• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les socialistes assassins de la liberté de pensée

Les socialistes assassins de la liberté de pensée

Nous avons subi pendant cinq ans les exactions du président Taxozy, qui a contribué à l’hypertrophie du manuel des taxes françaises, un ouvrage aussi épais que l’annuaire. Voici un des premiers tirs de barrage de l’artillerie hollandaise : tous les Français devront bientôt payer la taxe sur l’audiovisuel. Mais ce choix, pour insignifiant qu’il soit financièrement, a une portée symbolique indéniable.

C’est une atteinte plus que symbolique à la liberté de pensée. Il reste dans notre Orwelland 2% de résistants qui considèrent que la télévision est en soi une atteinte à la pensée. Ils exercent leur droit de ne pas user de cet engin de mort chez eux et celui de ne pas contribuer financièrement à son développement, en cochant la fameuse case par laquelle ils déclarent n’avoir aucun appareil récepteur à leur domicile.
 
La ministre de la Propagande du nouveau gouvernement, Madame Filippetti vient de déclarer ce samedi 30 juin que le gouvernement examinerait en 2013 une possible extension de la redevance audiovisuelle aux écrans d'ordinateur afin de «  sécuriser les moyens alloués à l'audiovisuel public.  » C’est proprement DÉBILE, quand on sait que 2% seulement des déclarants se disent ainsi fermement opposés au financement de la propagande d’État alors qu’ils la réprouvent. NON, il ne s’agit pas d’accroître des rentrées financières : il s’agit d’un acte symbolique : les socialistes se mettent une nouvelle fois à la tête de la croisade qui veut tuer toute culture pour imposer le règne de la platitude d’apensée propagée par l’audiovisuel.[1] En forçant les adversaires de l’audiovisuel à le financer, ils exercent une dictature « aussi pire » que celle d’un gouvernement catholique qui forcerait les libres penseurs à contribuer à la dîme du clergé.
 
Il faut se mobiliser contre cet acte scandaleux, et dont le scandale est précisément d’autant plus manifeste que l’apport financier pour l’État en est ridicule. Le but est donc clair : écraser l’adversaire, mettre, comme le plus infâme tyran, le pied sur la tête de l’opposant et l’enfoncer dans le sable jusqu’à ce qu’il agonise. Cet abus de pouvoir est encore rendu plus odieux par le fait qu’il exercé par une femme, peu faite pour incarner la tyrannie.
 
L’usage de l’ordinateur n’a a priori rien à voir avec celui d’un téléviseur. J’ai figuré parmi les premiers propriétaires d’un PC en Europe parce qu’il m’a permis d’effectuer des travaux d’écriture et d’édition qui m’auraient été impossibles à l’ère de l’imprimé. Aujourd’hui encore, mes ouvrages ne sont accessibles que grâce à l’existence d’une bibliothèque virtuelle. J’y déplore et j’y combats quotidiennement le règne de l’audiovisuel, mort de toute pensée.
 
Je sais, personne n’écoute de telles prophéties. Quelques rares esprits partagent mon point de vue. On préfère ci et là promouvoir un sage usage de la télévision. On refuse de se rendre compte qu’en tuant la lecture pour la remplacer par l’assistance audiovisuelle, on a assassiné toute une génération d’abord, l’Humanité entière bientôt. Nous aurons bientôt la liberté entière de dire tout ce que nous pensons, puisque les mots n’auront plus de sens mais seront réduits à de simples images.
 
En assimilant un écran d’ordinateur à un téléviseur, c’est bien cela que l’on veut officialiser : le tout image. Il n’y a certes pas beaucoup de marge de manœuvre dans le monde de l’Internet qui ne vous propose qu’images, vidéos et autres symboles. C’est à cette marge que l’on s’en prend concrètement en étatisant le réseau par des contrôles, réglementations, etc. ; symboliquement en identifiant le langage humain à l’image.[2]
 
Voilà où veut en venir Madame la ministre de l’aculture : Forcer les derniers résistants à contribuer financièrement à cet acte odieux de destruction de l’Humanité. Les humilier, leur enlever jusqu’au dernier reste de dignité.
 
Y en a marre. Désobéissance civique. Objection de conscience. Appelons cela comme on veut, mais mobilisons-nous contre la domination de la platitude. Il ya deux façons très différentes d’être égaux, nous a dit Montesquieu : l’égalité de citoyens libres et l’égalité de fait de tous les esclaves réduits à la même nullité sous la botte du despote. Égaux parce que tous réduits à RIEN, c’est bien cette égalité-ci dont les socialistes se font les promoteurs.
 
Je l’ai dit dans un article récent : seul 1 Français sur 6 en âge de voter a donné sa voix au nouveau pouvoir. La constitution est anti-représentative. Le pouvoir est celui d’une monarchie élue et émane avant tout des fonctionnaires et de l’appareil d’État. Pour ne rien gâter, nous avons pour force illusoire d’ « opposition » les partisans des deux grands despotismes populaires du XXème siècle, le fasciste et le communiste.
 
Le plus ferme soutien de ce pouvoir n’est autre (avec l’aval des intellectuels) que le despotisme médiatique.
Ah si cette mesurette de Madame Philipette pouvait nous aider à en prendre conscience d’abord, à organiser une contre-attaque d’envergure ensuite…
 
MALTAGLIATI


[1] Ceci quelques jours seulement après la mort de Ray Bradbury dont l’ouvrage central, Fahrenheit 451, est une illustration saisissante de l’aculture de masse médiatique. Voyez les lettres fantasques n°19, p.72
[2] Voyez le dossier sur le Langage dans les lettres fantasques n°16, avril 2012.

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • lsga lsga 2 juillet 2012 10:26

    Quand j’étais étudiant, que je bossais comme un chien pour payer mes études, que je regardais les Ruqier et les Pujadas se gaver avec un salaire à quatre chiffres, lorsque que j’ai reçu pour la première fois l’obligation de payer la redevance télé à cause de ma Box internet : j’ai vraiment failli aller poser une bombe à France 2. 


    sans rire : si on paye, on devrait au moins avoir le droit de voter par Internet pour le choix des émissions, des présentateurs, et de leur salaire ! 

    • captain beefheart 2 juillet 2012 10:37

      Tout à fait d’accord avec vous Isga. Je crois que le moment est venue pour organiser une grande grève nationale d’impôts . Quand le gouvernement Hollande ,traître à la nation française ,augmente les taxes et continue à profiter de celles instaurées par l’UMP ,pour finalement acheter des bombes à jeter sur les civils d’autres pays la résistance s’impose . J’ai un peu peur de ce que j’écris ,mais je pense que le president Hollande aura le sang de citoyens français sur les mains avant la fin de son mandat....


    • 65beve 65beve 2 juillet 2012 11:03

      @Capitaine,

       « Quand le gouvernement Hollande ,traître à la nation française ,augmente les taxes »
      Le gouvernement n’a encore rien fait, donc certainement pas (encore) augmenté les taxes.
      Ne criez pas au loup quand il n’est pas là car on ne vous écoutera pas quand le loup viendra ; et je pense qu’il viendra. Il rôde déjà autour du poulailler des fonctionnaires (gel des salaires).
      Par contre, beaucoup de gens, dont mon frère pourront partir à la retraite à 60 ans comme au bon vieux temps.

      cdlt


    • captain beefheart 2 juillet 2012 11:17

      @65bève.
      Pour moi les ethylotests sont aussi un augmentation d’impôts.
      Le moindre chose pour les citoyens qu’ils auraient pu faire ,ce serait d’abroger ce décrèt . Ils n’ont pas fait..


    • 65beve 65beve 2 juillet 2012 11:37

      Captain,

      Effectivement, les petits ruisseaux font les grandes rivières.
      Vous me faites penser que je n’ai pas acheté mon alcotest.
      J’y fonce.

      cdlt


    • Traroth Traroth 2 juillet 2012 11:43

      @Isga : posséder une box internet ne vous soumet pas à la redevance télévisuelle.


    • Traroth Traroth 2 juillet 2012 14:45

      Pas encore ou jamais, je ne sais pas, mais actuellement, non, c’est un fait.


    • lambda 2 juillet 2012 14:51

      @ captain beefheart

      Ne plus payer ses impôts et autres taxes s’appelle de la désobéissance civile

      C’est une des seules armes qu’a le peuple pour se retourner contre ses oppresseurs

      C’est d’une union du peuple que peut émerger un espoir de changement mais l’apathie est quasi généralisée et la désinformation médiatique fait le reste

      je ne dirais qu’une chose ; Formons nos bataillons" !!!!!!


    • lsga lsga 2 juillet 2012 15:29

      parce qu’un peu d’Histoire fait toujours du bien :


      ’Le 25 juillet 1846, Sam Staples, agent de recouvrements des impôts locaux lui ordonne de payer six ans d’arriérés. Thoreau, qui refuse de payer ses impôts à un État qui admet l’esclavage et fait la guerre au Mexique, est arrêté alors qu’il se rend chez son cordonnier puis emprisonné durant une nuit, mais relâché le jour suivant, une de ses tantes ayant payé, contre son gré, les arriérés à sa place34. Cet événement marque la pensée de Thoreau et nourrit ses réflexions qui constitueront son essai politique, La Désobéissance civile.’


    • appoline appoline 2 juillet 2012 17:43

      Ca fait déjà belle lurette que nos libertés sont sucrées les unes après les autres et bizarrement les gens ne réagissent pas pourtant, ça marche, regardez les motards. Pour les éhylotests ont nous prend encore pour des cons, à quoi cela sert ? Vérifier ce que l’on sait déjà quand on a pris deux verres de pinards. 


      Quant à la télé française, idem, c’est une honte, quand on voit le fric dépenser sur le dos du contribuable, il faudrait pouvoir virer ces chaînes d’état du bouquet pour ne pas avoir à payer la redevance. 

    • bigglop bigglop 3 juillet 2012 02:25

      Bonsoir à tous,

      Une vidéo de Pascale Le Néouannic (FdG) sur la liberté de la presse,
      Rien à rajouter


    • colza 8 juillet 2012 13:20

      @ 65beve
      Foncez plutôt écrire au Premier Ministre pour réclamer l’annulation de l’obligation de l’éthylotest.
      Si vous avez besoin d’un modèle, voici le lettre que je lui ai moi-même fait parvenir :

      Monsieur le Premier Ministre,

      Je voudrais attirer votre attention sur le cas de l’éthylotest devenu obligatoire à bord de tous les véhicules à compter de ce jour.

      Cette mesure, que la plupart des français jugent inefficace, est, à mon avis, à condamner pour les motifs suivants :

        • On peut la soupçonner d’avoir été établie pour le plus grand bénéfice de la société Contralco, fabricant quasi-exclusif en France de cet objet et à la tête d’un marché de plus de 38 millions d’éthylotest (si l’on s’en tient à un objet par véhicule), Cette mesure a été mise en oeuvre à la suite du lobbying actif de l’association « I-test » dont l’un des créateurs n’est autre que le chargé de mission de Contralco,

        • Ces éthylotest n’ayant qu’un validité de deux ans, une rente de situation est donc assurée à la société Contralco pour de nombreuses années,

        • Ces éthylotestS doivent être conservés entre 10 et 40°, Lorsque l’on sait qu’un véhicule en été au soleil atteint facilement les 60° à l’intérieur, on comprend bien qu’il suffira d’une heure pour que l’objet devienne inopérant,

        • Qui peut croire qu’une personne, ayant bu de l’alcool dans des proportions dépassant les normes autorisées, ignore qu’elle les a dépassé. Le fait de souffler dans son éthylotest l’empêchera-t-il de prendre le volant de sa voiture ? Non, évidemment,,,, On peut d’ailleurs supposer qu’il ne soufflera pas,

        • La majorité des conducteurs ne boivent pas d’alcool ou bien moins que la limite légale, on leur fait en conséquence un procès d’intention par cette mesure vexatoire, en les obligeant à acquérir un éthylotest dont ils n’auront jamais l’usage et à le renouveler à leurs frais tous les deux ans,

      Pour toutes ces raisons, je me permets de vous demander de faire annuler cette mesure inefficace et vexante pour la majorité des conducteurs,


      Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de toute ma considération,

      Où l’adresser :
      http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire


    • foufouille foufouille 2 juillet 2012 11:12

      peu possible
      faut deja avoir 10Mb pour la tele par ADSL


      • HerveM HerveM 2 juillet 2012 11:16

        Ne soyez pas inquiets, Mr Sarkozy ayant déjà soldé notre or et nos autoroutes, Mr Hollande, quand il devra à nouveau renflouer les caisses, pourrait bien faire un super prix à un de leurs amis philanthropes (Rotschild, Dassault, Bolloré) pour l’acquisition de France Télévision.
        Il pourrait même leur faire un lot : Pour l’achat d’EDF ou de la SNCF, deux superbes chaînes de télévisions offertes !


        • Thorgal 2 juillet 2012 11:36

          Cette taxe de merde est déjà en place au Danemark, du délire surtout que je ne mate jamais la téloche sauf par hasard chez des potes ou la famille. C’est de la dictature pure et simple, surtout quand on sait à quoi sert ce fric : rendre passive, docile et inculte une population entière !!


          • Traroth Traroth 2 juillet 2012 11:49

            Je ne comprends pas trop ce que dit l’auteur. La télévision privée serait plus ouverte et libre que la télévision publique ? J’ai un doute. La redevance, c’est France Télévisions, mais aussi Arte, Radio France, France 24, RFI et l’INA. Personnellement, je suis pour qu’on continue à maintenir cela.

            Cela dit, la redevance, c’est clairement faire payer les pauvres. Le principe de l’impôt n’est pas de faire payer l’usager, mais le contribuable. Dans ce sens, on fait difficilement plus injuste, comme impôt : Si un smicard a une télé, il paie, et si Arnaud Lagardère a une télé, il paie la même chose que le smicard.


            • stanh 2 juillet 2012 12:12

              On a la TVA a s’occuper d’abord, comme impôt purement injuste, elle se pose là.


            • maltagliati maltagliati 2 juillet 2012 12:35

              « La télévision privée serait plus ouverte et libre que la télévision publique ? »
              Je vous défie de trouver ça dans mon article.
              Par contre c’est vous qui affirmez que l’intox Radio-France, Arte, RFI etc, « je suis pour qu’on continue à maintenir cela » (je vous cite)
              Ou l’art d’introduire une connerie en douce en prétendant que l’autre en a dit une.
              J’ai dit une seule chose : l’audiovisuel (donc le privé et le public) TUE la pensée. Libre à vous de vous avachir devant Arte plutôt que devant TF1. Ou devant des vidéos youtube.
              Bon lavage de cerveau.


            • Traroth Traroth 2 juillet 2012 13:57

              Mais dans ce cas, expliquez-vous ! QUE dites-vous, en fait ?

              Je maintiens que pour une information la plus pluraliste possible, il est nécessaire de maintenir un pôle médiatique d’état.


            • Traroth Traroth 2 juillet 2012 13:59

              L’audiovisuel tue la pensée ? Mais c’est absurde ! L’information manipulée tue la pensée ! Vous croyez que le Figaro est plus fiable que TF1 ?


            • Traroth Traroth 2 juillet 2012 14:06

              @stanh : Oui, il faudrait supprimer la TVA, mais je ne vois pas le rapport avec la question.


            • stanh 2 juillet 2012 15:10

              La supprimer ? Non. L’échelonner selon les revenus, oui.


            • Traroth Traroth 2 juillet 2012 17:11

              Non, il faut supprimer la redevance. Les impôts doivent être directs. Ce ne sont pas les usagers qui doivent payer mais les contribuables.


            • Traroth Traroth 2 juillet 2012 17:21

              @stanh : vous parliez de la TVA, j’imagine. Echelonner la TVA, ça parait difficile. On ne va pas vous demander combien vous gagnez avant que vous n’achetiez un baguette, c’est trop compliqué et invasif. Je n’ai pas envie de communiquer mes revenus au commerçant du coin. A partir de là, si on découple les deux, il faut donner la liste de tous ses achats à l’administration fiscale. Je n’ai pas envie non plus.

              Il faut remplacer la TVA par une forte hausse de l’impôt sur le revenu, qui lui EST échelonné. Il faut aussi l’augmenter pour les plus riches, bien entendu.


            • dixneuf 2 juillet 2012 20:53

              Si on doit tout payer en fonction de sa fortune, ça sert à quoi d’être riche ?


            • Traroth Traroth 3 juillet 2012 11:09

              @Calmos : quel mot ne comprenez-vous pas dans « pluralisme » ?


            •  Nestor 2 juillet 2012 12:20

              Salut !

              Un écran de fumé face à l’austérité !

              En tout cas le net reste le moyen le plus utile pour trouver des infos ou autres presque accessibles à tous au niveau planétaire ... Même les Inuits l’utilisent ... Le net permet à ceux qui le désirent de se cultiver sans avoir les moyens de se déplacer , de voir ailleurs comment c’est, comment on y vie ... etc.

              Le net on pourrait donc dire que c’est ce qui rend « à peu prés » l’égalité de tous. Riches comme pauvres peuvent s’informer « à peu prés » de la même façon. le Net, les possibilités qu’il donne à tous devraient restées libres et en aucun cas taxer ce qui permet de lire les informations, un écran.

              Puis les écrans d’ordinateurs ne servent pas qu’à lire des infos ou autres sur le net, ils servent aussi pour plein d’autres choses sans abonnement internet. La personne qui ne pourrait pas payer sa taxe d’écran donc pas la peine d’avoir d’ordi ? Comment des enfants pourraient évoluer dans le domaine de l’informatique à l’heure où tout se fait, se gère, par ordinateur, que ce soit dans le privé comme au boulot à l’usine. Là aussi l’informatique disponible à tous permet une « certaine » égalité à ces enfants pour avoir la chance « à peu prés » égale d’évoluer et de décrocher un boulot d’où qu’ils viennent.

              Taxer les écrans c’est taxer les pauvres, c’est les rendre encore plus précaire intellectuellement, plus précaire en informatique, plus précaire face à celui qui lui aurait la chance d’avoir eu un ordi et internet ... C’est comme si on les jeter hors de notre monde. on veut des démocraties, plus d’humanité, plus d’égalité, ce n’est pas en créant deux mondes que l’on arrivera à ça !

              Tous les éléments qui permettent au gens de posséder l’informatique et le net doivent rester totalement libre, c’est l’un des remèdes de l’égalité « à peu prés » pour tous dans un monde y évoluant. C’est aussi peu-être un moyen d’aller vers plus d’égalité, plus d’humanité, moins de haine, car les peuples peuvent entre eux apprendre à mieux se connaitre et mieux s’accepter. Puis aussi grâce au net ce n’est pas que la télévision et ses chaines « qui diffusent et tournent à leur sauce » qui restent les seules sources d’informations.

              Mais j’irais même plus loin en disant que le net devrait être disponible à tous sans aucun abonnement pour que pauvres comme riches soient égales devant la culture générale qu’il peut procurer !

              Voila ce que m’amène à penser des gens désireux de taxer les écrans d’ordi ou voir autres ...


              • colza 8 juillet 2012 13:28

                Sans compter qu’on paye déjà près de 500 euros par an pour un abonnement triple play qui est devenu la règle.
                Je ne vois donc pas de raison de payer une taxe en plus !!!


              • Franciye 2 juillet 2012 12:51

                « Le pouvoir est celui d’une monarchie élue et émane avant tout des fonctionnaires et de l’appareil d’État »

                Je suis fonctionnaire, et ça fait des années que je m’en prends plein la gueule en tant que tel alors que mes conditions de travail ne cessent de se dégrader et que mon salaire est gelé, mais jamais on ne m’avait prêté de telles prérogatives.
                Je pense quant à moi que le pouvoir est entre les mains des banquiers et d’une certaine oligarchie, et que la remise en cause de ces crapules est bloquée par la manipulation de l’opinion véhiculée par les merdias. Autrement dit je suis une victime du système comme toi, et si en critiquant une partie de la société tu espères fédérer pour résister, tu es mal barré à mon avis.

                Voilà : j’aurais pu répondre « je suis fonctionnaire et je t’emm... » mais par souci de diplomatie je préfère argumenter car à part ce passage j’adhère au corps de l’article.


                • Daniel Roux Daniel Roux 2 juillet 2012 13:11

                  La multiplication des taxes sur tout et n’importe quoi décrédibilise l’état en le transformant dans la pensée collective en vampire comme le montre si drôlement « Les inconnus » dans leur célèbre parodie TV.

                  Nous savons et acceptons qu’ être citoyen entraîne des devoirs, comme celui de participer financièrement au fonctionnement de l’état en fonction de nos moyens. Mais, le citoyen a aussi des droits et celui notamment d’exiger que les efforts soient justement répartis par des règles claires et stables et qu’ils répondent à des besoins réels des citoyens.

                  Nous sommes excessivement endettés parce que les hommes politiques au pouvoir dépensaient sans compter et pour le dissimuler, préférait emprunter au lieu de montrer leur incurie aux contribuables en les faisant payer.

                  Que l’état édicte des principes sur les bases imposables et qu’il les respecte, qu’il cesse la multiplication infinie des objets imposés. C’est cela aussi le respect des citoyens.


                  • AmaruKaShakur AmaruKaShakur 2 juillet 2012 13:31

                    Ce n’est pas le gouvernement qui m’indigne mais les 60 millions de moutons qui suivent docilement le mouvement.


                    • appoline appoline 2 juillet 2012 17:44

                      Les français sont des veaux, le Général connaissait bien le problème


                    • anty 8 juillet 2012 22:29

                      Et c’est comme ça dans tous les pays


                    • slipenfer 2 juillet 2012 13:36

                      C"est dégueulasse ceux qui n’ont ni les moyens ni le souhait de posséder une tv seront
                      taxés comme les autres.


                      • sam turlupine sam turlupine 2 juillet 2012 15:01

                        Je ne comprends pas bien les infos et le sens de l’article.
                        L’info serait donc de faire payer à tous les Français la taxe sur l’audiovisuel ? Même à ceux qui n’ont pas la télé ?
                        Il s’agirait là évidemment d’un abus de pouvoir, qui ne manquerait pas, en l’attaquant devant les instances françaises (conseil constitutionnel), européennes (cour européenne de justice), d’être invalidé.

                        Ou alors s’agit-il de faire payer, en sus, une taxe sur les ordinateurs (du moins sur l’usage du net, par une taxe sur les boxes) ? Auquel cas ce serait aux opérateurs, aux FAI de répercuter la taxe sur leurs abonnements ? Et dans le but de financer l’audiovisuel ; c’est à dire les chaînes publiques ?
                        Et les chaines privées ? Toujours financées par la pub ?

                        Pas clair, pour moi...désolé, je dois avoir le cerveau un peu embrumé, aujourd’hui..


                        • slipenfer 2 juillet 2012 15:15

                          Voici un des premiers tirs de barrage de l’artillerie hollandaise : tous les Français devront bientôt payer la taxe sur l’audiovisuel.


                          • sam turlupine sam turlupine 2 juillet 2012 19:08

                            Impossible. Ce serait totalement anticonstitutionnel de faire payer à quelqu’un un service qu’il n’utilise pas.

                            On attend d’ailleurs, en justice, l’instauration de la « class action », pour pouvoir intenter des actions en justice en nom collectif.

                            Mais, dans ce cas de figure, même pas besoin ; n’importe quelle plainte de n’importe quel citoyen, ou association de consommateurs devant le Conseil Constitutionnel, invaliderait cette mesure.


                          • sam turlupine sam turlupine 2 juillet 2012 20:14

                            ok : voici effectivement la mesure annoncée par Aurélie Filipetti : une énorme connerie, qui ne risque pas de passer devant n’importe quelle cour de justice.

                            Tout ça pour récupérer l’argent perdu par l’absence de pub sur le service public après 20 heures, décidée par Sarkozy ; là encore, une mesure prise unilatéralement, sans en évaluer les conséquences.

                            Mais il est hors de question de financer le service public, par une taxe sur les ordinateurs ; ce serait tout simplement un abus de pouvoir. Aux associations de consommateurs de se mobiliser, quitte à intenter des actions en justice.


                          • captain beefheart 3 juillet 2012 16:31

                            Ah,oui ? Et la mobicarte que j’achète pour mon portable, combien de fois j’ai perdu mon crédit restant pour avoir atteint le date limite ? Des services payés et non rendus .


                          • lulupipistrelle 2 juillet 2012 19:09

                            Et bien maintenant on sait qui seront les premiers servis par Hollande et sa clique : les sangsues d’un service public dont personnellement je ne veux pas.

                            Je n’ai pas la télé, j’ai refusé les codes d’accès que mon compte internet me proposait.

                            Je la regarde 3 semaines par an, en location dans une station thermale où il pleut... et où il n’ y a rien à faire. Depuis huit ans j’ai vu la décadence de notre société par le prisme de cet engin. Les journalistes nuls, les animateurs débiles, les fictions à chier... et le public abject. Ah, une cure de télé chaque année, ça vous remonte contre vos concitoyens, contre votre société...
                            Je ne suis pas d’accord avec la grève des impôts, c’est irréaliste.
                            A chacun de se débrouiller pour saboter le système.

                            PS : je déteste le PS, et je me réjouis de voir que ses élus sont encore plus cons que dans mes rêves...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès