• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Mais où sont passées les « Grandes Gueules » ?

Mais où sont passées les « Grandes Gueules » ?

Aujourd'hui, en France, rare sont les artistes qui s'engagent publiquement contre une autorité comme aurait pu le faire Brassens, Ferré ou encore Coluche. Pourtant, ils existent, comme disait Leo Ferré, "Y'en a pas un sur cent et pourtant, ils existent...".

En effet, aujourd'hui, la culture Hip-Hop, d'après moi, reste la plus revendicatrice. Le rock a eu son époque, mais aujourd'hui, plus aucun rockeur ne prend réellement position, mis à part Saez ou Manu Chao. En France, une réelle censure existe. 

Le Hip-Hop est un mouvement culturel et artistique contestataire issu du Bronx, à New York, dans les années 1970. Cette culture ne s'arrête pas uniquement au rap, contrairement aux idées reçues. Elle comporte le rap (qui est la discipline la plus connue du Hip-Hop), le DJing, le Break Dancing, le Graffiti et le BeatBoxing.
En France, cette culture apparaît dans les années 1980 grâce à la tournée hip-hop  européenne (NY City Rap) avec, entre autres, Afrika Bambaataa et GrandMaster D.ST (Piliers du mouvement Hip-Hop aux USA). La culture Hip-Hop commençait alors à prendre de l'ampleur en France. En 1984, TF1 (à l'époque où la chaîne était encore publique) créa l'émission H.I.P. H.O.P, première émission du monde entièrement consacré au Hip-Hop sur une chaîne publique, de plus animé par le premier animateur noir de France. Vous imaginez bien que ça a eu un impact considérable pour l'évolution de cette culture. Dès 1990, des artistes comme Suprême N.T.M, Assassin ou IAM émergent. A partir de gigantesque succès à travers la France, le Hip-Hop devient un mouvement majeur dans la culture française malgré qu'elle reste sous-médiatisée. Enfin, sous-médiatisée pour le vrai rap, ce qui n'est pas le cas pour les "rappeurs" comme Booba, La Fouine ou Rohff qui ne sont que des chanteurs commerciaux et qui ne sont pas inclus dans les valeurs premières du Hip-Hop (désolé si j'en choquent quelques-uns).
Donc voila, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, mis à part le rap, la France n'a pratiquement plus aucun artiste "engagé" et médiatisé. Nous pouvons cité Keny Arkana qui s'est forgé une
réputation hors des chemins battus, qui n'est jamais, et qu'en je dis JAMAIS, c'est au sens premier, passé à la télévision ou à la radio. Elle a créé sa propre maison de disque et a su créer un mouvement d'unité et d'engagement. Dans ce mouvement unitaire, nous pouvons aussi inclure IAM, NTM, Assassin, Médine, Kery James... Bref, la liste est longue.
 
JPEG - 19.8 ko
Keny Arkana
 
Le rap reste une culture underground, mais est véritablement la nouvelle génération des "grandes gueules" qu'ont étés Brassens, Ferré...
 
Tom Roussel
 
Pour aller plus loin :
La plupart disponible sur Youtube :
Hip-Hop Spirit
Le Mouve 
Je rap don je suis
Hip-Hop, le monde est à vous
...

Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Alex Alex 28 février 2013 13:46

    Dans le principe démocratique, la voix d’un artiste ne vaut pas plus que celle d’un ouvrier ou d’un paysan. Je ne vois donc pas pour quelle raison un artiste devrait profiter de la notoriété que lui confère une forme de talent (voix, musique agréable) pour faire passer un message quelconque.

    Votre comparaison de la « culture » rap avec les Brassens, Ferré, etc., montre que vous êtes sur la bonne voie du cultureux moderne.


    • TRoussel TRoussel 28 février 2013 13:53

      Dans le société dans laquelle nous vivons, il y a des majorités et des minorités. La minorité est, en général, en bas de l’échelle sociale. Cette minorité ne se fait pas entendre par les majorités. Il est alors important que certaines personnes, populaires auprès des minorités, passe un message de soutien envers cette minorité. Et c’est ce qu’on toujours fait les « Grandes Gueules » comme Brassens ou Ferré et cela continue, certes, beaucoup moins à cause des procès intenté envers la culture rap, mais continue, notamment grâce à la culture Hip-Hop !


    • aimable 28 février 2013 17:43

      99% des artistes qui exercent en FRANCE sont suisses !!!!


    • TRoussel TRoussel 28 février 2013 18:23

      Des artistes suisses avec un message politique ? Je suis curieux...


    • LE CHAT LE CHAT 28 février 2013 14:33

      Faudel et doc gyneco ont pris position pour Sarko , ils n’existent plus ..........


      • OMAR 28 février 2013 19:56

        Omar 33

        C’est archi-faux !!!!!

        Faudel vend à la sauvette, des merguez grillés à la Goutte-d’Or...

        Et Doc gyneco propose du pur « tabac » marocain au métro Stalingrad...

        Et les deux attendent le retour du Jédi..


      • Vipère Vipère 28 février 2013 15:44

        Que fautes-vous de Dieudonné M’bala M’bala ???


        • Vipère Vipère 28 février 2013 15:45

          Que faites-vous de Dieudonné M’bala M’bala  ???


          • TRoussel TRoussel 28 février 2013 15:52

            Dieudonné ? La seule chose qu’il dénonce, c’est le sionisme et du coup, il prend en charge tout les juifs. Désolé, mais pour moi, un noir qui va du côté FN, de plus qui se revendiquait de gauche et finalement qui se présente aux européennes sous le parti antisioniste, désolé, mais ce monsieur n’est pas tout à fait normalement constitué dans sa tête, il me semble....

            Et puis ce n’est pas le sujet, je sens que cette histoire de Dieudo va dégénérer, c’est tellement un sujet à fouille-merde, sans vouloir vexer.

          • mortelune mortelune 28 février 2013 19:11

            « un noir qui va du côté FN »


            - Sa mère est bretonne il me semble....

            - Avant d’écrire n’importe quoi sur Dieudonné pourquoi n’avait vous pas cherché à savoir qui il est ?

            une autre 


          • OMAR 28 février 2013 20:02

            Omar 33

            @TRoussel :« cette histoire de Dieudo va dégénérer, c’est tellement un sujet à fouille-merde,.. ».

            A vous aussi, la loi « Gayssot » vous fout les chocottes ?

            Sinon, vous-vous complaisez à ce que cet artiste soit frappé d’apartheid médiatique et d’ostracisme...


          • TRoussel TRoussel 28 février 2013 20:23

            Non, Non, je ne me complais pas à ce que Dieudo soit frappé d’apartheid médiatique, il faut que tout le monde puisse s’exprimer. C’est juste, qu’à mon goût, Dieudo s’est rangé du « mauvais coté » en vue de son passé politique. Voila tout !


          • Vipère Vipère 28 février 2013 15:59

            Vous déploriez l’absence « d’une grande gueule » !!!

            Je me suis bornée à vous fournir un nom...

            Bien à vous
            (nullement vexée, j’ai égo faible, vous pouvez charger la barque ! ) smiley


            • mortelune mortelune 28 février 2013 19:40

              Pour le moment seul Dieudonné a suffisamment de courage pour dire ce qu’il a à dire. Les autres se taisent par peur que les lobbies médiatiques ne les censurent et qu’une plainte soit déposée.

              Il n’a pas la finesse de G Brassens, ni la poésie de L Ferré mais n’est pas Brassens ou Ferré qui veut. 
              Dans tous les cas si ces deux artistes avaient écrit un texte (à notre époque) sur le sionisme ils auraient eu la censure aux fesses comme les autres. Les temps ont changé et il ne fait pas l’ombre d’un doute que la liberté d’expression n’existe plus via les médias puisque ceux-ci appartiennent aux lobbies sionistes
              En ce qui concerne Coluche je rappelle que son frère et bien d’autres de ses amis ne croient pas à la mort accidentelle. Il aurait alors payé fort cher sa « grande gueule ».

              Depuis quelques années les gens ont peur et les artistes aussi... Heureusement il y en a qui n’ont pas peur mais ceux-là vous ne les verrez pas à la télé.

              NB. Etrange de comparer la culture Hip-hop en évoquant Brassens, Ferré ou Coluche. C’est comme si vous compariez le Hamburger à un bon pot au feu.


              • TRoussel TRoussel 28 février 2013 20:38

                Je compare la culture Hip-Hop avec Brassens, Ferré ou Coluche, parceque, dans le sens donné aux textes, c’est comparable. Mais il ne faut pas dire que c’est comme un Hamburger et un pot au feu. Le Hamburger peut être très bon et le pot au feu tout à fait « dégueulasse ».



              • orage mécanique orage mécanique 1er mars 2013 11:11

                Ca devient sacrément lourdingue de rapporter tous les sujets à Dieudonné, Il a du talent, mais il est tombé dans le piége de faire un bras de fer avec avec un ennemi trop fort et même si il se calme un peu, il est monté en sauce et il n’était pas loin de la pathologie.
                Il a tourné en rond comme vous le faites avec le sionisme.

                si vous rentres de face dans un mur, vous prenez une grande claque.
                si vous vous foutez de la gueule des gars du sud, vous ferez plus un spectacle dans le midi.

                vous pouvez vous appliquer votre derniére phrase « Etrange de comparer la culture Hip-hop en évoquant Brassens, Ferré ou Coluche »
                étange de croire que Dieudo est une grande gueule qui revendique quoique ce soit c’est juste un larmoyant qui a trouvé un echo auprés des antisémithes.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 février 2013 20:22

                C’est beau les mutins de Panurge ,ça croit refaire le monde alors que c’est lui qui les fait ....
                Quand vous dites Hip-Hop ,j’pense Youpla-Boum ,du cirque et des boites de soupe d’Andy Warhol ...


                • TRoussel TRoussel 28 février 2013 20:28

                  Exactement ! Le cirque de rue, pour moi, fait parti de la culture Hip-Hop, les saltimbanques...

                  Après, Youpla-Boum, je ne connait pas ! Andy Warhol, lui, ne fait pas tout à fait partie du Hip-Hop dans le sens ou son oeuvre appartient au pop-art. C’est un art qui peut se regrouper, en effet, avec le hip-hop.

                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 février 2013 20:35

                  C’est bien ,vous avez tout compris .... smiley


                • AshesToAshes 28 février 2013 21:34

                  Le rap comme fils spirituel des dissidents ?

                  Au début je me suis dit « oh mon dieu »... mais force est de constater que c’est la seule dissidence tolérée dans les médias de masses.
                  Je suppose que des dissidents au style plus populaire existent, mais ils ne sont guère promus par le « système actuel ».
                  J’en déduis que le rap dissident ne dérange pas du tout le système, voire sert ses intérêts (entretenir la colère d’une petite partie des français pour mieux les isoler ?).

                  Idée intéressante, même si les styles musicaux comparés ici peuvent à première vue prêter à considérer l’auteur comme « audacieux ».

                  • TRoussel TRoussel 28 février 2013 22:17

                    Il est vrai que le rap, dans le sens ou il ne passe pas dans les médias de masse, ne dérange pas trop. Après, quand on voit que nombreux rappeurs sont passés en procés, c’est bien qu’ils dérangent ! Non ?...

                    Youssoupha en procés contre Eric Zemmour pour menace de mort : Je cite l’extrait en question : « Je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour ». ou est-il question de menace de mort ? Il s’agit simplement de le faire taire par la parole ! : Menace de Mort de Youssoupha
                    La Rumeur en procès contre le Ministère de l’Intérieur, alors dirigé par « l’ami Nicolas » : 

                  • jeanpiètre jeanpiètre 1er mars 2013 09:47

                    article partial et peu informé qui ne tient aucun compte de la scène punk, metal , tekno, chanson etc....

                    l’engagement dans le hiphop , c’est surtout enfoncer des portes ouvertes et distiller un combat de façade.
                    talkin’ loud and sayin’ nothin’ disait l’autre.

                    • TRoussel TRoussel 1er mars 2013 11:27

                      C’est vrai, je n’en tient pas compte, alors que je suis un gros fan de la scène tekno et punk. Juste que le rap a beaucoup plus d’audience que la Tekno qui est considéré comme une scène de drogués tout comme la scène Punk.


                    • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 09:52

                      Ca me fait toujours marrer les mecs qui écrivent de conneries sur le RAP et qui n’y connaissent absolument rien...
                      Mais bon c’est sur que dans le Gard, la culture hip hop ca doit pas voler bien haut...
                      Alors selon vous Booba est un rappeur commercial, mais IAM, NTM, etc... C’était bien.
                      Laissez moi vous apprendre quelquechose, Booba était dans Lunatic, qui est le groupe qui l’a fait connaitre et qui a été totalement autoproduit. De plus Booba, comme lunatic ne passait pas et ne passe pas sur skyrock, qu’il passe son temps à insulter.
                      Le fait que ce rappeur vende est quelque chose qui dérange.
                      Mais même dans le RAP, c’est la grande gueule parmi les grandes gueules et on ne l’aime pas.
                      Le rap que les médias et les politiques cautionnent, contrairement à ce que vous pensez, ben c’est justement le rap contient, le rap victimaire, qui dit que les vilains francais font du mal et qu’ils sont malheureux le cul sur un banc...
                      Le Rap de Booba, ben lui il dit qu’il emmerde tout le monde il prend son billet s’il peut le prendre et c’est sa vengeance à lui. Si vous ne comprenez pas son message, c’est peut être parce qu’il vous dérange. Mais s’il y a bien une grande gueule dans le rap c’est lui, et d’ailleurs il dérange tellement qu’il est seul contre tous, à se faire insulter par des rappeurs commerciaux comme la Fouine.
                      Rockin’squat est une grande gueule, évidemment, mais c’est avant tout un artiste. Et d’ailleurs ce qui est amusant c’est que vous citez Médine ou d’autre, mais que ce même Médine dit de lui meme que le meilleur rappeur c’est Booba...
                      Alors c’est un peu facile de dire qu’il faut avoir vécu en cité dans les années 90 pour parler de hip-hop, mais j’ai pas l’impression que vous y connaissez grand chose quand même...


                      • TRoussel TRoussel 1er mars 2013 11:20

                        Ok ! Restons calme. Donc Oui, Booba est un rappeur commercial puisque, même s’il emmerde tout le monde, son message est juste encourageant le libéralisme, l’argent, les femmes...

                        Ensuite je ne l’apprends pas, Booba était bien dans Lunatic, autoproduit... Mais posait vous la question. Pourquoi se sont-ils séparés ? A mon humble avis pour des problèmes d’éthiques et non pas d’ententes. Booba a voulu la voie du showbiz, Ali est resté à l’underground. J’ai vu un concert d’Ali où il criait haut et fort : « Booba est un vendu ». 
                        Ensuite pour Skyrock, il me semble que vous ne l’écouter pas assez pour dire de telles choses. Son dernier album, Futur, a été surmédiatisé par Skyrock. Ils ont passés Caramel, Tombé pour elle... 
                        Le fait que ce rappeur vende, pour moi, n’est pas un problème, au contraire, tant mieux pour lui. Le véritable problème, pour moi, c’est son message. Rappelons que le Rap, à la base, c’est « Rythm ans Poetry ». Vous trouvez vraiment que Booba fait de la poésie ?
                        Ensuite l’histoire du clash avec la Fouine et Rohff n’est que du Business. 

                        De plus, ce n’est pas parce que Médine dit que c’est le meilleur rappeur ou qu’il est seul contre tous, que je devrait aimer Booba.
                        J’apprécie totalement le rap de Booba sur le flow et le beat. Mais ce qui me dérange, c’est le message, le contenu.
                        Voila, alors avant de me dire que je n’y connais rien en rap, essaye d’abord de trouver de bon arguments, parceque là, ça n’a pas l’ai encore au point.

                      • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 11:47

                        Alors non le clash c’est pas du pipot... C’est un des principes du rap.
                        Maintenant Mathias Cardet, puisque c’est de lui dont tu t’inspire, il faut savoir d’ou il vient. Moi je le respecte pour ce qu’il a fait, mais après son message j’adhère pas. Il vient des gang des années 80. Il se revendique proche de Joe Dalton, et aime Dady lord C (au cas ou tu le sais pas ils sont freres). Bon les Joe Dalton, et Jean Gab’1 pour ne citer que eux, ce sont les papys. Ils n’ont jamais été des rappeurs, par contre il ont crée le terrain pour que le rap puisse se développer. C’est à dire qu’ils ont tappé sur les skins et imposé leur gang dans la rue de telle manière à ce que le RAP puisse se developper. Et aujourd’hui les mecs ils sont pas content parce que le rap ne ressemblait pas à leur idéal de jeunesse et pourquoi ils se sont battu. C’est bien beau, mais le rap ne leur appartient pas...
                        Ensuite, Booba, malgré tout ce que tu pourra dire n’a jamais changé de message. Je respecte beaucoup Ali, mais meme en 96 et je peux te le dire puisque je l’écoutai déjà il revendiquait clairement que s’il rappait c’était uniquement pour y prendre du pognon. Pas pour faire du commercial, mais pour prendre du blé. Après tu peux aussi bien faire ton travail pour prendre du blé, t’es pas obligé de vendre ton cul.
                        http://www.youtube.com/watch?v=MvFYG69yPmU
                        http://www.youtube.com/watch?v=uM5mhMZzz_g
                        Ecoute bien ce que dit booba dans ses morceaux qui datent de 1995, tu verra qu’il est resté le meme. Si Ali dit que c’est un vendu, ben c’est qu’il est con (et pourtant je l’aime bien) mais le gars Booba, il a pas changé son fusil d’épaule. Il fait du bon rap pour faire du fric. Pas du rap commercial. C’est pas commercial de dire ce qu’il dit. Après il a eu beaucoup « d’enfant » et c’est ca le vrai pb. Quand y avait un booba tout le monde était épaté. Quand la moitié des rappeurs se sont mis à l’imiter en faisant moins bien, ben tout le monde l’a critiqué.
                        Par ailleurs, pour moi son message est totalement cohérent. Avant il rappait la rue et les galère de caillera, maintenant il rap pour dire qu’il a de l’argent. Si le gars te dit « en bas de mon hall, je galère » avec tout l’oseille qu’il prend, ben c’est qu’il se fout de ta gueule.

                        T’aura beau me parle de NTM, (que je suis allé voir en 1998) mais quand Joey Starr soit disant rebelle, se retrouve à jouer le flic, puis le pédé dans le dernier film de beigbedé... Ben lui c’est un vendu.

                        La seule chose et c’est ce que visiblement tu ne comprends pas. C’est que Booba, il vend parce qu’il fait du bon rap. Moi ca me gave de l’entendre insulter des mères à tout bout de champs je ne te le cache pas. Mais pour aimer prioritairement le rap américain et particulièrement New Yorkais (je reviens d’aillers d’alle rvoir Sean Price à la bellevilloise y a deux jours), je peux te dire que le mec dont on parle c’est le seul qui fait du rap ricain en francais. C’est pas du rap francais.

                        MAintenant oui lui c’est un vrai rebelle, et d’ailleurs dans cette histoire de clash, c’est pas compliqué, y a qu’à voir les soutiens qu’il a eu et ceux qui l’ont critiqué pour comprendre qui est le dissident et qui sont les vendus. Kemi Seba (que je n’aime pas mais qui est ce qu’on peut qualifier de dissident) le soutien clairement. La fouine qui vend son cul à Bruel vient l’emmerder... J’aime ni l’un ni l’autre, mais c clair qu’entre les deux Kemi Seba me parait plus un rebelle.
                        http://www.youtube.com/watch?v=NTlcWvZoYNg

                        Et enfin sache que je ne suis pas fan absolu de Booba, je te dis juste que lui c’est un vrai rebelle, et que la preuve c’est que les faux rappeurs rebelle cherchent systématiquement à le salir.
                        http://www.bigbudhiphop.com/news/677-booba-de-boulbi-a-miami

                        Alors c’est bien tu connais un peu de choses... Tu as du grandir avec le rap. Moi je l’ai vu grandir. J’ai vécu 20 ans au clos saint lazare à Stains, je t’invite à te renseigner ce que c’est. Dans les années 90.

                        Tout ce que je peux te dire c’est que Booba c’est du Rap, c’est du hip hop. Que le mec est bien plus sincère que beaucoup de faux culs moralisateurs à 2 balles. Et que c’est une grossière erreur de le quaifier de commercial. Si il vend c’est parce que son travail est propre, et certainement pas fait pour séduire ou pour plaire. Et si le rap est soit disant une musique de rebelle, ben celui meme que les faux rebelle insulte, c’est lui le vrai rebelle.


                      • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 10:05

                        Pour revenir à un argument lu plus haut.
                        C’est vrai j’ai l’impression que la plus grosse gueule aujourd’hui ben c’est Dieudonné, et c’est fort malheureux.
                        On peut y inclure Soral également.
                        Mais ca traduit bien le monde actuel. Celui de la censure. C’est à dire qu’on fait tellement taire les dissidents, que quand certains osent braver cela ben il est vu comme un héros, alors que quand même, même s’ils visent juste parfois, les deux compères partent bien en vrille.
                        Ce n’est pas une époque que j’ai connu, mais dans les années 80 on invitait un Clouscard, grand dénonciateur de la société de consommation dans les débats télévisés (qui n’était pas nombreux en plus), alors qu’aujourd’hui un Michéa que je considère sur la même ligne n’est que très rarement invité.
                        Le fait est que l’on fait taire ce qui revendique quoique ce soit.
                        Mais en vrai si on a entendu NTM ou IAM, c’est qu’on les a laissé s’exprimé, donc c’est qu’il ne dérangeait pas.
                        Si on entend pas Rockin’squat c’est qu’il dérange. Et si on entend Booba alors que Skyrock ne le passe pas et qu’on demande à d’autre rappeur (qui chantent avec Bruel) de l’insulter, c’est qu’il dérange en plus de vendre... Chose que visiblement vous n’avez pas compris.
                        C’est un peu comme le Wu-tang et Nirvana dans les années 90. Les vrais dissidents c’était pas le WU (meme si je respecte leur musique) ils ont popularisé la violence d’un style musical. C’est Nirvana, un groupe totalement rebelle, qui s’est fait connaitre sur son talent et qui ne devait certainement pas plaire à l’etablishment...
                        Ne vous y trompez pas, plutot que de laisser le peuple se rendre compte de la censure, les dirigeants ont bien compris que laisser s’exprimer des rappeurs pseudo rebelles donnait le sentiment aux gens d’être des rebelles, aux adolescents d’avoir un combat. L’artiste reconnu et incontrolable, lui peut être rebelle s’il est courageux, mais la plupart du temps il risque gros...


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er mars 2013 10:23

                          Salut King ,c’est ce que je disais plus haut avec l’expréssion de Phillipe Muray « les mutins de Panurge » qui résume tout ....
                          Te lisant sur certains fils ,je pense que sa lecture te toucherais ,et il avait énormément d’humour ...


                        • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 11:04

                          Salut,
                          Ben je vais suivre ton conseil et aller le lire.
                          Merci smiley


                        • TRoussel TRoussel 1er mars 2013 11:24

                          Mais c’est quoi ce délire ? Booba passe sans arrêt en boucle sur Skyrock alors que NTM ne passe plus (en même temps, ils n’existent plus) et IAM, tout leurs textes ne sont pas revendicateurs. La radio choisit les morceaux les plus commerciaux et les moins revendicateurs. Croyez vous vraiment que « La fin de leur monde » passera sur Skyrock ?


                          Faut arrêter le délire maintenant.

                        • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 11:49

                          Je n’écoute pas Skyrock.
                          Mais s’ils passent booba « en boucle » c’est que c’est vraiment des gens de peu d’honneur parce qu’ils n’a cessé de les insulter tout au long de sa carrière.


                        • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 11:53

                          Regarde mon profil, j’ai ecrit deux trois article sur le rap.
                          Et plutot que parler de IAM ou de NTM, (je ne te dis pas qu’il passe mais qu’il y passai) tu m’aurait citer Fabe en rebelle, j’aurai adhéré, mais pas les deux gros (meme si j’ai bien sur suriné leur albums)


                        • TRoussel TRoussel 1er mars 2013 11:58

                          Bien sur, Fabe est un très bon rappeur, mais je parle des rappeurs d’aujourd’hui. Depuis quand Fabe n’a t-il pas sorti d’album ? 1996 ? 


                        • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 13:08

                          Je cros 2000 a peu près la meme periode que NTm smiley


                        • PiXels PiXels 1er mars 2013 10:25

                          Des « Grandes Gueules » tellement contestataires et « anti-système » que leurs principaux symboles sont le crocodile, le cheval et la morue.


                          Pour ce qui est du caractère « musical » : je veux bien que tous les goûts soient dans la nature, mais bon....( OK il y a quelques [très très rares] exceptions)

                          Alors vouloir établir une comparaison entre ces énergumènes et les génies qu’étaient Brel, Bassens et Ferré....fallait oser !

                          Je sais : « c’est à ça qu’on les reconnaît ! »

                          • King Al Batar King Al Batar 1er mars 2013 11:03

                            C’est juste que c’est un langage que vous ne comprenez pas...
                            En france, il y a deux france maintenant et c’est dramatique...
                            Pour vous les gosses de cités sont tous des abrutis parce qu’ils parlent un langage et ont une logique que vous ne comprenez pas.
                            Pour les gosses de cités, les mec comme vous sont des connards qui les excluent d’office.
                            Résultat... Ben le rap ne parle plus qu’au gosse de cité, c’est une musique qui se referme totalement sur son univers.
                            Et les mecs de cité (je généralise pour donner une idée globale meme si il y a bien evidemment de nombreuses exceptions) n’en ont rien à foutre de Brel, Brassens etc...
                            Oui y a du talent dans le rap, mais vous n’avez pas l’esprit pour vous en rendre compte, et de toute facon les rappeurs ne s’adresse pas à vous.
                            Et oui Brel, Brassens et autre étaient des génies, mais aujourd’hui à part les vieux tout le monde s’en branle...

                            Je pense que c’est dommage, parce qu’on serait tous dans le meme bistrot on aurait des choses à se dire. Mais aujourd’hui personne ne fait l’effort d’empathie d’essayer de comprendre l’autre.
                            La preuve, vous pensez avoir identifier un con parce qu’il a osé... Oser dire ce que vous avez fait peut être de vous le con... ou pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires