• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Michael Jackson : « Nouvelle Star » !

Michael Jackson : « Nouvelle Star » !

Alors que moult aficionados, adeptes du « messianisme jacksonien », annonçaient sa résurrection pour le jour de Pâques (les rumeurs les plus folles courent sur Internet et autres pour nous confirmer que Michael Jackson est vivant !), on peut aisément constater que, depuis sa mort, le King of Pop a comme redoré son blason, archi-doublé sa veste de vison et acquis un nouveau public, d’où les ventes incroyables de ses disques (plus de trente et un millions d’albums vendus depuis le 25 juin 2009) et le contrat en or signé par Sony Music : 250 millions de $ aux ayants droit de Michael pour exploiter la « franchise Jackson », une dizaine de sorties d’albums étant prévues, mâtinant reprises et inédits ; « nous et Sony pensons que l’avenir est sans limite pour Michael Jackson », dixit John Branca, exécuteur testamentaire et avocat de la star. Michael Jackpot, autre nom possible pour Bambi.

Ce « nouveau public », contrairement à nous (enfants du rock nés dans les années 60 ou 70 ou même avant - 73 pour ma part), n’a pas connu la puissance de déflagration phénoménale du King of Pop de son vivant, je vous parle surtout du génie des eighties (Thriller, Bad), associé au non moins fameux Mister Q, aka Quincy Jones. A cette époque, les rockeux chevelus, encore accros à leurs Stones et Beatles beaux comme Bowie, en avaient pris un coup. Sa grâce féline, issue de la soul Motown et de la funk attitude de James Brown, en ringardisait plus d’un. Malgré sa mort, Michael est plus présent que jamais. Il n’a jamais été aussi vivant depuis qu’il est mort ! Ces temps-ci, passez au rayon musique de la Fnac du Forum des Halles et vous verrez, à tout moment, une douzaine de personnes mater non stop l’écran plasma accroché au mur, en tête de gondole, diffusant le making of du spectacle musical This Is It. Auprès des jeunes, ses vidéos légendaires passent en boucle, ses scores hyper-travaillés viennent inlassablement titiller leurs oreilles et les pas de danse félins du moonwalker, facilement accessibles sur le net via des plateformes participatives comme YouTube et Dailymotion, ont fait leur travail de devoir de mémoire. Avant sa mort, dans les années 2000, on entendait rarement ses titres passés à la radio ou dans les magasins (à l’exception des tubes de son album seventies Off The Wall qui a toujours eu les faveurs des DJ des dancefloors internationaux), mais maintenant, que ce soit à Paris ou à Rome, on fait du shopping sur… Jackson Street, on mange Jackson, voire on s’habille Jackson ! C’est United Colors of Jackson all over the world !

« Cette saison, Jackson a été une source d’inspiration pour les candidats de la " Nouvelle Star ". Il y a un nouveau public pour lui, c’est indiscutable. », déclare le critique rock aux lunettes noires Philippe Manœuvre dans VSD (n°1700, mars 2010), juré de l’émission phare de M6. Etant fan du King of Pop, et étant tombé tout petit dans le chaudron magique de la jacksonmania, je ne peux que m’en réjouir car les hommages que rendent tous ces djeun’s au mythe Jackson ne cessent de prouver à quel point la star était unique, hors normes. On ne l’a que trop réduit à ses pas de danse, en oubliant à quel point il pouvait se montrer compositeur de talent et interprète exceptionnel ; sa voix solaire pouvant passer, dans une même plage, d’un chant lyrique à des halètements de chat écorché. C’est très dur de chanter Billie Jean, de chanter Bad ou Jam, il faut varier le ton, être doté d’une amplitude vocale redoutable et suivre une rythmique adepte des grands écarts. On le voit bien avec les nombreux candidats de la Nouvelle Star qui, cette année, reprennent au centuple ses titres. A part un ou deux, ça patine sec ! La trépidation jacksonienne est difficile à cerner. Mais que ces jeunes se rassurent, au Zénith de Paname, lorsqu’ils ont soi-disant voulu rendre hommage à Michael aux Victoires de la musique 2010, les professionnels de la profession (M, Charlotte Gainsbourg, General Elektriks et autres Amadou & Mariam) ont guère fait mieux. Tous en sous-régime, au bord du faux raccord, ils couraient très loin derrière l’aura de l’original. Mais bon, c’est comme ça.

Faut-il pour autant se moquer de ces hommages maladroits ? Que nenni ! Car au-delà du risible, c’est également touchant : on le sait, MJ a toujours embrassé un public très large, et ces expressions populaires, à ne pas confondre avec populistes, sont le signe manifeste que, plus de dix mois après sa mort, la superstar est toujours, plus que jamais, un catalyseur bigger than life suscitant une multitude de réactions en chaîne, des plus pointues aux plus innocentes, et c’est très bien ainsi. Ces « copies » ou épigones*, dans leur difficulté éprouvée à atteindre les cimes du Maestro Pop, ne cessent de mettre en valeur l’original alors pourquoi s’en plaindre ! 

* 2ième photo extraite de la série des sosies de Michael Jackson, par la photographe plasticienne Valérie Belin, 2003.

 

Documents joints à cet article

Michael Jackson : « Nouvelle Star » !

Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • earth75 earth75 10 avril 2010 16:14

    Bonjour, Que dire sur cette artiste hors norme ; tout ce qu’il a touché s’est transformé en or : il était auteur ( les textes ), compositeur ( la musique ), interprète, danseur, chorégraphe, producteur, quasi réalisateur de clips : dans tout ces domaines artistiques, il excellait. Voila d’où venait son génie. Il n’a pas composé comme Mozart, il n’a pas écrit les textes d’un Brassens ou filmé comme Spielberg mais il était plus qu’excellent dans tout son art, tout son être. Il nous manquera. En espérant que ces corniauds de Sony réussissent à nous sortir tout ces inédits qui dorment dans les coffres fort.
     Vive le KING OF POP, THE BEST ENTERTAINMENT IN THE WORLD.


    • Affreujojo Affreujojo 11 avril 2010 14:44

      Oui MJ fut un génie, mais ce à quoi nous assistons aujourd’hui est le travail de la grande machine à fric des industriels du spectacle qui surfent sur le deuil de millions de fans.


      • Soma Soma 12 avril 2010 16:30

        MJ est un dieu de la Pop, POINT.

        AUCUN ne pourra jamais egaler son talent. Que les « haters » se dechainent, il est impossible de denigrer la musique de MJ.

        « It’s close to midnight... and something eveil is awaken from the dark... »

        Tu manquera toujours au monde de la Pop MJ ! =’]


        • Hermes Hermes 14 avril 2010 16:32

          pour le disque Thriller Sortie : 19 septembre 1983. Durée : 3:58. Genre(s) : Funk, Soul, Pop Auteur(s) : James Ingram Compositeur(s) : Quincy Jones

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires