• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La malédiction des Fils du Vent

La malédiction des Fils du Vent

Chacun sait les souffrances que le peuple Juif a subi, mais on connait moins les persécutions dont souffre le peuple Tsigane.

Qu’ils s’appellent Manouches, Tziganes, Gitans, Roms, Sintis, Bohémiens, Gypsys, Romanichels… ils sont tous issus d’un même peuple, les Tsiganes, dixit Hérodote. lien

1800 ans avant notre ère, l’Inde du Nord était envahie par différents groupes, tels les Perses, Celtes, Ligures et Germains, la civilisation aryenne succédant à la civilisation dravidienne, et les Tsiganes pourraient être des dravidiens qui s’étaient approprié des caractéristiques de la civilisation aryenne, où le cheval et la forge prédominaient, mais aussi sa grammaire et son vocabulaire, la langue tsigane, le Rom, proche entre autres, du sanskrit. lien

Le peuple Dravidien serait arrivé aux Indes il y a 11 500 ans, après avoir échappé à un cataclysme qui aurait englouti leurs terres dans l’Océan Indien, puis aurait été persécuté par les Aryens. lien

Mais revenons à nos Tsiganes.

Ils se divisent en trois groupes : les Roms, les Manouches et les Gitans.

Ces éternels persécutés seraient 80 millions vivants en Europe, suite à 2 exodes : les Kastriyas indiens vers le 9ème siècle, les Rajputs avant la fin du 13ème siècle.

Ensemble, ils ont donné les Romane Chave se dispersant à partir de l’empire Byzantin à travers l’Europe : les Romane Chave du Nord au 14ème siècle et ceux du sud au 15ème et 16ème siècle.

Les 20 millions de Tsiganes vivant en Amérique du Nord ou du Sud seraient les descendants des Romane Chave du 4ème exode.

L’exode des Sinti serait du à la famine de 2 tribus indiennes, les Got et les Kork, qui les aurait conduits entre le Tigre et l’Euphrate, mais aussi en Arménie et en Iran.

Ils ont leur drapeau, bleu et vert, avec une roue de couleur rouge (lien) et leur hymne « Djelem, djelem  » écrit d’après une chanson populaire tzigane par Jargo Jovanovic. lien

Le mot Tsigane viendrait du grec athinganos, « celui qui ne veut pas toucher ni être touché ».

On les trouve aux 4 coins du monde, du Canada à l’Australie, en passant par l’Afrique du Sud.

Quand aux Bohémiens, c’est au 15ème siècle, lorsqu’ils traversèrent la Bohême que le roi Sigismond de Bohême leur offrit des lettres de protection, et leur donna ce nom.

Les Roms sont souvent chaudronniers, doreurs, rétameurs, et leurs femmes, vêtues de longues jupes multicolores tombant jusqu’aux pieds, portent un foulard noué sur la tête lorsqu’elles sont mariées.

Les débats font rage sur l’origine du mot Rom.

Pour Wikipedia, celà signifie « homme accompli et marié au sein de la communauté » (lien), mais d’autres affirment qu’il veut dire : « homme de basse caste » et que le D se serait transformé en R en passant du sanskrit à la langue romani (lien) ) à moins qu’il vienne du sanskrit Doma, qui signifierait « tribu nomade  », alors que pour d’autres Rom veut dire « époux », mais aussi « Homme », Roma s’appliquant à l’ensemble « homme et femme », romanichel en étant une déclinaison considérée comme péjorative.

On s’y perd un peu, mais ce qui est sur c’est que les mots « Roms » et « Roumanie » ne sont pas liés, puisque étymologiquement, le mot « roumain » dérive du latin « romanus ». lien

Les Manouches, cousins des Sintis, ont souvent séjourné en Allemagne, se distinguent par une moustache, voire une barbiche caractéristique. lien

Le mot Manouche viendrait du sanscrit manus signifiant « homme libre » ou du mot Mnouch qui signifie « homme ».

Forains, récupérateurs de ferraille, ils sont aussi souvent vanniers, musiciens, et nombre d’entre eux ont conservé leurs roulottes, les plus célèbres d’entre eux étant le génial Guitariste Django Reinhardt, Bouglione et Zavatta.

Et enfin les Gitans, dont l’Espagne est le lieu de prédilection, se présentent comme des éternels pénitents, condamnés à errer afin d’expier leurs péchés, restant fidèles au pèlerinage de St Jacques de Compostelle  ; ils sont de fervents chrétiens, même si l’Eglise leur ferme souvent ses portes. lien

Manitas de Plata est l’un d’entre eux. vidéo

Leur nom viendrait du mont Gype, dans le Péloponnèse, appelé « petite Egypte », et au 16ème siècle, on les trouvait dans toute l’Europe en leur faisant porter le nom d’Egyptiens.

Leur langue n’est pas l’espagnol, mais plutôt le catalan, comme le raconte dans son très beau livre Joseph Saadna, alias Mambo, « Nos altres Gitanos d’aqui  ». lien

La légende veut attribuer à une certaine Sara, à la peau sombre, l’origine du peuple Gitan.

Elle serait arrivée en Judée, sur un navire Egyptien, devenant servante de Marie Jacobé et Marie Salomé, tantes maternelles de Jésus, et lors de la disparition de celui-ci, elle aurait rejoint au dernier moment le voilier dans lequel ses maitresses venaient d’embarquer, avec mission d’évangéliser la Provence, pour s’échouer plus tard, sur les iles de Camargue.

Une autre version la voit campant avec sa tribu en pleine Camargue. Avertie miraculeusement, elle courut vers la mer, et se déshabillant, se laissa porter par sa robe, posée sur les vagues, afin de rejoindre la barque des « Saintes » (tantes maternelles de Jésus), lesquelles la baptisèrent. lien

Sara les aurait alors conduites au temple de « RA  » temple païen, lieu de pèlerinage de sa race, un peuple nomade d’Europe centrale, une tribu celto-ligure, installée depuis longtemps dans le delta marécageux du Rhône.

Ce temple devint un oratoire chrétien, sur lequel fut construite au 12ème siècle une église forteresse, lieu de pèlerinage célèbre et chaque 24 mai, les Gitans s’y regroupent pour célébrer Sara et ses deux saintes maitresses. vidéo

La persécution du peuple Tsigane menée par le chef de l’état (lien) n’est pas une nouveauté : des 2002, alors qu’il était ministre de l’intérieur, il les stigmatisait déjà. lien

Sur ce chapitre, il n’est pas inutile de rappeler que l’autocrate président a des origines hongroises et qu’il y avait un tréma sur le « o » de son nom (l’ajout de Nagy-Bocsa n’étant pas un titre de noblesse, mais seulement la possibilité offerte à son ancêtre de faire suivre son nom par celui de son village en échange de services rendus à l’empereur Ferdinand II de Habsbourg en 1628). lien

Certains vont encore plus loin, évoquant pour le chef de l’état une origine Rom.

C’est Joëlle Stolz, la correspondante à Vienne du journal « le Monde  » qui écrit le 18 aout 2010 : «  Ce voïvode (Rudolph Sarközi) peut-il avoir une lointaine parenté avec la famille hongroise de Nicolas Sarközi ? Qui sait ? se demande Rudolph Sarközi, (lien) porte parole des Roms d’Autriche, qui note que ce patronyme est typiquement rom : certains, dans un souci d’intégration, l’ont même abandonné de crainte d’être stigmatisé  ». lien

D’ailleurs, lors de son mariage, le rejeton de l’autocrate présidentiel notait bien sur sa fiche d’état civil un « tréma » sur le «  ». lien

Quand au « Y » qui a remplacé le « i », il ne semble pas justifié, puisqu’il n’était attribué qu’aux familles nobles. lien

Etrange télescopage de l’histoire, rappelant un certain dictateur nazi, voué entre autres, à l’extermination du peuple Juif (et Tsigane), finit par apprendre qu’il était d’origine juive, (lien) enfant caché d’une servante au service d’une famille bourgeoise Juive, les Frankenberger, le fils de cette famille ayant abusé d’elle. lien

Mais revenons à nos « gens du voyage ».

Sur le chapitre des persécutions, ils ont décroché la médaille d’or : au 16ème siècle, les anglais les ont chassé du pays en les condamnant à mort, en 1726, l’empereur Charles VI avait décrété que tous les hommes tsiganes devaient être pendus, et ordonné que l’on coupe les oreilles à leurs femmes et enfants afin de pouvoir les reconnaitre facilement au cas ou ils auraient l’audace de revenir.

En France, mais aussi en Allemagne, au Danemark et en Suède, c’était un sport de les chasser à l’aide de chiens.

Des 1899, un bureau central avait été crée pour lutter contre "les nuisances" des Tsiganes en Bavière, puis en 1922, ils faisaient l’objet d’un fichage systématique, et en 1929, le bureau central de lutte contre les Tsiganes s’installait à Munich.

En 1933 Hitler mit en place sa politique eugéniste, associant les Tsiganes aux malades mentaux, et asociaux, instaurant la stérilisation forcée, et interdisant les mariages mixtes et en 1935, les « lois de Nuremberg » classèrent les Tsiganes comme « racialement inférieurs », puis au moment des jeux olympiques de Berlin, la police arrêta tous ceux de la capitale ; ils seront battus et incarcérés en Allemagne, en Autriche et déportés par milliers dans les camps de concentration dès 1938, et furent soumis aux expériences pseudo médicales du sinistre Josef Mengele. lien

Les chiffres fluctuent concernant le nombre des disparus, allant de 23 000 à 800 000. lien

Aujourd’hui, les Tsiganes continuent à être persécutés, et malgré les protestations de Viviane Reding, commissaire à la justice européenne déclarant « je pensais que l’Europe ne serait plus le témoin de ce genre de situation après la seconde guerre mondiale  », et la désapprobation de José Manuel Barroso, l’autocrate présidentiel continue de les stigmatiser. lien

Comme l’écrit Alexandre Romanès, « nous installons notre petit chapiteau dans des villes très différentes les unes des autres. Quand nous sommes dans une ville pauvre, nous avons des contacts avec pleins de gens (…) un commissaire de police me suppliait de rester dans sa ville (…) quand nous installons le chapiteau dans les beaux quartiers, nous n’avons pas de contact avec la population. Comme dit ma fille de 14 ans « si les riches étaient heureux, ça se verrait sur leur visage » (lien) et comme dit mon vieil ami gitan : « ils construisent des murs, et ils détruisent le vent ».

Merci à Corinne Py et aux internautes pour leur aide efficace.

L’image illustrant l’article provient de « touchofart.eu »

Le tableau a été réalisé par Elzbieta Brozek

Les amateurs de Jazz Manouche en général et de Django en particulier pourront découvrir quelques documents passionnants. 1, 2, 3, 4, 5,

Article ancien :

Sarközi le Gitan


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • Marco07 19 décembre 2011 09:54

    Bonjour OC !

    (avez-vous passé un bon week-end ?)

     comme dit mon vieil ami gitan : « ils construisent des murs, et ils détruisent le vent ». 

    Heureux de voir que vous avez des amis qui se préoccupent de l’environnement.
    C’est bien qu’on aborde le sujet de l’éolien et de son impact sur le climat (ajouter une résistance au vent n’est pas anodin). Quand on voit le carnage fait dans certaines contrés sur les oiseaux, on est en droit de se poser la question de l’impact sur le climat (et micro climat).
    Surtout quand on sait que certains rêvent d’en implanter des dizaines de milliers.
    (quid de l’impact sur les courants aériens, et quid de l’impact sur les courants marins pour les hydrauliennes)

    Merci d’avoir lancé ce sage débat autour d’un moment d’histoire (je ne savais pas que vous étiez aussi journaliste historien, la liste commence à être longue)

    • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 09:59

      marco sancho 7

      vous êtes impayable
      je vous ai donné mainte fois les liens prouvant que pour 10 000 oiseaux tués accidentellement, moins d’un était tué par une éolienne,
      les lignes tht en tuent plus d’un millier.
      quand allez vous vous arrêter aux vrais priorités ?
      ce qui passe par l’arret total et rapide de l’industrie mortifère nucléaire.
      inquiétez vous plutot des vilaines particules que les vents et les pluies déposent délicatement sur notre sol.
      après tout, c’est aussi de votre santé qu’il s’agit.
      parfois on a l’impression que vous n’êtes pas adulte.
       smiley

    • Marco07 19 décembre 2011 10:06

      En parlant de lien, à propos des 14 000 éoliennes à l’abandon aux US, (quid de la rentabilité économique de celles-ci) ?


      Quand même, abandonner une mine d’or c’est pas sérieux.

      (les lignes THT sont nécessaires pour le moment, à défaut de supraconducteur. Les vitres, elles aussi, tout le monde ne peut pas se payer le luxe de vivre dans une grotte avec des bougies comme vos partisans)

      Sinon j’en déduis que vous avez passé un mauvais weekend ?! (coincé dans les centres commerciaux à chercher des pulls 100% mouton véridique pour vos amis ?)

       smiley

    • penajouir penajouir 19 décembre 2011 10:28

      C’est bien mon petit Marco de caricaturer de la sorte, tu es vachement crédible ! Il te manque plus que le faux nez rouge et la plume dans le c… et là, tu auras la panoplie complète du débile que tu t’efforces d’être !


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 10:32

      marco

      reprenez vous, il vous reste si peu de crédibilité que ça me fait de la peine de vous voir gâcher le peu qu’il vous reste...
       smiley

    • Marco07 19 décembre 2011 10:39

      ça a du mal à passer.

      14 000 éoliennes à l’abandon.

      C’est toujours un coup dur pour les écolos pur souche, pour qui le moindre Watt « naturel » est un miracle.
      Miracle qui a un coût et est rattrapé par la dure réalité financière.

    • sisyphe sisyphe 19 décembre 2011 14:56

      C’est bien qu’on aborde le sujet de l’éolien et de son impact sur le climat (ajouter une résistance au vent n’est pas anodin). Quand on voit le carnage fait dans certaines contrés sur les oiseaux, on est en droit de se poser la question de l’impact sur le climat (et micro climat).


       smiley smiley 

      Sacré Marco ; jamais avare d’une connerie : « l’impact sur le climat des éoliennes » ; celle-là, je la garde en réserve, pour le catalogue des« murs du çon » de l’année !! smiley 

      Sinon, Olivier, excellent article, qui rend hommage à ce peuple voyageur pacifique et créatif. 
      Dans la lignée du céleste Django, rappelons tout le jazz manouche, qui est toujours d’une brûlante modernité. 

      Peuple nomade, oui ; parce que l’homme EST UN NOMADE, par définition ; sinon, il resterait à occuper l’Afrique où il est né. 
      Il n’y a que les végétaux, les légumes, et les empotés, qui ne sont pas nomades, fixés à leurs « racines ». 
       smiley 

    • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 19:49

      bien sur Sisyphe,

      c’est tout à fait ça, nomade, ce que nous redevenons aujourd’hui avec les moyens de transports que nous avons,
      alors qu’il y a 50 ans, nos vacances se faisaient la plupart du temps au bord de la méditerranée, nos enfants aujourd’hui, lorsqu’ils partent en long week end, vont aussi bien à Hawaï qu’aux Philippines...
      le brassage des civilisations change le monde, malgré les péripéties Lepenistes...
      nous préparons la suite de l’article avec la civilisation dravidienne, si tu as des infos ?
       smiley

    • Fergus Fergus 19 décembre 2011 10:26

      Bonjour, Olivier.

      Merci pour ce très intéressant article qui nous rappelle les origines du peuple tzigane et la manière dont il a essaimé ici et là. On sait moins qu’il y a eu des Tziganes jusque dans les îles britanniques (et même aux Etats-Unis) : les Tinkers. A toutes fins utiles, voici un lien sur un article que j’ai écrit en juin 2010 : Qui sont les « Irish Gypsies » ? Tziganes ou non-tziganes ayant adopté leur mode de vie ?

      Cordiales salutations.


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 10:39

        Fergus

        je suis allé voir ton article qui m’avait échappé,
        vraiment très intéressant, dommage que je l’ai laissé passer, on y trouve des renseignements très complémentaires à ce que j’ai écrit,
        mais le lecteur ne manquera pas d’aller le découvrir.
        à+
         smiley

      • brieli67 19 décembre 2011 12:22

        l’origine d’hitler n’est plus un secret pour quiconque, OLIVIER C ; hier


      • FRIDA FRIDA 19 décembre 2011 13:00

        @l’auteur

        "1800 ans avant notre ère, l’Inde du Nord était envahie par différents groupes, tels les Perses, Celtes, Ligures et Germains, la civilisation aryenne succédant à la civilisation dravidienne, et les Tsiganes pourraient être des dravidiens qui s’étaient approprié des caractéristiques de la civilisation aryenne, où le cheval et la forge prédominaient, mais aussi sa grammaire et son vocabulaire, la langue tsigane, le Rom, proche entre autres, du sanskrit. lien

        Le peuple Dravidien serait arrivé aux Indes il y a 11 500 ans, après avoir échappé à un cataclysme qui aurait englouti leurs terres dans l’Océan Indien, puis aurait été persécuté par les Aryens"

        Ce paragraphe est faux. Vous parlez de la prétendue invasion aryenne comme s’il s’agit d’un évènement historique incontestable. Pourtant ce n’est qu’une hypothèse, que des recherches d’archéologie vient démontir complètement.

        http://www.mysteredumonde.com/forum/la-civilisation-indo-vedique-t573.html

        http://www.jaia-bharati.org/invasion/enigme-mi.htm


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 13:35

        Frida

        je ne demande qu’a vous croire,
        je prépare justement une suite, mais pour tenter de raconter l’histoire du peuple dravidien, j’aurais besoin de sources plus sérieuses, 
        disons que celles que vous proposez semblent aussi assez floues.
        merci tout de même de les avoir données.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 13:38

        brieli

        si tu avais ouvert le lien que tu as proposé, tu aurais constaté que la rumeur évoquée parlait de Rotschild, or, dans l’hypothèse, confirmée par de nombreux historiens, il ne s’agit pas de Rotschild, comme tu n’as pas manqué de remarquer...
        et explique moi pourquoi le dictateur nazi a tout fait pour cacher ce qu’il avait découvert ?
         smiley

      • FRIDA FRIDA 19 décembre 2011 13:47

        @O Cabanel

        Qu’entendez-vous par source plus sérieuse ?
        Vous même vous citez wikipédia, qui n’est pas une source fiable à 100%.
        Quelle genre de source vous souhaitez discuter ?


      • FRIDA FRIDA 19 décembre 2011 13:58

        @O Cabanel 

        http://eden-saga.com/fr/460-inde-indus-harappa-mohenjodaro-mahabalipuram-pont-d-adam-ceylan-l-empire-de-rama.html

         

        http://pages.intnet.mu/ramsurat/Bharatmata/sarasvati2.html

        http://www.multilingualarchive.com/ma/enwiki/fr/Indus_Valley_Civilization


        Vous en faites ce que vous voulez. Vous pouvez trouver vos propres sources si vous en faites pas une question de foi.

        Sur ce bonne journée

        Cordialement



      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 14:00

        Frida

        au sujet des Dravidiens, je n’ai pas cité Wikipédia, qui même si on peut la contester reste une source sérieuse, d’autant qu’elle évolue au cours des différentes contributions,
        j’avais donné cette source :
        ceci dit, plusieurs sources disent la même chose :
        celle là mérite aussi le détour :
        ceci dit dans son blog, cet auteur voit une fusion des deux races :
        vaste programme...
         smiley
        j’aurais quand meme tendance a privilégier la domination d’une culture, et donc d’un peuple sur l’autre, ayant provoqué l’exode, ou la destruction des dravidiens.



      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 14:03

        Frida

        lorsqu’on fouille dans une période si ancienne (plus de 10 000 ans) difficile d’en faire une question de foi.
        j’ai pris vos liens, et je vous remercie.
         smiley

      • FRIDA FRIDA 19 décembre 2011 14:54

        @O Cabanel


        Ce qui est gênant c’est de présenter une hypothèse comme une vérité incontestable et incontestée.
        La théorie (il s’agit ni moins ni plus d’une théorie qui n’a aucun fondement sûr) a bien sûr ses partisans, y compris en Inde. Les gens de Sud l’utilisent comme un rempart contre l’effacement de leur identité dravidienne de la part de l’Inde du Nord. Et elle donne à certains d’avoir un pretexte d’attaquer d’une manière virulente voire raciste tout ce qui n’est pas dravidien.
        Cela peut parraître comme une simple théorie, mais ses implications idéologiques et politiques sont parfois très graves.


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 15:56

        de la hauteur

        merci de tous ces liens qui vont m’être très utile pour la suite que je prépare sur le peuple dravidien...
        et merci de ton commentaire.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 18:18

        Frida

        les subtilités du français vous auront permis de remarquer que dans mon texte, concernant les Dravidien j’utilise le conditionnel ?
        ceci dit, sur le fait que la civilisation Aryenne ait succédé a celle des Dravidiens ne fait pas de doutes pour la plupart des historiens.
        et on imagine que si les uns ont succèdé aux autres, ça n’a pas du se faire pacifiquement,
        à moins que vous n’ayez une autre solution ?

      • Marco07 19 décembre 2011 10:36

        @tous les aigris du lundi matin -z’êtes nombreux, il faut arrêter les excès de vin chaud pendant les meeting EELV- 


        (pour détendre l’atmosphère)

        Besoin urgent de congé !

        J’ai un urgent besoin de quelques jours de congé mais je sais que mon patron ne voudra pas me les donner. J’ai alors pensé qu’en agissant comme une « folle », il me les accordera afin que je puisse me reposer.

        Alors, je me suis suspendue au plafond, tête en bas, et j’ai fait de drôles de bruits.
        Ma voisine de bureau (qui est blonde) me demande ce que je suis en train de faire.
        Je lui dis que si je prétends être une ampoule électrique, le patron pensera que je suis folle et me les donnera ces jours de congé.
        Quelques minutes plus tard, mon patron entre dans le bureau et demande :
        « Bon Dieu ! Mais qu’est-ce que tu fais là ? »
        « Je suis une ampoule électrique... »
        Il me dit : « Il est clair que tu souffres d’un stress énorme. Retourne chez toi et repose-toi quelques jours »
        Je me redresse, prends mes affaires et traverse le bureau en direction de la sortie..
        C’est alors que ma voisine de bureau (toujours la blonde) me suit.
        Le patron lui demande alors : « Eh toi ! Où crois-tu aller comme ça ? » 
        Et elle lui répond : « Je retourne aussi à la maison. Je suis incapable de travailler dans le noir... »


        • Clojea Clojea 19 décembre 2011 10:47

          Salut Olivier : Excellent article retraçant le long et douloureux chemin de croix de ce peuple. Le seul problème avec certains d’entre eux est qu’ils ont un code moral propre à eux, et que cela passe souvent par le vol. Du coup mauvaise réputation pour l’ensemble de ce peuple.
          Il est vrai que quand on est commerçant et que dès que l’on voit certains gitans arriver, on sait que certaines choses vont disparaitre. Ca finit par stresser. J’en ai fais les frais à une certaine époque.
          Ceci étant dit et juste pour remettre les pendules à l’heure, je n’en veux pas ce peuple en général, et de toute façon rien ne peut justifier une persécution.
          Par contre il serait intéressant que le peuple gitan fasse un effort dans la démarche d’une plus grande éthique ce qui les rendrait plus forts. 


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 11:06

            Clojea

            je n’en ai pas parlé, (et j’aurais du) mais lorsque les Tsiganes tentent de se sédentariser, on peut dire que l’administration ne fait pas grand chose pour les aider, voire même fait quelques efforts pour leur rendre l’accès à la propriété très compliqué.
            connais tu ce témoignage des Roms de Montreuil ?
            merci de ton commentaire


          • révolQé révolté 19 décembre 2011 10:50

            Et pourtant,ils ne cherchent pas à diriger/détruire le monde pour ce venger comme le fait un autre « peuple » soit disant martyrisé depuis des siècles....


            • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 11:08

              révolté

              je vois bien à quoi vous faites justement allusion,
              heureusement, il y a de nombreux Israéliens qui n’acceptent pas le sort que l’on fait aux Palestiniens, mais je ne vous apprends rien...
              merci du commentaire.

            • La râleuse La râleuse 19 décembre 2011 13:08

              Vous en avez encore beaucoup en réserve des propos aussi stupides ?
              Osez au moins le citer ce peuple sensé vouloir détruire le monde, ce peuple « soit disant » martyrisé.
              Révolté et lâcheté ne vont pas de pair.
              Assumez-vous, s’il vous plaît.


            • Cyclotron 19 décembre 2011 13:30

              « Osez au moins le citer ce peuple sensé vouloir détruire le monde, ce peuple »soit disant« martyrisé. »

              Il est interdit de le citer sous peine de subir à sont tour la lacheté hystérique de ce même peuple.


            • Marco07 19 décembre 2011 10:54

              Par contre, (je ne sais pas si c’est un fait isolé) mais les gitans ont une mauvaise mémoire.

              J’en ai rencontré un, il ne savait pas écrire. Une fois que les hommes en bleu ont débarqué, il a subitement retrouvé la mémoire pour remplir le constat. (nos destinés se sont percutés au détour d’un virage raté de sa part)

              • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 11:10

                Marco sancho sept

                vous ne changez pas, d’un cas particulier, vous faites un cas général,
                l’école sarközi ?
                 smiley

              • Marco07 19 décembre 2011 11:18

                Vous lisez les commentaires en diagonale....

                -mais bon à force je suis habitué-

                Je vais
                essayer
                d’écrire 
                en diagonale.
                Vous 
                aurez
                plus de
                facilitées à me
                lire.
                Relisez le
                texte entre
                parenthèse, 
                au besoin
                penchez votre
                 écran.

                Je met
                un bémol
                au remarques 
                que j’ai 
                dit sur ce
                cas qui 
                est peut-être
                isolé.

              • Marco07 19 décembre 2011 11:20

                Le formatage n’est pas passé smiley

                Je vais
                _______essayer
                ______________d’écrire 
                ____________________en diagonale.
                Vous 
                _____aurez
                ___________plus de
                _________________facilitées à me
                ____________________________lire.
                Relisez le
                ________texte entre
                _________________parenthèses, 
                au besoin
                _________penchez votre
                 ____________________écran.

                Je met
                ______un bémol
                ______________aux remarques 
                __________________________que j’ai 
                dit sur ce
                _______cas qui 
                _____________est peut-être
                _______________________isolé.

              • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 11:42

                marco charlot zéro sept

                je ne sais pas votre age, mais je vous pensais plus jeune,
                la sénilité il est vrai peut frapper à n’importe quel age, mais généralement c’est plutot vers les 80 ans qu’ellese manifeste.
                par contre Alzheimer, lié probablement à l’utilisation de l’alu frappe à n’importe quel age.
                essayez de nous rassurer, 
                proposez un commentaire cohérent.

              • Marco07 19 décembre 2011 12:24
                Moi qui me faisait une joie de vous apporter de la bonne humeur et des opinions fondées et argumentés, je me retrouve face à une bande d’aigris.
                Je veux bien qu’EELV n’a pas le vent en poupe, que les Français se préoccupent un peu plus de leur situation financière que de l’écologie, qu’Eva Joly a moins de charisme que le pire politicien de la cuvée 2012, mais de grâce, mettez vos frustrations personnelles de côté et arrêtez d’être insultant. Avez-vous remarqué que mon premier post commence par une formule de courtoisie alors que les vôtres... 

                Paix et amour. Bisous !

              • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2011 13:32

                marco sancho sept

                vous êtes un éternel rêveur, 
                cherchant dans un élu du charisme,
                moi je me contente de lui chercher une probité.
                le petit autocrate président, gamin malpoli, a trompé 53 % des francais, vous y compris semble-t-il...
                alors pour moi, il peut remettre son charisme dans sa culotte, 
                je préfère voter pour quelqu’un qui pense à son peuple, plutot qu’à son compte en banque.
                enfin, c’est vous qui voyez.
                 smiley

              • Marco07 19 décembre 2011 15:29

                Enfin Eva, elle ne trompe personne.

                article intéressant concernant votre très chère.

              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 19 décembre 2011 11:18

                Bonjour Olivier et Corinne,

                « Les chiffres fluctuent concernant le nombre des disparus, allant de 23 000 à 800 000. » plus haut on peut lire qu’ils sont 80.000.000 en Europe et encore 20.000.000 aux US. On parle de génocide dès que la population a été franchement décimée, ( divisée par dix )...mais au delà des chiffres purement comptables, nul doute que les peuples nomades sans terres sont condamnés à jamais à voler, faire la manche ou demander l’aumône. Ils portent sur leur dos la croix du Christ que leurs ancêtres ont condamné il y a deux mille ans. Mais ils sont surtout condamnés par les descendants de Ponce Pilate l’autorité aujourd’hui encore juge et au pouvoir sur nous tous. Aucun doute que cette comédie n’est pas en voie de s’éteindre tant que les rancunes collectives seront alimentées y compris par les médias influents et partisans.

                Autre sujet,la carte du nucléaire en France, notre beau pays aux prairies ombragées et aux vallées vertes et luxuriantes : https://www.youtube.com/watch?v=CnLzruUN4bI&feature=youtu.be

                Bonne journée à tous et condoléances pour la conscience à Marco.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès