• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Green Sound

The Splinter Group, ça vous dit quelque chose ?

Probablement non - encore un de ces groupes anonymes, comme il en existe des milliers sur la planète, me direz vous.

Et pourtant, ce groupe représente une des plus belles rédemptions qui soit pour un guitariste de génie, parvenu aux portes de l‘enfer et revenu à la scène, comme du Diable vaut Green...

Le génie d’un énorme guitariste, Peter Green, qu’une vilaine maladie de langueur, amplifiée de bad trips sous LSD, mine et écrase, jusqu’à faire de lui un somnambule, un malade, contraint d’arrêter la musique et de quitter la scène.

Le comble pour un dépressif à tendance schizophrénique serait d’exercer le job de fossoyeur. Eh bien ! Peter Green l‘a fait. Après avoir passé un assez long moment en hôpital psychiatrique, il en sort pour mener une vie d’errance, entrecoupée de petits jobs, parfois en totale contre-indication avec son état de santé.

Lui qui jadis remplaça au pied levé Eric Clapton au sein des Bluesbreakers, pour ensuite prendre la tête, jusqu’au début des années 70, du Fleetwood Mac Group, Peter Green abandonne donc la scène, emporté, comme tant d’autres, par la Black Magic Woman des paradis artificiels.

J’ai découvert Peter Green sur un vieux LP double ramené des États-unis en 1972. Un choix du disquaire pour un gamin fauché et en vadrouille, désireux de convertir ses derniers dollars en galette sonnante et distrayante. En fait, d’album, un double Fleetwood Mac, celui sur lequel figure le fameux BMW, un choc.

Peter Green est un guitariste au toucher exceptionnel. Adepte de la guitare Gibson Les Paul, l’homme a inventé un style pur, une sorte de ligne claire comme en BD.

Si son opus majeur reste encore pour bon nombre de ses fans le mythique BMW, ressuscité et magnifié - dit-on - par Santana, Peter Green, c’est aussi et encore Albatros ou Man of the world, où s’exprime ce que j’aime à appeler le Green spleen.

La chance de Peter Green aura été d’avoir de vrais amis fidèles et dévoués, comme Mich Reynolds, un ancien compagnon de route, qui après l’avoir pris sous son aile achèvera de lui remettre le pied à l‘étrier.

En 1996, Peter Green renaît donc à la scène avec son Splinter Group, discrètement faut-il encore préciser, au côté de Nigel Watson, Roger Cotton, Cozy Powel et d‘autres musiciens bienveillants.

Avec sa bouille toute ronde, celle d’un homme qui a retrouvé le sourire avec la santé et, c’est heureux, sa guitare, on peut vous assurer qu’il n’a rien perdu de son toucher magique.

Entouré de ses amis - vrais amis - musiciens, on a comme le sentiment que Peter Green ne risque plus rien et c’est heureux ainsi.

En attendant, sa musique est toujours autant célébrée, aussi bien en France que de par le monde, il suffit de voir tous ces guitaristes conquis à jamais par la finesse de son toucher émotionnel.

Trouver ses oeuvres dans les bacs, est un autre combat. Mais, ce combat là, comparé à celui qui fut le sien, est un plaisir qu‘aucun adepte de british blues ne saurait refuser.


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 octobre 2008 11:57

    Tiens donc, je ne savais pas que Khadafi jouait de la guitare


    • morice morice 11 octobre 2008 12:57

       Le Splinter Group est une catastrophe : Green, rongé par le LSD n’aligne plus que quelques notes fugaces et Splinter fait de lui une marionnette sur scène. Peter Green ne sait plus jouer, il faudrait le reconnaître au lieu de raconter des bêtises. Figurez-vous qu’on s’en est aperçu de visu. C’est DEPLORABLE de présenter Green par le biais de ce faiseur ; c’est surtout, encore une fois, ne rien avoir compris à la musique que de faire ainsi.. Peter Green c’était ça, mais ce n’a l’est plus du tout. Hélas. Faut se faire une raison, et Splinter group est une ESCROQUERIE. Ecoutez plutôt les deux hommages rendus à Green le mort-vivant : celui de Gary Moore (Blues for Greeny) et celui de ses pairs, en double CD, le Peter Green Songbook, extraordinaire en prise de son.. (mefiez-vous, il y a deux disques, un violet et un vert).

      Je pense surtout que dans cet article bâclé on a la tentative de notre fabriquant de soupe de contrer un autre article, et rien d’autre : c’est de la très mauvaise guerre, et ça révèle surtout un état d’esprit déplorable chez vous, Yohan. Celui d’un rédacteur prêt à divulguer des contenus en cours à d’autres, dans un but de dézinguer et rien d’autre. Vous qui m’avez taxé d’antisémite ici-même, de façon gratuite, vous auriez pu faire remarquer au moins que ce guitariste qui a toute mon admiration depuis bien longtemps s’appelle réellement Peter Greebaum et qu’il est.. juif. Mais ça, vous avez bien omis de le dire. Même dans un Larousse ça y est pourtant... Ça vous arrange, en fait. Continuez plutôt à nous parler soupe, vous me paraissez plus doué pour nous parler oignons que de nous parler du Blues. Green était un génie au son cristallin, il ne l’est plus. Informer les gens, ça signifie aussi cela : j’ai admiré depuis le début Green, sur le premier album de Fleetwood Mac, il faut dire aux gens qu’il n’est plus que l’ombre de lui-même et non les tromper comme vous le faites ici.

      world keep on turning,
      Yohan, mais visiblement, pour vous ce doit être un conflit obligatoire... idéologiquement.

      à recommander : l’album des sessions de la BBC, le premier et la très bonne session de Chicago avec les bluesman noirs. En deux Cds, au départ double vinyl. C’est un "live" sans public : on a branché les magnétos, et on a laissé tourné.. Homework est un superbe mambo d’intro dans cet album.

      allez, peut être allez vous nous parler un jour de la sortie du coffret de Christine Perfect "The Complete Blues sessions"...sorti cette année mais j’en doute : si vous le voulez bien, je vais le faire moi-même... et parler de Stan Webb aussi. Et de sa version de Thrill Is Gone en Live... ça, c’est monumentale.. après, on fera du Savoy Brown peut être, qui sait.. occupez-vous donc de la soupe à l’oignon, Pluto. Ou d’autres croûtons.


      • Gül, le Retour II 11 octobre 2008 14:06

        @ Morice,

        Votre post est tout simplement odieux !!!

        Que vous ayez une critique à faire sur l’article, soit. Vous pouvez comme tout lecteur le faire avec correction, je ne pense pas que Yohan vous en voudrait d’une critique objective...

        Maintenant que vous en profitiez pour faire une nouvelle crise paranoïa en ramenant toute chose à vous-même, Non !!!!

        Qui êtes-vous donc pour vous permettre de remettre en cause la décision d’un auteur de publier sur un sujet donné ? Et cela parce que vous avez vous écrit un billet sur un thème similaire.

        Etes-vous décisionnaire de ce qui doit paraître ou non ?

        D’autre part en quoi le contenu de l’article vous regarde-t-il pour décider à la place de l’auteur ce qu’il aurait dû écrire ?

        Quel est donc ce mépris pour des textes de Yohan déjà parus, et qui en l’occurrence étaient un régal dans tous les sens du terme ! Vous croyez-vous donc si bon écrivain que vous puissiez vous faire critique littéraire ?

        Et les accusations gratuites sur l’éventualité d’une transmission de données qui n’ont pas à l’être, vous en êtes fier ?

        Enfin, je n’ai pas souvenir que Yohan vous ait traité d’antisémite, il avait souligné votre esprit ultra-provocateur, et il avait raison !

        Quand je pense qu’il s’est même fendu de plusieurs posts, sympas et encourageants à votre égard ces derniers temps, il doit s’en mordre les doigts aujourd’hui...

        Si vous avez d’autres choses à dire sur cet article, faite donc un billet vous-même en complément de celui-ci !

        Vous êtes pitoyable de bassesse et de stupidité !

        Je ne vous salue pas.


      • Yohan Yohan 11 octobre 2008 14:19

        @ Gül
        Merci. Sur ce, je vais aller faire un peu de bicyclette et respirer un air plus sain
        bonne journée ensoleillée à toi


      • Castor 11 octobre 2008 17:35

        Yohan,
        t’es vraiment un salaud.

        Contrer un article de Morice après que ce dernier ait été censuré après parution, c’est dégueulasse.

        En plus tu dis des trucs sur un domaine que Morice connaît mieux que quiconque, comme à peu près tous les domaines.

        Vivement la démocratie selon Morice, qu’on puisse avoir une police digne de ce nom qui foutrait tous les écouteurs de merde au placard en séance de rééducation.

        Je t’en foutrais, moi, de la liberté d’expression, on lira du Morice et on se la moulera bien propre, oui !

        Bref, ce que tu as fait, Yohan, est HONTEUX, HONTEUX !

        Ton article est MAUVAIS, MAUVAIS et tu es un MECHANT, MECHANT !

        Et tout ça, c’est "on" qui te le dit.

        Car "On" connait la chanson et "on" saura se souvenir de tout ça quand aura été installé un vrai pouvoir ICI.


      • Castor 11 octobre 2008 17:39

        Morice,

        en attendant ton coup d’état et ta prise de pouvoir, je vais te le dire maintenant, quitte à risquer 20 ans de camp plus tard  :

        t’es une grosse quiche mon lapin.
        Un pauvre malade qui croit que tout n’existe et ne tourne qu’autour de lui.
        Un sale gamin de plus de 50 balais qui se croit supérieur à tous et entend bien que ça se sache.
        Un pauvre mec qui passe son temps à essayer d’exister sur un site où il se conduit comme un sagouin.

        Va te gratter, pôv’tache.

        Voilà, désolé, c’est mon thérapeute qui m’a dit qu’il fallait que ça sorte.


      • Yohan Yohan 11 octobre 2008 13:44

        @ Morice
        Tu enverras ce billet de respect à Peter Green, il sera content. Morice, T’es qu’un pauv mec aigri sans humanité. De plus, j’en ai rien à cirer de ton article sur Mayall que visiblement tu ne connais pas aussi bien que tu le prétends. Moi je fais des articles sur les sujets qui me viennent à l’esprit et certainement pas en fonction de ce que tu écris toi. Regardons les choses telles qu’elles sont , ta seule préoccupation c’est d’occuper le devant d’Agoravox et faire ta diva. 


        • Yohan Yohan 11 octobre 2008 14:11

          De plus je sais fort bien qu’il s’appelle Peter Greenbaum et qu’il soit juif, moi je m’en fous. Je ne juge pas un musicien en fonction de ses origines et je m’en sers pas pour faire une certaine propagande honteuse.
          Quant au fait que le toucher de Peter Green ait pu être affecté par sa longue maladie, il ne te vient même pas à l’esprit que l’essentiel est de ce gars puisse renaître à la scène pour donner du plaisir au gens qui viennent l’écouter. Et ça c’est mec fini ? http://www.culture-tube.com/code/player/player.php?path=FySYVv-qWkA&restrict=false Je voudrais bien en voir des mecs finis comme ça plus souvent sur scène


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 octobre 2008 14:20

           Bonjour Yohan

          Je ne suis pas amatrice de blues, mais j’aime bien vous lire smiley

          Le parcours de ce musicien et votre façon de le relater sont touchants.


        • Lucien B. 11 octobre 2008 14:20

          Merci Yohan de m’avoir remis en tête ce super musicien.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 octobre 2008 14:22

             Salut Zappa smiley


          • Lucien B. 11 octobre 2008 14:27

            Salut beauté Cosmic smiley


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 octobre 2008 14:38

             Tu te fais rare, ces temps-ci. Ta musique aussi smiley


          • Lucien B. 11 octobre 2008 15:34

            Milles excuses, Cosmic, chuis en pleine install-party smiley

            Amitiés, a+ smiley


          • Yohan Yohan 11 octobre 2008 20:07

            @ Lucien et Cosmic
            Désolé je ne vous ai même salué. Merci !


          • morice morice 11 octobre 2008 14:23

             Visiblement, vous n’avez assisté à aucun concert de Splinter Group, moi si. Je parle des gens que j’ai vu sur scène, moi, et ne cherche pas à TROMPER les lecteurs comme vous le faites. La vérité est dure à avaler, mais pour Green elle se résume aux ravages du LSD. Dire la vérité, hublot de cuivre, c’est plus difficile que de recopier une notice de firme de disques. Continuez à jouer le mauvais rôle que vous vous êtes fixé ici en allant scruter les textes proposés AVANT leur parution et les divulguer à d’autres peu recommandables qui ne peuvent le faire et qui montent des cabales avec. Vous avez pris vos responsabiités, elles ne vous honorent pas. Je ne crois pas que vous en sortiez grandi. En tout cas, on peut espérer que vous en avez vu une de près, de soupe à l’oignon (yy croûton).

            Je respecte davantage Green à ne pas participer à la Mascarade Splinter Group. Mon humanité, cher donneur de leçons, consiste à faire connaître un artiste au sommet de son art, pas l’épave qu’elle est devenue. Les gens qui font ça avec lui, aujourd’hui, n’ont aucune humanité : quand il "joue" sur scène les accords de Black Magic Woman, on double sa guitare, et le preneur de son met à fond l’écho sur la sienne. Vous n’avez pas fait partie du show-biz net n"avez pas ces contacts. Le gars à la console de mixage vous l’expliquerait facilement : c’est bien une ESCROQUERIE. Seulement, vous ne connaissez pas le preneur de son, moi, si. Maintenant dernier DETAIL : il n’y a AUCUNE actualité sur Green ou sur Splinter. Il n’y a qu’un article hier qui cite Albatross et Peter Green au sein d’un concert d’un mec de 75 balais. Allez donc tenter de faire croire AILLEURS que vous venez d’écrire ce bidule sur Splinter de façon anodine. N’importe quel AVEUGLE y verrait une bête forme de jalousie mal placée... vous jouez un bien pire rôle ici encore que prévu, hublot de cuivre... Ce n’est pas disons pour être poli très ELEGANT. Et, je le répète, vous n’en sortez pas grandi de cette sombre, très sombre histoire.


            • Yohan Yohan 11 octobre 2008 14:30

              @ Morice
              T’es qu’un ignare borné. Tu n’as même pas percuté que mon article est un message d’amitié adressé à un artiste qui m’a apporté bcp. Plus un billet sur l’histoire triste de ce monsieur que sur sa musique d’aujourd’hui. Toi tu viens mettre tes gros pieds plein de merde sut mon tapis. Dégage !!!


            • Yohan Yohan 11 octobre 2008 19:43

              @ Morice

              Outre le fait que je pense sincèrement qui tu es complètement timbré, et puisque tu insistes à me poursuivre de ta vindicte, je vais te dire ce que je pense de ta prose puisque tu évoques la mienne. 
              Ce que tu fais s’apparente à un travail de corbeau. Tu découpes avec tes petits ciseaux façon puzzle des textes pris sur la toile anglophone et tu en fais le plus souvent un montage scabreux, voire même ignoble. De plus, tu postes à un rythme effréné, le tout agrémenté d’une agressivité incroyable, ponctuée de menaces et d’imprécations. Tu passes une bonne partie de tes nuits à mailler et à dérouler ta phantasmagorie. Une succession de signes qui ne trompent pas, ce travail s’apparente à celui d’un corbeau. Et les corbeaux se révèlent bien souvent être atteints d’une pathologie qui nécessiterait des soins urgents. Ta maladie gâche ton talent, c’est dommage....


            • morice morice 11 octobre 2008 14:44

               Enfin, je n’ai pas souvenir que Yohan vous ait traité d’antisémite, il avait souligné votre esprit ultra-provocateur, et il avait raison ! 

              relisez donc !


              • morice morice 11 octobre 2008 14:47

                 "Dégage !!!"
                Un bon résumé de ce que vous tentez de faire ici par d’AUTRES moyens, Yohan... ’l"ignare" a donné davantage d"’infos dans son post que dan votre article, n’en soyez pas jaloux. Et n’affublez pas les gens de vos insuffisances, merci..


              • Yohan Yohan 11 octobre 2008 14:49

                @
                Morice
                je te mets au défi de prouver ce que tu dis, mot pour mot, je ne crois pas avoir traité qui que ce soit d’antisémite


              • Muadib 11 octobre 2008 16:15

                Morice, vous êtes pathétique.

                Accroché à votre clavier, raccroché à vos certitudes.

                Je vous plains. Vraiment. J’ai rarement vu autant de haines et de frustration transparaître des écrits.

                Vous n’écrivez pas pour que l’autre vous lise, vous écrivez pour extérioriser votre profond mal-être.

                Triste, tragique et triste.



                • Castor 11 octobre 2008 17:52

                  Excusez-moi mais y’a personne qui tient la boutique et qui pourrait remettre Morice sur les rails ? (encore que je le soupçonne d’avoir un peu abusé de ce côté...)

                  Ce mec est gravement atteint et doit absolument être soigné. Vite.

                  J’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de gens pour qui cette maladie devient une évidence, et parmi eux, de plus en plus d’auteurs.

                  Vous ne pourriez pas prévenir Carlo ? Lui dire que son auteur est cassé et qu’il faut le mettre au repos quelques temps ?
                  Franchement, ça fait désordre un mec pareil sur un site citoyen.


                • Gasty Gasty 11 octobre 2008 18:53

                  Sur les rails ???? Mais ça va pas ! y’a pas plus dangereux qu’une dérive.


                • Castor 11 octobre 2008 19:08

                  Bon, peut-être, mais faut faire quelque chose.

                   smiley


                • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 octobre 2008 18:39

                  Je propose, une chanson douce, d’Henri Salvador, pour adoucir l’ambiance, cool, relax, zen les mecs !


                  • Castor 11 octobre 2008 18:42

                    Bonjour Bernard,

                    je veux pas vous vexer mais un mec comme moi, d’extrême-droite, nazillon et tout le toutim, écouter votre chanson douce...
                    Bon, je veux bien essayer mais seulement si vous donnez ses cachets à Morice. Moi, il me mord quand j’approche.


                  • n’a rien à dire 14 octobre 2008 03:35

                    castor vient d’avouer qu’il est nazillon. Un petit qui deviendra grand.


                  • n’a rien à dire 14 octobre 2008 04:28

                    .

                    .


                    Stop arrêtez de taper sur Yohan. Il est fragile comme une échalote au milieu d’une poêle à frire. Un type qui trouve que le kilo d’oignon à 1,54 € ce n’est pas cher, ne peut être qu’un brave type qui veut le bien de l’agriculture française. La production de ce délicieux légume peut s’élever de 10 à 13 tonnes par hectare ce qui donne un chiffre d’affaire de 13 000 x 1.54 = 20 020 €/hectare.

                    Eleveurs, arrêtez la production de lait, cultivez les oignons vous gagnerez plus en travaillant moins. Sachant qu’une vache qui peut donner 6 000 kilos de lait par an ce qui est très bien à la condition d’acheter du tourteau ( ce qui réduit les bénéfices ) ne produit qu’un minable chiffre d’affaire finale de 6 .000 x 0, 80 € = 4800 € auquel il faut ajouter le prix du veau 200 € ce qui donne au final 5 000 € par hectare ( une vache à l’hectare en réalité c’est moins 0,9) Il faut savoir que ce con de veau tètera sa mère pendant au moins huit jours ce qui réduit encore les bénéfices.

                    Agriculteurs, occupez-vous à cultiver les oignons, ça paient bien plus avec un travail moindre. C’est Yohan le super intello d’agora vox qui vous le dit du haut de sa suffisance.

                    Je rappelle que la modération m’a censuré un poste où je vous avais mis en grande difficulté, Monsieur Yohan, vous avez eu de la chance que je n’avais pas pris la précaution de le sauvegarder mais n’ayez crainte, une fronde des rédacteurs les plus prolixes et les plus influents d’agora vox est en train de naître et les comptes se régleront sur les forums du net là où les zozos sont perdus ainsi que le Rivelli à la sauce tomate.



                  • Gül, le Retour II 11 octobre 2008 19:06

                    Morice,

                    On attend toujours vos preuves que Yohan ait dit de vous que vous étiez antisémite, de même que ses aveux de propagation de textes secret-défense à une fine équipe....

                    Pourtant, en général, vous avez votre petit stock de copié-collés à mettre en lien, non ??

                    Sinon...Vous n’auriez pas chez vous un Prozac qui traîne, un valium...une tisane de camomille, je ne sais pas, moi,.... mais faite quelque chose, là !


                    • Bézu de Tourcoing 11 octobre 2008 23:00

                      par morice (IP:xxx.x98.146.71) le 11 octobre 2008 à 12H57 
                      vous auriez pu faire remarquer au moins que ce guitariste qui a toute mon admiration depuis bien longtemps s’appelle réellement Peter Greebaum et qu’il est.. juif. Mais ça, vous avez bien omis de le dire.

                      Merci Morice, pour ce nouvel effort afin de débusquer les guitaristes juifs infiltrés dans le show-biz !
                      Ils sont partout ces juifs décidemment !


                      • italiasempre 12 octobre 2008 15:48

                        Bonjour Yohan smiley
                        Merci pour ce bel article et pour les liens, on prend toujours grand plaisir a te lire.



                        ps Morice, pauvre âme, devient fou.
                        Effet collateral du boycott ?


                        • SANDRO FERRETTI SANDRO 13 octobre 2008 11:00

                          Salut, Yohan,
                          Ton article est sympa et noble, mais plus bas, ca pue un peu.
                          Comme il y a des effluves qui remontent de je ne sais où, je baisse la vitre, je prend la Nationale 7 et je met à fond, en élevant les basses, "The thrill is gone", de ce bon vieux BB King.

                          Ca, c’est un must. Ca nettoie la téte. A prescrire sur ordonance.


                          • n’a rien à dire 14 octobre 2008 04:31

                            ..

                            ..


                            Stop arrêtez de taper sur Yohan. Il est fragile comme une échalote au milieu d’une poêle à frire. Un type qui trouve que le kilo d’oignon à 1,54 € ce n’est pas cher, ne peut être qu’un brave type qui veut le bien de l’agriculture française. La production de ce délicieux légume peut s’élever de 10 à 13 tonnes par hectare ce qui donne un chiffre d’affaire de 13 000 x 1.54 = 20 020 €/hectare.

                            Eleveurs, arrêtez la production de lait, cultivez les oignons vous gagnerez plus en travaillant moins. Sachant qu’une vache qui peut donner 6 000 kilos de lait par an ce qui est très bien à la condition d’acheter du tourteau ( ce qui réduit les bénéfices ) ne produit qu’un minable chiffre d’affaire finale de 6 .000 x 0, 80 € = 4800 € auquel il faut ajouter le prix du veau 200 € ce qui donne au final 5 000 € par hectare ( une vache à l’hectare en réalité c’est moins 0,9) Il faut savoir que ce con de veau tètera sa mère pendant au moins huit jours ce qui réduit encore les bénéfices.

                            Agriculteurs, occupez-vous à cultiver les oignons, ça paient bien plus avec un travail moindre. C’est Yohan le super intello d’agora vox qui vous le dit du haut de sa suffisance.

                            Je rappelle que la modération m’a censuré un poste où je vous avais mis en grande difficulté, Monsieur Yohan, vous avez eu de la chance que je n’avais pas pris la précaution de le sauvegarder mais n’ayez crainte, une fronde des rédacteurs les plus prolixes et les plus influents d’agora vox est en train de naître et les comptes se régleront sur les forums du net là où les zozos sont perdus ainsi que le Rivelli à la sauce tomate.

                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès