• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « La Fille de Brest » d’Emmanuelle Bercot. Le courage face au (...)

« La Fille de Brest » d’Emmanuelle Bercot. Le courage face au monstre

Nous sommes à l'hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d'un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

Adapté du livre d’Irène Frachon, la courageuse médecin qui a révélé le scandale du Mediator en tenant tête à tous les lobbys médicaux, pharmaceutiques et politiques, ce film d’Emmanuelle Bercot s’inscrit dans la lignée des films-dossiers américains à l'image d'Erin Brockovich, des Hommes du Président ou encore de Spotlight.

Malgré quelques imperfections ce film est à voir. Le rythme est enlevée, et l'actrice Sidse Babett Knudsen y est pour beaucoup, même si son accent étranger surprend quelque peu. On a beau connaitre le sujet, on découvre ici l’histoire dans son ensemble et on est avant tout fasciné par le courage de cette femme qui se bat avant-tout pour ses patients.

On voit aussi qu'au dehors de son combat Irène Frachon est une épouse et une mère de famille admirable.

A noter que le réalisme de certaines scènes peut être difficile à supporter (opération, autopsie).

images

Voici une déclaration très forte d'Irène Frachon : "J'avais bien pensé qu'un tel film était nécessaire, pour que l'on n'oublie pas la douleur et la mort des victimes, la pharmaco-délinquance insensée d'un laboratoire et la défaillance d'une agence de sécurité sanitaire, dévoyée de sa mission de gardienne de la santé des Français. Je n'avais pas deviné que ce film serait nécessaire, aussi, pour contrer le déni de réalité – sur les blessures infligées, sur le nombre de morts – qui frappe non seulement le laboratoire criminel, Servier, mais également la majeure partie d'une certaine nomenklatura médicale, soudée derrière la firme."

Irène Frachon est un exemple pour nous tous. Elle démontre que l'on peut se battre contre les puissants si l'on y met un maximum de courage et de la volonté.

telechargement-1

Elle nous met aussi face à notre lâcheté et notre petit confort. On se dit au sortir de ce film que si nous étions un peu plus solidaire, nous pourrions bouleverser ce monde injuste et ne plus avoir besoin de faire confiance à des politiques dont on sait très bien qu'ils ne vont pas tenir leurs promesses. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 26 novembre 2016 11:47

    Bonjour, Fatizo

    J’irai voir ce film parce qu’il est important pour que chacun comprenne la manière dont fonctionne l’industrie pharmaceutique et les moyens qu’elle emploie pour assurer de juteux profits.

    Dommage qu’Emmanuelle Bercot ait cru nécessaire - comme Katell Quillévéré dans l’excellent Réparer les vivants - de montrer de façon explicite des scènes chirurgicales. Personnellement, je ne supporte pas cela, au point de rester les yeux fermés durant ces scènes, et je reste persuadé que ce n’était pas indispensable.


    • rogal 26 novembre 2016 14:09

      @Fergus
      Ces derniers mois notamment, plusieurs articles et vidéos d’AgoraVox ont décortiqué le ’’fonctionnement’’ de l’industrie pharmaceutique. Quand on les a lus, il ne reste plus qu’à passer à l’action ; c’est-à-dire, pour nous autres simples citoyens, à réclamer la nationalisation de ce mastodonte hautement ploutocratique. Réclamer, exiger : il en ira autrement une fois établi le référendum d’initiative populaire...


    • troletbuse troletbuse 26 novembre 2016 19:54

      Oui mais Hollandouille a sauvé la SS en faisant un cadeau aux pharmaciens. Ytop fort, ce mec : :

      http://www.dossierfamilial.com/sante-social/droits-des-patients/des-couts-supplementaires-en-pharmacie-depuis-le-1er-janvier-2015-60158

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès