• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La Folle de Chaillot & Anny Duperey à La Comédie des Champs-Elysées

La Folle de Chaillot & Anny Duperey à La Comédie des Champs-Elysées

Folle oui, mais seulement à moitié ! Folle certes mais restant quand même sur son quant-à-soi … à l’instar de la critique tergiversant sur le texte de Giraudoux, les motivations de Didier Long et les intentions succédant à Michel Fagadau, disparu avant que de pouvoir célébrer le centenaire du Théâtre des Champs-Elysées.

Tous les commentaires s’accordent sur le fait que dix-neuf acteurs sur un plateau de dimension moyenne est actuellement une véritable gageure, d’autant plus si le décor occupe délibérément les trois quarts du volume scénographique !

La plupart pense que le conte féérique l’emporte sur une métaphore visionnaire de l’idéologie écologique contemporaine dominante et, dans cette perspective, y perçoit des considérations souvent désuètes.

Ainsi, en stigmatisant une réalisation pas assez folle ou au contraire trop raisonnable, c’est le juste milieu de la réalisation dramaturgique qui semblerait désappointer l’opinion :

En effet, une fois admise l’opposition entre le petit peuple, soucieux spontanément d’une civilisation protectrice et, par ailleurs, le clan des financiers prêts à toutes les transgressions éthiques, la question du pétrole à extraire sous la colline de Chaillot aurait du se résoudre dans une folie totalement décalée et déjantée mais, par erreur d’appréciation, c’est précisément la leçon pédagogique et le conte moral qui auraient été préférés au détriment de la tornade comique escomptée.

Bref, « le cul entre deux chaises », les trois folles et leur bande de supporters auraient fait fausse route, en se laissant happées par une démarche démonstrative qu’il aurait fallu faire imploser grâce à une mise en scène davantage parodique.

Et pourtant les numéros d’acteurs ne manquent pas tout au long des deux heures où Anny Duperey, Dominique Pinon et Catherine Salviat entraînent leurs camarades dans un remake apparenté de Mary Poppins à la sauce vintage, plus ou moins épicée !

C’est donc une « Folle de Chaillot » quelque peu chargée en costumes surannés et décor baroque qui s’offre à la perplexité raisonnante de notre époque confrontée à cette fable littéraire jugée un tantinet lourdingue. 

photo © Theothea.com

LA FOLLE DE CHAILLOT - ***. Theothea.com - de Jean Giraudoux - mise en scène Didier Long - avec Anny Duperey, Dominique Pinon, Catherine Salviat, Romain Apelbaum, Jean-Paul Bordes, Stéphanie Caillol, Jacques de Cande, Franck Capillery, Fabienne Chaudat, Catherine Hosmalin, Mathias Jung, Antoni Klemm, Gaelle Marie, Adrien Melin, Jean-Jacques Moreau, Frédéric Rose, Geoffrey Sauveaux, Martin Schwietzke & Laurent Spielvogel - Comédie des Champs-Elysées

  


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès