• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les policiers qui venaient du froid

Les policiers qui venaient du froid

Arnaldur Indridason sort chaque année un livre policier traduit de l'islandais...C'est un petit événement pour ceux et celles qui se sont attaché à ces trois policiers et à leurs vies...

Il ne s'agit jamais pour l'auteur de se contenter d'une histoire mais de plusieurs avec à chaque fois la suite de la vie personnelle des trois policiers :

Le commissaire Erlendur qui a perdu son frère au cours d'un accident il y a longtemps...C'étaient des gosses et le commissaire s'interroge toujours ;

la policière Elinborg qui vient de sortir un livre de cuisine et Sigurdur Oli qui a une vie de couple difficile, d'ailleurs c'est la séparation qui se profile....

Rien n'est facile mais tellement humain...L'auteur construit des enquêtes pleines de rebondissements tout en levant le voile sur la société islandaise.

"La muraille de lave"

roman d'Arnaldur Indridason

Editions Métaillé

mai 2012

19,50 €

 

Une enquête à tiroirs

Le fameux commissaire Erlendur est encore absent...Il est en vacances et ses proches n'ont aucune nouvelle. Son équipe continue sans lui et c'est encore Sigurdur Oli qui s'y colle....

Tout commence par une initiative inédite et plein de risques du policier qui répond à la demande d'amis.

Très vite, alors qu'il intervient pour protéger ses amis menacés, la maîtresse chanteuse est matraquée mortellement.

C'est une enquête difficile, d'autant plus que Sigurdur est fautif puisqu'il a pris des initiatives en dehors du cadre de sa fonction et n'a pas prévu ses collègues.

Comme pour les autres histoires policières plusieurs affaires sont menées parallèlement et l'auteur ouvre la porte sur la vie personnelle difficile de notre héros.

Sigurdur Oli va jusqu'au bout et découvre une partie de la réalité de la société financière islandaise en pleine expansion et les dérives quelque peu "mafieuses" de certains profiteurs.

"Les bureaux d'étude avaient fleuri de toutes parts sous l'effet de la croissance économique phénoménale que connaissait le pays, et qui se manifestait surtout par les investissements des grosses fortunes islandaises ou des firmes locales à l'étranger..."

La soif du profit peut conduire à tout, voire au pire mais laissons le policier dénouer les fils....

Le lecteur retrouve quelques personnages qu'il connaît bien, des proches des policiers et même des victimes, comme cet homme, devenu une épave qui continue à poursuivre le monstre pédophile qui l'a tant fait souffrir.

Quelle est la relation entre le titre :"la muraille de lave" et l'histoire proprement dite ?

Patience....

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 août 2012 10:54

    Salut Chalot , « La dame en vert » est un tres bon bouquin du meme .


    • BarbeTorte BarbeTorte 18 août 2012 22:14

      Je vois que vous avez de saines lectures. J’adore ces polars, qui sont toujours assez finement écrits. Je ne suis pas d’accord avec vous Sabine sur ce point. On est quand même au-dessus de Mankell, que pourtant j’aime bien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès