• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Leonardo DiCaprio : le froid lui va si bien

Leonardo DiCaprio : le froid lui va si bien

Déjà congelé dans Titanic...

On l’avait laissé congelé dans l’Atlantique Nord, transi de froid et d’amour, accroché à son radeau de fortune dans ce rôle qui en fait une star mondiale dès 1997. Toutes les adolescentes de la planète se souviennent de ce jeune homme enjoué qui transcende les différences de classe et sacrifie sa vie pour celle qu’il aime.

Depuis de nombreuses années, Léonardo DiCaprio, en tentant de rester objectif, cumule les merveilleuses interprétations. L’acteur de 41 ans n’est plus, et ce depuis longtemps, le jeune homme fluet et romantique de Titanic. Il a été, entre autre, un « Aviator » brillant, flamboyant et malade en 2004 puis un flic très convaincant dans « Les Infiltrés » en 2006 ; assez fabuleux en pensionnaire schizophrène dans « Shutter Island » en 2010, DiCaprio campe avec éclat un financier déjanté dans « Le loup de Wall Street » plus récemment.

On pourrait aussi se souvenir de « Catch me if you can » de Spielberg (2002) de Blood Diamond d’E.Zwick (2006) ou encore de « Gangs of New York » où il offre une réplique forte au non moins phénoménal Daniel Day-Lewis. Les affrontements sanglants dans la neige new-yorkaise restent encore dans la mémoire des cinéphiles. Bref l’acteur rarement décevant n’a pas chômé depuis Titanic,

5 fois nommé, jamais récompensé

Le comédien phare de Martin Scorcèse ces dernières années a pourtant été « assez peu » récompensé. Quelques récompenses dont 2 Golden Globes quand même avant The Revenant. Un Golden Globe pour Aviator et un autre pour le loup de Wall Street.

Pour tous ces rôles, DiCaprio n’a jamais obtenu la statuette fétiche : l’oscar du meilleur acteur. 5 fois nommé, jamais oscarisé, cela jette un froid ! Aujourd’hui, le voilà enfin rafler toutes les récompenses préliminaires pour son dernier rôle, « The Revenant » d’Alejandro González Iñárritu, l’histoire d’un homme à demi mort abandonné par ses comparses et qui revient, affrontant un climat hostile et glacial pour se venger de la trahison et retrouver les siens….Cela pourrait donc bien être l’année DiCaprio.

Du froid à l’oscar, il n’y a qu’un plus qu'un pas...

L’ironie est que Leonardo risque d’obtenir cet oscar dès sa première interprétation avec ce réalisateur dans le vent après tant d’années brillantes avec Scorcèse « sans récompenses ». Cela semblerait bien mérité pour l’une des immenses stars actuelles d’Hollywood qui a pris de la maturité, de l’épaisseur avec l’âge et qui sait tout jouer. C’est tout le bonheur qu’on peut lui souhaiter et une reconnaissance suprême pour ce revenant sublime du froid polaire qui nous a pourtant rarement laissé de glace depuis 20 ans. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • cathy cathy 16 février 2016 10:58

    J’ai trouvé le film excellent, plus proche de la réalité que les films hollywoodiens qu’ils nous ont proposé jusqu’à présent. Dicaprio, congelé, surhumain. Une fois de plus, un bon choix de rôle pour lui. Un parcours initiatique un peu à la Jim Jarmuch, dans Dead man, mais contrairement à lui, à la fin, c’est pour renaître à la vie. Ces rencontres ne sont pas de tout repos.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès