• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La roue de l’histoire dérape-t-elle ?

La roue de l’histoire dérape-t-elle ?

Beaucoup de femmes musulmanes sont inquiètes devant un balancier de l'histoire qui semble effacer des dizaines d'années de combats féministes et démocratiques ?

Elles organisent la résistance.

Les intellectuelles tunisiennes sont à l'avant garde. Après avoir participé au combat pour que la Tunisie devienne démocratique, elles craignent qu'avec la victoire électorales des islamistes, la réaction reprenne des forces.

Le livre de Belhaj Yahia nous apporte quelques éléments de réflexion.

« Jeux de rubans »
roman de Belhaj Yahia
Editions Elyzad
211 pages
4ème trimestre 2011
18,90 €

le grand balancier

L'auteure, avec une finesse d'écriture indiscutable nous invite à un concert à plusieurs voix.

Frida, universitaire et femme moderne se construit une vie de couple avec un nouveau compagnon, tout en élevant son fils adolescent et en soignant sa vieille mère.

Après sa mère qui a fini par abandonner il y a longtemps le voile de la soumission, Frida rejette la Tunisie d'antan avec les mariages forcés, la polygamie, les femmes dont on cache le corps et qu'on répudie....

Les femmes « ne se cacheront pas sous un voile le jour où elles seront les égales des hommes ; voilà une vérité très simple, d'une totale transparente.... »

Pour beaucoup de croyants et de croyantes, le voile n'a strictement aucun rapport avec la religion.

Comment se fait-il qu'aujourd'hui dans une Tunisie moderne, de plus en plus de jeunes filles se cachent derrière un voile ? S'agit-il là d'une ironie mordante de l'histoire ?

Voici là des réflexions philosophiques, politiques et sociales qui du jour au lendemain deviennent d' une actualité brûlante pour cette famille.

Tofayl, le fils adoré, étudiant s'éprend d'une jeune femme qui a choisi le voile pour se protéger des regards et des remarques.....

Frida ne comprend pas sa future belle fille et surtout la « tolérance » de son propre fils.

Aurait-elle raté quelque chose ?

Chaque personnage expose son point de vue et la question du voile est abordée ici avec finesse...

Chacun a son propre point de vue mais chacun refuse que la société tunisienne soit plongée dans la confusion et livrée à des forces rétrogrades.

La foi religieuse et son expression doivent être basées sur le respect de la liberté des autres et tout formatage des cerveaux et des gestes doit être combattu....

Ce livre a été écrit au moment de la déferlante de la révolution tunisienne.

L'auteure est à la fois lucide et à la fois confiante dans l'avenir...Ce sont les femmes et les hommes d'aujourd'hui qui construiront une société moderne, égalitaire et sociale....

Réussiront-ils à marginaliser les forces rétrogrades qui aimeraient replonger la Tunisie dans l'obscurantisme ?

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • SNOOP 25 février 2012 16:14

    oulala, encore un livre contre l’islam écrit par des occidentaux qui ne connaissent rien à rien de la chose...
    c’est lecorrecteur qui va dénoncer tout ça smiley

    la femme est soumise à l’homme. Point.
    les tunisiens ont voté pour cela (ceux là)
    islam et émancipation sont incompatible (comme dans le judaisme)

    qui interprète les livres « sacrés » ?
    qui prêchent ?
    qui décident ?
    des femmes ?


    • OMAR 25 février 2012 16:59

       Omar 33

      « Pour beaucoup de croyants et de croyantes, le voile n’a strictement aucun rapport avec la religion. »..

      Effectivement,sauf qu’à force de le stigmatiser, paradoxalement, les femmes se sentent tenter de le porter.

      Le comble, un pays extrémiste comme l’Arabie Saoudite où les femmes ne peuvent même pas conduire un véhicule est absous par l’Occident pour son extrémisme religieux et le prosélytisme et l’exportation de ses coutumes et rites rétrogrades et criminelles. .

      Pas la Tunisie ou l’Algérie où porter le voile ou la barbe est perçu comme un signe d’extrémisme religieux susceptible de générer la violence et le terrorisme..

      Porter le voile et défendre la démocratie sont parfaitement conciliables....
      Menacer ou rejeter parti démocratiquement élu de diriger son pays, est par contre inacceptable et condamnable


      • SNOOP 25 février 2012 17:12

        tout à fait omar, l’arabie est aussi sur la liste des nations rétrogrades et ses divagations religieuses doivent être condamnées.
        merci de le rappeler. OUI, l’islam est une idéologie extrêmiste, prosélyte et criminelle.


        • OMAR 25 février 2012 20:34

          Omar 33

          Snoop, il vous faut revenir à votre école primaire car vous et la compréhension d’un texte, ça fait vraiment deux...

          Ce n’est ni l’Islam ou le Christianisme qui génèrent la haine ou les guerres entre les êtres-humains, l’exploitation des Livres Saints et leur interprétation par des ignobles charognards se prenant pour les nouveaux messies ou des charlatans en quête de pouvoir et de fric....

          Sinon, changez d’avatar en mettant Cadichon à la place de Snoop.....


        • SNOOP 25 février 2012 20:41

          oui bon omar...concrètement l’islam ça fout la merde partout !


          • volpa volpa 25 février 2012 22:58

            Elles se disent musulmanes pour ne pas être plus persécutées.

            Il faut laisser les mecs entre eux et Mittérand Frédéric.La plupart sont des adeptes de la sodomie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès