• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « La Mouette » de Tchekhov par les Garcia mère & fils

« La Mouette » de Tchekhov par les Garcia mère & fils

En confiant le rôle d’Arkadina à sa propre mère, Frédéric Bélier-Garcia a choisi délibérément de poser l’enjeu de sa mise en scène dans une perspective générationnelle.

JPEG - 57 ko
LA MOUETTE
PHOTO © Marc Enguerand CDDS

A l’instar de la légendaire jeunesse de 68 qui, au fur et à mesure des étapes de sa maturité, aura eu les pires difficultés à faire de la place à ses successeurs, le metteur en scène développe, ici, la thématique d’un égocentrisme parental qu’il est pertinent de superposer au mal-être généralisé se dégageant du texte de Tchekhov.

Toutefois, loin d’un règlement de compte privé entre mère et fils se reprochant de ne pas avoir su être à l’écoute l’un de l’autre, c’est au contraire en s’appuyant sur le savoir-faire artistique de Nicole que Frédéric lui demande de composer ce personnage maternel envahi par une ambition professionnelle dévorante d’actrice.

Tout à son art, la comédienne met donc un point d’honneur à se mettre à la hauteur de ce qu’attend son metteur en scène de fils pour le rôle d’Arkadina, mais il est à noter que, précisément en cette phase, Nicole met, de facto entre parenthèses, son propre talent de metteuse en scène.

Voici donc en quelque sorte l’enjeu générationnel induit par Tchekhov, synthétisé en un rôle emblématique d’actrice soucieuse de sa carrière et par conséquent, la mise en veille des compétences de Nicole Garcia en tant que réalisatrice, va faire exemple et inciter subtilement toute l’équipe à s’aligner sur l’humilité totale qu’il sied pour interpréter l’ensemble des personnages de La Mouette.

C’est, intuitivement, ce qui se dégage de cette direction d’acteurs respirant l’atmosphère tchekhovienne dans une sorte d’atavisme encore plus vrai que nature.

D’ailleurs Michel Hermon, interprétant le personnage de Sorine devenu âgé et handicapé, se trouve dans une posture quasiment similaire puisque, lui aussi, doit faire, présentement, totalement abstraction de son aura avérée de metteur en scène.

Ainsi, à l’égard de Sa Mouette, Frédéric Bélier-Garcia a, effectivement, opté pour un « vécu relationnel objectif » avec la chose artistique.

Grâce à cette ligne directrice métaphorique, sa créativité lui permet de diriger ses comédiens là où il est dur de faire abnégation de ses propres aspirations, là où l’insatisfaction de son sort personnel est à mettre en balance avec celui de ses partenaires, là où enfin il est héroïque de se résigner à renoncer.

PHOTO © Marc Enguerand CDDS

LA MOUETTE - ***. Theothea.com - de Anton Tchekhov - mise en scène Frédéric Bélier-Garcia - avec Nicole Garcia, Brigitte Roüan, Michel Hermon, Stéphane Roger, Manuel Le Lièvre, Eric Berger, Magne-Håvard Brekke, Jan Hammenecker, Ophélia Kolb & Agnès Pontier - Théâtre des Amandiers 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès