• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Love Letters » Jean Piat & Mylène Demongeot en Comédie des (...)

« Love Letters » Jean Piat & Mylène Demongeot en Comédie des Champs-Elysées

A travers la planète, tous les comédiens en rêvent ou ont déjà interprété ces « Love Letters » de A.R. Gurney qui ont l’immense mérite de rendre compte de tribulations humaines, depuis l’enfance jusqu’au dernier âge, accompagnant la correspondance d’un homme et d’une femme, Andy et Melissa se racontant mutuellement à distance au nom de leur confiance réciproque scellée dès l’origine… parce que c’était elle, parce que c’était lui !

JPEG - 34.5 ko
LOVE LETTERS
Mylène Demongeot & Jean Piat
© Lisa LESOURD

Dans la capitale française, en ce début de XXIème siècle, quelques grandes notoriétés se sont ainsi emparées de ce défi en des prestations remarquables et fort remarquées :

Il y eut ainsi Philippe Noiret et Anouk Aimée qui, sous la direction de Sandrine Dumas au Théâtre de La Madeleine, placés face au public, de part et d’autre d’une immense table en chêne, se donnaient ainsi rendez-vous classieux au sommet de leur Art.

Quelques années plus tard, Anouk Aimée réitérait de nouveau la performance, mise en perspective, cette fois-ci, par Benoît Lavigne et avec comme partenaire privilégié Gérard Depardieu ; un détail organisationnel savait les différencier alors au vu de tous les spectateurs : Les feuillets épistolaires passaient d’une pile à l’autre, bien ordonnés sur la table pour Anouk ; Gérard, lui, préférait les étaler à tout va devant lui… La prestation pouvait s’accélérer, se précipiter et s’interrompre soudain en des silences fort émotionnels.

Pour ce rôle légendaire, Anouk Aimée eut également l’opportunité dans sa carrière de partager l’affiche avec Bruno Cremer, Jean-Louis Trintigant, Jacques Weber ainsi qu’Alain Delon.

Et puis, plus récemment ce fut au tour de Francis Huster et Cristiana Reali, ex-couple à la ville, de mettre ainsi leur duo en scène au Théâtre Antoine également sous la conduite de Benoît Lavigne avec, en quelque sorte, un jeu de la vérité pertinemment « crédible » fort émoustillant, autant pour eux que pour le public.

Aujourd’hui, en 2017, à la Comédie des Champs-Elysées, ce sont deux grandes pointures du spectacle vivant qui, au faîte de leur carrière, se rejoignent sur scène pour la première fois.

Stéphanie Fagadau a, en effet, proposé à Jean Piat et Mylène Demongeot de parcourir ensemble ces cinquante années de correspondance entre Melissa et Andy qui, chacun assis à leur bureau, lisent à haute voix les lettres échangées au sein d’une amitié fidèle, indéfectible et devenue indispensable à l’un et à l’autre.

Éloignés l’un de l’autre par la largeur de la scène de cour à jardin, Mylène, en verve et primesautière semble rendre ainsi, à distance, Jean détendu, gai et proche de l’âme du jeune homme appelé à de grandes ambitions.

Point de pathos au cours de cette tranche de vie, partagée intensément à deux sous l’empathie du public touché par les intermittences du cœur toujours résolues même après avoir été maintes fois égratignées par les soubresauts de l’existence.

Quelle belle idée, vraiment, que d’avoir réuni ces deux artistes tellement représentatifs d’une époque finissante mais brillante encore de ses mille feux pour qui sait les apprécier et les admirer à leur, ô combien, juste valeur !

  

photo © Lisa LESOURD

  

LOVE LETTERS - **** Theothea.com - de Albert Ramsdell Gurney - mise en scène Stéphanie Fagadau - avec Jean Piat & Mylène Demongeot - Comédie des Champs-Elysées


Moyenne des avis sur cet article :  1.25/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès