• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le roman d’anticipation pour nos ados

Le roman d’anticipation pour nos ados

Des auteurs d'aujourd'hui renouent avec les romans d'aventure sans utiliser pour cela le ressort du fantastique peuplé d'êtres maléfiques.

Ils invitent à la réflexion sur l'avenir de l'humanité, en s'appuyant sur l'existant en décrivant les risques encourus par notre planète soumise à la folie des hommes et au libéralisme.

Mich Neveux est l'un de ses auteurs qui réussit à capter un lectorat jeune. Évidemment, il lui reste

à se faire connaître, à faire sauter les verrous qui l'empêchent d'accéder à une distribution plus large.

AGORAVOX est un des lieux « citoyen » permettant de faire connaître les auteurs pas assez reconnus.

Wiloh

La maison des écumes...

roman de Mich Neveux

Edition Michèle Neveu

253 pages

2012

15 €

 

Roman d'espérance

 

Le pire est arrivé...

L'industrialisation à outrance, le développement incontrôlé de l'énergie nucléaire, la multiplication des conflits et la recherche effrénée du profit donnent raison aux pronostiqueurs les plus pessimistes.

Les riches et nantis réussissent à s'en sortir en quittant la terre où en vivant sous des abris très sophistiqués, quant aux autres, ils errent, survivent ou meurent sous les effets des radiations.

Le réchauffement climatique lié à la fuite en avant des hommes peuvent conduire l'Humanité dans la situation décrite par l'auteure...

« La couche d'ozone s'était peu à peu affaiblie, puis soudain, elle s'était détruite en créant une brèche incandescente dans l'atmosphère ; d'énormes lasers en fusion irradiaient du firmament.

Les êtres qui se trouvaient à la surface du globe avaient été carbonisés, leur chair fondant, leurs os éclatant, et leur cerveau explosant sous le choc thermique »

Ce roman d'anticipation n'est pas un livre noir, effrayant à ne pas mettre dans certaines mains. Vous n'y trouverez pas des êtres monstrueux, abominables ….La terre est quasiment à l'agonie mais ça et là des survivants se retrouvent, s'organisent et cherchent un îlot d'espérance et de reconstruction.

Wiloh est un vagabond, ingénieux, débrouillard qui survit difficilement en essayant de récupérer quelques restes de nourriture, jusqu'au jour où il fait une découverte qui va changer sa vie et celles de ceux et de celles qu'il va rencontrer.

Lui, sa future compagne qu'il réussit à extraire des mains d'une secte esclavagiste et son ami vont partir à la recherche du paradis perdu...Ils vont se retrouver à plusieurs, à errer, puis à se transformer en robinsons...La quête est longue et difficile, certes mais l'Humanité avec un grand H a plein de ressources.

Plus de haine, plus d'égoïsme, il s'agit non seulement de rester en vie mais aussi de s'adapter aux éléments et de reconstruire une société où l'entraide et la fraternité sont les moteurs de la nouvelle histoire.

C'est un roman qui peut être mis dans les mains d'adolescents. C'est une source de réflexions dans le cadre d'une histoire où l'optimisme finit pas régner.

 

Jean-François Chalot
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • COVADONGA722 COVADONGA722 7 mars 2013 19:17

    yep , vous etes dans votre période euphorique non ?quelqu’un de votre génération devrait savoir que l’engeance bipède est dotée de griffes et de crocs .La probabilité donne plus surement une vision comme « la route » « misandra » voir hunger games mais je donnerais le « camps des saints » comme plus que probable vainqueur !


    Asinus : ne varietur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès