• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La généalogie dans son contexte

La généalogie dans son contexte

Phénomène de société, la généalogie devient de plus en plus d’actualité dans les familles françaises, un jeu d’enquête comparatif à la méthode Cluedo, chacun cherche un ancêtre qui puisse avoir une vie hors du commun, à défaut de posséder un titre de noblesse...

D’après certaines sources, le nombre de généalogistes actifs en France s’élèverait aux alentours de 800 000 personnes, quant à ceux qui s’intéressent à leurs ancêtres, le chiffre est estimé à pratiquement cinq millions !

L’engouement pour cette science est facilité de nos jours par les nouvelles technologies, Internet, groupes de discussions, logiciels, documentations, etc.

Du côté des publications traditionnelles et revues, on retrouve toujours les mêmes auteurs, des renards qui se partagent la part du gâteau en étouffant les initiatives nouvelles, et même s’ils sont spécialistes, ils vampirisent le domaine en donnant toujours les mêmes méthodes et des conseils basiques mille fois usés.

Moi qui m’intéresse un peu à ce hobby depuis une dizaine d’années, je viens de trouver une exception, un ouvrage qui est publié en souscription, travail d’un puritain qui a passé plus de trois ans à créer un guide destiné au commun des mortels.

L’innovation est que l’ouvrage est totalement nouveau dans sa méthode pour aborder la généalogie et l’histoire, il inclut le contexte historique et social, les coutumes, le mode de vie, la politique, l’économie, les lois dans lesquels à vécu un ancêtre... Quelque chose qui n’a jamais été fait jusqu’à présent. Le titre de l’ouvrage, Contexte, éclaire bien à lui seul son contenu !

L’auteur, Thierry Sabot, a mis en place depuis 2000 un site Internet http://www.histoire-genealogie.com/ sur lequel il publie gratuitement des ouvrages ou chroniques d’auteurs éclairés ou anonymes sur l’histoire ou la généalogie. Il est à ce jour le seul qui donne la parole à ceux qui ont des choses à partager sans être obligé de présenter une licence décernée par une académie.

Le gain n’est pas la motivation de l’auteur, une publication par souscription n’est certainement pas la meilleure méthode pour gagner de l’argent... Son but est simplement d’apporter une expérience, un savoir-faire, et quelque chose de nouveau dans cette longue et difficile quête de l’ancêtre...

Pour en savoir plus sur cet ouvrage, l’adresse est la suivante :
http://www.histoire-genealogie.com/article.php3?id_article=1025


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Bernard (---.---.200.43) 31 octobre 2006 15:00

    Effectivement, cet ouvrage me semble bien différent de ce qui existe et je j’ai pu lire dans le domaine.

    En visitant le site indiqué, qui est très largement documenté par des fiches, j’ai découvert un formidable travail de fond de la part de l’auteur, qui contrairement à d’autres, ne prend pas le lecteur pour uniquement un cerveau disponible et un porte-monnaie ouvert !

    Le seul dommage est que l’ouvrage étant en souscription jusqu’à fin décembre, ne sera livrable qu’en février, mais cela vaut certainement le coup de patienter pour avoir enfin un guide de qualité...

     smiley


    • Mireille R. (---.---.12.223) 31 octobre 2006 15:27

      J’ai effectivement les mêmes qualificatifs sur la qualité de l’ouvrage proposé.

      Mais que sont quelques mois d’attente pour bénéficier d’un guide efficace, quand on recherche des ancêtres sur 3, 4 ou 500 ans ?  smiley


    • nadineanais (---.---.162.131) 7 novembre 2006 17:25

      Je suis très intéressée par cet article, car passsionnée par la généalogie..De fait l’engouement pour la génélogie a commencé lors de la diffusion télévisée de l’oeuvre d’Alex Haley « Racines »..dans laquelle il expliquait comment lui descendant d’esclaves, a réussi à retrouver des membres de sa famille en Afrique..Après la diffusion du dernier épisode, on le voyait apparaître, il expliquait comment il s’y était pris, l’importance de la culture orale etc.. Et depuis l’attirance pour la généologie n’a plus cessé.. C’est vrai cela a un côté « enquête policière » car il faut remonter de la base, bien voir le fil conducteur sans se perdre...j’ai travaillé manuellement si je puis dire et j’ai réussi à remonter jusqu’en 1811 !! J’ai passé un après-midi sensationnel..Une vraie partie de Cluedo..Qui est qui ? Et bien sûr j’avais pris des notes en écoutant mes aînés... Comme l’avait fait Haley..Ce qu’il a pu faire lui, descendant d’esclave, moi, je pouvais le faire, j’avais des « racines » !!


      • Teresa 3 août 2007 03:20

        Pardonnez s’il vous plait mon mauvais francais. Je suis cubaine mais j’habite dans les etats unis. C’est la genealogie la raison por la quelle j’ecris maintenant. Quand je fais une recherche de mon ancetre Hugues (Hugo, Ugone) de Romegos, son nom apparait dans un document sur la Siege de Carcassonne (1240). Une autre personne qui etait dans la siege fut Oliver de Termes ! Et son nom me guide a votre website. Il est tres interesant ! Une question, Oliver, avez vous aucune relation avec l’Oliver de moyen age ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès