• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Le Cri de la Fourrure » par Alex Pandev & « Elles » par Jean-Jacques (...)

« Le Cri de la Fourrure » par Alex Pandev & « Elles » par Jean-Jacques Vanier

 

De « Happy Hanouka » au « Cri de la fourrure », signe un même auteur qui, pour cause de jubilation chronique, s’investit, de surcroît, en actrice déjantée et snobinarde, tel le clone d’Alex Pandev qui constituerait l’autodérision en arme absolue de son autonomie professionnelle.

 

Sur la scène de la Comédie de Paris, depuis les débuts de l’été jusqu’aux prémices de l’automne, cette comédienne inclassable, façon « one woman Courrèges », proclame le choc et le chic de la « provoc » en laissant transparaître, toutes voiles de pudeur rentrées, l’exacerbation d’un ego surdimensionné à la hauteur d’une belle âme, sans cesse insatisfaite.

 

Madame Bovary, c’est elle... à ceci près que la distanciation de son texte et de l’interprétation implique l’artiste au self-control perfectioniste qu’aucune concession scénographique ne saurait contredire.

 

Sexy en garce jusqu’au bout de la pensée associative poursuivie aux confins du tragique, la belle fait la bête pour mieux épouser le miroir sans scrupule de son époque.

 

Cependant, revenue de tout et de tous, elle serait prête à suivre son soupirant, Mouloud, au royaume des utopies pourvu que celui-ci fût sensible au cri sauvage d’une Vénus sans fourrure qui n’en attendrait pas moins de son élu sur le tard :


En effet, serait-il, lui enfin, l’homme qui ne se lasserait jamais du toujours « trop » ?


En attendant, puisqu’Alex Pandev se mérite, la comédienne sort le grand jeu de la séduction et d’ailleurs, pour être sincère, personne n’y résisterait, pas même vous, assurèment !...


Photo © Guillaume Citroen

LE CRI DE LA FOURRURE - *** Theothea.com - de Alex Pandev - mise en scène : Agathe Bergman - avec Alex Pandev - Comédie de Paris -

  

« Elles » pourraient, fort bien, s ’appeler « Lui » si François Rollin n’avait pas prêter main forte à l’écriture et à la mise en scène du « pingouin » pathétique qui continuerait de vouloir s’envoler dans la légèreté de l’existence.

Mais voilà, le destin de Jean-Jacques Vanier n’est pas un chemin fleuri car face à la femme, à toutes les femmes y compris la sienne, celui-ci éprouve un sentiment d’étrangeté redoutable dont il s’inquiète de percer le mystère insupportable à ses yeux, plus longtemps.

En effet, durant une centaine de minutes, le comédien invite son public à une véritable prise de tête psycho-philosophique où non content de ne pas être attractif à la gent féminine, il décide de tenter une suite d’expériences significatives où des situations types lui permettraient de vivre dans l’intimité ce que ressentent les femmes dans la vie de tous les jours.

Ce voyage initiatique fantasmé au centre d’un décor rouge théâtre où rideaux, dorures et lumières se complètent pour parfaire la perspective des illusions, va emmener son cobaye patenté, depuis le décolleté, à géométrie variable, d’une vendeuse de chaussures jusqu’à l’interrogation métaphysique concernant la faculté de son bouton d’être sagement fermé ou volontiers ouvert.

Ce ne sont pas tant les détours amoureux de la carte du Tendre qui mobiliseront l’esprit du conquérant mais bel et bien, sa volonté farouche d’exister dans le regard de l’autre.

Vaste entreprise de la réalisation de soi que la pudeur des coauteurs ne cherchera pas à mener à terme.

C’est, cependant, sur un ton habilement pataud que vont tenter de se résoudre les équations de l’incompréhension atavique des deux sexes pour convenir dans le consensus que le désir ne peut naître et subsister que dans la culture de la différence.

Photo © Jean Tholance

ELLES - ** Theothea.com - de Jean-Jacques Vanier - mise en scène : François Rollin - avec Jean-Jacques Vanier - Pépinière Théâtre -

 

Documents joints à cet article

« Le Cri de la Fourrure » par Alex Pandev & « Elles » par Jean-Jacques Vanier

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires