Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Merveilleuse Gergovie, visite guidée

Merveilleuse Gergovie, visite guidée

« Un franc-tireur dans la bataille de Gergovie : un lieutenant-colonel de Zouaves à la retraite soutient que c’est au Crest, à l’extrémité de la montagne de la Serre qu’il faut situer l’oppidum gaulois défendu par Vercingétorix. Dans son livre « Histoire de Gergovie », il avance également l’hypothèse que Gergovie serait l’Atlantide terrestre... L’auteur ne se revendique ni historien ni archéologue, mais poète » (Journal « La Montagne » du 9.12.1993).

Dommage qu’Agoravox n’ait pas été inventée plus tôt. Treize ans se sont écoulés depuis la publication de cet article peu valorisant du journal "La Montagne". Vingt-cinq ans depuis que j’ai découvert que Gergovie se trouvait au Crest. Vingt-cinq ans d’efforts pour alerter, chercher un éditeur, publier moi-même. Seul, le Progrès de Lyon a essayé d’ouvrir sérieusement le débat, malheureusement sans succès et sans suite (édition du 20.11.94). Du côté du ministère de la Culture et des DRAC, la langue de bois, du côté de la presse parisienne et de la télévision, un mur impossible à franchir.
Plus de vingt ans que je ne suis pas retourné sur le site gaulois. En rassemblant mes souvenirs, je vais essayer de vous faire visiter ce qui restait, à ce moment-là, de la prestigieuse cité de Gergovie.



Depuis La Roche-Blanche, prendre la départementale D52D jusqu’au pied de la butte (1). Tourner à droite et monter la pente jusqu’à la porte de l’ancien oppidum (2). Tout en marchant, vous pouvez constater que du ruisseau de l’Auzon jusqu’à cette porte, la distance à vol d’oiseau est bien de 1 800 mètres mais que les lacets de la route augmentent notablement la distance à parcourir. C’est exactement ce qu’a écrit César (DBG VII, 46). Arrivé à la porte de l’ancien oppidum (2), vous remarquez l’abrupt de la position. Ayez une pensée pour le centurion Petronius qui tomba glorieusement à cet endroit en sauvant la vie des siens (DBG VII, 50).


Redescendez par la "rue sous les murs" jusqu’à l’endroit où le centurion Fabius et ceux qui l’accompagnaient trouvèrent la mort en escaladant les murs de la ville (3) après avoir été attirés par les femmes de Gergovie à la poitrine nue (DBG VII, 47 et 50). Prenez en sens inverse le chemin par où les légionnaires ont donné l’assaut en venant de La Roche-Blanche, seulement pour aller voir une niche à statue (4). Poussez jusqu’à l’ancienne fontaine (5).

Rejoignez la place centrale de la ville, forum où les citoyens arvernes se rassemblaient pour discuter des affaires de la cité (6). Contourner les remparts de l’oppidum jusqu’à la seule tour restante de l’antique citadelle (7). Redescendez jusqu’à l’emplacement de la salle à manger d’où Sidoïne Apollinaire jouissait d’une vue magnifique sur le lac aujourd’hui disparu (8). Descendez par la rue qui mène au rempart sud. Admirez la seule niche restante adossée à la muraille (9). En poussant jusqu’à l’entrée sud, vous côtoyez les ruines probables de l’ancien palais de l’empereur Avitus et précédemment de Vercingétorix (10).

Revenez sur vos pas en direction du nez de la montagne de la Serre d’où s’écoulait jadis la source miraculeuse, aujourd’hui captée (11). A la pointe du rocher, imaginez Vercingétorix lançant sa contre attaque victorieuse contre les légions de César (DBG VII, 48)). En sortant de l’oppidum, ayez une pensée pour les femmes de Gergovie qui travaillaient à cet endroit dans les ateliers de tissage (12). Redescendez jusqu’au temple vénéré des Arvernes, temple de Vasso Galate dont Grégoire de Tours († 594) dit qu’il était pavé en dalles de pierres avec un toit garni de plomb (13). Incroyables, les erreurs de traduction qui ont été faites sur le texte du chroniqueur-évêque : « La construction (factum) et les contreforts (firmamentum) étaient d’un ouvrage remarquable, (il s’agit de l’ensemble de la forteresse et non pas : le temple et sa voûte étaient d’un ouvrage remarquable). Il y avait une muraille double, l’intérieur était en petit appareil, l’extérieur en grosses pierres carrées et taillées. Cette muraille avait une épaisseur de trente pieds (dix mètres, il s’agit du mur de l’oppidum et non pas de celui du temple). Du côté intérieur, elle était décorée de statues en marbre et d’étonnantes mosaïques. Quant au temple (aedes), son sol était pavé de pierres polies (et non de marbre) et au-dessus, le toit était garni de plomb. Chrorus arrivant chez les Arvernes, incendia, ruina et bouleversa ce sanctuaire (delubrum, il s’agit de la ville) que les Gaulois avaient consacré à Vasso. »(Grégoire de Tours, Histoire des Francs).

Voilà ! La visite est terminée. Je vous parlerai de l’Atlantide dans un prochain article.

Je vous invite maintenant à piquer une tête dans les 175 000 litres d’eau de la piscine de Sidoïne, antique baptisterion grec (14). « L’ eau est crachée par six tuyaux proéminents à tête de lion. Ceux qui se jetteraient dans la piscine sans avoir été prévenus pourraient très bien s’imaginer voir de vraies rangées de dents, des yeux brillants de rage et de véritables crinières. Si le maître vient ici, entouré de la foule en désordre de ses serviteurs ou de ses hôtes, les gens doivent se parler de bouche à oreille, car la conversation devient presque inintelligible à cause du bruit que fait l’eau en tombant. Etouffé par le vacarme, le discours public se transforme en paroles chuchotées ridicules. »(Sidoïne Apollinaire).

E. Mourey

http://www.bibracte.com

Cet article est une réécriture d’après mon "Histoire de Gergovie"

Les passages cités et références non spécifiés dans mon texte se trouvent dans une lettre de Sidoïne Apollinaire (Lettres, II, II, II), lettre écrite vers l’an 450.



Sur le même thème

Alésia, le serpent de mer est de nouveau de retour
Islam! Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait?
Mahomet, vie et mort d'un prophète !
À Mme la Ministre de la Culture
Les ADM de Yahweh


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires