• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La rue était mon lit

La rue était mon lit

JPEG « La Rue était mon lit »

Livre témoignage de Michel Baldy

Avec Frédéric Veille

Le retour à la vie de l’ancien SDF des Champs- Elysées

Editions City

Mars 2014

235 pages

 

 Changer le regard

Il suffit d’un accident de parcours pour qu’un homme devienne SDF.

C’est ce qui s’est passé pour Michel Baldy qui, après une rupture définitive avec sa femme décide de rompre les amarres.

Il part avec son sac à dos.

Il y rencontre Paris, la solitude, l’errance, la recherche d’un abri, le froid, la peur et la faim.

Michel n’a pas tout perdu, il lui reste ses deux chiennes qui l’accompagnent et lui donnent l’envie de se battre.

Ceux et celles qui jugent, du haut de leurs certitudes, ces femmes et ces hommes tombés « si bas » devraient réfléchir et chercher à comprendre comment un être humain peut se retrouver du jour au lendemain dans la rue.

L’acteur de ce livre, co-auteur montre comment est cette vie, rude, difficile, injuste qui mène souvent, trop souvent à une mort prématurée.

Le SDF est seul ou presque car il doit affronter le danger, les regards hostiles, la violence des jaloux qui n’ayant rien sont prêts à arracher le petit rien du voisin de galère.

Parfois il rencontre une bonne âme et souvent il montre et il démontre l’humanité et l’utilité sociale de ces êtres humains.

Chaque homme, chaque femme est unique et irremplaçable.

Michel se rappelle avec émotion, maintenant qu’il s’en est sorti, des prénoms de ces soleils, car ils existent, qui lui ont réchauffer le cœur.

Il possédait, il possède une force exceptionnelle qui explique pourquoi il finit par trouver une nouvelle voie, moins noire :

« La manche, le froid, le sentiment de ne plus être vivant, l’alcool, la rue vous annihilent de tout. Mais jamais, jamais je n’ai perdu espoir, jamais je n’ai succombé à la tentation de tomber définitivement, de ne plus espérer. Ce fut le cas de tous mes compagnons d’infortune qui ont disparu ou qui disparaissent peu à peu. Chacun le sait, et pas besoin de vous expliquer qu’on ne vit pas vieux dans la rue. »

Lisez ce livre vrai et humain qui devrait aider à changer le regard que beaucoup portent aux SDF.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • rocla+ rocla+ 16 avril 2014 11:09

    En effet chacun peut de retrouver dans la rue . 


    Clochard semi-clochard vagabond traveller juif errant rom
    déguenillé ermite itinérant fils du vent .

    Il y a des milliardaires qui se suicident.

    • Jean-paul 16 avril 2014 14:59

      En Angleterre I’ll y a une tele realite ou ils font vivre des millionnaires durant une semaine dans la rue.


      • Jean-paul 16 avril 2014 15:02

        In America tv series « secret millionaire »


        • Jean-paul 16 avril 2014 15:04

          In America TV serie « Secret millionaire »


          • Jean-paul 16 avril 2014 15:05

            En France ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès