• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « La Véranda » mise en scène par Francis Perrin au Théâtre La (...)

« La Véranda » mise en scène par Francis Perrin au Théâtre La Bruyère

De Signé Dumas au Petit Marigny, ayant confronté Thierry Frémont à Francis Perrin avec 7 nominations aux Molières en 2004 jusqu’à La Véranda au La Bruyère, mis en scène par le même Francis Perrin, il y a deux coauteurs Cyril Gely & Eric Rouquette qui livrent ici une pièce casse-gueule au propre comme au figuré.

En effet, bravant la règle tacite du happy-end préconisé pour une comédie, l’écriture organise quatre-vingt-dix minutes de montée en tension autour d’un contentieux que la diplomatie de bon voisinage aurait dû enrayer dès l’origine du drame pressenti.

En épilogue, deux maisons mitoyennes seront "A vendre" alors que peu de temps auparavant, deux couples aspiraient, chacun à leur manière à y couler des jours heureux...

Mais voilà, Les "Constant" ayant l’apanage de l’antériorité auront cru pouvoir imposer aux "Neveu" un territoire collectif alors que ceux-ci, dès leur emménagement ont exprimé leur souhait d’ériger une véranda dans la parcelle de jardin qui leur appartient... pourvu que le permis de construire leur soit accordé par la mairie où, fort opportunément, Gilles Constant est employé.

Cependant pour ces rats des villes face aux rats des champs, le standing des uns est à l’opposé de l’art de vivre des autres.

Aussi, ce n’est pas un apéritif de bienvenue en chaises longues avec la perspective de parties de pétanque en commun qui suffirait à apaiser les arrière-pensées des primo-occupants face aux desiderata des nouveaux arrivants.

Pour parfaire le tableau des animosités, une femme de ménage (Isabelle De Botton) adepte du commérage, et un garnement, disponible à toutes les nuisances, sauront répandre l’huile suffisante à tous les embrasements que, par ailleurs, le feu procédurier va mettre en branle.

Aussi le face-à-face Lisa Schuster/Gérard Loussine en prise avec Marie Piton/Marc Fayet va tellement tourner aigre qu’il est judicieux de rappeler, à cet instant, que le témoignage du fait divers relève, bel et bien, de la Comédie.

Qu’il soit donc rendu grâce aux acteurs et à leur metteur en scène d’avoir réussi à nous faire sourire avec ce qui est si pitoyable et mesquin dans l’âme humaine.
 
Photo © Lot
 
LA VERANDA - ** Theothea.com - de Cyril Gely & Eric Rouquette - mise en scène : Francis Perrin - avec Isabelle De Botton, Lisa Schuster, Gérard Loussine, Marie Piton & Marc Fayet - Théâtre La Bruyère -
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès