• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Les Autres » de Jean-Claude Grumberg aux Mathurins

« Les Autres » de Jean-Claude Grumberg aux Mathurins

C’est l’histoire d’un beauf, entouré de ses souffre-douleur, notamment sa femme et ses fils, que les verdicts à l’emporte-pièce d’un employé lambda, auraient catapulté dans l’orbite d’un racisme bien ordinaire.

A vrai dire, ce sont trois histoires compilées de Jean-Claude Grumberg qui, mises bout à bout par Daniel Colas, font le récit significatif de ce que pourrait être la sourde montée en puissance des préjugés xénophobes lorsqu’une misanthropie latente se maquillerait en symptôme du mal de vivre.

« Michu », « Les vacances » & « Rixe », tout un programme à l’issue de la guerre d’Algérie ayant transformé la France du début des années soixante en un bêtisier replié sur lui-même.

Ainsi, en indices d’une première ouverture sur le monde, à la veille de rater son objectif, les étiquettes calomniatrices de « communiste », « homosexuel », « juif » et « Franc-maçon » commencent à fleurir le terrain vierge de l’obscurantisme « grand public ».

Voici même que le tourisme de masse lance ses premières invasions néocolonialistes sans vergogne, tout empli de la bonne conscience du modernisme triomphant.

Alors, accompagnant le retour d’âge en métropole, la paranoïa naissante va se cristalliser sur quelques signes avant-coureurs de menace diffuse et généralisée, engageant ce processus socio-pathologique à culminer en geste fatal.

Oui, Henri et Aimée forment ce couple modèle que les stéréotypes consuméristes sont en train de mettre en place, à l’abri du grondement des forces telluriques synthétisant l’immense ailleurs différencié du monde des Autres.

Il faut dire qu’Evelyne Buyle excelle à rendre banal et quotidien les morceaux de bravoure lapidaires d’un Daniel Russo à fleur de peau révulsée et tout en sautes d’humeur dictatoriales, rendant plus vrai que nature, l’espace-temps dédié à l’imbécillité humaine.

Assurément au Théâtre des Mathurins, cet étalage délibéré de la bassesse humaine, caractérisée jusqu’à l’écoeurement de l’observateur, pourrait bien avoir des vertus pédagogiques.

photo affiche © J.F. Delon

LES AUTRES - ** Theothea.com - de Jean-Claude Grumberg - mise en scène : Daniel Colas - avec Evelyne Buyle & Daniel Russo - Théâtre des Mathurins -

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès