• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le roman social burlesque

Le roman social burlesque

En littérature, il existe beaucoup de genres différents.

On arrive même à trouver du "social burlesque" avec des auteurs qui arrivent à traiter un sujet d'activité sociale avec beaucoup d'humour tout en ne détournant pas le lecteur du sujet de réflexion...chapeau l'artiste ou les artistes !

« Adieu Zola »

roman de Romuald OLB OUDJANI

Éditions Atria

 

Le sujet traité est grave puisqu'il s'agit de la « rénovation urbaine » qui passe par la démolition forcée de barres ou de tours.

Nous sommes à Bobiland dans le 9-3....Toute ressemblance avec une ville existante serait ...fortuite !

Les familles sont délogées et les moins pauvres pourront trouver un logement dans le nouveau projet urbain appelé « Obama », tant pis pour les autres...

Tout le monde n'aura pas accès à ces petits logements sans histoire entourés d'espaces verts

Les habitants de la cité Zola n'acceptent pas la petite musique que leur jouent, le Préfet et Madame le Maire : ils sont là chez eux, beaucoup sont nés ici. C'est une cité pleine de vies qu'ils aiment.

La résistance farouche s'organise contre les pinces de ces nouvelles grues qui grattent étage après étage.

L'auteur a choisi pour aborder cette question le burlesque mais pas à petites doses...

La résistance occupe toujours la tour malgré l'avancée de la démolition, les grutiers sont des passionnés, la police et même l'administration préfectorale sont partagées entre ceux qui veulent coûte que coûte détruire et les autres qui ont entendu parler de jeux sexuels qui se dérouleraient dans un des appartements....Des hauts gradés sont prêts à tout plaquer pour la joie du sexe...On baigne un peu dans le « loufoque » mais c'est vraiment « follement » drôle, désopilant...les mots me manquent.

La folie semble gagner tout le monde, pour le plaisir du lecteur qui est entraîné dans une histoire abracadabrante au milieu de personnages attachants.

Les politiciens véreux sont là bien présents et l'auteur n'oublie pas malgré son choix littéraire de traiter le sujet sur le ton burlesque mais sans oublier le fond.

C'est ainsi que ce préfet aux chaussures pleines de boue venu assister à l'assaut des forces de l'ordre est « habillé pour l'hiver » :

«  Comme ses prédécesseurs, ce type se fichait du bien être de Mohamed et de Babacar. Ce qu'il voulait, c'étaient la paix et les félicitations du ministre, c'étaient les dorures à brève échéance pour les services rendus à la nation du 16ème arrondissement de Paris. C'était le retour aux sources. Point. Les marmailles débraillées et basanées, tout le monde s'en foutait. »

De la réflexion et beaucoup de plaisir pour un lecteur qui est invité à assister voire à participer à une démolition pleine de surprises.

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 4 juin 2013 15:32

    Une jeune et modeste maison d’édition du nord de la France, apparemment sympathique...


    • Richard Schneider Richard Schneider 4 juin 2013 17:22

      Bonne initiative de faire connaître effectivement des maisons d’édition (et leurs auteurs).


      • Mr Dupont 5 juin 2013 14:50

        Mr Chalot

        « des autres qui ont entendu parler des jeux sexuels qui se dérouleraient dans un des appartements »

        Faux

        Moi j’ai ouie-dire que c’est dans les caves que cela se passerait, même que cela s’appellerait « des tournantes »

        On ne peut pas empêcher les gens d’ écrire n’importe quoi


        • Mr Dupont 5 juin 2013 15:06

          Blague à part

          Je pense que ce livre peut être la base du scénario d’un film, qui , si il est bien fait avec les acteurs qu’il faut , peut facilement nous faire décrocher encore une fois la Palme d’or au Festival de Cannes en 2014

          Aussi porteur, sinon plus, que le scénario du film qui vient de remporter le Festival 2013

          Dans le rôle du méchant grutier : G Depardieu

          Dans les jeux sexuels qui se dérouleraient dans un des appartements : un sosie de DSK ( ça existe) voir même si il ne demande pas trop cher DSK lui-même

          Pour le reste de la distribution voir avec les futurs producteurs et scénaristes


          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 5 juin 2013 15:31

            Cela correspond à une toute récente déclaration de celle que j’appelle « La Marine qui nous mène en bateau. » Cette bonne dame, toujours prête à améliorer l’existence des plus défavorisés, a la charité de se pencher sur le problème des banlieues et a une solution radicale à proposer. Il suffirait, dit-elle, de raser les grands immeubles des années 70 et de les remplacer par des immeubles plus petits, de type traditionnel et à l’esthétique adaptée à la région. C’est tout simple, si simple qu’on peut s’étonner que personne n’y ait pensé avant ! Il y a toutefois un tout petit « hic » : pourrait-on faire du vrai logement social, à la portée des habitants actuels des tours, dans ces jolis petits immeubles si sympathiques ? Il semble que ce ne soit pas le problème de cette généreuse dame patronnesse.

            Puisqu’elle aime les solutions faciles, on peut lui en suggérer une : que tous les pauvres deviennent riches...


            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 5 juin 2013 16:20

              Ceci dit, j’adorerai sûrement ce livre et je remercie Jean-François Chalot de nous le faire connaître.


              • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 5 juin 2013 16:27

                Est-ce que ceux qui émettent un vote négatif sur une fiche de lecture qu’un auteur a la gentillesse de publier pour nous faire connaître un livre qui lui a plu

                pourrait avoir le courage d’expliquer le choix du NON par un commentaire raisonné ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès