• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le feu à la main d’or

Le feu à la main d’or

N’ayez crainte ! Aucun cocktail Molotov n’a été lancé sur ce théâtre parisien suite à une provocation liée à quelque religion, ce qui pourtant ne serait pas mauvais pour leur buzz (*). Malgré cela, en ce dimanche 6 novembre, la scène de la main d’or était bien en feu car foulée par plus d’une dizaine de comédiens, tous triés sur le volet par Jacky Sigaux, homme multi-casquettes s’il en est, organisateur et metteur en scène de la soirée tout en y interprétant un personnage.

Dans la salle intimiste et chaleureuse de ce lieu culturel du onzième arrondissement, le public a répondu présent et le spectacle s’est joué à guichet fermé... guichet toutefois un peu particulier : ces soirées, si elles sont sur réservation, sont à participation libre.

Une scène ouverte surprenante et singulière.

Singulière tout d’abord par son déroulement.

Si chaque artiste est venu jouer un extrait de son propre spectacle, c’est au cœur d’une seule et même intrigue, à la fois drôle et philosophique. Les parties se lient entre elles par différents interludes théâtraux, succession de petites saynètes faisant office de fil conducteur.

L’histoire ? Des neurones prisonniers d’un esprit humain idiot tentent par l’art et par le rire d’élever la conscience de leur geôlier. Le tout dans le but avoué de s’évader par une brèche d’intelligence. Des neurones qui gesticulent, réfléchissent, s’engueulent, se battent et tentent tour à tour leur chance.

Singulière ensuite par sa qualité, ainsi que la variété de sa sélection.

Aux sketchs humoristiques s’ajoutent des percussions, du chant, de la danse... et même un tour de mentalisme. Fait indéniable, chaque comédien est excellent et, chose rare, entraîne le spectateur dans son univers en un quart de tour. Chaque style étant très personnel, on passe d’un humour subversif et provocateur à des sketchs plus légers. En somme il y en a pour tous les goûts et la performance est toujours au rendez-vous. L’éclectisme de la programmation ira jusqu’à une petite démonstration de boxe française ! C’est dire les prouesses dramaturgiques nécessaires pour lier autant d’éléments en une seule histoire, cohérente d’un bout à l’autre.

Les scènes se succèdent à un rythme endiablé : on a tout juste le temps de s’attacher à un personnage que l’on en découvre un autre, ce qui est sans doute le but du jeu d’une telle soirée. Le public, tout aussi éclectique que la scène, s’est laissé surprendre jusqu’à la dernière minute par ce concentré d’art et d’humour.

Pour la prochaine scène, rendez-vous en décembre...

-------------------

Références des participants de cette scène ouverte :

Les infréquentables, politiquement incorrects à en faire frémir Pierre Desproges
http://www.lesinfrequentables.fr

Thierry Bravo, en écriture de son spectacle, intervenant régulier des scènes ouvertes.
http://www.dailymotion.com/video/xjr5ln_thierry-bravo-l-imbuvable_fun

Didier Mary, autre intervenant régulier, à l’humour assez politisé.
http://www.youtube.com/watch?v=RRSAyRO2oPo&feature=share (extrait de la scène ouverte).

Espérance, chanteuse a cappella et professeur de chant.
www.myspace.com/eesperance

Alexandre Maublanc, adepte d’humour noir, actuellement à l’affiche de l’Instinct Théâtre.
http://www.billetreduc.com/60292/evt.htm

Marie Lanchas, Loïc Blanco et Joffrey Platel, de l’atelier de Pierre Palmade, à la Gaîté-Montparnasse.
http://www.billetreduc.com/57911/evt.htm

Le trio « Les percus du diable », mélange d’acoustiques et de percussions.
http://www.myspace.com/421472498/photos

Franck Truong, humoriste et mentaliste.
http://www.franktruong.com/

Ainsi que l'équipe du théâtre de la main d'or, Yolande Granger, David Gueller, Gazanfer, Florine Demange et Delphine Sallé.

JPEG - 8 ko
Jacky Sigaux

* : Signalons toutefois aux intégristes que le dernier spectacle à l’affiche se nomme « Rendez-nous Jésus » !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • HerveM HerveM 18 novembre 2011 11:07

    J’espère que votre titre n’est pas prémonitoire !

    En tout cas, chapeau à ces artistes qui osent compromettre leurs carrières en s’affichant dans le lieu le plus sulfureux de France.....
    Et merci pour les liens ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès