• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le Prince félon

Le Prince félon

« Les éléphants d’Ivoire »

Tome 1 – le Prince félon

Roman de A.B. Koubemba

2013

210 page

Editions Publibook

  Un suspense passionnant

 

J’ai retrouvé à la lecture de ce roman les sensations de mon enfance quand je restais avec le Capitaine Corcoran , les trois mousquetaires et beaucoup d’autres héros.

J’ai lu ce livre en une journée sans pouvoir le laisser avant d’en connaître le dénouement.

Le petit royaume de Loughémo est en péril.

La sécheresse persistante risque de conduire à la ruine…Les habitants ont soif, les réserves en nourriture s’amenuisent.

« Depuis des lunes et des lunes, la pluie se faisait attendre et un grand nombre d’animaux n’avaient pas eu l’énergie nécessaire pour attendre des jours meilleurs »

La flore n’est pas dans un meilleur état, c’est le commencement de la fin.

Le roi Bidié réunit ses conseillers pour trouver une issue avant la catastrophe.

Pour le devin du royaume, il n’y a plus qu’une issue, c’est que fille unique du roi accepte de sacrifier sa vie.

C’est le drame en perspective jusqu’à l’arrivée opportune d’un prince déchu Kana qui apporte avec lui, ô miracle : la pluie battante tant attendue.

C’est un signe qui ne trompe pas….

Comment ce prince qui arrive soudainement avec une très mauvaise réputation réussit-il à attirer la sympathie du roi-mais pas de sa fille pourtant sauvée d’une mort certaine- et surtout à envoûter tout ce petit peuple.

Le lecteur captivé se trouve dans un conte fantastique construit comme un thriller.

Le devin et les principaux conseillers du roi, ceux qui doutent de la probité du prince, meurent mystérieusement les uns après les autres.

Les forces occultes sont aux postes de commande, seul le héros, Zola, fils aîné du premier conseiller du roi est en mesure de déjouer le complot…..

Le prince félon dispose de pouvoirs et quand ses hommes le questionnent sur l’opportunité de tuer sans hésitation ceux qui se mettent en travers de son chemin, Kana n’hésite pas à répondre « que l’on ne fait pas de feu sans couper du bois ? »

Le lecteur comme les personnages ne disposent pas de répit, l’action et le suspense sont là….

C’est à la fois un livre d’aventure et à la fois une petite œuvre d’écriture….à déguster.

Si ce roman constitue le tome 1 d’une saga, il est possible de ne lire que cette première partie , puisqu’elle forme un tout avec une fin….Mais la curiosité l’emportera peut être comme elle m’a emporté….J’ai acheté le tome 2.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès