• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Les dinosaures à la clé de sol »

« Les dinosaures à la clé de sol »

Des bénévoles continuent à intervenir dans le champ musical....Mais de plus en plus de chorales sont dirigées par des professionnels rémunérés mais heureusement que des dinosaures continuent !

 

Les chorales d’amateurs continuent à se multiplier pour le bonheur des amoureux du chant polyphonique...

Malheureusement de plus en plus de ces chorales fonctionnent avec des chefs de chœur rétribués, ce qui conduit inévitablement les responsables associatifs à augmenter le montant des adhésions.

Avec la baisse des subventions publiques, ces nouvelles « pratiques » réduisent l’accessibilité des chorales....

Il existe encore quelques associations animées par des chefs de chœur bénévoles consacrant une soirée par semaine et quelques autres jours à cette passion afin de transmettre et d’offrir une « animation » de qualité.

Il s’agit pour eux de perpétuer la tradition de l’éducation populaire.

La Seine et Marne comme quelques autres départements a la chance de posséder plusieurs dinosaures de la clé de sol qui se dépensent sans compter. Grâce à leur engagement, des personnes de toutes origines et de toutes conditions sociales peuvent avoir accès au chant collectif à plusieurs voix.

J’ai pu partager la vie de ces derniers « dinosaures » au cours de cette dernière semaine de juillet

 

Chœur 77 à la conquête pacifique, amicale et musicale de l’Aveyron

La Brie à la rencontre de l’Aveyron...Tout en musique.

 

Comme chaque année depuis plus de 10 ans, cinq chorales de Seine et Marne : Syrinx de Melun, Chanterelle de Vaux le Pénil, Arpège de Maincy, l’Ancoeur de Blandy les Tours et la chorale du Conservatoire Couperin de Chaumes se sont retrouvées pour un séjour d’une semaine.

Chorale 77, association regroupant ces cinq chorales seine et marnaises est partie en 2010 à la conquête pacifique et musicale de la commune d’Espalion dans le département de l’Aveyron.

Le benjamin des chanteurs a 3 ans et l’ainée vient de fêter sur place ses 90 ans, toutes et tous partagent la même passion : la polyphonie...

Les enfants se retrouvent chaque matin au centre de loisirs musical pendant que les adultes sont à l’école de la clé de sol .

Du 25 au 30 juillet les choristes seine et marnais , sous la direction de Pierre Adam, de Jean Philippe et Colette Hanneton, d’Adrien Heath, de Géraldine Escande et de Gil Chazallet ont étudié un répertoire musical varié, de la musique sacrée du moyen âge aux chansons profanes modernes...

Ensemble, petits et grands, encadrés par des chefs de choeur ont construit un spectacle qui est offert à la population locale le vendredi soir en l’église paroissiale d’Espalion.

La difficulté n’est jamais un obstacle et d’ailleurs elle est toujours à l’ordre du jour.

Cette année, c’est le compositeur hongrois Béla Bertok qui est à l’honneur. Ce musicien de la première moitié du 20 ème siècle n’a pas une musique d’accès facile. Il fut un passeur, reprenant les mélodies populaires dont les chanteurs occidentaux connaissent peu ou pas l’architecture rythmique..

Le résultat répond aux attentes : cet intervalle du diable comme cette musique est parfois nommée est une invitation à danser 

Les 200 choristes, riches de leur diversité consacrent une partie de leurs vacances depuis plus de 10 ans-pour certains d’entre eux- à la pratique du chant choral ; il y en a qui maîtrisent parfaitement le solfège et d’autres qui s’appuient sur la mémorisation et le rythme.... La magie de la chorale c’est qu’au bout de l’apprentissage, on ne distingue pas le musicien du néophyte.

 

Si chaque année, choeur 77 choisit une nouvelle région, il lui arrive exceptionnellement de revenir dans une ville qui l’a déjà accueilli.

C’est le cas cette année avec Espalion...Il est vrai que les chorales se connaissent, s’apprécient et travaillent ensemble.

C’est ainsi que durant cette semaine musicale, choeur 77 a assisté à un concert magnifique organisé par la chorale d’Espalion et que des choristes aveyronnais ont participé au stage.

Ah l’Aveyron,quelle magnifique région rurale et montagneuse, riche en histoire que les choristes découvrent et dégustent chaque après midi...

En effet :un stage de choeur 77 c’est à la fois la construction d’un projet commun et la conquête pacifique et culturelle d’une localité particulièrement accueillante , la municipalité a mis à la disposition des visiteurs choristes les locaux de l’école publique et les chanteurs de la chorale d’Espalion se sont mis en quatre pour faciliter le séjour des briards.

Chacun repart la tête pleine de chansons et beaucoup ont la besace remplie de ces produits locaux de qualité et de renom :l’Aligot, le chocolat de Bonneval, le fromage de Laguiole, le roquefort, la charcuterie de pays et le vin d’Estaing ou d’Entraygues....Certains ont même acheté l’authentique couteau de Laguiole, à ne pas confondre avec les contrefaçons nombreuses qui malheureusement inondent les magasins.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 juillet 2010 11:33

    Et sur les dinosaures , rien ? 


    • kitamissa kitamissa 30 juillet 2010 15:32

      à Dammarie les Lys ...ou à Montereau - Surville,ou aux Fougères à Avon ,ou à la Tour Warnery à Fontainebleau ...

      il y a également quelques choristes qui chantent notamment .. : tire toi bouffon ou j’t’éclate ta race « suivi de : toi t’es bonne salope je vais te niquer » ou encore « venez les mecs on va foutre le feu aux bagnoles de ces connards » ou bien encore « fais péter ton portable et ta carte bleue ou j’te défonce la gueule !.. »

      en prime quelques spécialités locales,bagnoles cramées,serrures forcées,petite voisine baisée dans une cave par la bande de lascars ,trafic de shit ......

      pas de clé de sol mais la clé de la cave !...

      on a une âme d’artiste dans nôtre77 !


      • CHALOT CHALOT 31 juillet 2010 22:33

        Ce ne sont ni des choristes, ni des chanteurs , ni non plus des « dinosaures » de la clé de sol.
        Il s’agit là d’une autre question sérieuse et importante qui n’est pas le sujet de l’article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès