• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le château de la Buzine : enfin un cinéma comme on l’aime (...)

Le château de la Buzine : enfin un cinéma comme on l’aime !

Il y a quelque chose de merveilleux dans Internet : le téléchargement. Légal bien sûr, mais surtout illégal. Depuis que l’ADSL existe, je ne mets plus le nez au cinéma. Et c’est tant mieux. Récemment, je me suis téléchargé et regardé Code Source. J’ai certes perdu 1H35 de ma vie que je ne récupèrerai jamais, mais j’ai au moins économisé 10 €. Enfin, ça, c’était avant l’ouverture de la Maison des cinématographies de la Méditerranée au château de la Buzine.

Avant de vous parler plus en détail du château de la Buzine, je tiens à faire passer un message : cher HADOPI, les phrases écrites plus haut ne sont qu’un lancement pour cet article. Rien de tout ceci n’est vrai. Il est donc inutile de vous lancer dans une vérification fastidieuse de mon adresse IP. Merci.

La sécurité de ma ligne Internet étant maintenant assurée, il est grand temps de vous parler du château de la Buzine et de ce qu’il y abrite. Ce château, vous le connaissez forcément. Sans doute sous un autre nom, celui plus évocateur du « Château de ma mère », le même que celui de la trilogie de Pagnol. C’est donc le lieu d’un classique du cinéma français. Un lieu qui, du temps où il était encore la propriété de Marcel Pagnol, devait devenir une cité du cinéma. Un vaste projet qui ne verra finalement le jour qu’en… 2011.

Car oui, la ville de Marseille a bel et bien réalisé le rêve qu’avait imaginé Pagnol presque 70 ans plus tôt. Et s’il y a bien des projets critiquables entrepris par la ville – que celui qui a prononcé le nom de la rocade L2 se dénonce ! – celui-ci est en revanche une franche réussite.

Entièrement réhabilité, le château abrite désormais une bibliothèque, une vidéothèque, des expositions photos et une spectaculaire salle de cinéma de 350 places avec balcon, le tout entièrement dédié au cinéma de la Méditerranée. En prime, le château s’est doté d’une exposition permanente intitulée « Une journée en Méditerranée », où vous pourrez, au travers d’extraits d’une quarantaine de films, vous délecter du meilleur du cinéma de l’époque. Le mieux dans cette étonnante exposition, c’est la manière de (re)découvrir ces films : vous n’êtes pas simple spectateur, mais aussi acteur. Il vous faudra activer les films en choisissant votre apéro’ sur une tablette tactile ou encore regarder à travers le trou d’une serrure pour y voir l’extrait diffusé, et bien d’autres choses.

Le cinéma fait bien sûr la part belle à Marcel Pagnol. Et si vous avez raté la programmation spéciale Pagnol de juillet à fin août, n’ayez crainte, plein de bonnes choses vous seront proposées. Et histoire que vous n’ayez aucune raison de ne pas aller découvrir ce lieu qui vous réconcilie avec le cinéma, sachez que le château de la Buzine ouvrira gratuitement ses portes les 17 et 18 septembre pour Les journées du patrimoine.

Pour voir le reportage sur le chateau de la buzine

Sébastien Xaxa - News of Marseille

Plus d’informations : www.chateaudelabuzine.com


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles







Palmarès



Partenaires