• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Léon Degrelle va revivre, grâce à Littell

Léon Degrelle va revivre, grâce à Littell

Le dix avril prochain, si je puis me permettre, je vous recommande d’aller chez votre libraire. Devant sa caisse, bien en évidence, il y aura en tête de gondole la tête encartonnée d’un Américain new-yorkais d’une quarantaine d’années devenu prix Goncourt à sa première tentative, une prouesse que peu d’individus ont réalisée (dont cependant Jean Rouaud avec son superbe « Les Champs d’honneur »).

Un autre monument à relire en ces temps où le dernier poilu vient de nous quitter. Depuis l’obtention du Goncourt, sa confession de Maximilien Aue signée Littell est restée dans toutes les mémoires. Un livre désormais fondamental pour tenter de comprendre qu’on en arrive parfois un jour à dire : "Si on les tuait tous (les juifs), il ne resterait personne pour les pleurer, c’était peut-être ça, aussi, l’idée". A le dire, et à le faire, et il a néanmoins continué à vivre sans aucun remords le restant de sa vie, à savoir ne plus vraiment être un homme. Le roman de Jonathan Littell vous avait déjà bien secoué, vous qui aviez déjà oublié que l’abjection humaine pouvait revenir du jour au lendemain, attendez-vous à découvrir la suite, et cette fois de façon un peu moins littéraire et beaucoup plus historique, car le sujet principal du nouveau roman de Littell n’est autre que Léon Degrelle, dont on vous a déjà parlé ici avec force détails. Un Degrelle encensé en son temps par Robert Brasilach, fusillé à la Libération pour collaboration (et dont le beau-frère s’appelle Maurice Bardèche) :

J’ai donc vu Léon Degrelle, le jour exact où il atteignait sa trentième année, le 15 juin dernier. Ce jeune chef, à vrai dire, ne paraît même pas beaucoup plus de 25 ans. Et ce qu’il faut avouer d’abord, c’est que, devant ce garçon vigoureux, entouré d’autres garçons aussi jeunes, on ne peut se défendre d’une assez amère mélancolie. On a cru déconsidérer Rex en l’appelant un mouvement de gamins. Aujourd’hui, il y a autour de Léon Degrelle des hommes de tout âge, et la seule jeunesse qui importe est celle de l’esprit. Mais l’essentiel reste dans la jeunesse réelle, la jeunesse physique des animateurs, qui s’est communiquée à tout l’ensemble. Hélas ! ma chère Angèle, quand aurons-nous en France un mouvement de gamins ?

Degrelle, cet admirateur d’Hitler qu’apprécient toujours autant les créateurs du VlaamsBelang, en Belgique, et bien d’autres qui le louent sans vergogne dans leurs sites nauséabonds, est en effet un personnage rêvé de roman à lui tout seul. Au VlaamsBelang, on a l’habitude d’admirer Hitler, au point de prendre parfois de sérieuses libertés avec l’Histoire, et de réussir la prouesse d’éditer une biographie d’Hitler sans parler des SS ni des camps de concentration ! Chez les admirateurs du VMO (le Vlaamse Militanten Orde), ce parti néo-nazi qui défilait en 1967 encore à Anvers en rangs serrés et en uniformes de ville, mais en gants blancs, étendards en bataille, on se permet tout en effet. Ils défilaient ainsi il y a à peine quarante ans encore, et il doit encore y avoir des uniformes qui dorment dans pas mal de maisons belges ou... flamandes.

Logique de le retrouver, notre Léon, depeint dans le détail dans ce nouveau roman, Le Sec et l’Humide, qui promet tout autant que Les Bienveillantes qui ont assis définitivement la réputation de l’auteur. Un Degrelle qui n’apparaissait que sur deux pages et deux allusions (p. 219 et p. 782) et qui cette fois est bien le héros de l’action. Pour Degrelle, qui a vécu une retraite tranquille et heureuse en Espagne où il s’était réfugié (sous Franco), le temps s’était véritablement arrêté en 1945 : jamais de sa vie il n’affichera ou n’avouera de remords continuant à chanter les louanges d’Hitler et les bienfaits du national-socialisme. Sans non plus jamais dénoncer l’holocauste et devenait bien au contraire le chef de file des pires négationnistes qui soient, tels Zündel ou Faurisson. Un Faurisson enfin condamné en France le 3 octobre 2006, par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris de "complicité de contestation de l’existence de crime contre l’humanité", pour avoir nié l’existence des chambres à gaz. Condamné à trois mois de prison avec sursis et à une amende de 7 500 euros, ce qu’on peut trouver bien trop peu encore.

Les propos négationnistes ou antisémites, que l’on pouvait croire rayés du vocabulaire d’hommes du XXIe siècle refleurissent pourtant bel et bien un peu partout : ces derniers mois, c’est au beau milieu de l’Europe qu’ils sont réapparus avec une violence inouïe. En Hongrie, en effet, où l’antisémitisme a connu ses troupes de choc avec les Croix fléchées, le mal est toujours en train de couver. Une personne semblait l’avoir oublié en septembre 2007. Le 14 septembre 2007, notre président visitait Budapest, où il évoquait brièvement son père lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre hongrois avec lequel « il avait évoqué la figure de son père [...] qui avait fui le communisme pour s’établir en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale », dit Libération, qui précise que "Tous ses interlocuteurs avaient été prévenus : Nicolas Sarkozy [...] n’aime guère s’épancher sur son passé familial. Il ne parle pas le magyar, n’a aucun souvenir dans ce pays, où il ne compte plus qu’une grande tante, et sait que son père a beaucoup romancé la saga des Sarkozy de Nagybocsa." Drôle de pays en effet, on conçoit qu’il n’est pas facile d’en parler. Car comme le note un journaliste en 2006 : "Si l’on regarde les scores électoraux ou la composition du Parlement, on peut en conclure qu’en Hongrie l’extrême droite n’existe tout simplement pas. L’ancienne formation, MIEP, du poète antisémite Istvan Csurka a été délogée du Parlement en 2002, la relève, les « jobbik » vivotent dans les sondages entre 1 et 2 % d’intention de vote. Pourtant cette image est trompeuse, l’extrême droite est là et bien là et se montre de plus en plus, décide même qui a le droit de parler et qui ne l’a pas".

Un pays étonnant en effet où la petite frange d’extrême droite attire les politiques du même bord : Jean-Marie Le Pen s’était bien rendu à Budapest quelque temps auparavant, le 23 octobre 2003, pour commémorer le 47e anniversaire du soulèvement de 1956 contre l’URSS, à l’invitation du Parti de la justice et de la vie (MIEP). Ce parti d’extrême droite hongrois alors dirigé par Istvan Csurka avec pour vice-président Lorant Hegedus, condamné lui en décembre 2002 par la justice de son pays à dix-huit mois de prison avec sursis... pour antisémitisme. Il avait à l’époque en effet déclaré dans la revue de son parti : « Nous (les Hongrois) devons parquer les juifs à part parce que sinon ils prendront notre place. » On reconnaît bien là les propos d’un autre Maximilien Aue, toujours vivant semble-t-il. Les Croix fléchées ont laissé des traces sinon des petits, et proposent déjà à Littell de déplacer ses recherches pour son prochain roman du côté de l’Europe centrale et des Balkans. Ce jour-là, avec Le Pen, on arbore fièrement l’Arpad Sav, le large drapeau à bandes rouges et blanches datant du Moyen Âge, et on défile fièrement devant... David Irving, le négationniste anglais bien connu. Sans aucune honte, et même plutôt avec respect devant cet admirateur d’Hitler. Le 23 octobre 2007, un mois à peine après la visite présidentielle, la résurgence directe de ces fameuses Croix fléchées, la Garde hongroise (Magyar Garda) défile à 600 personnes au beau milieu de la capitale, comme pouvait le faire le VMO à Anvers quarante ans auparavant : la ville n’est plus la même, mais l’état d’esprit et la parade de forces en présence reste la même. C’en est trop : le 17 décembre, le parquet général de Budapest avait demandé la dissolution pure et simple du corps paramilitaire de la Garde hongroise en raison de ses dérives profondément racistes. Selon les réquisitions du Parquet hongrois "la Garde s’est rendue coupable de discrimination raciale, a heurté la dignité humaine et a suscité la peur au sein de la population tzigane de Hongrie", qui compte ne l’oublions pas 500 000 personnes. On en est là, avec un foyer évident de résurgence du nazisme, l’ouverture récente vers le Kosovo n’ayant pas ramené que des chérubins à proximité dans la Communauté européenne. La communauté Serbe d’extrême droite est là pour le rappeler, avec ces leaders soutenus en Belgique par des gens tels que Nation dirigée par Hervé Van Laethem, l’ancien dirigeant-fondateur du groupe "Assaut", des néo-nazis avérés, ou Pierre d’Ans, l’ancien fondateur d’une éphémère UMP-Belgique... non, vous ne rêvez pas, cela a bel et bien existé. Mais cela n’avait pas avoir eu l’air de plaire de ce côté-ci de la frontière. Malgré les déclarations apaisantes de son leader « On ne veut pas nuire à l’UMP et à M. Sarkozy, que nous considérons comme un homme d’exception. Nous voulons, comme M. Sarkozy en France, rassembler toutes les forces de droite en Wallonie ».

Des partis néo-nazis qui prônent l’indépendance de la Flandre, mais refusent celle du Kosovo, allez comprendre... L’extrême droite n’en est pas à son premier paradoxe. Littell, avec toute cette fange, a encore de la matière pour des siècles. C’est bien pour la littérature, ça l’est beaucoup moins pour le bonheur des peuples.


Documents joints à cet article

Léon Degrelle va revivre, grâce à Littell Léon Degrelle va revivre, grâce à Littell Léon Degrelle va revivre, grâce à Littell

Moyenne des avis sur cet article :  3.28/5   (93 votes)




Réagissez à l'article

404 réactions à cet article    


  • morice morice 10 avril 2008 11:31

    Vous avez lu Litell, les deux là ? Ça m’étonnerait beaucoup !!! Ai-je dit que Sarkozy était nazi ? Non ! Est-ce ma faute si le foyer d’antisémitisme actuellement en Europe le plus virulent est Hongrois ? Et si son père et son grand père l’étaient ? Non ! Litell s’intéresse fortement au nazisme, il devrait logiquement nous faire un 3 eme bouquin sur les Croix Flèchées, sur lequel je ne me suis même pas apesanti. Vaut mieux pas y semble d’après ce qu’on peut en savoir déjà... ce qu’il ya de TERRIBLE dans vos deux remarques c’est que l’on vous montre qu’il ya des gens à un endroit qui saluent Irving, et à vous, ça ne vous fait rien. Moi je pose simplement la question à DOM22 et à SNOOPY86 : les thèses d’Irving, vous les connaissez ? ET si oui, vous les soutenez ? On a des nazis avérés quelque part et ça ne VOUS FAIT RIEN ? à bon...


    • snoopy86 10 avril 2008 11:38

      momo

      et les néo-nazis du pro-Hamas et pro-Hezbollah ils ne te tracassent pas ?

      parce que ceux-là ils sont plus nombreux et plus virulents que les 4 agités que tu nous décris 

      Degrelle a fait moins d’émules que le mufti :

      http://www.tellchildrenthetruth.com/fr/amin.html

       


    • snoopy86 10 avril 2008 11:55

      @ Constant

      L’extrême qualité de votre argumentation prouve bien que j’appuie là où ça fait mal...

      Quant à ma famille elle n’est pas que virtuelle. Et vous, comment va la smala ?


    • snoopy86 10 avril 2008 13:13

      @ Constant

      Vous avez réussi à reconstituer le puzzle Moughnieh ?

      Pas de problème, le Mossad va vite vous en trouver un autre...

      Que diriez vous de Nasrallah ?


    • Djanel 10 avril 2008 13:24

      Snoopy est une àme sensible. Paranoïaque, oui puisqu’il anticipe toujours pour être sur la défensive avant qu’on ne l’agresse. C’est ainsi qu’il prend les lapins pour des talibans déguisés.

      A bas les lapins. Les lapins ne passeront pas. C’est ainsi qu’il veut tous les égorgés avant qu’ils ne deviennent dangereux par leur nombre.

      Bien sûr pour lui, les lapins vont tous à la mosquée avec Morice en tête de fil.

      Je me marre.

       

       


    • lavabo 10 avril 2008 13:48

      Ca a l’air pas mal ce que vous prenez au ptit déj Djanel. Il vous en reste un peu ?


    • lavabo 10 avril 2008 13:57

      De la concurrence en suisse pour notre morice

      ig nobel prize 1991(littérature) : Erich von Däniken, raconteur visionnaire et auteur des Chars des Dieux, pour avoir expliqué comment la civilisation humaine a été influencée par d’anciens astronautes extra-terrestres.


    • lavabo 10 avril 2008 14:01

      Un cousin russe du morice, IG Nobel 1992

      Littérature : Yuri Struchkov, auteur indestructible de l’institut des composés organo-élémentaires de Moscou, pour les 948 papiers scientifiques qu’il a publiés entre 1982 et 1990, soit en moyenne un tous les 3,9 jours.

      Vous avez de la famille partout


    • ficelle 11 avril 2008 10:43

      Non, Morice, on ne l’a pas lu, tu as acheté tous les bouquins, quin quin !


    • morice morice 10 avril 2008 11:59

      « Que qautre ».... euh .... dans sa biographie on rappelle qu’il est pas allé seul à Stalingrad... « 4 agités que tu nous décris » et le VLAAMS ils sont que quatre en Belgique ? allez, on écoute les copains à Léon : http://www.leondegrelle.org/lenferrusse.html http://elections.lesoir.be/legislatives-2007/resultats/ 12% ça fait quatre ? Faudra revoir vos maths, Snoopy.... pourquoi défendez-vous autant cet extrèmisme ??


      • snoopy86 10 avril 2008 12:09

        comme si tous les électeurs du Vlaams Belang ou en France du FN étaient néo-nazis...

        pourquoi pas ceux de l’UMP aussi ?


      • morice morice 10 avril 2008 12:28

        Le programme du VLAAMS :

        - Lutter contre la menace islamiste. Les attentats dans quelques villes européennes nous ont montré de quoi est capable un islam fanatique. Dans certaines mosquées belges, des volontaires pour le jihad islamique sont recrutés. Mais le gouvernement refuse d’expulser les imams extrémistes. Il ne faut pas s’étonner alors que la Belgique soit devenue une plaque tournante de l’extrémisme musulman. Les musulmans immigrés peuvent facilement obtenir notre nationalité, grâce à la législation laxiste en la matière, et en abuser. Il suffit de penser aux terroristes Tarek Maaroufi, Nizar Trabelsi et aux assassins du commandant Massoud, le chef de la résistance afghane. La Belgique a servie également de centre névralgique pour l’opération terroriste contre la gare ferroviaire d’Attocha à Madrid. Sur la scène internationale, la politique en matière de terrorisme est sujette à caution à cause de notre législation laxiste. 3. Une politique d’immigration ferme mais juste.

        - La Flandre n’est pas un pays d’immigration. Le Vlaams Belang estime que la Flandre ne doit pas attirer davantage d’immigrés. Les immigrés qui arrivent dans notre pays et qui veulent y rester doivent s’adapter à notre langue, à notre culture et à nos coutumes.

        Malgré l’arrêt de l’immigration, encore plus d’immigration. En 1974 fut décrété un arrêt de l’immigration, mais le nombre d’immigrés n’a cessé d’augmenter depuis. Le ’regroupement familial’ fait arriver chaque année plus de 30.000 étrangers non-européens dans notre pays.

        Le Vlaams Belang s’est opposé de toutes ses forces à la régularisation des clandestins. Cette régularisation a été organisée en 2000 par un gouvernement des partis libéraux, de socialistes et verts.

        Sans avoir dû répondre au moindre critère, 337.904 étrangers ont acquis notre nationalité entre 2000 et 2006. La législation belge en la matière est la plus souple au monde. Le Vlaams Belang veut durcir cette législation. La naturalisation doit être la fin d’un processus réussi d’assimilation. Abolir le droit de vote des étrangers. La Belgique a adopté le droit de vote pour les immigrés non-européens en 2004. Même les étrangers qui ne font pas l’effort de demander notre nationalité, peuvent voter aux élections municipales maintenant. Le Vlaams Belang estime que nos droits politiques doivent être réservés à ceux qui ont notre nationalité, comme c’est le cas dans la plupart des pays européens.

        Un test de citoyenneté obligatoire. Les étrangers qui veulent rester dans notre pays doivent s’adapter à nos valeurs, à nos normes et à notre culture. Ils doivent devenir Flamands parmi les Flamands. Le Vlaams Belang estime que les étrangers non-européens qui veulent s’établir dans notre pays devraient, comme c’est déjà le cas au Danemark, faire un test obligatoire de citoyenneté. Ce test consistera à mesurer leur connaissance du néerlandais et de nos valeurs. Les candidats devront ensuite souscrire à une déclaration de loyauté dans laquelle ils promettent de respecter notre société et nos lois.

        Ferme mais juste

        Nous voulons que la Flandre prenne ses distances avec une politique de connivence envers les immigrés qui a montré ses limites. Un grand nombre des propositions du Vlaams Belang qui sont tabous chez nous et pour lesquelles nous devons nous justifier devant les tribunaux, sont déjà appliquées dans d’autres pays de l’Union européenne. Nos propositions en matière de regroupement familial, celles concernant l’expulsion des étrangers criminels, l’octroi d’un droit de séjour ou la limitation de certains droits sociaux ou encore celles qui veulent lier la nationalité à une intégration réussie sont simplement mises en œuvre par des gouvernements étrangers. Tout comme le gouvernement danois - qui prend des mesures draconiennes pour limiter l’immigration et favoriser l’intégration - le Vlaams Belang est le garant d’une politique d’immigration ferme mais juste.

        ASSIMILATION...MENACE ISLAMISTE...LAXISME... IMMIGRATION... FLAMANDS PARMI LES FLAMANDS...LIMITATION DES DROITS SOCIAUX... manque que le mirador, là... à part ça, non, c’est un parti symathique.... avec des sympathies... (http://www.dailymotion.com/video/xk32p_vlaamse-choc_life)


        • snoopy86 10 avril 2008 12:30

          Rien de néo-nazi dans le programme que tu nous décris là momo...

           


        • snoopy86 10 avril 2008 13:09

          "Les immigrés qui arrivent dans notre pays et qui veulent y rester doivent s’adapter à notre langue, à notre culture et à nos coutumes"

          Putain de programme fasciste...


        • lavabo 10 avril 2008 13:31

          Salut Snoopy,

          Peut être pas fachos mais sadique oui. apprendre le flamand s’apparente à de la torture mentale, sans compter qu’après 10 ans de pratique si t’es pas né là bas c’est le cancer de la gorge assuré.......


        • TALL 10 avril 2008 14:13

          Et c’est bien pour ça que beaucoup de juifs d’Anvers votent Vlaams Belang. Faut dire qu’eux parlent flamand sans problème, et du coup, les Flamands les respectent. Pas plus compliqué.


        • morice morice 10 avril 2008 12:33

          « Snoop, momo doit être pro nazi à toujours parler des mêmes choses » : c’’est ça, les mecs, celui qui dénonce il y est : vieux plan facho typique... répondez plutôt aux questions : pourquoi venir autant VOIR ce que j’écris ? J’ai mis EXPRES une photo de Degrelle en nazi, avec ses gamins en plus : quelles sont les deux mouches qui viennent se coller sur la photo ? Alors que mon texte, bizarrement n’est pas dans la liste des pages du jour ? Les mouches sont attirées par quoi à votre avis ?


          • morice morice 10 avril 2008 12:41

            Rien de néo-nazi... regarde comment ça a commencé en France en 34... ce sont les mêmes phrases... ça commence toujours comme ça... mais y’a jamais eu de nazis français : Brasillach, cité dans le texte, n’a même pas été fusillé... révisez votre histoire, plutôt, ça ne peut vous faire que du bien....

            http://www.resistances.be/fusillade.html Pirard est un mec bien ? http://www.resistances.be/pirard.html http://www.resistances.be/weredi00.html http://www.resistances.be/dewinter02.html et regardez bien en bas de la page : http://www.resistances.be/vmo2.html

            A part ça, rien de nazi... pour celui qui ne veut pas le voir comme Snoopy86 que ça gêne terriblement d’en parler...



          • snoopy86 10 avril 2008 13:07

            C’est vrai qu’un mec qui veut limiter l’immigration et faire respecter les lois ne peut être qu’un néo-nazi...


          • Castor 10 avril 2008 13:22

            Morice,

            c’est une vache d’obsession que vous avez là...

            faut consulter parce que ça vous ronge de l’intérieur, tout ça...

            Dites, à part les Cathos, les Belges, les Nazis et les Ricains, vous avez d’autres résistances, dans la vie ?

            Ca devient franchement suspect votre combat qui tourne en rond...et vous savez ce qu’on dit, hein ? Suspect...c’est pire que lèche-cul !


            • Castor 10 avril 2008 13:34

              ARTICLE où l’on apprend que l’extrème-droitisme s’attrape en visitant un pays limitrophe, la Belgique, et, en poussant un peu plus loin l’analyse, que Notre Président est le patient "0" d’une forme de nazisme congénital de souche hongroise...

              Bref, à déplacer dans la RUBRIQUE SCIENCE.


            • lavabo 10 avril 2008 13:34

              ouai c’est un gros problème le tartre


            • lavabo 10 avril 2008 13:37

              Salut Castor, t’as une revue à suggérer pour que morice puisse soumettre ses articles ?


            • Castor 10 avril 2008 13:41

              Oui Lavabo,

              c’est un nouveau quotidien qui va sortir sous peu...

              Ils le vendent en format rouleau, un peu comme ça, mais avec des mots...


            • lavabo 10 avril 2008 13:46

              Un article scientifique de morice et c’est l’ig Nobel Prize assuré pour la France et parution dans la fameuse revue américaine Journal of irreproducible results 

              Pour ceux qui connaissent pas : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig_Nobel


            • lavabo 10 avril 2008 13:50

              J’en ai trouvé un pas mal : « l’effet de la musique country sur le suicide. »Steven Stack et James Gundlach (États-Unis)

              Morice tu as de la concurrence.......


            • TALL 10 avril 2008 13:24

              Article qui montre la perversité sans limite de l’imam morice, aussi antisémite que ceux qu’il dénonce, puisque islamiste lui-même, mais qui, contrairement aux autres, n’avancera jamais à visage découvert, comme jamais, il ne blasphèmera le Coran.

              Les fascisme marié à la fourberie... qui dit mieux ?


              • TALL 10 avril 2008 13:37

                Article propagandiste à amalgames de prisunic ( rayon salades ), comme dab et comme daube

                Juste un exemple à propos d’Anvers : il y a là une forte communauté juive dont beaucoup votent pour le Vlaams Belang. Je vous laisse deviner pourquoi, ou plutôt contre quoi ...

                Ceci dit, étant moi-même francophone et économiquement à gauche, le VB, ce n’est pas ma tasse de thé. Mais je suis d’accord pour leur rejet de l’Islam.

                Car c’est ça qui emmerde l’imam morice, of course


              • grangeoisi 10 avril 2008 13:49

                Sont marrantes les"vedettes" d’AV ! Toutes bardées de diplômes.

                 

                Morice nous avait caché cette Maîtrise de Géographie. Un effet de sa modestie.Mais, ma foi, son professorat d’histoire ayant un peu de plomb dans l’aile, on a décidé que sacrebleu, la valeur n’attendrait plus le nombre d’inexactitudes.

                 

                Faudra que vous nous donniez les références de ce mémoire. Ca sera très intéressant .

                 

                Alors aujourd’hui on fait dans quoi ? Ha ! Un truc très porteur : le néo-nazisme et ses connards patentés. Allez un petit débordement côté Belgique puis un tour en Hongrie, minée cela de soi par un nazisme rampant. Vont être contents tous les habitants de ces pays.

                 

                Mais que voulez-vous cette grande Sentinelle de la démocratie, ce Pourfendeur autoproclamé des extrémismes, ce Morice altruiste, fin, ouvert au dialogue, bref ce grand Phare de l’humanité veille et et vous guide par le chemin du bonheur des peuples. Merci ô petit Père des peuples, merci ô grand Gourou de la prose à 10 sous la ligne.Merci toi qui nous fait si bien marrer !


                • maxim maxim 10 avril 2008 14:52

                  il fallait de gré ou de force faire ressortir le nom de Sarkozy ( il fallait bien faire une pause anti US) ,notre professeur iman resistant rédacteur en chef a réussi à trouver un lien foireux avec Léon Degrelle pour arriver à ça ?

                  c’est vraiment un truc tiré par les cheveux !

                   


                  • morice morice 10 avril 2008 14:58

                    par Rapetout (IP:xxx.x8.166.34) le 10 avril 2008 à 13H58 Aaaah tu connais ? ? ?

                    donc ceui-là c’est RAPETOUT.

                    Bien et celui-là, plus gentil c’est qui ?

                    par Tezcatlipoca (IP:xxx.x8.166.34) le 10 avril 2008 à 14H28

                    « Vous avez lu Litell, les deux là ? » Comment pourrait-on, le Momo joli étron nazillon.

                    On est trop occupés à lire ta prose de salopard, menteur, enfoiré, faux-jeton, comme ton héros, l’autre Momo, le pédophile assassin que tu aimerais bien pouvoir imiter, tas de merde.

                    Et ça ne le gêne aucunement, ni les autres d’ailleurs, ce faux-jeton.... !!! Même IP, même pas foutu de la masquer... décidément, faut pas être fûté pour être... d’extrême droite...


                    • TALL 10 avril 2008 15:44

                      Calomnies gratuites aussi débiles que vos articles.

                      J’ai déjà répété 1500 fois sur ce site depuis plus d’un an que je suis athée anti-clérical, sécuritairement à droite et économiquement à gauche ( je sais que ça dépasse votre entendement, ne vous en vantez pas )

                      Alors vu que l’extrême-droite est économiquement à droite et plus bien + souvent chrétienne qu’athée, qu’est-ce moi j’irais foutre chez eux ?

                      A la limite, je serais + proche des cocos, sauf que je n’adhère pas à leur vision de l’économie.

                      Je me demande d’ailleurs pourquoi j’écris ça, autant parler aux murs, vu que dans une semaine, vous y reviendrez... c’est ce qui rend les débats très enrichissants avec vous. Ah vous êtes vraiment une affaire pour le journalisme-citoyen.

                      Allez sur Al Jahzira, on vous y accueillera à bras ouverts.


                    • morice morice 10 avril 2008 15:26

                      « Faudra que vous nous donniez les références de ce mémoire ». Ca sera très intéressant . c’est fait, quand on sait lire... faut pas en plus la carte d’identité j’espère monsieur sans arguments ?


                      • morice 10 avril 2008 15:52

                        Alors, sinistre connard d’étron nazillon, tu en es réduit à causer à ton chapeau ?

                        Personne ne lit tes glaviots, tes vomissures, misérable connard, immonde salopard.

                        Dépêche-toi d’aller toucher tes 72 vierges au paradis d’Allah-Poubelle, fumier. Ça t’occupera.

                        Mais tu sais quoi ?

                        Il paraît qu’il aurait eu une erreur d’interprétation du Conrance et que les 72 vierges c’est en réalité 72 grains de raisin.

                        T’auras pas l’air con, hein le Momo, l’étron nazillon, quand tu te radineras aux portes du paradis ta bristrouquette dans tes menottes, jutant d’avance, et que l’Archange Gabriel, le catamite d’Allah-Poubelle, te filera deux grappes de raisin en paiement de ta vie de cloporte, de salopard, de fumier, de cafard, de menteur.

                        T’auras bien l’air d’un con, le Momo, l’étron nazillon.

                        L’air de ce que tu es. Plus une ordure, un salaud, un fumier. Et un pédophile raté, faute de viagra.


                        • lavabo 10 avril 2008 16:27

                          Lamentable


                        • lavabo 10 avril 2008 16:29

                          Je vais voir ailleurs si j’y suis tiens


                        • lavabo 10 avril 2008 16:36

                          Morice, (le vrai)

                          mes sincères regrets pour ce qui se passe sur votre article, un tel déchainement de violences verbales est inadmissible. Sachez que je na cautionne pas pareille attitude. Faire le con pourquoi pas mais là ca dépasse l’entendement. Je ne sais pas ce qui adviendra par la suite et ce que vous déciderez pour la suite...

                          Lavabo, troll con mais (j’espère) courtois


                        • morice morice 10 avril 2008 16:41

                          sécuritairement à droite et économiquement à gauche = national-socialiste, c’est bien ce que je me tue à dire ; vous seriez de gauche que vous ne professeriez pas un racisme aussi puant !!! c’est évident dans vos écrits !!! plus proche des cocos je rêve : s’il y a bien des internationalistes ce sont eux !! ils ne sont pas RACISTES, eux !!! n’essayez même pas de le faire croire ici... et en prime, votre machisme n’arrange rien à l’affaire !!! quand au gugusse éructeur aux 3 icônes et à la même IP, à part la haine je ne vois pas ce qui l’interpelle... jamais vu pareille ire.... maladie mentale, ça.... n’aime pas qu’on parle des SIENS, lui qui avait déjà revendiqué ici être NAZI.Mais qui ne le refera pas, en bonne poule mouillée qu’il est. Vous êtes pitoyables de HAINE.


                          • grangeoisi 10 avril 2008 16:42

                            Question "arguments" vous faites très fort en effet risible personnage. Année de soutenance et lieu ? Ou alors, une fois de plus, une allégation mensongère Morice le fabulateur. Vous soupçonne d’être un raté de la carrière au mieux ou au pis un montage d’ AV.

                             

                            Ca serait intéressant de voir où se situe la salle de rédac d’AV. Vous nous invitez bientôt ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès