• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Nintendo déjoue

Nintendo déjoue

La nouvelle console de Nintendo n’amuse que les médias

Dès qu’une nouveauté technologique vient au jour, les médias importants souffrent du syndrôme du petit Prince. Du Monde à France 2, tous analysent avec un plaisir candide, les joies de la Wii, sa manette - véritable marotte - son design, ses graphismes attachants. Des propos boursouflés d’infantilisme béat. Pour l’opinion médiatique, cette nouvelle console est « un concentré de technologie au service du jeu » ; en d’autre termes, du pain bénit pour une pseudo élite intellectuelle boboïsée, lobotomisée, et sous perfusion d’émissions de Thierry Ardisson.


Trop attachés à mettre en scène le jeu de Nintendo - une pièce minimaliste, où le directeur de Nintendo France, Stéphane Bole vend son produit - les journalistes n’ont guère eu le temps d’en sonder les enjeux.


La Nintendo Wii, initialement appelée « Révolution », l’est, en effet, à bien des égards. Elle modifie d’abord radicalement la posture du joueur. De droit, n’importe qui peut jouer à la Wii. Les codes établis par plus de trente ans de jurisprudence vidéoludique, sont désormais caduques. Le jeu vidéo, depuis ces débuts, remplit plus une fonction symbolique, que cathartique. Sinon, on imagine mal comment un jeu comme Pong aurait pu avoir du succès.


Degré zéro du graphisme, ce titre dispose pourtant d’un plaisir de jeu optimal. Ainsi, dès l’origine, l’action réalisée dans le jeu est médiatisée par une fonction exercée par le joueur, sur sa manette. Avec la console de Nintendo, la catharsis devient l’élément essentiel d’un jeu. En ce sens, la firme japonaise, qui voit son média osciller entre sport électronique et art numérique, bascule irrémédiablement vers la premiere alternative.



Plus globalement encore, la nouvelle console entend abolir la distinction entre la caste des joueurs, et des non-joueurs. Dans un souci mercantile, Nintendo se présente comme le conciliateur des initiés et des profanes. Mais cette rupture, si souvent évoquée, est-elle pour autant réelle ? Depuis trente ans, le jeu vidéo forme ses usagers à ses codes, produit un habitus. Il semble donc vain de faire de la wii remote, la baguette magique avec laquelle tous les joueurs vont être enchantés.


Nintendo oublie également qu’en temps que médium, le jeu vidéo doit composer avec une étroite collusion de la forme et du fond. En modifiant les règles du jeu, le logiciel ne peut être qu’affecté. En réalité, l’existence même de la console part d’un postulat, erroné : l’action est le coeur du gameplay. N’en déplaise à l’entreprise japonaise : tout jeu n’est pas un hack and slash. Les jeux de sport, proposés avec la console ne doivent d’ailleurs pas faire illusion. S’il est assez aisé de singer un mouvement de tennis, il est impossible de reproduire avec une wiimote, un passement de jambe au football.


A brève échéance, Nintendo contribuera donc à affadir le gameplay, en misant exclusivement sur l’action, et à proposer des casual games à l’intérêt ludique douteux.


Moyenne des avis sur cet article :  2.06/5   (216 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 11 décembre 2006 12:04

    Que nous dirait les journalistes, que l’on voit faire des grands mouvements de bras dans les reportages sur cette console, dans un mois.

    C’est gentil les grands mouvement de bras, mais à force cela fatigue, d’autant plus dans certains jeux ou il faut répéter de nombreuse fois par minute ces mouvements.

    C’est marrant au premier abord, la première heure aussi, ensuite on revient à la croix et au bouton comme sur n’importe quelle console.


    • nicolas (---.---.87.46) 11 décembre 2006 15:07

      Excellent argument : c’est fatiguant alors ça marchera pas. C’est comme le foot, c’est marrant cinq minutes et puis on passe au babyfoot.


    • Zenest (---.---.3.153) 11 décembre 2006 12:11

      Dieu merci, il n’y a pas que des jeux de foot...

      Le pari de Nintendo est le même que pour la DS, sa console portable pourtant bien moins puissante que sa concurrente la PSP : les joueurs, et l’on parle bien des joueurs dans leur vaste ensemble, les joueurs lambdas, la majorité en somme, peu acharnés privilégieront-ils l’aspect ludique ou la puissance brute ? Les chiffres semblent être largement en faveur de la DS.

      Pour les « core gamers », les pros de la manette et/ou du clavier qui prennent leur pied en faisant des manipulations compliquées pour faire valoir leur technique, il reste les grosses machines que sont la Xbox360 et la PS3. Tout le monde est heureux. Pour plus ou moins cher...


      • Romain (---.---.10.200) 11 décembre 2006 12:38

        Pas du tout d’accord. Pour une fois je rejoint les journalistes. Enfin une console qui innove un peu. Vous preferiez quoi ? Une console à 600 €, un bijoux technologiques sans innovation à proprement parler (hormis le graphisme) et avec laquelle il faut 6 ans pour créer un jeu ? (je vise personne... bien evidemment) En tout cas ils vont faire un carton par rapport à la gamecube.


        • Katchina (---.---.204.222) 11 décembre 2006 12:39

          « Nintendo oublie également qu’en temps que médium, le jeu vidéo doit composer avec une étroite collusion de la forme et du fond. En modifiant les règles du jeu, le logiciel ne peut être qu’affecté. En réalité, l’existence même de la console part d’un postulat, erroné : l’action est le coeur du gameplay. N’en déplaise à l’entreprise japonaise : tout jeu n’est pas un hack and slash. »

          => C’est pourquoi d’une part les jeux prévus pour la Wiimote auront intérêt à l’exploiter réellement (i.e. le logiciel est affecté par la « nouvelle règle » qu’est la wiimote) sous peine d’être injouable, et d’autre part des pads classiques peuvent être utilisés sur la Wii pour d’autres types de jeux (i.e. mouvement complexes, stratégie, etc).

          Ceci étant, la Wiimote ne semble pas privilégier les « hack and slash », que du contraire. Un peu de créativité, bordel !


          • LapinLove404 (---.---.13.157) 12 décembre 2006 00:45

            Formidable, enfin de la grande sociologie dans le mondes des consoles ! (jai repéré au moins 5 concept repris dans mon cours d’introduction à la socio)...

            Mais bon, soyons serieux 5min... Si on veut des jeux à background, des trucs qui prenent du temps, qui demande reflexion et stratégie et tout le toutim... on prend un PC !

            Y’a rien à faire les kids, WoW sur Playstation, ca risque de pas le faire. Idem pour un jeu de stratégie temps réel...

            Que Nintendo ait remarqué que le casual gaming et le jeu à plus petit budget generait plus de thune que le mega hit en converture de Joystick est tout à son honneur. Qu’ils en fassent une console qui offre un petit plus innovant (non parceque le rochons semblent oublier que pour même pas 15€ on trouves des pads classique compatible pour les jeux qui ne sont pas wiimore friendly), c’est encore mieux.

            Et le pire dans tous ca, c’est que finalement Nintendo continue d’être cet éditeur has-been qui aurait du mourir avec sa NES (et son plombier mal fringué) mais nous refait à chaque fois le coup du moins bon mais plus fun...


          • Nemo (---.---.247.25) 11 décembre 2006 13:02

            Bravo à l’auteur, enfin un avis qui sort de l’ordinaire sur la Wii et qui ne tombe pas dans la béatification de la Wii comme tant d’autres articles sur le net. Bon courage à vous , croyez moi ça va pas être facile pour vous !

            Oui la Wii réduit le jeu vidéo au fun alors qu’il est beaucoup plus que ça. Oui la puissance d’une bécane c’est utile et pas seulement pour les graphismes. Oui la Wiimote limite le gameplay au lieu de le révolutionner. Non ceux qui n’aiment pas la Wii ne sont pas tous des kevins assoiffés de PS3 à 600 euros.

            Encore bravo à l’auteur, voir ce genre d’article dans AV ça fait bien plaisir. :)


            • eresse (---.---.107.65) 11 décembre 2006 15:24

              Je pense que ceux qui denigrent la WII en sont a peu pres au meme stade que les afficionados du crayon et du papier quand le premier traitement de texte est apparu.

              La WII a le merite de defricher le terrain et d’inaugurer une nouvelle facon de jouer. Ce n’est que le debut mais dans un avenir sans doute tres proche, les capteurs concerneront sans doute tout le corps du joueur.

              Il est vrai que pour l’instant les combinaisons restent tres limitees (tout du moins avec les jeux acquis) mais mon fils de 6 ans « a pris un pied immense » a jouer au tennis et au bowling avec son grand pere de 70 ans qui est incapable de manier une manette classique.

              Il existe une multitude de formes de jeu, et celle ci a la particularite d’etre « naturelle » et accessible au plus grand nombre de personnes.

              Bravo Nintendo


            • (---.---.64.1) 11 décembre 2006 13:16

              Assez d’accord avec l’article mais je pense qu’il y a quand même un gros public pour ce genre d’activité ludique (je ne parle même plus de jeux vidéo) pour des gens pas plus fana que ca de jeux vidéo (des jeunes bobos quoi, lol). Effectivement pour les autres il reste des support plus « serieux ». De toute facon les vrais gamers se retrouvent plus souvent sur PC. Donc moi la WII je l’acheterai pas, parce que j’aime les jeux vidéo et pas les gadgets mais je pense qu’elle trouvera son public.


              • Romain (---.---.162.39) 11 décembre 2006 13:23

                HBe bien personnellement je suis gamer depuis plus de 15 ans, j’ai acheté la wii et en ai testé le potentiel.

                L’article ici rédiqé prouve déjà que l’auteur n’a pas testé cette console ou qu’il l’a testé avec un GROS a priori. Quand bien même un jeu ne reviendrai pas à utiliser la télécommande wii à 100 %, l’alliance de la manette et de son extension (nunchuk), même utilisé comme une manette classique apporte un confort de jeu absolument révolutionnaire. La latitude de mouvement est très importante, le jouerur est très à l’aise.

                Les jeux exploitrant la manette sont très immersifs, et en ces premiers jeux on ne fait qu’effleurer l’immense potentiel offert.

                N’en déplaise à certains, les joueurs ayant testé la manette de la wii ne peuvent plus revenir en arrière. Les autres consoles ont énorméméent de soucis à se faire, car en innovant et en prouvant que les graphismes ne font un bon jeu, Nintendo vient certainement de révolutionner le marché durablement.

                Désormais personne ne peut plus imaginer une playstation 4 ou une prochaine Xbox qui ne serait pas doté de cette technologie. Et ceci est la meilleure preuve de la justesse des choix de nintendo.


                • seb59 (---.---.180.194) 11 décembre 2006 13:30

                  Quelle animosité envers la nouvelle nintendo !

                  C’est vrai que visuellement les jeux ne sont pas beaux, mais, je sais par experience que les graphismes ne sont pas tout.

                  La Wiimote offre des possibilités interessantes : tir, sport, agilité, musique. Pour le foot... et bien, reste la manette. D’autres manettes sortiront, c’est certain.

                  Nintendo a toujours été reconnu pour le gameplay de ses realisations, on peut lui faire confiance pour savoir exploiter sa nouvelle console ;

                  Celle ci n’est qu’à ses debuts, attendons encore un peu.

                  Et pour les amateurs de belles images, la Xbox 360 est chez l’epicier du coin et la ps3 ne va pas tarder.

                  Que demande le peuple ?


                  • Yann (---.---.97.20) 11 décembre 2006 13:57

                    La PS3, en plus de beau graphismes, offre aussi une manette que l’on peut bouger, bien moins que c’elle de la wii, mais elle possede quand même des capteurs. C’est donc que d’une certaine manière, les jeux video à venir se joueront d’une nouvelle façon, Nintendo a surement vu juste avec sa wii, basée plus les mouvements que la beauté du jeu, et Sony n’est pas en reste avec la ps3 qui a des jeux tres beaux ajoute le mouvement aussi. Affaire à suivre.


                    • (---.---.40.19) 11 décembre 2006 16:56

                      D’ailleurs, la manette de la PS3 devait être celle de la PS2, Sony a rajouté le système de capteurs (plus faible que celui de la wii mote) lorsqu’ils ont su ce que Nintendo préparait...


                    • Gregz78 (---.---.41.103) 11 décembre 2006 14:14

                      « Pour l’opinion médiatique, cette nouvelle console est « un concentré de technologie au service du jeu » ; en d’autre termes, du pain bénit pour une pseudo élite intellectuelle boboïsée, lobotomisée, et sous perfusion d’émissions de Thierry Ardisson. »

                      Pourquoi tant de haine vis à vis des gens qui achetent (avec plaisir souvent) un simple bout de plastique ? Avez-vous les chiffres des ventes pour faire de pareilles affirmations ?

                      « Degré zéro du graphisme ».... Nintendo n’avait jamais annoncé cette console comme une révolution de ce coté là mais bien au niveau du gameplay.

                      Je vous sens bien enervé et remonté face à l’enthousiasme suscité par cette console.

                      Faire un article alambiqué sur le pourquoi du comment Nintendo a enchanté la presse au détriment de « l’avenir des jeux vidéo » me parait un peu léger....

                      Je peux comprendre le coté « Zorro » de l’auteur face à l’unanimité ambiante mais au final ce sont les joueurs qui decideront de cet avenir. Et je leur fais confiance sur le sujet... suffit de voir l’écrasante victoire de la DS aux graphismes nuls (pour reprendre vos termes) face à la PSP, fer de lance de Sony dans la console portable.


                      • nicolas (---.---.87.46) 11 décembre 2006 14:16

                        Nous avons fort heureusement d’autres consoles de jeux que la wii. Des consoles avec des manettes normales. Des consoles qui, à l’instar de leurs ainées, ne cesse d’offrir de nouvelles expériences de jeu. Des doom-like, des simulations de sport et des jeux de rôles toujours plus innovants. Cet univers du jeu vidéo n’avait vraiment pas besoin d’une bouffée d’air frais. Sans compter que comme le remarque trés justement l’auteur de cet article éclairé, avec une pareille manette il va désormais être impossible de faire des simulation de jeux de pieds. Domaine dans lequel, il faut le reconnaitre, les « pads » classique excellaient. Non désormais seul les mains vont pouvoir s’exprimer... pour faire quoi je vous le demande ? qu’est-ce que l’homme peut-il bien faire avec ses mains ? C’est bien les bobos ça (déjà plus d’un millions d’entre eux a avoir acheté cette console), ils fanfaronnent avec un gadget économique (! !) devant leurs amis et se cachent dans leur chambres pour jouer a la PS360 pour pouvoir vraiment s’amuser. Et puis, quand on admet que pong était un jeu « marrant », on reconnait implicitement le lien entre la puissance de calcul et le plaisir de jouer. Pour finir, n’oublions pas que les coûts de développements moindres qu’engendre l’absence de la HD, vont permettre à de petits éditeurs de s’exprimer sur la Wii. Ce sera certainement fatal aux jeux videos, le salut ne peut venir que des grandes sociétés et des budgets Hollywoodiens. Bravo pour votre article, cela fait du bien d’entendre un avis dissident.


                        • Zenest (---.---.3.153) 12 décembre 2006 02:49

                          Excellent, j’espère que tout le monde aura compris la véritable teneur de votre commentaire !


                        • Cafard Naum (---.---.159.50) 30 décembre 2006 22:07

                          Bravo pour ce commentaire plein d’ironie, mais je mettrais un petit bémol sur la dernière phrase : est-ce la fonction du journalisme que d’être dissident ?

                          L’auteur semble agir en réaction à l’engouement général des médias pour la Wii, quitte a en perdre toute objectivité et trouver des arguments, uniquement pour parfaire cette réaction contre l’avis général. Un avis différent aurait pu être intéressant si les arguments avaient été dignes de lancer un débat.


                        • Laurent Checola (---.---.40.224) 31 décembre 2006 14:39

                          Les arguments sont bel et bien là. Ils ne veulent simplement pas être entendus.


                        • louis mandrin (---.---.36.85) 11 décembre 2006 14:16

                          décidement, cette société est faite pour enfermer les gens chez eux, les enfermer sur eux-mêmes, dans leurs petits univers virtuels...d’abord « passiviste », la console devient « activiste », à bas les calories emmagasinées, maintenant, pour jouer les héros virtuels, il va falloir se bouger, et sortir de son fauteuil, de son canapé, de son immobilisme....sauf que toute cette agitation n’a pour effet que de maintenir sa victime dans des filets un peu moins serrés que le cordon d’une manette, les yeux rivés sur la seule lucarne qui mérite qu’on vive maintenant loin de ce monde réel, loin des autres, loin des humains, après tout, tout est moche à l’extérieur, dans le monde réel, autant cocooner chez soi, au chaud, bercé entre la Star Ac et la télé-décérébrée...moi, il y a belle lurette que je préfère une balade dans les bois avec mon chien et mes potes qu’une éclate solitaire au pays de Zelda ou de sonic, les rencontres de chair et d’idées sont bien plus belles que tous vos univers pixelisés, même avec un écran HD.


                          • nicolas (---.---.87.46) 11 décembre 2006 14:30

                            Y’a un rapport avec l’article ? Bonne balade. smiley


                          • Graindesable (---.---.143.209) 12 décembre 2006 20:57

                            Merci Louis Mandrin de nous rappeler le plus important... C’est pas avec une Wii, un xbox360 ou une ps3 qu’on va faire sa vie ou l’éducation de son gamin...


                          • Jean-Louis Lascoux Prosope 11 décembre 2006 14:41

                            L’objectif de NINTENDO n’en parait pas moins atteint. Le coup de pub auquel les extémistes nous habituent désormais fonctionnent sur le plan marketing : ’’y’en n’aura pas assez pour tout le monde’’, comme ’’nous n’aurons pas la possibilité de nous présenter aux élections’’ - il s’agit de la même sophistique. Je ne suis pas sûr, en réalité, que le système soit porteur. Il est séducteur. J’ai vu mon fils jouer avec et en un tournemain devenir fan du système. Il devrait rapidement évoluer et la Wii aura été vendue à des gogos comme moi qui n’auront pas su résister à la pression...


                            • peter macaloai peter macaloai 11 décembre 2006 15:42

                              Plusieurs rectifications : 1. Nintendo, pour la France en tout cas, à clairement dit vers la mi-novembre qu’il n’y avait pas besoin de réserver la console et qu’il y en aurait pour tout le monde, il ne savait pas qu’il y aurait autant d’engouement, certe il savait qu’ils allaient en vendre mais pas au point d’une rupture de stock.

                              2. En ce qui concerne la reconnaissance des mouvements sur la mannette Sony, est-ce que tu t’es bien reseigner sur cette capacité ? Sony avait tout abord annoncé une manette en forme de boumerang qui a reçu un accueil plus que mitigé de la part des joueurs puis elle a dit qu’elle gardait la manette qui avait contribué au succès de la PS1 et PS2.Peu après Nintendo dévoilait ses mannettes tant decrié dans cet article. A l’E3 suivant (Feu un des plus gros salon de jeux videos), Sony annonce que ses fameuses mannette sont pourvue d’un gyroscope permettent de voir qu’elle est son inclinaison, le tout en enlevant le système de vibration des anciennes mannettes.

                              Or qu’en est il de ce système ? c’est le même type de mannette qui a été sorti par Microsoft il y a 10 ans de cela (fourni avec le jeu MotoCross madness de memoire) et qui n’a pas emporté un vaste succès car difficile d’utilisation et peu conviviale. Sony a donc devant lui 2 écueil : celui d’avoir enlevé les vibrations (qui apportent un « + » indéniable quand à l’immersion dans un jeu)et le deuxième savoir voulu copier Nintendo avec un produit qui n’est pas réellement concurrent car n’offrant pas les même domaines d’actions

                              peter macaloai


                              • panama (---.---.198.59) 11 décembre 2006 16:30

                                Désolé Messieurs : la Wii est introuvable dans l’ensemble des magasins de la côte d’Azur, de Toulon à Menton.

                                Si vous la réservez maintenant, la livraison est prévue - au mieux - pour début janvier.

                                Je me demande donc comment certains peuvent dire qu’elle ne s’est pas vendue et qu’il y a des stocks un peu partout...


                                • vince (---.---.40.19) 11 décembre 2006 17:17

                                  Pas d’accord du tout avec l’auteur : si il veut acheter une PS3, grand bien lui fasse, mais c’est trop facile de dénigrer ceux qui apportent un peu de changement...

                                  Pour ma part, ça faisait des années que je fustigeais le manque d’évolution dans le domaine de l’interface homme-machine : les claviers souris et manettes de jeu ont été inventés il y a près de 30 ans (peut être plus ?) et les constructeurs n’ont jamais rien sorti d’autre !! on a multiplié la fréquence des processeurs par 10 en quelques années, démultiplié la taille de la RAM, augmenté les résolutions d’écrans, etc... mais toujours ces stupides « boîtes à touches » pour communiquer avec l’ordinateur !

                                  Nintendo a fait son choix : il est plus facile d’améliorer l’interface homme-machine, qui n’a pratiquement pas bougé en 30 ans, que de mettre tous ses oeufs dans le panier du graphisme, qui évolue sans cesse et commence à stagner, puisque quand on progresse toujours dans la même direction, il faut beaucoup d’énergie pour avancer de quelques centimètres à la fin. Je pense pas que j’aurais un écran HD avant quelques années, peut être pas avant la sortie de la PS4, alors, le choix est simple : une console à 600€ dont on profite pleinement avec un écran à 4000€ que j’aurais pas avant 5 ans, ou une console à 250€ (sûrement le prix le plus bas à la sortie dans toute l’histoire des consoles de salon) utilisable tout de suite, et qui possède un petit plus jamais vu : une manette qui réagit aux mouvements...

                                  Bravo Nintendo (j’ai presque envie de dire : c’est pas trop tôt...) On verra bien comment fonctionnera la manette de la PS4 et si il y aura toujours quelqu’un pour dire « je préfère le PAD, ça me permet de larver dans mon canapé... »


                                  • Nemo (---.---.183.102) 11 décembre 2006 21:06

                                    C’est marrant de voir que quand on critique la Wii, on nous oppose l’exemple navrant de la PS3 en nous traitant limite de réac vidéoludique.

                                    Arrêtons de croire que Nintendo fait une révolution. La Wii est comme les autres consoles, parfaitement étudié. Son prix assure de confortables bénéfices à Nintendo vu le hardware présent. Et grâce à un marketing efficace, ils font limite croire qu’ils sont les seuls à prendre des risques. Déja qu’ils ont réussis à vendre par paquet une console au line up composé d’un jeu GC réadapté vite fait pour la Wii, d’une flopée de bouses dignes d’un jeu PS1 et de deux trois party game sympa, là ils font vraiment très fort ! :-P

                                    Mais au dela de la puissance, ne serait il pas intéressant de se demander si la Wiimote n’est pas plutôt un boulet qu’un véritable appeau à concepts originaux ? Car après tout , on peut avoir une idée géniale mais complètement insurmontable pour la Wiimote ou pour la puissance de la Wii ?

                                    Un Rayman qui devient une série de mini jeux ! Un Tony Hawk une série de couloirs ! Pareil pour le futur Sonic ! A force de ne vouloir que du fun instantanée, c’est les jeux à background qu’on est en train de tuer ! Que deviendront les MGS, les Ico, les grands RPG si tout le monde se retrouve Wiimote à la main ?


                                    • Yann (---.---.97.20) 12 décembre 2006 09:55

                                      C’est pour ça qu’il existe plusieurs consoles differentes ; La wii pour le fun, et les autres pour un meilleur background.


                                    • Ju (---.---.1.42) 12 décembre 2006 10:36

                                      Je crois que tu n’es pas au courant qu’il est possible d’utiliser des manettes plus conventionnelles que la wiimote. Pour des jeux injouables avec cette dernière justement. Et puis, il en faut pour tout le monde. Donc plusieurs consoles avec des cibles différentes, c’est pas plus mal non ?


                                    • mathieu (---.---.173.69) 11 décembre 2006 21:21

                                      ce ton très sérieux pour dénoncer Nintendo, c’est assez surréaliste, mais en tout cas, ça m’a bien fait rire... non sérieusement, je me demande comment on peut écrire un article pareil ; je n’ai pas essayé la Wii, ça a l’air plutôt rigolo, et vu l’engouement suscité, ça n’a pas l’air d’amuser que les médias, comme l’écrit l’auteur

                                      mais quoi qu’il en soit, que la console soit une réussite ou non, je ne comprends même pas qu’on puisse reprocher à Nintendo d’innover et de proposer autre chose aux joueurs... je ne savais pas que l’on pouvait être réactionnaire en matière de jeux vidéo, et bien si !


                                      • Laurent Checola Laurent Checola 11 décembre 2006 22:56

                                        Ce qui est réactionnaire cher Monsieur,

                                        c’est de faire passer pour une innovation un Gamecube 1.5.


                                      • Seb (---.---.117.119) 11 décembre 2006 23:59

                                        La Wii n’est pas qu’une Gamecube overclockée car la manette offre des possibilités très intéressantes ; dans le dernier Zelda (conçu d’abord pour la Gamecube, çà se voit au niveau des graphismes) par exemple. A contrario, le jeu d’Ubisoft Red Steel est un échec lamentable.

                                        Les jeux Wii devront offrir, comme les jeux DS chez les consoles portables, une autre manière d’appréhenter le jeu, une profondeur de gameplay et une durée de vie accrues.

                                        Pour rappel, regardez le même jeu qui sort qur PSP et sur DS. Il n’ y a aucune comparaison : sur DS c’est laid ET injouable. Puis regardez les jeux conçus pour la DS et les chiffres des ventes sur console portable.

                                        PS : j’ai une DS Lite et une PSP. J’ai une XBox 360 et je n’aurai pas la Wii car son gameplay ne m’intéresse pas.


                                      • Ju (---.---.1.42) 12 décembre 2006 10:43

                                        Il a encore le droit de ne pas être d’accord non ? Désolé, mais pour moi, c’est bien une innovation dans l’approche du jeux vidéo. Des amis, et surtout amies, qui n’étaient pas intéressés par les jeux-vidéo ont aimé la wii et sa nouvelle manière de jouer. En celà, je vois une grand innovation. Si tu n’es pas assez ouvert et objectif pour te rendre compte de celà, on ne peut rien pour toi. Une console, ce n’est pas que des graphismes, c’est aussi du fun.


                                      • Bloggia, puissance 5 (---.---.127.59) 11 décembre 2006 21:26

                                        Devant l’effervescence du buzz g ?r ?ar le lancement en grande pompe de la nouvelle console de Nintendo, j’ai failli me faire prendre au jeu. Parce que la Wii a beaucoup fait parler d’elle ces temps-ci, que le marketing viral a jou ?n r ?..


                                        • Polo_snow (---.---.10.171) 12 décembre 2006 09:27

                                          Parlons d’abord de la puissance de la console, la Wii est équipé d’un processeur POWER PC de 730mhz ce qui correspond à P4 1.7/1.8ghz.

                                          Elle est environ 2 fois plus puissante que la GameCube.

                                          Après l’auteur du message critique la Wiimote car selon lui elle affadi le gameplay, mais y a t’il seulement joué !

                                          J’ai Red Steel depuis hier et le combo nunchuk - Wiimote offre un plaisir supèrieur au combo clavier - souris (qui est pourtant la référence dans ce domaine), après avoir joué à un FPS avec la Wiimote & Nunchuk et l’immersion intense qu’elles proposent il est inconcevable de revenir à une manette, on s’ennuie à la manette.

                                          Ensuite prenons l’exemple de Madden NFL 07, le jeu à la Wiimote & Nunchuck est plus interessant que le jeu au PAD !

                                          Les notes globales du jeu par Gamerankigs :

                                          Wii : 84% PS3 : 79% Xbox360 : 82%

                                          Ensuite « point zero des graphismes », la Wii n’arrivera sans doute jamais à un Gear of Wars mais il suffit de voir les graphismes de la seconde génération (ou même du prochain Pokemon) pour comprendre les capacités de la console (il y aura un fossé entre la 1ère génération et la seconde au niveau des graphismes).

                                          Alors au lieu de prendre le jeu vidéo pour une chose élitiste, descendez de votre nuage et AMUSEZ vous car c’est le but premier du jeu vidéo et si certaines personnes s’amusent à Wiisport et ben c’est super.

                                          Même si ca gène votre regard, vous n’avez rien à dire car chacun fait ce qu’il lui plaît avec la console qu’il veut.


                                          • Laurent Checola Laurent Checola 12 décembre 2006 09:58

                                            Il est heureux de voir que l’avenir du jeu vidéo n’est pas dans Gears of War, mais dans Pokemon.

                                            Quant à Red Steel, c’est faire preuve d’une extreme mauvaise foi que de vanter les qualités inexistantes de ce jeu. Vous qui semblez si attentif aux notations parues sur le web, je ne saurai trop vous conseiller d’aller voir les notes octroyée à la licence de Nintendo...


                                          • Polo_snow (---.---.10.171) 12 décembre 2006 10:21

                                            Quant à Red Steel, c’est faire preuve d’une extreme mauvaise foi que de vanter les qualités inexistantes de ce jeu. Vous qui semblez si attentif aux notations parues sur le web, je ne saurai trop vous conseiller d’aller voir les notes octroyée à la licence de Nintendo...

                                            Mauvaise foi c’est critiquer le jeu sans y avoir jouer, je viens d’ailleur de me faire une petite partie de ce jeu à l’instant et je réitère ce que j’ai dit, il est vraiment bon ce jeu.

                                            Il est heureux de voir que l’avenir du jeu vidéo n’est pas dans Gears of War, mais dans Pokemon.

                                            L’avenir du jeu se situe tout autant dans Gears Of War que dans Pokemon, un jeu est un jeu, tel qu’il soit.

                                            Je ne saurais trop vous conseiller de jouer à la Wii, après ça vous pourrez critiquer mais pas avant.


                                          • yannick_frere (---.---.161.41) 12 décembre 2006 11:40

                                            « Il est heureux de voir que l’avenir du jeu vidéo n’est pas dans Gears of War, mais dans Pokemon. »

                                            Il serait peut-être intéressant, pour une bonne argumentation, de ne pas utiliser ce type de pratique : reprendre un simple exemple, le sortir de son contexte (on ne parlait pas de Pokemon, mais de ses graphismes et de technique), et d’y répondre avec une petite phrase ironique du plus mauvais genre.

                                            Concernant l’article principal ...

                                            Il est idiot de critiquer la Wii et sa reconnaissance des mouvements. Comme si elle n’offrira que cela ! Comme si tous les jeux DS se jouaient au stylet, comme s’ils n’étaient tous que des mini-games ... Allez dire ça à Square-Enix qui vient juste d’annoncer Dragon Quest 9 sur DS ... La Wii peut se jouer de façon plus conventionnelle également. C’est trop facile de la « démonter » sur un seul de ses aspects. D’ailleurs, PES est prévu sur Wii. Pour reparler de l’exemple du foot ... PES est tout de même le meilleur ambassadeur de ce genre de jeux, non ?

                                            Quant au choix des jeux, encore une fois, il sera dicté par la demande des joueurs. Si les manettes du type de la Wiimote se généralisent, il est évident que des jeux plus physiques apparaitront. Mais il existera toujours un marché pour les jeux plus profonds, notamment parce que les nouveaux joueurs attirés par la Wii aimeront peut-être aussi jouer à des jeux plus profonds. Les développeurs proposeront des jeux aux joueurs, de nouveaux concepts, des valeurs sures, etc ... La diversification est un principe de base du marketing : ne pas faire comme tout le monde pour mieux vendre. Cela fonctionnera particulièrement bien sur Wii puisque le développement des jeux innovants est moins risqué qu’ailleurs. Comment croire, dès lors, que tous les jeux se ressembleront sur Wii ? Tout le monde y trouvera son compte. On lisait le même type de crainte à propos de la DS et de son écran tactile à sa sortie. Aujourd’hui ses meilleurs jeux se jouent sans stylet et la machine dispose d’un catalogue très varié.

                                            Au niveau des graphismes, il est clair que la Wii n’est pas bien dotée à ce niveau. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois. Il est vrai que les graphismes ont été améliorés à chaque génération de console. C’est une habitude, pas une loi. Du coup, il serait préférable de ne pas critiquer le choix de Nintendo avant d’en avoir vu les résultats.


                                          • Laurent Checola Laurent Checola 12 décembre 2006 13:13

                                            Pro Evolution Soccer, que vous érigez en bon exemple du potentiel de la Wii, etaye en réalité parfaitement ma thèse. M. Takatsuka, le gamedesigner de Konami, reconnaissait les difficultés de développement du prochain opus, et les carences de la Wiimote, pour « des jeux aussi techniques ».


                                          • (---.---.24.46) 12 décembre 2006 23:08

                                            Pour l’auteur qui se dit avoir rencontré les developeurs de Redsteel, il est bizarre que vous citiez Redsteel comme etant une license Nintendo..... lol, tres serieux !!!

                                            Allez cetait marrant 5 min.


                                          • (---.---.0.202) 12 décembre 2006 09:29

                                            Bien sûr, avoir des graphismes très réalistes pour un jeu injouable, c’est bien plus intéressant....

                                            Vivie la Wii !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès