• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La France qui chante...

La France qui chante...

Tout le monde chante... Certains ont la possibilté et la chance de pouvoir se perfectionner et de chanter au sein d'une chorale.

Assez souvent des personnes qui ne maîtrisent pas le solfège peuvent appartenir à un choeur composé des quatre pupitres... Cette démarche met le chant collectif de qualité à la portée de toutes et de tous... Quant au patrimoine il est vaste... Il suffit de puiser chez les grands compositeurs, chez nos voisins ou dans le folklore de nos régions.

Notre pays est couvert de chorales associatives.

Plus de 10 000 chorales sont répertoriées, ce qui correspond à plus de 400 000 choristes et un chœur pour 6000 habitants.

Peu de villes ne possèdent pas de chorale et quelques villages sont heureusement bien dotés.

Cette situation particulière est souvent le fruit de l'histoire où de la rencontre entre un chef de chœur et la population de sa commune de résidence.

C'est ainsi que Blandy les Tours, village médiéval de Seine et Marne a la chance de contenir un château féodal au centre du bourg et une chorale.

Les années 80 ont été propices à la création de nouvelles chorales et la moitié d'entre elles ont été créées après 1990.

Ce qui est étonnant c'est de constater que les 2/3 des ensembles vocaux sont ouverts à tout le monde sans que les responsables n'exigent des postulants la maîtrise du solfège.

En cette année européenne de l'engagement associatif, il est nécessaire et important de ne pas oublier ces chefs de chœur qui pour plus de 60% d'entre eux sont totalement bénévoles, permettant par là-même de pratiquer des tarifs d'inscription à un prix modique.

La France chante toute l'année et beaucoup en été quand des centaines de chorales organisent des stages .

C'est dans cette dynamique que s'inscrit Chœur 77 qui constitue une association de chanteurs appartenant à cinq chorales de Seine et Marne : Syrinx de Melun, chanterelle de Vaux le Pénil, Arpège de Maincy, l'annonceur de Blandy les Tours et la chorale du Conservatoire Couperin de Chaumes.

Au cours de la première semaine d'août, 200 choristes, adultes et enfants se sont retrouvés à Cluny en Bourgogne pour apprendre des compostions fort diverses allant du sacré, à la valse en passant par des chants anglais et bourguignons....

Il s'agissait là d'un clin d'œil à l'histoire...Aujourd'hui plus de guerre entre la France ( avant hier l'ile de France élargie), la Bourgogne et l'Angleterre...On se retrouve en chantant.

Les enfants qui ont pu vivre des temps ludiques avec des animateurs qui les accueillaient le matin ont aussi acquis un répertoire..

Tout ce petit monde s'est retrouvé le vendredi 5août au terme de la semaine récréative et studieuse pour offrir dans l'église Saint Marcel de Cluny un concert de qualité à une assistance locale qui a eu peine à trouver une place assise...L'église était bondée et les spectateurs enthousiastes.

Alors que certaines paroisses n'acceptent que des chants sacrés, celle de Cluny n'a même pas demandé la liste des œuvres jouées... Ce qui a permis à la chorale d'exécuter des compositions appartenant à des registres fort différents.

Aucun chef de chœur présents ne reçoit la moindre rémunération, et comme le dit un des acteurs :

« Nous vivons là un moment collectif chaleureux et ensemble nous construisons un projet qui reste longtemps dans nos mémoires...Le plaisir partagé : ce n'est que du bonheur »
 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • kitamissa kitamissa 8 août 2011 11:32

    http://www.youtube.com/watch?v=D79mKeHqg50&feature=player_detailpage#t=7s.........


    le nouveau cantique de l’Abbaye de Cluny revu par la Chorale des Petits Chanteurs au Marteau de Bois !

    • CHALOT CHALOT 8 août 2011 16:52

      Non ! pas du tout, je suis et reste un militant laïque et le patrimoine culturel est très divers : chants sacrés, chants traditionnels, chants régionaux .


      • CHALOT CHALOT 8 août 2011 17:09

        Pour lire un compte rendu de ce stage, connectez vous ici



          • Lilia Marsali Lilia Marsali 9 août 2011 02:39

            « Nous vivons là un moment collectif chaleureux et ensemble nous construisons un projet qui reste longtemps dans nos mémoires...Le plaisir partagé : ce n’est que du bonheur »

            Merci pour cet article d’une beauté simple qui ramène aux passé. La France et ses inombrables chorales. Le solfège avant était gratuit ce qui constituait un moyen d’échaper au quotidien et de rassembler des enfants de couches sociales diverses. C’était le bon temps... 
            Me souvient plus tard de notre chorale de fac dans laquelle les stéréotypes, clichés et jugements s’effaçaient complètement laissant place à l’union des voix. Le répertoire de qualité nous réunissait autour de Purcell ainsi que de chanteurs français populaires ce qui permettait aux étudiants étrangers nombreux sur le site d’apprécier les seuls défenseurs de la culture française. Et puis ce fut une joie de tous nous retrouver dans une église accompagnés de musiciens bénévoles du conservatoire.
            C’est du bonheur que de ranimer des bonheurs passés.


            • Gérard Luçon Gerard Lucon 9 août 2011 06:59

              et avec le petit coq qui dirige le pays nous avons tout a esperer ... de nos choeurs .. d’armee

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès