• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Le songe d’une nuit d’été » Briançon bisse à La Porte (...)

« Le songe d’une nuit d’été » Briançon bisse à La Porte Saint-Martin

De « Volpone » au « Marquis de Sade » en passant par « Le Songe d’une nuit d’été », Nicolas Briançon surfe sur la saison parisienne 12-13 avec la grâce du furet qui réussit, de surcroît, à rejoindre ponctuellement la tournée de « Jacques et son maître », le mardi 12 février à Mée-sur-Seine !…

C’est donc cela la vie d’artiste !…

Bien qu’en Songe éveillé nous pensions, à juste titre, que son metteur en scène est actuellement à la fois Thésée et Obéron au Théâtre de la Porte Saint- Martin, et bien pas de chance, ce soir-là, Nicolas faisait à nouveau le Jacques en banlieue !

Et ainsi, par substitution, Pierre-Alain Leleu le coadaptateur du fameux Songe, quant à lui en relâche fort opportune du Marquis au Cine 13, endossait avec pertinence le cuir qui sied si bien aux intuitions vintage de Nicolas !

Bref, si ces bottes sont faites pour marcher, plus de quarante ans après Hair, la scène théâtrale dirigée par Jean-Claude Camus voit revenir les années 70 en un boomerang de chapeaux melon !

En effet, reprise après prolongations, la pièce de Shakespeare a décidément tout d’une grande, à la démesure, depuis 2 ans, d’une vision musicale, chorégraphique et festive qui pourrait laisser imaginer que « La cage aux Folles » n’a pas complètement quitté ce plateau du Saint-Martin !

Quelques retouches de casting pour indisponibilités n’ont fait que renforcer l’impact d’une réalisation proche d’un show vibrionnant à dominante noir et blanc touche Courrège :

Ainsi l’interprétation de Carole Richert s’avère pleinement raccord avec l’aura de Mélanie Doutey alors qu’ Eric Prat réussit à faire jeu aussi hilarant que précédemment, Yves Pignot.

Quant à Lorànt Deutsch, lui il continue d’évoluer sur un nuage de félicités régnant sur cette création, tel un talisman choyé comme véritable trésor des dieux du spectacle vivant !

Bref, Nicolas Briançon aurait bien tort de ne pas se donner du bon temps, en assumant à fond sa destinée de saltimbanque, d’autant plus qu’en butinant tour à tour sur les fruits de son inspiration fantasque, c’est, de fait, la performance polyvalente qu’applaudit le public.

photos © Theothea.com

LE SONGE D'UNE NUIT D'ETE - ***. Theothea.com - de William Shakespeare - mise en scène : Nicolas Briançon - avec Lorànt Deutsch, Nicolas Briançon, Carole Richert, Eric Prat, Marie-Julie Baup, Nicolas Biaud-Mauduit, Sarah Stern, Thibault Lacour, Jean-Loup Horwitz, Dominique Daguier, Patrick Alexis, Léon Lesacq, Laurent Benoit, Thierry Lopez, Carole Mongin, Armelle Gerbault, Jessy Ugolin, Ofélie Crispin, Marlène Wirth & Aurore Stauder - Théâtre de la Porte Saint-Martin

 

Documents joints à cet article

« Le songe d'une nuit d'été » Briançon bisse à La Porte Saint-Martin

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires