• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Les Hommes préfèrent mentir » d’Eric Assous & par Jean-Luc (...)

« Les Hommes préfèrent mentir » d’Eric Assous & par Jean-Luc Moreau au Théâtre Saint Georges

Si le texte d’une comédie réussie est le reflet instantané d’un état de la société lors de son écriture, il est aisé de considérer que celle d’Eric Assous est en phase harmonique avec son époque.

En effet à considérer que la lâcheté des hommes est un cliché universel et intemporel, le déliquescence des moeurs au sein des familles recomposées est devenue, elle, un signe des temps.

C’est pourquoi la trahison des idéaux, en passe de constituer un modus vivendi, se répand comme un label de « bonne conduite » au royaume des apprentis sorciers de l’amour et même de l’amitié.

Prenez cinq potes ; trois mecs et deux nanas qui devraient se retrouver pour une bonne bouffe chez deux d’entre eux formant un couple hétéro ; admettez que la maîtresse enceinte de l’un s’invite délibérément à ce festin alors qu’un second y ramène sa dernière conquête féminine et qu’enfin un troisième se contraigne à éclipser son homosexualité pour faire bonne mesure face à la seule célibataire de cette mascarade ; d’emblée vous conviendrez que cette soirée est mal partie.

Que dire, alors, des retrouvailles à quelque temps de là, si ce n’est qu’au jeu des chaises musicales, bis repetita pour les mensonges, les coups bas et l’inévitable déballage où le linge sale ne se lave bien qu’entre gens qui se ressemblent et donc s’assemblent à qui mieux mieux !...

Constat cynique mais forcément drolatique dans la mesure où chacun va défendre son pré carré qu’il soit sexuel, professionnel ou financier.

D’ailleurs on ne change pas une compagnie qui gagne et c’est ainsi que Jean-Luc Moreau met à nouveau en scène l’essentiel de la troupe des « belles soeurs » ayant fait le triomphe du Saint- Georges avec 391 représentations et deux nominations aux Molières 2008.

François-Eric Gendron influe un ton désinvolte, très second degré, à la fine équipe 2009 (Véronique Boulanger, Cyrille Eldin, Juliette Meyniac, Manuel Gélin, Murielle Huet des Aunay & Mathilde Pénin) complotant en stand by d’un gueuleton qui n’aura jamais lieu.

photo © LOT

LES HOMMES PREFERENT MENTIR - ** Theothea.com - d’ Eric Assous - mise en scène : Jean-Luc Moreau - avec François-Eric Gendron, Véonique Boulanger, Cyrille Eldin, Juliette Meyniac, Manuel Gelin, Mauriel Huet des Aunay & Mathilde Penin - Théâtre Saint Georges

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 13 octobre 2011 13:48

    Bonjour,

     Comme je viens de voir la pièce à Bruxelles, au Théâtre des Galeries, je me permets d’en parler.
     Pièce à plusieurs volets.
     Le 2ème acte qui tranche avec le premier.
     Sujet qui parfois sort du politiquement correct de manière assez judicieuse
     
     Beau succès de foule aussi. La foule a bien ri.
     Discussion amusante avec les personnes qui occupaient les sièges voisins.
     
     smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès