• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le court métrage d’animation en France

Le court métrage d’animation en France

En découvrant sur internet un petit chef-d’oeuvre d’animation en « pâte à modeler », je me suis mis à explorer la toile et j’ai découvert quelques trésors. Puis, me souvenant d’un vieille cassette VHS que je possède, je la sortis du placard. Je m’aperçus que les auteurs des courts métrages, alors enregistrés à la télévision, avaient fait bien du chemin.

Le court métrage L’Âme seule (visible ici) est fabuleux. C’est un petit chef-d’oeuvre de romantisme et de poésie. L’Âme seule est le titre du premier film coréalisé par Cédric Berthier, Jean-Sébastien Leroux et Maximilien Royo. Ce film de 4 minutes 20 secondes, a reçu de nombreux prix (voir sur le même site).

Voici un autre clip très court réalisé dans le cadre d’un concours pour Intel où un personnage en pâte à modeler effectue une chorégraphie très originale : concours Intel Arena. Si le personnage vous plaît, vous pouvez le retrouver dans d’autres courtes aventures :

Le recyclage.

Blablabla.

Black&White.

Le très furtif "404 Page not found".

L’auteur, Quentin Le Guennan, a la chance de vivre de l’art de la "pâtanimation". Son site "patamo.com" n’étant pas achevé, il a publié ses créations sur Dailymotion. Elles sont regroupées à cet endroit.

Sur ma vieille cassette VHS, j’ai relevé les noms d’autres auteurs de courts métrages que j’ai précieusement conservés il y a presque vingt ans : Paul et Gaëtan Brizzi, René Laloux, François Bruel. René Laloux (mort en 2004) est le plus connu. Son court-métrage Les Escargots, réalisé en 1965, reçoit trois prix. Il est resté célèbre pour le long métrage La Planète sauvage sorti en 1973 et réalisé avec Topor.

François Bruel est le créateur d’Ernest le vampire, un personnage sympathique dont les rêves sont peuplés de cauchemars. Ernest est coquet, raffiné, gourmand, aristocrate, maladroit et surtout inventif, il cherche toujours un moyen pour s’occuper ou être tranquille. Malheureusement pour lui, cela se finit toujours mal... Voir ici un épisode d’Ernest le vampire.

Un jour, François Bruel présente un petit projet avec le personnage d’Ernest à René Laloux. Ce dernier l’accepte. Ce qui devait n’être au départ qu’un unique court métrage donne naissance à une série, René Laloux appréciant vraiment le personnage d’Ernest. L’équipe de création invente ce qui constituera la fin de chaque épisode : le réveil en sursaut d’Ernest.

Pour tout connaître de ce personnage attachant qui a fait l’objet de 117 aventures, rendez-vous sur la page qui lui est consacrée sur planète jeunesse.

Enfin, Paul et Gaëtan Brizzi sont passés à la super production avec Astérix et la surprise de César.

Si vous souhaitez connaître les ressorts de la création en pâte à modeler, voici un site intéressant : archilinux.

Et pour terminer, signalons l’existence de l’Association française du cinéma d’animation (AFCA) qui a son site internet ici.

N’hésitez pas à compléter cet article de vos commentaires en m’indiquant des créateurs français de talent du court métrage d’animation.

Lien sur Agoravox : un article de Jérôme Lester consacré au film d’animation de long métrage en France.


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 8 août 2007 12:11

    Salut Poète à modeler,

    Quand j’ai vu ton « Ame seule » pour la première fois, j’ai fondu. J’aurais fait de la mauvaise pâte à modeler, donc.

    Combien de belles choses sont à créer avec un bout d’allumette, de ficelle, de pâte à modeler.

    La matière n’a pas d’importance. Tout est dans l’originalité. L’idée. Le « think » que vendant IBM.  smiley

    Je suis un fana de ce genre de découverte.

    L’autre échelle se retrouve chez des Spielberg. Mais tout le monde n’a pas les mêmes moyens.

    Il faut de toute manière commencer par le plus petit bout et cela même pour la construction d’un Tyranosaure. smiley


    • La Taverne des Poètes 8 août 2007 12:43

      Souvent le beau est dans le simple. Et la poésie sait se nicher partout, pour qui sait voir et chercher...


    • LE CHAT LE CHAT 8 août 2007 15:32

      J’aime bien la pâte à modeler , de wallace et gromit à chicken run , en passant par souris city . C’est bien de pouvoir malaxer un peu de rêve , de triturer la matière pour nous enchanter , de nous faire garder notre âme d’enfants ...


      • claude claude 9 août 2007 13:19

        demian,

        quand donc cesserez vous de trépigner chaque fois que quelqu’un que vous détestez, écrit avec talent, un article s’approchant de près ou de loin à l’art ? smiley

        vous êtes agaçant à la fin : on dirait un enfant gâté à qui l’on a retiré son jouet : il trépigne, hurle, invective, menace pour qu’on le lui rende.

        si vous avez un certain talent et des connaissances certaines en histoire de l’art, cela ne vous permet pas de vous conduire comme un rustre sur les autres fils.

        vous n’êtes pas le seul à détenir la vérité sur l’art, et heureusement. c’est la diversité qui fait que l’on s’enrichit, pas le contraire !

        je continue donc d’être en colère contre vous et de la faire savoir !


      • claude claude 9 août 2007 14:34

        @ demian,

        je ne vois pas ce qui vous fait ricaner de la sorte :

        rené laloux a bien travaillé en colaboration avec roland topor, mais il ne fut pas le seul auteur avec qui il collabora : jean giraud alias gir alias moebius, et caza, tous 2 des grands de la bd.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Laloux :

        «  » " Ses 3 long-métrages animés sont tous de science-fiction.

        * La Planète sauvage en 1973 (dessins de Roland Topor), d’après le roman Oms en série de Stefan Wul * Les Maîtres du temps en 1981 (dessins de Moebius), d’après L’Orphelin de Perdide de Stefan Wul * Gandahar en 1987 (dessins de Philippe Caza), d’après le roman du même nom de Jean-Pierre Andrevon «  » "

        au cas où vous ignoreriez qui est l’excellentissime roland topor, malheureusement parti lui aussi au paradis des dessinateurs, et auteur du non moins sublimissime téléchat : http://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Topor :

        «  »« En collaboration avec René Laloux, il fut attiré par le cinéma d’animation. Après plusieurs courts métrages, le long-métrage La Planète sauvage obtint en 1973 le prix spécial du jury à Cannes. Il tint quelques rôles secondaires au cinéma (Celles qu’on n’a pas eues de Pascal Thomas, L’Araignée de satin etc.). Sa prestation de comédien atteint l’excellence dans le film de Werner Herzog Nosferatu, fantôme de la nuit aux côtés d’Isabelle Adjani et de Klaus Kinski. » «  »

        autres liens sur topor :
        http://www.rolandtopor.net/
        http://toporetmoi.over-blog.com/
        http://www.comedie-francaise.fr/biographies/topor.htm

        à moins que vous ne considériez ces grands de la bd, que sont mezière, bilal, hergé, franquin, goetlieb ... et bien d’autres, comme des gribouilleurs de seconde zone ???


      • claude claude 9 août 2007 14:50

        @ demian,

        vous m’agacez avec votre comportement, je persiste et signe, complètement infantile. ce n’est pas de ma faute si vous vous comportez en gamin égoïste et gâté. l’âge de vos artères ne change rien à l’affaire.

        un adulte aurait argumenté, preuve à l’appui, sur les les différents qui l’opposeraient à un auteur d’article.

        ce qui n’est pas votre cas.


      • La Taverne des Poètes 9 août 2007 11:12

        Pour les amateurs du genre : Trois courts-métrages d’animation désopilants au cinéma. Selon Le monde du mercredi 8 août page 18 : un univers entre Alfred Jarry les les Shaddocks. C’est anglais. Le titre « Intolérance ». De Phil Mulloy.

        Films subversif à déconseiller aux enfants et âmes sensibles. Le genre : science-fiction déjanté.

        Alfred Jarry avait inventé la pataphysique. Ce n’est pas loin de la patamodeler !


        • claude claude 9 août 2007 13:08

          salut le poète,

          quelle belle animation ! mais quel humour noir ! trouvez -nous en beaucoup d’autres de cet accabit.

          la chaîne sci-fi, disponible sur canalsatelitte (je ne sais pas pour la tnt ou le câble), diffuse beaucoup de courts mettrages issus des travaux des éléves des écoles d’infographie. il y a aussi beaucoup de petites perles ! http://www.scifitv.fr

          bonne journée !


          • claude claude 9 août 2007 15:38

            ah, j’avais oublié,

            sur fr2 et fr3, lors des vacances, ils programment de courts courts métrage en 3 d qui sont des bijoux d’humour :
            http://www.minuscule.tv : minsucule est une série de petit instantanés champètres désopilants

            http://toowam.france3.fr : la chouette , the owl : elle passe sur fr3 dans l’émission matinale toowam, vers 10H15/30 : http://www.dailymotion.com/video/x21s4l_la-chouettethe-owl-balltrap_fun

            bon amusement ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès