• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Le Gai mariage » aux Nouveautés

« Le Gai mariage » aux Nouveautés

Prenez deux coauteurs prêts à réitérer « La vérité si je mens » sous ses multiples versions, réunissez cinq comédiens aguerris au comique de situations contemporaines et offrez à un tandem de metteurs en scène, la perspective de conduire un carrosse nuptial sur les boulevards du mensonge en abîme, que pensez-vous, alors, qu’il advienne au théâtre des Nouveautés, new look ?

Effectivement, depuis la rentrée 10-11, c’est bel et bien le bouche à oreille prometteur qui, ainsi, transformerait n’importe quelle soirée lambda, en carton plein de la jauge !…

Bon d’accord, au départ, il y a le chantage de la tata léguant un million d’euros à son neveu, à la condition impérative que celui-ci se marie dans l’année en cours !…

Ok ! çà commence par une pression morale difficile à admettre. Toutefois, il sera toujours possible d’être juridiquement correct et malgré tout de s’arranger avec les mœurs en gestation permanente.

Déguisez l’un des protagonistes, celui qui, par ailleurs, pourrait aisément décrocher le rôle de François Pignon dans un autre dîner, en petit cochon rose juste candide et voilà le carrosse qui s’emballe gaiement sur les voies de la légalité tourneboulée.

Mais ne perdons pas de vue le million d’euros qui serait tout benef. pour l’héritier et ses obligés, à savoir le copain (Gérard Loussine) comédien au chômage, l’ami avocat (Patrick Zard’) plaidant la cause dûment maritale, ainsi que la fiancée (Lysiane Meis) amourachée et même le prêtre (initialement Philippe Magnan remplacé par Thierry Heckendorn) en plein acting out !….

Tous seraient volontiers disponibles pour croquer du mensonge opportun, pourvu que, mutuellement, ils ne se rencontrent pas en malencontreux déphasage réciproque.

Donc objectif « Tous pour un » avec chacun, sa propre vérité trafiquée autour du couple, de circonstance pas très catholique !...

Ainsi, Henri (Emmanuel Patron) apparaîtrait comme le héros à sauvegarder du plan machiavélique d’une tante qui tenterait de déshériter son neveu du magot en l’empêchant, post mortem, d’aimer toutes les femmes.

Alea jacta est ! Juste pour de rire...

photo © Bernard Richebe

LE GAI MARIAGE - ***. Theothea.com - de Gérard Bitton & Michel Munz - mise en scène : José Paul & Agnès Boury - avec Gérard Loussine, Thierry Heckendorn, Lysiane Meis, Emmanuel Patron & Patrick Zard' - Théâtre des Nouveautés

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès