• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La Tragédie d’Hamlet pastichée Dan Jemmett & Comédie (...)

La Tragédie d’Hamlet pastichée Dan Jemmett & Comédie Française

Et si la Tragédie d’Hamlet était une véritable Comédie, celle de la Vie avec ses vicissitudes existentielles jamais réductibles au factuel mais bel et bien projetée dans une fuite en avant incessante où tout un chacun devrait trouver son modus vivendi !

Et bien, Dan Jemmett a eu envie de nous montrer cette tragi-comédie dans un Pub anglais des années 70 au beau milieu de la truculence des clients et tant qu’à faire d’y inscrire le spectacle vivant au diapason poétique d’un jukebox d’où les tubes seventies donneraient la réplique iconoclaste à William Shakespeare.

Amours, identités, fantasmes, meurtres, vengeance vont donc tournoyer dans la tête d’Hamlet arpentant son mal de vivre "façon Buster Keaton", en l’occurrence Denis Podalydès stylisé, tout à la recherche d’une perfection inaccessible, celle embrassant les êtres humains avant le fameux crime originel… mais bel et bien fatal à tous leurs malheurs à venir.

Croquer la pomme ou tuer le souverain par simple convenance personnelle, voilà bien la tâche indélébile qui va entraîner l’immense chaîne des tourments.

Mais comment ne pas éclater de rire face à une destinée tellement pesante ? Et c’est donc bien dans la chaleur alcoolisée de ce pub convivial que le grand défouloir de l’humanité en perdition aurait quelques chances d’entrevoir les chances infimes de sa rédemption.

Il suffirait d’y croire même si les dès sont pipés à l’avance alors que le poison est d’ores et déjà au cœur de la pomme ou de la coupe à partager jusqu’à la lie.

Ainsi, Dan Jemmett prend ses personnages à la manière de marionnettes qu’il agite dans tous les sens, interdits ou seulement « peu recommandables », de façon, à leur rendre, en les entrechoquant, cette forme de dignité que leurs quêtes contradictoires auraient malencontreusement égaré ou fourvoyé en d’hilarantes impasses d’honneur mal placé.

Certes, la vie, avec son cortège de trahisons et de coups bas, est une tragédie qu’il faut affronter avec résolution mais rien n’empêche de la pasticher, de la théâtraliser, de la métaphoriser afin de mieux retourner les armes de l’abjection contre elle-même !

C’est pourquoi les comédiens du Français endossent avec tant d’irrévérence, d’impertinence et même d’insolence le texte et l’esprit de cette salve shakespearienne au pro rata de l’autodérision.

Si donc la Tragédie d’Hamlet reflète l’obscénité de la comédie humaine, Dan Jemmett lui assure sa reconnaissance à part entière en assassinant le rituel du bon goût bien léché... depuis des lustres.

Eric Ruf & Denis Podalydès - photo © Cosimo Mirco Magliocca

LA TRAGEDIE D'HAMLET - ***. Theothea.com - de William Shakespeare - mise en scène Dan Jemmett - avec Éric Ruf, Alain Lenglet, Denis Podalydès, Clotilde de Bayser, Jérôme Pouly, Laurent Natrella, Hervé Pierre, Gilles David, Jennifer Decker, Elliot Jenicot & Benjamin Lavern - Comédie Française


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires