• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La dernière Croisade ?

La dernière Croisade ?

Dans son essai La dernière Croisade. Des Ecolos… aux Ecolomaniaques ? Véronique Anger envoie au diable les apôtres de l’Apocalypse, ces prédicateurs du climatologiquement correct aux prêches catastrophistes.

Véronique Anger pose les questions que tout citoyen responsable devrait se poser : doit-on accepter, sous prétexte de bonnes intentions un nouveau dogme religieux ? Doit-on tolérer que certains scientifiques refusent que leurs thèses soient mises en doute et s’emploient par tous les moyens à imposer leur vérité telle une vérité religieuse ? Quels maîtres sert véritablement cette écolomania qui s’est emparée de tous les pans de notre société ? Pourquoi, au IIIème millénaire, les terreurs collectives irrationnelles rencontrent-elles encore un tel succès dans le peuple comme dans l’élite intellectuelle ?
 
L’auteur analyse ce qui ressemble de plus en plus, selon elle, à l’émergence d’une nouvelle religion intolérante. Et de décrypter, pour nous, un phénomène qui touche tous les pays développés. Avec son ironie habituelle et sa plume bien trempée, Véronique Anger développe ici un thème qu’elle a déjà abordé dans une douzaine d’articles depuis 2006. Elle se fait fort de pousser le lecteur à prendre du recul vis-à-vis de cette écolomania qui évoque une croisade des Temps modernes. « Une croisade menée par des « climat-alarmistes » et relayée à grands renforts de médias qui dénonce-t-elle « permet surtout de camoufler les vrais problèmes écologiques urgents (impacts de la pollution, accès à l’eau potable, développement des énergies alternatives, pauvreté, famines,…) dont on pourrait venir à bout si une vraie volonté politique existait ».
 
En plein « climategate » et à quelques jours de l’ouverture du Sommet de Copenhague, cet ouvrage devrait séduire la « majorité silencieuse » qui n’ose exprimer haut et fort son point de vue, tant les chantres de la cause climatique parviennent à imposer à tous et partout leur vérité. Ce livre plaira aussi aux internautes actifs sur les blogs et les réseaux sociaux, en particulier sur Facebook où l’auteur partage ses doutes et ses convictions avec un cercle de contributeurs assidus et de moins en moins disposés à croire sur parole ceux qui veulent imposer sans discussion et au monde entier leur conception du bien et du mal tout en prétendant agir pour le bien de l’humanité.
 
A ma connaissance, avec La dernière Croisade. Des Ecolos… aux Ecolomaniaques ? (1) l’auteur livre la seule enquête menée sous cet angle original : établir un parallèle entre l’écolomania et le religieux. Un livre intelligent, qui se lit d’une traite, et qui, en plus de faire grincer des dents… devrait faire référence.
 
Olivier Zara
 
(1) La dernière Croisade. Des Ecolos… aux Ecolomaniaques ! Editions L’Arganier. Collection Pertinences. 176 Pages. 15€. Sortie le 24 novembre 2009.
 
A propos de l’auteur
 
Véronique Anger, journaliste et écrivain française installée au Canada, s’intéresse depuis de nombreuses années à la vie des idées en général, à la sociologie et à la psychologie des foules en particulier. Elle a publié plusieurs ouvrages, notamment Les Dialogues Stratégiques. Mieux comprendre la complexité et l’évolution du monde préfacé par le scientifique Joël de Rosnay (Des idées & des Hommes, 2007) ou Scandales à l’Elysée. Des réseaux mafieux corses à l’international terrorisme, de l’affaire des plombiers aux otages du Liban avec Robert Montoya (JM Laffont éditeur, 2004). Plus d’infos sur l’auteur et le livre : http://www.lesdialoguesstrategiques.com

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 27 novembre 2009 17:03

    On peut douter de tout, même du soleil qui vous aveugle lorsque vous le regardez droit dans les yeux. Peut-être que les 800 savants du sommet de la terre à Rio étaient une secte, allez savoir ! Non sérieusement l’air est de plus en plus irrespirable, le trou dans la couche d’ozone s’agrandit, les glaces fondent aux pôles et les intempéries climatiques se multiplient. Tout cela  est visible ! Que l’auteur que vous prenez en référence en doute, cela me laisse dubitatif quant à son intégrité intellectuelle ou morale.


    • Gabriel Gabriel 29 novembre 2009 08:38

      @franck2012,

      Vous avez raison, tout va bien, il ne se passe rien, il n’y a qu’une secte d’écolos intégristes voulant prendre le pouvoir qui raconte n’importe quoi. Dormez tranquille le productivisme à outrance profite à la majorité des crèves la faim, protège la planète et prend soin des écosystèmes. Quant à la finance, elle est faite pour l’égalité et l’équilibre social. Question : Sur quelle planète vivez-vous ? 

       


    • Marc Bruxman 27 novembre 2009 19:21

      Effectivement l’écolo émerge comme nouvelle religion. Elle a déja ses talibans, ses adeptes et ses oeuvres mystiques (regardez Home on dirait presque de la musique d’église et des icones, c’est beau, cela inspire le respect même si on n’est pas croyant).

      Et si ils en font une version compatible avec le commerce, on ne va pas tarder à en bouffer midi et soir parce que les politiques sont désespérés de trouver une nouvelle religion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès