• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Mistinguett » revival années folles au Casino de Paris

« Mistinguett » revival années folles au Casino de Paris

JPEG - 74.1 ko
MISTINGUETT
photo © David AROUS

Quelle belle époque que la nôtre !... En effet, à l’approche des fêtes de fin d’année, face au Square de La Trinité voilà, à sa droite, la rue Blanche avec Isabelle Adjani rayonnante en son bain de jouvence au Théâtre de Paris et voici, à sa gauche, la rue de Clichy avec Carmen Maria Vega, endiablée en son interprétation d’une Mistinguett revival au Casino de Paris !

Incontournables, les deux stars d’aujourd’hui et forcément de demain, se renvoient virtuellement la réplique par-delà l’église éponyme qui a vu naître, également à la légende de son square, soixante années auparavant, celle des vieilles canailles jouant déjà aux idoles à savoir Johnny Hallyday, Eddy Mitchell & Jacques Dutronc !

Que du beau monde en cours de « mythification décalée » auquel, précisément, Jeanne Bourgeois aurait pu donner le coup d’envoi à l’orée des « années folles » en compagnie de Maurice Chevalier, sous son nom de scène définitif « Mistinguett » et dont, dernière en date, la fameuse Carmen Maria Vega reprend actuellement au Casino de Paris le flambeau de la première meneuse de revue au monde, cette Miss Tinguett ayant suscité par ricochets l’avènement des shows de Broadway !

Dix années de folie entre 1920 et 1930 qui donneront ses lettres de noblesse au Music Hall moderne et inscriront en lettres de feu au fronton de la célèbre institution parisienne, maintes fois ressuscitée de ses aléas financiers voire de ses cendres et aussi d’un bombardement destructeur, cette volonté perspicace d’en descendre le grand escalier sous les vivats en étincelante compagnie parée de plumes, strass et autres dorures !

En cette fin d’année 2014, voici donc revenu le temps des fastes réjouissants sous la détermination du producteur Albert Cohen, multirécidiviste en comédies musicales à succès mais aussi soucieux de supplanter définitivement la fatalité accidentelle survenue pour 1789 au Palais des Sports.

Jacques Pessis, aux commandes du livret, se pose en garant d’une reconstitution souriante à l’aide de bons mots et autres croustillantes anecdotes signifiantes.

Un trio de compositeurs émérites, Jean-Pierre Pilot, William Rousseau & Vincent Baguian, signe des textes, des rythmes, des mélodies entrant en adéquation aux charismes de la formidable troupe de danseurs-chanteurs sélectionnés sur casting ciblant le meilleur afin de porter haut et fort le caractère forgé hors du commun et néanmoins classieux de Mistinguett !

Carmen Maria Vega s’est donc imposée à l’évidence après une recherche tout azimut, tant par son énergie que par sa polyvalence artistique talentueuse, notamment en matière de comédie !

Une bombe que cette jeune femme à la carrière artistique déjà affirmée et demeurant saltimbanque en l’âme ! Un trésor pour son producteur la voyant prendre sa place au sommet de l’affiche tel un oiseau de la lignée des déesses battant des ailes à ravir, celles du désir du public face à l’envol vers la renommée !

Ce spectacle, prolongé actuellement sur le premier semestre 2015 au Casino de Paris, partira ensuite pour une tournée des Zénith et devrait aussi donner lieu ultérieurement à un film dédié !

photos © David AROUS

MISTINGUETT - ***. Theothea.com - de Jacques Pessis - mise en scène François Chouquet - avec Carmen Maria Vega, Patrice Maktav, Cyril Romoli, Fabian Richard, Mathilde Ollivier, Gregory Benchenafi, Philippe Escande, Guillaume Delvingt ... - Casino de Paris

JPEG - 70.7 ko
MISTINGUETT
photo © David AROUS

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 décembre 2014 18:46

    Ces spectacles dont parlent tous les medias (sauf peut-être celui d’Adjani) avaient-ils besoin d’une pub sur Agoravox ?


    • kandyde 16 décembre 2014 03:14
        
      Bonjour J-Jean Mourot,  
        
      A ce jour depuis 1996, EN COULISSE a mis en ligne 1914 chroniques théâtrales sur Theothea.com dont 783 depuis 2005 sur Agoravox. 
      Alors pourquoi préférer Adjani plutôt que Mistinguett ou récemment Billie Holiday (Neige noire) à la Tempête ? Tout simplement, parce que l’actualité théâtrale nous conduit à rendre compte des spectacles que nous choisissons de voir parmi l’offre pléthorique en région parisienne .... 
      Ceci dit, il est exact qu’à l’approche des fêtes, notre option va cette année davantage vers les comédies musicales... parce qu’il y en a beaucoup et qu’elles sont, à notre avis, de grande qualité. 
      C’est aussi un signe des temps et donc tant mieux si « tous les médias » en parlent également ! .... 
        
      cordialement
      JM / Theothea.com  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès