• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les films les plus attendus de l’année 2008

Les films les plus attendus de l’année 2008

En 2008, il y en aura pour tous les goûts. Les petits comme les grands seront ravis de retrouver leur héros préférés et d’en découvrir de nouveaux.

Le cinéma, cette année nous révélera beaucoup de surprises. Des films sont attendus depuis déjà un long moment comme par exemple Indiana Jones ou alors Sex & the City pour les fans de la série. Eh bien voilà, ces films arrivent pour notre plus grand plaisir.

De l’action...

Indiana Jones et le royaume de cristal sortira le 21 mai prochain. Quasiment vingt ans après le premier volet, Indy revient jouer du fouet avec un fils dont il ne connaissait pas l’existence. Toujours du côté de l’action, James Bond et Benjamin Gates rempileront pour de nouvelles aventures et n’oublions pas surtout Rambo, qui nous reviendra le 20 février tout peinturluré en camouflage pour une expédition de sauvetage en Asie du Sud-Est.

... De l’animation et du rire...

Les petits seront contents de retrouver les animaux de Madagascar pour une suite en fin d’année. Dreamworks nous fera également découvrir un panda roi du Kung Fu pour cet été. Les plus vieux qui connaissent l’animation française Les lascars iront voir la version cinéma qui regroupera un casting vocal de stars avec notamment Vincent Cassel, Omar et Fred, Vincent Desagnat, etc.

En comédie, quelques films français sont attendus comme Astérix aux Jeux Olympiques le 30 janvier ou bien Disco le 2 avril. Les randonneurs avec Poelvoorde se retrouveront à Saint-Tropez en avril pour une suite sûrement tout aussi chaotique. De l’autre côté de l’Atlantique, Leslie Nielsen sera Superhéro et tournera en dérision nos chers justiciers en collants en novembre. Pierce Brosnan, lui, poussera la chansonnette avec Meryl Streep dans Mamma Mia en septembre.

... Du fantastique...

Les fans d’Harry Potter attendront le 26 novembre avec impatience car le sixième et avant-dernier opus sortira à cette date. Toujours dans les suites, il y aura Le Monde de Narnia 2 : Prince Caspian et La Momie 3 sans Rachel Weisz. Nos chers super-héros seront aussi de la partie : Wolverine sans les autres X-Men, Hellboy 2 : the golden army, Iron Man qui fera son entrée parmi les héros Marvel fin avril sous les traits de Robert Downey Jr ou encore Batman dans The Dark Night toujours interprété par Christian Bale qui cette fois devra affronter le Joker... Les suites ne manqueront donc pas, Hulk fera également parti de ce florilège. Enfin, nous pouvons évoquer un des prochains films de J. J. Abrahams (Lost, Mission Impossible 3) : 06-02-08. Un film catastrophe qui sortira le même jour que le titre. Le sujet est totalement secret nous savons juste que New York sera attaqué par une chose, mais quoi ?!

... Et de l’épouvante et du thriller...

Après avoir rigolé, pleuré nous allons avoir peur en 2008 avec la Chambre 1408 adapté d’une nouvelle de Stephen King. John Cusack sera l’auteur qui écrit un livre d’après une chambre d’hôtel hantée, aux côtés de Samuel L. Jackson. Un remake de The Eye sortira en mars avec Jessica Alba sous la direction de deux réalisateurs français.

Pour ce qui est des thrillers et autres policiers, il y aura le prochain Tim Burton Sweeney Todd fin janvier avec encore une fois l’incroyable Johnny Depp. Pour ce qui est du cinéma français, Jean-Paul Rouve incarnera un gangster des années 70 dans Sans arme, ni haine ni violence ; Tous sans exception réunira Vincent Elbé et Alice Taglioni dans un polar sur la mafia et la police à Marseille.

L’année 2008 promet d’être riche en cinéma, bien d’autres films tout aussi intéressant sortiront tout au long de l’année. De multiples bonnes raisons alors de se faire une toile.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 3 janvier 2008 11:38

    Une fois de plus,la démonstration est faite que le cinéma sert à faire rêver et les américains l’ont compris depuis tres longtemps.

    Les films français sont d’une nullité absolu et il conviendrait de supprimer les subventions et avances sur recettes afin de réallouer ces subventions aux personnes agées qui en ont plus (+) besoin que des réalisateurs nuls et des actrices encore plus nulles


    • anakin (---.---.177.61) 3 janvier 2008 13:40

      Affligeant !! Ce commentaire est d’une nullité incroyable ! Lerma, allez donc un peu au cinéma avant d’écrire des sottises pareilles !


    • Asp Explorer Asp Explorer 4 janvier 2008 23:23

      Tout à fait, Lerma. A ceci près qu’au lieu de donner cet argent aux personnes âgées, qui sont déjà détentrices de 60% du patrimoine Français et en tant que telles ne sont pas les plus à plaindre, il serait sans doute plus judicieux de réaffecter ces sommes au rétablissement des finances publiques, qui en ont bien besoin.

      Mais pour en revenir au système Français de financement du cinéma, il est évident que depuis au moins vingt ans, les aides publiques ont été détournées par une caste de « professionnels de la profession », qui comme chacun sait est « une grande famille » qui s’est arrangée pour vivre en autarcie, sans se soucier le moins du monde de faire des films que les gens vont voir. Que leurs productions aient du succès n’a aucune importance, le film est financé avant d’être tourné via les sofica, l’avance sur recette et l’argent des chaînes de télévision, qui n’est ni plus ni moins qu’un impôt sur la consommation. Tout le monde s’est servi, depuis les stars et les producteurs jusqu’aux électriciens de plateau (les pauvres intermittents du spectacle qui s’arrange pour bosser moitié moins que les électriciens de chantier pour un salaire bien supérieur sur le dos de l’assurance chômage).

      Il suffit de voir quelques films Français des années 50 ou 60 et de chercher - en vain - les équivalents modernes. La comparaison est cruelle. Entre les bouses younesques ratées, gavées d’effets spéciaux qui feraient rire dans une production américaine, et les films-femis s’extasiant sur les déboires sentimento-psychanalytiques de jeunes glandeurs dans des lofts du XVIe, on peut dire que le cinéma français est mort.


    • saint_sebastien saint_sebastien 3 janvier 2008 14:11

      vous oubliez Coverfield !


      • Ludivine Andre Ludivine Andre 3 janvier 2008 18:08

        Coverfield c’est aussi le nom du film 06-02-08, le prochain film que produira J.J Abrams, il est mentionné dans l’article. smiley


      • Ludivine Andre Ludivine Andre 3 janvier 2008 18:11

        Oups c’est Cloverfield plutôt.


      • adeline 3 janvier 2008 18:48

        Excuses à l’auteur (merci pour votre article) A L’équipe AgoraVox (bonne année)il y a un gros problème sur le vote des articles j’ai partout la réponse « vous avez déja voté » et vu le nombre de votes sur les articles il y a surement un petit soucis, merci à vous.


        • le pen la vie la vraie 3 janvier 2008 19:05

          J’ajouterai pour ma part (source allocine) :

          paul thomas anderson, réalisateur passionnant (magnolia), sortie de « there will be blood » en février

          de palma génie « redacted » (sur la guerre en irak) en février

          avnet « righteous kill » les retrouvailles de niro/pacino !!! fin 2008

          roland emmerich « 10 000 » en mars

          shyamalan « the happening » en juin, poisseux, chiant, intéressant ?

          bertrand tavernier « dans la brûme électrique » avec tommy lee jones en mars, poisseux, ... ?

          kassovitz « babylon A.D. » en août pas pour le réalisateur, un nul, mais pour dantec

          julia roberts le retour et hanks dans un film de nichols en janvier

          il y a aussi un film « arlésienne » d’un minot américain surdoué parait-il richard kelly « southland tales » (connais pas), j’espère que c’est pas un tarantino de plus

          je vous passe les allen, despleschin, guediguian, ça c’est pour les intellos

          et bravo lerma !


          • Wlad Wlad 4 janvier 2008 10:13

            « kassovitz »babylon A.D.« en août pas pour le réalisateur, un nul »

            Keuf keuf (sans mauvais jeu de mots), Kasso, un tâcheron ? Sans être de l’envergure de Kounen, il a quand même la virtuosité visuelle nécessaire pour s’attaquer à ce qui est probablement le plus inadaptable des romans pré-fachos de monsieur Post-Méta-Race-Blanche.

            « il y a aussi un film »arlésienne« d’un minot américain surdoué parait-il richard kelly »southland tales« (connais pas), j’espère que c’est pas un tarantino de plus »

            Quiconque ayant vu Donnie Darko (moi par exemple) t’assurera que Richard Kelly est à Tarantino ce que la choucroute est au démonte-pneu : rien à voir. Kelly est plutôt so(m)bre visuellement, et est un très bon scénariste, très retors. On ne peut pas juste se laisser porter par le film comme chez Tarantino.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès