• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Le Misanthrope vs Politique » Coup de Maître signé Claire (...)

« Le Misanthrope vs Politique » Coup de Maître signé Claire Guyot

Ce Misanthrope, c’est effectivement celui de Molière qui faisait d’Alceste son « atrabilaire amoureux » célébrant en alexandrins sa Célimène mais c’est aussi, présentement, celui de Claire Guyot qui, pour sa première mise en scène officielle, s’offre l’ambition d’une interprétation politique de la fameuse tragi-comédie !

JPEG - 50 ko
Julie Cavanna & Pierre Margot
photo 1 © www.jeanmichel-g.com

C’est ainsi que celle qui, notamment, menait ses « drôles de type » en récital en 2013 déjà au Vingtième Théâtre, faisait duo de Music-hall avec Morganne au Temple en 2011 et surtout mena la troupe de Mamma Mia à Mogador en 2010, endossant au pied levé le rôle de Donna joué par la suite plusieurs mois en alternance, cette égérie donc, c’est Claire Guyot qui, en retrait du plateau, a dirigé ici sa propre équipe de comédiens dans une réalisation audacieuse, pertinente et pleine d’humour.

Si le texte de Molière quelque peu allégé, est respecté à la rime près, c’est par contraste grâce à la scénographie, les lumières et la direction d’acteurs que se dessinera le point de vue sociopolitique mis en exergue, ne cherchant pas tant la comparaison personnalisée avec l’actualité qu’à mettre en valeur les attitudes, les postures et les comportements très similaires d’une époque à l’autre, en l’occurrence du Roi Louis XIV à notre Présidence républicaine.

L’objectif artistique est effectivement de donner à entendre les motivations, les intentions, les compromissions décrites par Molière tout en donnant à voir des personnages modernes en situation contemporaine de réflexion et d’organisation stratégiques.

JPEG - 57 ko
photo 2 © Thierry Hugon

Dressant ainsi une perspective critique entre la Cour royale et l’aréopage de la République, Claire Guyot laisse à penser que quelle que soit l’évolution des fonctions exercées, celles-ci sont constamment incarnées par des êtres humains dont la moindre parcelle d’influence, de conquête, de pouvoir, est toujours bonne à prendre quand elle n’est pas l’unique objet des préoccupations de chacun sur l’échiquier.

Ils sont huit sur scène à faire acte de parodie déterminée mais conduite avec subtilité. Leur énergie représentative voir charismatique est à hauteur des rires déclenchés en réaction à tant de vanité plus ou moins dissimulée. Julie Cavanna et Pierre Margot forment ce couple tiré à hue et à dia par les forces complexes de l’Idéal et de la Séduction.

En effet, de la Passion à la Misanthropie, il ne pourrait y avoir qu’un pas, celui de se retrouver face à la vérité du miroir ! Mais au-delà de ce dernier, se trouve désormais en prochain point de mire pour Claire Guyot « La Locandiera, le musical » où elle sera à la fois co-auteure et interprète principale !

Très belle perspective à la suite de ce Misanthrope digne d’un coup d’essai si bien transformé !

photo 1 © www.jeanmichel-g.com

photo 2 © Thierry Hugon

photo 3 © Theothea.com

LE MISANTHROPE vs Politique - d'après Molière - mise en scène Claire Guyot - avec PIERRE MARGOT, JULIE CAVANNA, EMMANUEL LEMIRE, EDGAR GIVRY, NASTASSJA GIRARD, BENOÎT DU PAC, DENIS LAUSTRIAT & ANNICK ROUX - Vingtième Théâtre

 

JPEG - 79.8 ko
photo 3 © Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Donbar 2 mai 2016 19:52

    Un(e) Moderne ne dit pas misanthrope mais anthropophobe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires