• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Les Cavaliers » de Kessel en toute intimité au La Bruyère

« Les Cavaliers » de Kessel en toute intimité au La Bruyère

Cela aurait pu être l’occasion d’un gabarit style Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine ou encore Carrière Boulbon de Peter Brook mais comme le disciple a l’audace d’être au moins aussi original que ses maîtres référentiels, c’est avec seulement quatre artistes qu’Eric Bouvron a développé l’emprise du chef d’œuvre romanesque de Joseph Kessel sur des planches, certes prestigieuses, mais aux dimensions intimistes, celles du La Bruyère.

En s’emparant de l’épopée de ces contes et légendes orientales, celle dans laquelle Jehol le cheval fou sera symbolisé par un simple tabouret trépied, l’acteur-réalisateur emmène avec lui le spectateur au bout d’un monde où l’imaginaire, loin d’être folklorique, en devient master class existentielle.

Entourant le vénérable et fougueux équidé, voici donc sur un plateau métaphorique, Toursène le père intransigeant, Ouroz le fils orgueilleux, Mokkhi le serviteur influençable, Zéré l’amante manipulatrice et tous les autres qui, dans un tourbillonnant jeu de rôles, sont happés par un voyage certes aventureux mais surtout bel et bien initiatique à travers La fascinante Afghanistan.

« Tu es pareil à mon bélier, d’un défaut tu feras excellence » prophétisera Haïatal à l’intention d’Ouroz dont la blessure à la jambe ne cessera de s’infecter sur la route du retour du Bouzkachi tout à la fois gagné et perdu… au point que celle-là devra rapidement être amputée.

Ainsi douloureusement vexé d’avoir été accidenté mais fier que son cheval, lui, eût été victorieux dans cette compétition prestigieuse, Ouroz va s’infliger un véritable chemin de croix pour expier la défaillance qu’il ne saurait se pardonner, tout en revenant par étapes à marche forcée et difficultueuse vers le domicile familial.

En payant ainsi physiquement et psychologiquement de sa personne, tout en résistant au fur et à mesure à tous les coups du sort, coups fourrés et autres trahisons rencontrés successivement, c’est en porte-drapeau de la lutte contre l’adversité que la jambe sacrifiée deviendra l’emblème du triomphe sur soi avec, au final, la bénédiction paternelle reconnaissant la dignité et la perspicacité d’un fils se pensant pourtant jusque-là mal aimé.

Oui, la justice humaine, fût-elle celle d’un patriarche craint autant que respecté, est capable de reconnaître les preuves du véritable courage !

Ainsi, avec à la clef dramaturgique, ce happy-end profondément moral, cette co-création avec Anne Bourgeois donne à voir un spectacle intensément sobre dont le transformisme ponctuel des costumes est garant de l’attention empathique et soutenue du public.

A l’appui des quelques éléments de décor couleur locale, le jeu des trois acteurs (Maïa Gueritte, Grégori Baquet en alternance avec Benjamin Penamaria & bien sûr Eric Bouvron), se relayant en une dialectique contée, emmène le récit dans une spirale où l’objectif à atteindre paraît constamment proche de l’impasse fatidique alors qu’un nouveau sursaut sera à chaque fois salvateur.

L’atmosphère sonore subtilement suggérée par la composition musicale de Khalid K n’est pas la moindre des facultés contributives de ce spectacle à briguer les Molières 2016.

En effet, nominés pour ceux du Théâtre privé et metteur en scène du Théâtre privé, "Les Cavaliers" auraient toutes les qualités potentielles pour transformer leur périple à succès en réussite ainsi superbement aboutie.

photo 1-2-3 © LOT 

photo 4 © Theothea.com

LES CAVALIERS - **** Theothea.com - de Joseph Kessel - mise en scène Eric Bouvron & Anne Bourgeois - avec Eric Bouvron, Grégori Baquet en alternance Benjamin Penamaria, Khalid K & Maïa Gueritte - Théâtre La Bruyère

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès