents espagnols de Sigena et de Las Huelgas que nous convie Agnieszka Budzinska-Bennett, soprano et musicologue polonaise, harpiste et directrice de l’ensemble. Pour ce programme dédié à St-Jean Baptiste, deux corpus ont été utilisé : le premier est le processionnaire de Sigena, monastère pour nobles dames fondé par la pieuse reine Sancha (1154/5-1208) en 1188 et appartenant à l’ordre hospitalier. Il constitue un précieux témoignage de la riche culture vocale des moniales espagnoles. S’y trouve des pièces dédiées à Saint Jean-Baptiste et des répons pour sa nativité.


Le deuxième est le fameux Codex de l’abbaye cistercienne de Las Huelgas de Burgos. Beaucoup plus moderne et en lien avec l’Ecole de Notre-Dame, il contient 50 pièces monophoniques et 150 pièces polyphoniques, la plupart datant du XIIIème siècle. Cette musique était composée et chantée exclusivement pour et par les religieuses de l’abbaye, et le choeur du monastère comptait jusqu’à cent moniales au XIIIème siècle. On trouve dans cet enregistrement une autre caractéristique du corpus : des exercices de solfège ou un « Benedicamus Domino » à trois voix en canon qui aurait pu servir d’échauffement vocal pour les soeurs. Enfin, le programme des pièces concernant saint Jean-Baptiste est complété par des motets provenant de sources du XIIIè siècle en lien avec l’école Notre-Dame ainsi qu’une chanson du troubadour Peire Vidal « S’ieu fos en cort ».

L’Ensemble Peregrina a donc voulu remémorer le concept de Cantrix, ‘femme chantre’, à l’auditeur d’aujourd’hui et ainsi revitaliser le répertoire vocale des religieuses des monastères royaux de Sigena et Las Huelgas. Sans aucun doute ce programme est intelligent, jette une nouvelle lumière sur ce Codex Las Huelgas dont on parle beaucoup mais dont les enregistrements de qualité se font rare depuis celui de l’ensemble Discantus paru en 1993 (Opus111). Ce n’est pas la première fois que l’Ensemble se lance dans ce codex et de nombreuses pièces étaient déjà éparpillées dans leurs précédentes réalisations. 
Ce projet fait appel à 6 voix féminines dont l’irradiante leader Agnieszka et sa harpe (à gauche sous la photo ci-dessous), le fidèle Baptiste Romain à la vièle toujours aussi excellent accompagnateur et improvisateur, et Mathias Spoerry pour le chant de troubadour - le tout afin de ne pas sombrer dans la monotonie. 
A l’écoute, on peut penser à Sequentia - et ce n’est pas Agniezska qui niera cette influence majeure - mais c’est surtout un sentiment de maitrise et de recherche du beau son qui prédomine, en prenant le soin de rester dans une approche plausible de ce répertoire.Cantrix est une parfaite introduction dans la connaissance du travail considérable fourni par l’Ensemble Peregrina (jusqu’à 3 disques par an).

www.cantrix.ch

__________________________________________________

http://youtu.be/mscEe46_3NM

Cantrix : Musique médiévale pour St Jean-Baptiste des couvents royaux de Sigena (Hospitaliers) et Las Huelgas (Cisterciens)

I. Mulierum hodie/Inter Natos (Motet, Allemagne, 14ème siècle)
II. Benedicamus/Hic est enim precursor (Benedicamus trope, Huelgas, 13è-14è siècles)
III. Rostainh Berenguier de Marselha : La dousa paria (estampie, harpe et vièle)
IV. Precursor Domini V. Hic est enim propheta (Responsorium, Sigena, 14è-15è siècles)

Ensemble Peregrina
Agnieszka Budzińska-Bennett, direction

2013 Raumklang


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès