• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le Paris des Femmes revient, quel bonheur !

Le Paris des Femmes revient, quel bonheur !

Après deux saisons, le Paris des Femmes revient pour une 3ème édition les 10, 11 et 12 Janvier prochains au théâtre des Mathurins à Paris ! Et oui c’est un bonheur ! Bonheur de retrouver ce festival créé par des femmes dont les auteures sont des femmes mais et surtout pour un public mixte ! Les hommes sont donc les bienvenus !

Paris, Capitale des Femmes ?

Très bientôt en tout cas (et sauf surprise de dernière ligne droite !) Paris sera une capitale gérée par UNE femme au vu de la bataille que se livrent actuellement Anne Hidalgo pour le PS et Nathalie Kosusko-Moriset pour l’UMP pour décrocher la Mairie de Paris (résultat attendu en Mars prochain).

Mais avant, parlons culture et arrêtons nous au théâtre puisque avant ce grand rendez-vous politique attendu en 2014, c’est un rendez-vous artistique auquel je vous convie. Ainsi, pendant trois jours en Janvier, des auteures au théâtre vont se relayer pour nous offrir leur création de pièces au féminin ! Parce que pour le Paris des Femmes, c’est bien de cela dont il s’agit : la création au féminin ! Ce sont donc 9 autrices – ainsi nommées jadis - qui vont laisser voguer leur imagination autour d’un thème. Cette année, elles devront se dépasser voire se surpasser sur le thème La vie : Modes d’emploi. Tout un programme ! Et quel programme ! 

Au programme donc 9 auteures : Emilie Frèche (Bancale), Florence Huige (La Clémence ou comme si…), Blandine Le Callet (Savoir vivre), Carole Martinez (Les épines de la terre), Véronique Olmi (Des baisers, pardon), Fabienne Périneau (je ne serai plus jamais vieille), Karine Tuil (La Quarantaine), Delphine de Vigan (Merci) et enfin Alice Zeniter (D’une infinie élégance).

 

Pourquoi un festival d’auteuREs ?

Créé en 2011 par un trio de femmes (et quelles femmes !) : Véronique Olmi, Anne Rotenberg et Michèle Fitoussi - trois organisatrices que l’on ne présente plus ! – ce festival a pour objectif « de mettre en avant les femmes, qu’il s’agisse des auteures, des metteures en scène ou des interprètes pour qu’on ait autant de femmes que d’hommes sur le plateau ». Et Véronique Olmi de constater que « seulement 15% des femmes qui écrivent pour le théâtre sont jouées. Une raison suffisante pour avoir lancé en 2011 Le Paris des Femmes ». Ce chiffre n’a semble-t-il guère évolué en 2013 (20%) ! Pour Michèle Fitoussi, cette faible représentation des femmes au théâtre s’explique par le fait que « le spectacle vivant n’est pas encore un monde féminin » et de rajouter : « c’est sans doute l’un des derniers bastions à prendre, pour établir la mixité, il en reste… Les choses n’avancent pas toujours vite. Mais ça viendra, ça vient déjà… Nos auteures en sont la preuve ». Bel optimisme qui ne peut que nous pousser à soutenir ce festival !

 

Théâtre, musique, danse : où sont les femmes ?

C’est le cri d’alarme émis par la SACD – Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques - dans son dernier rapport publié en septembre dernier. Et le constat est sans appel : « Il s’avère que les efforts d’un certain nombre de lieux pour programmer des œuvres écrites ou mises en scène par des femmes restent plus que limités : la programmation féminine dans le secteur musical est ainsi de 10 %, elle est de 20 % pour le théâtre et 30 % pour la danse. Pourtant les femmes représentent plus de 50 % des effectifs des conservatoires nationaux formant les futures artistes du spectacle vivant ! »

Reine Prat, Inspectrice générale de la création, des enseignements artistiques et de l’action culturelle, avant la SCAD dénonçait cette faible représentation féminine dans la culture. Elle avait remis en 2006 et 2009, deux rapports commandés par Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la culture à l’époque. Ces deux rapports avaient permis de rendre « visible ce qui était invisible » à savoir la très forte inégalité femmes/hommes dans le secteur de la culture. Devant le constat de l’absence d’évolution de la profession, des collectifs d’alerte se sont constitués. La question de l’égalité hommes-femmes est devenue un sujet à part entière au sein du ministère de la culture. C’est par exemple avec ces mots, que la Ministre de la culture actuelle, Aurélie Filippetti s’est adressée aux directeurs d’établissements subventionnés, en février dernier dans une lettre : « Je vous remercie de bien vouloir donner aux femmes artistes une place plus équilibrée dans vos activités, tant au niveau de la programmation que de la répartition des moyens alloués à la production ».

Retour sur le Paris des femmes – Touche personnelle

C’est donc d’abord le pari de trois femmes, celui de mettre en lumière la création artistique féminine en promouvant des auteures connues ou inconnues autour d’un thème et de trois metteurs en scène. Et c'est un pari en passe d'être gagné si l'on s'en tient aux sables combles affichées dès les premières représentations !

Rendez-vous donc les 10, 11 et 12 Janvier 2014 au théâtre des Mathurins.

Et comme le précise Michèle Fitoussi, « c’est artistique mais on ne se prend pas au sérieux, nous sommes joyeuses ! »

Et à titre personnel, c’est en 2012, que j’ai eu le bonheur de découvrir ce festival, de rencontrer les auteures et d’assister à une conférence autour d’Aurore Evain, historienne de théâtre et auteure d’une anthologie du théâtre des femmes sous l’ancien régime. Parce que le Paris des Femmes ce n’est pas que la représentation de pièces de théâtre, c’est aussi des rencontres !

C’est en tout cas un vrai moment de détente, de rires, et d’émotion aussi que ce rendez-vous annuel Le Paris des Femmes ! On n'y va pas simplement, on y court !

 

Ns

-------------------------------------------------------------

A consulter aussi :

- le blog officiel Paris des femmes http://parisdesfemmes.blogspot.fr

- la nouvelle édition de la brochure « Théâtre, musique : Où sont les femmes ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2013 10:28

    Manifestation dans la bienpensance gouvernementale. ça dent la subvention d’État à plein nez. Désolé mais on préfèrerait le Paris des Hommes, qui ont disparu. Je parle des vrais hommes, pas des barbus à poussette. Je me comprends. smiley


    • norbert gabriel norbert gabriel 27 décembre 2013 16:59

      Commentaire d’une subtilité épatante, vous auriez fait un tromphe en 1850 ; et dans n’importe quel pays à charia dominante  !-<


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2013 17:42

      Vous arrive-t-il de pousser des poussettes ?


    • norbert gabriel norbert gabriel 27 décembre 2013 17:49

      ça m’est arrivé, comme père, et grand père, et je n’en suis pas mort ; ni déshonoré... et en plus, je suis barbu ... depuis 50 ans ... et je vais très bien merci !


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2013 18:04

      Bien. Vous confirmez par votre présence en tout cas mon premier commentaire. Merci de votre intervention. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2013 10:28

      pardon « ça Sent »


      • PG35 27 décembre 2013 11:50

        Soulignons que l’intervention d’Aurélie Filippetti est marquée par le féminisme militant, mais qu’elle ne prête pas le flanc à la polémique.
        S’agissant de la ministre, c’est suffisamment rare pour être relevé :


        • ecophonie ecophonie 27 décembre 2013 11:53

          Super le programme, c’est mixte, c’est déjà ça, on progresse. Par contre au vue des pièces présentées, ça sent la thérapie de groupe.

          Sujet des pièces que ce soit pour l’édition 2012 ou 2014 : la femme et son passé, la femme et l’homme, la femme et sa vie à construire... On change le thème mais on parle de la même chose.
          J’ai rien contre le théâtre écrit par des femmes mais écris pour des femmes, je passe mon tour.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

naima semache

naima semache
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires