• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Mélanie Laurent en promenade de santé avec Jérôme Kircher

Mélanie Laurent en promenade de santé avec Jérôme Kircher

Une heure chrono pour effectuer le « Voyage de Victor » avec son père Guy, le jeune auteur Nicolas Bedos confirme qu’il demeure pressé, en accordant guère plus de temps à réaliser, aujourd’hui, sa « Promenade de santé » avec deux pointures prometteuses du spectacle français, cinéma et théâtre confondus, à savoir Mélanie Laurent et Jérôme Kircher.

Du voyage à la promenade, Nicolas semble se déplacer, à pas précautionneux, entre les interstices contradictoires de la quête identitaire.

Victimes implicites de chocs traumatiques, ses porte-parole emblématiques apparaissent à travers les failles sensibles de l’entendement pris en défaut.

Que suis-je donc, moi qui ose parler depuis le poste d’observation que constituerait la scène théâtrale dans sa relation au monde ?

En soixante minutes et des poussières, la problématique est circonscrite, en prenant soin de ne point épuiser la complexité de l’argumentation et surtout en laissant les portes grandes ouvertes à l’infinité des interprétations.

Ainsi, parce que c’est lui, Jérôme et parce que c’est elle, Mélanie, la balade psychiatrique peut slalomer entre les balises de la reconnaissance de soi, sans pouvoir déterminer du patient ou du soignant, celui qui devrait bénéficier du diagnostic du doute.

Et l’amour, dans tout çà, tente de faire sa place au soleil d’une jeunesse en émois salvateurs.

En effet, le couple Laurent-Kircher joue gagnant auprès d’une salle conquise à l’avance tant la rumeur médiatique est flatteuse.

Toutefois, à l’arrière des sièges d’orchestre, tendre l’oreille est une condition sine qua non, pour espérer recueillir les pépites assourdies des tentatives d’abordage des âmes en désarroi.

D’une projection l’autre, chacun des deux s’apercevant en puzzle dans le miroir déformant de sa propre libido, cherche à reconstituer, vaille que vaille, les mobiles de l’espoir.

Mélanie Laurent débute sur les planches en restant elle-même, Jérôme Kircher l’accompagne, au mieux, en se mettant au diapason.

photo © Stephane Ruet - www.storybox-photo.com 

PROMENADE DE SANTE - ** Theothea.com - de & mise en scène : Nicolas Bedos - avec Mélanie Laurent & Jérôme Kircher - Théâtre de la Pépinière Opéra

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Branck2012 12 mars 2010 14:58

    « Mélanie Laurent débute sur les planches en restant elle-même »

    ...justement mélanie ne serait-elle pas un peu simplette ? Je dis cela alors que ne l’ayant jamais vu à l’écran, j’ai subi quelques unes de ses interviews ... Actrice récente, elle est déjà confite dans des rôles académiques, genre infirmière de la croix rouge dans La rafle du Vel’ d’hiv ... aprés on se demande pourquoi le cinéma français tourne en boucle ... :).....


    • Theothea.com Theothea.com 12 mars 2010 15:33

      Cher Branck2012,
      La question reste ouverte !...
      Personnellement, j’ai apprécié la prestation de l’actrice dans « Inglorious Basterds » et donc dirigée par Quentin Tarantino. En revanche la direction théâtrale de Nicolas Bedos m’a paru évanescente.
      Donc, accordons à Mélanie Laurent le bénéfice du doute positif !....
      JM / Theothea.com

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires