• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les Chroniques de Pierrot Lunaire : le nouvel album de Tété à découvrir sur (...)

Les Chroniques de Pierrot Lunaire : le nouvel album de Tété à découvrir sur scène

Un album qui marque un retour aux sources entre blues et folk, où la voix limpide du guitariste-chanteur renoue avec le dépouillement sonore des débuts.

Tété sort son premier album en 2001, puis c’est la consécration deux ans plus tard avec l’album A la faveur de l’Automne. Ensuite tout s’enchaine : albums, tournées, on le retrouve même animateur télé pour les émissions Tattoo by Tété, Music Explorer, ou Tété ou Dédé aux côtés d’André Manoukian. C’est après une tournée acoustique au Japon et à Tahiti que le chanteur a ressenti le besoin de se poser : « C’était une vraie liberté de ne plus suivre cet engrenage qui est d’investir des salles de plus en plus grandes. Renouer avec la simplicité m’a donné envie de poursuivre dans cette voie. », explique-t-il.

On a ainsi eu la surprise, début 2016, de rencontrer Tété dans une tournée des médiathèques à travers toute la France, Solo Sans Sono, au cours de laquelle il présentait ses nouvelles chansons au public, seul avec ses guitares. Au vu de l’accueil chaleureux qui lui fut réservé, Tété a alors entrepris de mettre la touche finale à ce qui allait devenir son prochain album, Les Chroniques de Pierrot Lunaire.

 

Ce sixième album studio suit un fil narratif bien précis : l’histoire « d’un homme qui doit un jour affronter la violence de la réalité. Chanson après chanson, il apprend à changer son regard sur ce qui l’entoure ». Tété ne cache pas qu’il s’est inspiré de ses propres états d’âmes. L’ouverture de l’album, «  La Réalité  » raconte comment on perd son âme d’enfant, «  Costaud  » revient sur la fragilité et le manque d’amour que l’on peut tous ressentir, « N’être que soi » évoque le fait de refuser le moule imposé par autrui. Des chœurs entêtants de « Persona Non Grata » (« Ma plume ne veut plus de moi/ Page blanche du trépas ») au « salut solaire » de « L’amour à nos chevets », l'album Les Chroniques de Pierrot Lunaire narre une quête personnelle tout en évoquant les méandres kafkaïens de notre société et la course à la consommation.

Avec ses mélodies ourlées de fil d’argent, cet album brille de l’amour de Tété pour le blues et le folk ancestraux, grâce auxquels il retrouve toute l’ampleur de sa voix, limpide et profonde.

Découvrez la vidéo Pierrot Lunaire, réalisée par Tristan Trégant et Screetch, avec la participation exceptionnelle de Redouanne Harjane

 

Après avoir reçu un accueil chaleureux à Tourcoing, Nancy, Marseille et Nice la semaine dernière, Tété posera sa guitare à partir d’aujourd’hui, pendant trois soirs, au Café de la Danse à Paris. Le concert de mercredi 30 novembre est déjà complet, mais il reste des places pour le lundi et le mardi. Amis parisiens, ne ratez pas l’occasion de découvrir son nouvel album, il repartira ensuite en tournée en province en décembre, puis de février à mai 2017.

 

Tété - Les Chroniques de Pierrot Lunaire - Octobre 2016 - BMG

Concerts au Café de la Danse du 28 au 30 novembre puis en tournée en province


Moyenne des avis sur cet article :  1.13/5   (8 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires