• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les cors en concert

Les cors en concert

L'orchestre des cors de Russie était de passage à Paris pour un concert intitulé "les trompettes de la paix". Un moment étonnant en raison de l'originalité de ces instruments de musique et de la musicalité inédite.

JPEG - 120.5 ko

Le théâtre de l’Ambassade de Russie à Paris a été récemment le cadre du concert éminemment éclectique de l’Orchestre national de cors, une formation unique au monde. Le répertoire musical était emprunté à Bizet, Bach, Tchaïkovski, Caccini et Ravel. Mais ce fut également l’occasion d’écouter pour la première fois quelques morceaux spécifiques aux cors grâce à des partitions anciennes retrouvées.

C’est une sonorité d’un même timbre, d’une pureté douce et chaleureuse qui frappe d’abord l’auditeur en l’accaparant, car il s’agit là d’un véritable orgue humain constitué de vingt musiciens. « Un musicien, un instrument, une note », c’est la règle fondatrice dès 1751 des ensembles de cors de Saint-Pétersbourg, afin d’améliorer la sonorité brutale et peu mélodieuse des cors de chasse. La préparation des artistes est minutieuse et organisée, on voit ainsi avant chaque morceau les musiciens disposer devant eux les différents cors dont ils auront besoin pour interpréter l’œuvre en entrelaçant leur note grâce à soixante quatorze instruments accordés à un demi ton d’intervalle.

Pendant plus de cent ans la musique de cors a été le centre de la vie culturelle de la Russie et accompagnait tout type d’événement - fêtes populaires, couronnement des Tsars, réceptions diplomatiques, cérémonies d’état, bals, chasses et fêtes populaires – avant de disparaître avec la venue des orchestres symphoniques. L’orchestre de cors a été ressuscité il y a cinq ans à Saint-Pétersbourg et parcourt depuis le monde sous la direction de Serge Polyanichko.

Paris accueillait pour la première fois l'orchestre, lui permettant d'interpréter quelques très beaux morceaux et de faire découvrir aux spectateurs une musique oubliée. Le début d'une reconaissance artistique pour cet orchestre qui continue à se produire dans les plus grandes villes européennes.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

JeanGN


Voir ses articles







Palmarès