• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « L’UT Final » en Revival des Tubes genre International

« L’UT Final » en Revival des Tubes genre International

Eh oui, c’est « La lutte finale » et même ultime pour laisser à l’intention des extra-terrestres, un témoignage significatif de notre patrimoine musical car d’ici peu l’humanité va disparaître, engloutie par des calamités naturelles qu’elle aura elle-même contribué à déclencher par tant d’inconséquences de son modus vivendi.

C’est pourquoi quatre jeunes hurluberlus et néanmoins musiciens de génie se sont-ils entichés de laisser une trace sonore de nos goûts musicaux occidentaux, toutes générations contemporaines confondues, dans une sorte de mælstrom où s’enchaînent les leitmotivs de la musique classique à la variété en passant par le Jazz et tout ce qui balance en feeling sur la planète Terre.

Peaufinant l’idée initiale, « Le band » des quatre souhaite également accompagner visuellement ces rengaines symboliques par une vidéo de ses propres interprétations malicieuses au piano, saxophones, trompettes, guitares électriques et autres percussions.

Dans la perspective d’une captation d’un tel spectacle vivant, forcément que le chant et la comédie devront y jouer une part prépondérante, afin que l’humour serve de fil conducteur au message testamentaire lancé, de facto, comme une bouteille dans l’espace infini.

Aussi, comme dans un studio d’enregistrement mâtiné de plateau de cinéma et à la manière d’un jeu de chaises musicales, Céline Fabre, Dany Aubert, Pierre Piachaud, Robin Laporte vont-ils se substituer, s’intervertir, se succéder en chœur, aux multiples instruments à leur disposition pour composer un drôle de bouquet sympathique, entraînant et plein de verve surréaliste, non sans rappeler, au passage, quelques prestations cultes des Frères Jacques, voire des Max Brothers,

Ainsi, à l’instar de l’image parodique qu’avaient d’emblée adoptée les Beatles durant les Sixties, nos quatre compères dans le vent du XXème Théâtre se donnent-ils à cœur joie dans un délire proche de la fin d’un monde « bien écoutant » pour laisser apparaître le plaisir suprême de l’éclectisme musical assumé jusque dans les moindres catégories de son puzzle planétaire.

Cependant on vient de nous signaler que l’ « Ut » final aurait bon dos puisque voilà déjà le « Do » prêt à prendre sa place, en devenant définitivement le premier dans l’excellence des notes !

Un vrai Cirque de fous chantant ; on vous le dit !…

visuel affiche

L'UT FINAL - ***. Theothea.com - Ecriture & mise en scène Guy Laporte & Robin Laporte - avec CÉLINE FABRE, DANY AUBERT, PIERRE PICHAUD & ROBIN LAPORTE- Vingtième Théâtre

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 15 mai 2014 08:01

    Savez vous que si pour une raison quelconque l’humanité disparaissait d’un coup...il suffirait de 200 ans pour que la végétation recouvre toutes nos merdes villes comprises.. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires