• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La gare SAINT-CHARLES

La gare SAINT-CHARLES

« Le gorille est supérieur à l’homme dans l’étreinte. Bien des femmes vous le diront… » et celles des hôtels de passe jouxtant Saint-Charles vous le confirmeront ! « Gare au Goriiiiiiiiii…..lle ! » fredonnait Brassens pour qui le singe n’a jamais connu de guenon comme celle statufiée aux pieds des escaliers de la gare.


Œuvre du statuaire marseillais Louis Botinelly, ce primate entouré d’un masque africain et d’une défense d’éléphant rappelle le temps des colonies. Bénies par Gaston Doumergue, président de la République, lors de l’inauguration en 1927, ces cent quatre marches relient la gare au centre-ville. Terminus du boulevard d’Athènes, ces escaliers monumentaux prennent le train en marche puisqu’ils ne sortent de terre que dans les années 1920 alors que la gare a été inaugurée en toute vapeur en 1848. Que ce soit pour la gare marseillaise ou pour la Seconde République naissante, il reste encore beaucoup de chemin de fer à parcourir… Le bâtiment voyageur n’est ainsi achevé qu’en 1858 quand la France mène grand train sous le Second Empire.

 

Mi-frère Pereire, mi-baron Haussmann, Paulin Talabot, polytechnicien et homme politique, est la locomotive du projet de la gare Saint-Charles. Outre la construction du bâtiment avec Gustave Desplaces, on doit à Talabot l’idée d’une ligne Marseille-Avignon et la mise au point d’un tunnel de 4,5 km sous les collines de la Nerthe. Massif trait d’union entre Marseille et la vallée du Rhône, ce tunnel passe sous la tutelle de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée créée en 1857. Abrégée en PLM, elle est abrogée en 1938 lors de la création de la SNCF.

 

Une compagnie qui se nationalise, une pratique qui se généralise et des trains qui s’uniformisent. La SNCF supprime les wagons de troisième classe en 1956 tandis que la vapeur se démocratise… En effet, aujourd’hui, ce ne sont plus les locomotives mais des voyageurs sans entrain qui ont des vapeurs à la vue des retards annoncés sur les écrans.

 

Des petits écrans qui ne consoleront pas le nostalgique cinéphile. Celui-ci regrettera de ne plus voir à Saint-Charles l’arrivée d’un train de la gare de La Ciotat. Les Lumières s’éteignent aussi avec la Bête humaine qui n’ira plus au charbon. Depuis Renoir et Zola, l’alcoolisme a d’ailleurs changé de camp mais reste à quai. Valises sous les yeux, les regards hagards et les voix éraillées, les chemineaux voient sur les rails et les voies leurs homonymes cheminots travailler.

 

Travailler ou râler car une grève peut en cacher une autre… Des mouvements souvent raillés par des voyageurs qui ne s’y rallient jamais ! Rêve général en sommeil dans des trains-couchettes qui se font rares. Les wagons lits s’envolent de nuit mais les écrits restent. Et au voyage au bout de la nuit, il vous faudra préférer un roman de gare… Allez donc chercher Louis-Ferdinand Céline égaré au milieu des Marc Levy et autre Katherine Pancol ! A mi- chemin entre la valse lente des tortues et des écureuils de Central Park, les voyageurs d’antan visualisaient parfois quelques éléphants roses aidés en cela par quelques substances psychotropes.

 

Sous l’empire colonial et sous l’emprise de l’opium qu’il suppose, la gare de Marseille devient en effet connue pour ses porteurs de valises de futurs rails de coke. Débarqués avec armes et bagages, voire sous valise diplomatique, ces stupéfiants qui peuvent assurer un bon train de vie entraînent aussi un train d’enfer qui se termine parfois en convoi funéraire…

 

Mais nul croque-mort dans la nouvelle gare restaurée en 2007, seulement des croque-monsieur à la mode américaine dans un fast-food. Et si vous préférez les macaronis aux macs chicken, cette nouvelle halle Honorat héberge aussi le café Di Roma qui corrobore le dicton selon lequel tous les chemins de fer mènent à Rome… Sinon, pour atteindre la gare de Roma Termini, il vous en coûtera plusieurs centaines d’euros et plus d’une demi-journée de voyage car la logique ferroviaire abracadabrantesque impose un passage par Lyon ou Dijon au risque d’avoir la moutarde qui vous monte au nez ! Puis, par la bouche d’un voisin milanais, une information remontera même jusqu’à vos oreilles…

 

Milan est en effet la ville d’où est originaire un certain Charles Borromée. Sorte de Belsunce italien, cet évêque lombard s’est illustré, lui, pendant la peste milanaise de 1576. Et c’est à ce prélat canonisé par Paul V qu’une pieuse immigrée milanaise a dédié une chapelle à Marseille, au début du XVIIe siècle, baptisant ainsi le quartier Saint-Charles et sa future gare !

Michel Callamand

 

Retrouvez l'histoire :


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 11 juin 2011 10:41

    Quel texte charmant et agréable à lire et instructif et bien écrit !
    Surtout pour une (presque) Marseillaise.
    je pourrais écrire des histoires sur cette superbe arrivée sur la ville. ah ! Les jours de grand soleil et de vent...
    J’ai de beaux souvenirs dans le coin...
    je n’avais pas remarqué le gorille !!!


    • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2011 15:53

      moi non plus , les seuls gorilles sont ceux qui entourent Guérini dans ses déplacements ....


    • lolo13 14 novembre 2011 17:04

      Moi aussi j’aime ! J’adore cette phrase « Valises sous les yeux, les regards hagards et les voix éraillées, les chemineaux voient sur les rails et les voies leurs homonymes cheminots travailler ». et les autres aussi :)


    • oncle archibald 11 juin 2011 11:30

      J’aime bien aussi cette écriture qui n’est désinvolte qu’en apparence .. Mais Ariane comment expliquer que votre post inodore, qui ne devrait pouvoir déplaire à personne, soit déjà coté -2 une demi heure après avoir été déposé ?? Vous avez beaucoup d’ennemis me semble-t-il ... La mafia corse qui a tenu Marseille si longtemps s’est faite détrôner par la mafia des maghrébins et alors ?? Qu’est-ce que ça change ? La drogue circule toujours aussi facilement non ?


      • Ariane Walter Ariane Walter 11 juin 2011 11:51

        Oui, cher Archibald, on me moinsse même quand j’écris « la cerise est un fruit ».

        Si ça amuse.
        Personnellement , cela m’indiffère.
        Quant aux mots« ennemis » il est un peu fort pour ces gamineries de maternelle. Ma foi, si ça les conserve jeunes !

        Bonne journée à vous !


      • Fergus Fergus 11 juin 2011 11:35

        Bonjour, Morticia, et merci pour cette petite balade marseillaise, prolongée par d’intéressants liens.

        J’aime bien cette ville, avec ses qualités et ses défauts. Et se promener de la Belle au Mai à Endoume en passant par les rénovations de la Joliette ou le marché arabe de Noailles est toujours une source de découvertes. Vous faites allusion à Belsunce. Á toutes fins utiles, je vous invite à lire l’un de mes articles de juillet 2009 : « Marseille : de la Grande peste aux Nuits Caroline  ».

        Cordialement.


        • Dominitille 11 juin 2011 14:40

          Bonjour,
          Je me souviendrai longtemps de la première impression lorsque j’ai découvert cet escalier monumental. Je n’en croyais pas mes yeux. Une gare doit avoir une ouverture directe avec la rue pas un dénivelé de 100m au moins !
          Tout ça parceque je voulais aller sur le Vieux Port voir la boutique de Panisse et boire une limonade dans le bar de César. Mais le béton était passé longtemps avant moi.
          L’ accent marseillais ! quel plaisir.
          Je n’ ai rien regretté car j’ai aimé cette ville immédiatement.
          Par contre, je n’ai pas vu de gorille.


          • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2011 15:52

            c’est pas dans les hôtels autour de la gare St Charles qu’on aurait croisé DSK ! pour 3000$ , on a la chambre à l’année !  smiley  smiley

            cette gare est bien située , on descend les escaliers , on prend le bd Dugommier et tout de suite à droite la Canebière et le vieux Port , pas la peine de se faire chier à y aller en bagnole en été , pour se garer centre ville c’est la galère !


            • Dubitatif 11 juin 2011 16:47

              Pour l’anecdote de la légende Urbaine de la chanson de Brassens, physiologiquement, en pleine érection, cela atteint 5 cm pour un gorille http://fr.wikipedia.org/wiki/Gorille#Caract.C3.A9ristiques_physiques

              Désolé de vous décevoir mesdames, vous risquez plus de vous faire briser les reins par le poids de l’animal que par plaisir !


              • BOBW BOBW 11 juin 2011 17:58

                Bof une femme a voué sa vie à l’étude des gorilles par tendre affection platonique : Dian Fossey smiley


              • Dubitatif 12 juin 2011 09:57

                Pas faux + 1

                Malheureusement cela ne l’a pas empêché comme toute passion d’avoir une fin tragique.


              • kitamissa kitamissa 11 juin 2011 20:39

                Marseille ,et cette fameuse gare St Charles point de départ ou d’arrivée de perm ,quand on revenait d’ Algérie ou de Corse et qu’on y retournait ....


                on allait entre temps faire un tour rue Thubano ou Thubaneau ? mais à l’époque c’était le passage obligatoire du troufion pour aller de dégorger le poireau !

                et puis le hasard m’a fait habiter quelque temps dans les BDR,à Rognac,puis à Sausset les Pins et à Cassis .

                donc j’ai découvert Marseille de fond en comble et m’y suis fait des potes à l’époque,pas tous très recommandables,mais comme je ne me mêle pas des affaires d’autrui,ils m’ont fait découvrir le vrai Marseille ,celui que le néophyte ne connaîtra jamais !

                • BOBW BOBW 11 juin 2011 20:53

                  Et le Parc Parc Chanot, Borély et les plages du Prado.

                  Le Quartier du « Panier » et le Vieux port pittoresque ?

                • Grandliseur 22 juin 2011 17:40

                  Cliquez sur les liens en bas de l’article. Au risque de me répétez. Cette écriture est étonnament agréable et surprenante ! 


                • Grandliseur 22 juin 2011 17:29

                  Très beau texte en effet. Fluide et ludique.


                  • Grandliseur 22 juin 2011 17:36

                    Etonnant ! Les liens renvoient à d’autres articles de grande qualité ! A lire et à relire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires