• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Nomination aux Oscars 2008 ou l’assassinat de Jesse James par (...)

Nomination aux Oscars 2008 ou l’assassinat de Jesse James par l’aveugle académie

31039387b17b82d1eaf84f53f078dabb.jpgAlors que la grève des scénaristes se poursuit aux Etats-Unis et qu’on ignore encore si la cérémonie des Oscars 2008 pourra avoir lieu comme prévu le 24 février prochain, l’Académie a annoncé hier les nommés.

Je regrette évidemment que L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford d’Andrew Dominik ne soit pas davantage cité (ce film est nommé comme meilleur second rôle et meilleur directeur photo), pour moi le meilleur film de 2007 (voir ma critique ici), je me réjouis néanmoins de la nomination de Casey Affleck... même si je regrette qu’il soit nommé seulement comme second rôle (Pourquoi ? Qu’est-ce qu’un premier rôle alors ?) tant sa composition était exceptionnelle !

Je suis perplexe devant les nominations pour La Vie en rose (titre américain de La Môme d’Olivier Dahan (voir ma critique ici), pour le meilleur costume, le meilleur maquillage, la meilleure actrice), peut-être parce que ce film reflète finalement une vision assez "américaine" de la France. Marion Cotillard est ainsi nommée comme meilleure actrice. Sera-t-elle la troisième française à obtenir un Oscar après Juliette Binoche en 1997 pour Le Patient anglais (en l’occurrence un Oscar du meilleur second rôle, Marion Cotillard qui a déjà obtenu le Golden Globe de la meilleure actrice étant nommée comme meilleure actrice) et Simone Signoret en 1960 pour Les Chemins de la haute ville ?

Je me réjouis des 4 nominations pour Le Scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel (voir ma critique ici), dont une pour la réalisation.

Je suis assez surprise des 6 nominations de Michael Clayton de Tony Gilroy, premier film (certes très maîtrisé dans lequel George Clooney, ainsi nommé comme meilleur acteur, montre une nouvelle facette de son jeu - voir ma critique et mon article sur la conférence de presse au Festival du cinéma américain de Deauville, en cliquant ici) en tant que réalisateur du scénariste de la trilogie des Jason Bourne. La Vengeance dans la peau est d’ailleurs également nommée (3 nominations, méritées, à des Oscars "techniques").

Je suis déçue qu’Into the Wild (cliquez ici pour lire ma critique) ne soit nommé que deux fois. La réalisation, l’adaptation et l’interprétation principale auraient également mérité une nomination.

32aebd155cf73677161b96cae35902c1.jpgNo Country for Old Men des frères Coen et There will be Blood de Paul Thomas Anderson sont les plus nommés avec 8 nominations chacun.

Pour le reste, je vous laisse découvrir et vous invite à laisser vos commentaires et pronostics...

Meilleur acteur

0c8fbf2e9a9c025de96dcf260465de3e.jpg
Georges Clooney à la conférence de presse de Michael Clayton au Festival du cinéma américain de Deauville 2007. Photo : Sandra M.

George Clooney - Michael Clayton

Daniel Day-Lewis - There will be Blood

Johnny Depp - Sweeney Todd the Demon Barber of Fleet Street

Tommy Lee Jones - In the Valley of Elah

Viggo Mortensen - Eastern Promises

Meilleur acteur, second rôle

9fbfc9f6f64e26211d0f20af40fbd461.jpg
Casey Affleck parmi l’équipe du film L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford lors de l’avant-première du film au Festival du cinéma américain de Deauville 2007- Photo : Sandra M.

Casey Affleck - The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford

Javier Bardem - No Country for Old Men

Philip Seymour Hoffman - Charlie Wilson’s War

Hal Holbrook - Into the Wild

Tom Wilkinson - Michael Clayton

Meilleure actrice

37ac984067acd53b984a266516316f88.jpg

Cate Blanchett - Elizabeth : the Golden Age

Julie Christie - Away from her

Marion Cotillard - La Vie en rose

Laura Linney - The Savages

Ellen Page - Juno

Meilleure actrice, second rôle

Cate Blanchet - I’m not there

Ruby Dee - American Gangster

Saoirse Ronan - Atonement

Amy Ryan - Gone Baby Gone

Tilda Swinton - Michael Clayton

Meilleur film d’animation

Persepolis

Ratatouille

Surf’s up

Meilleure direction artistique

American Gangster

Atonement

The Golden Compass

Sweeney Todd the Demon Barber of Fleet Street

There will be Blood

Meilleur direction photo

993c4a261c72c72685e50d02a9758952.jpg

The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford

Atonement

Le Scaphandre et le Papillon

No Country for Old Men

There will be Blood

Meilleurs costumes

Across the Universe

Atonement

Elizabeth : the Golden Age

La Vie en rose

Sweeney Todd the Demon Barber of Fleet Street

Meilleur réalisateur

4defc705e9860d6053c3555d56566aa8.jpg

Julian Schnabel, Le Scaphandre et le Papillon

Jason Reitman, Juno

Tony Gilroy, Michael Clayton

Joel et Ethan Coen, No Country for Old Men

Paul Thomas Anderson, There will be Blood

Meilleur documentaire

No End in Sight

Operation Homecoming : Writing the Wartime Experience

Sicko

Taxi to the Dark Side

War/Dance

Meilleur documentaire, court métrage

Freeheld

La Corona (The Crown)

Salim Baba

Sari’s Mother

Meilleur montage

67aec2f24511d7706a4ba83237b1e3bb.jpg

The Bourne Ultimatum

Le Scaphandre et le Papillon

Into the Wild

No Country for Old Men

There will be Blood

Meilleur film étranger

Beaufort Israël

The Counterfeiters Austria

Katyn Poland

Mongol Kazakhstan

12 Russia

Meilleur maquillage

La Vie en rose

Norbit

Pirates of the Caribbean : at World’s End

Meilleur musique de film

c5fc248a7ef1e3a0984507646d2e0be4.jpg

Dario Marianelli, Atonement

Alberto Iglesias, The Kite Runner

James Newton Howard, Michael Clayton

Michael Giacchino, Ratatouille

Marco Beltrami, 3:10 to Yuma

Meilleure chanson originale pour un film

Falling Slowly dans le film Once  ; Glen Hansard et Marketa Irglova

Happy Working Song dans le film Enchanted ; Alan Menken et Stephen Schwartz

Raise it up dans le film August Rush

So Close from Enchanted ; Alan Menken et Stephen Schwartz

That’s how you Know dans le film Enchanted ; Alan Menken et Stephen Schwartz

Meilleur film

b895a2d9e4a7b51e6e0d696b7e84866f.jpg

Atonement

Juno

Michael Clayton

No Country for Old Men

There will be Blood

Meilleur film d’animation, court métrage

I met the Walrus

Madame Tutli-Putli

Même les pigeons vont au Paradis (Even Pigeons go to Heaven)

My Love (Moya Lyubov)

Peter & the Wolf

Meilleur court métrage

At Night

Il Supplente (The Substitute)

Le Mozart des pickpockets

Tanghi Argentini

The Tonto Woman

Meilleur montage sonore

b031ae585444dd3b93c00d3f8597abf3.jpg
L’équipe de La Vengeance dans la peau à l’avant-première du Festival du cinéma américain de Deauville 2007. Photo : Sandra M.

The Bourne Ultimatum

No Country for Old Men

Ratatouille

There will be Blood

Transformers

Meilleure sonorisation

The Bourne Ultimatum

No Country for Old Men

Ratatouille

3:10 to Yuma

Transformers

Meilleurs effets visuels

The Golden Compass

Pirates of the Caribbean : at World’s End

Transformers

Meilleure adaptation de scénario

Atonement

Away from her

Le Scaphandre et le Papillon

No Country for Old Men

There will be Blood

Meilleur scénario original

Juno

Lars and the Real Girl

Michael Clayton

Ratatouille

The Savages


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • birdy12 24 janvier 2008 12:50

    Michael Clayton a reçu 7 et non 6 nominations, la plupart étant attendues.

    Personne ne s’attendait aux Etats-Unis à ce que l’assassinat de Jesse James soit nommé dans la plupart des catégories phares car ce film est passé totalement inaperçu là bas, et ce malgré la présence de Brad Pitt. Il a été un flop monumental mais surtout les critiques n’ont pas toutes été très bonnes, loin de là. Après vu que Brad Pitt tient le rôle principal, il paraît difficile d’admettre que Casey Affleck puisse l’être également. Après le fait que l’un soit considéré comme principal et secondaire n’a rien à voir avec leurs prestations.

    Les Américains sont assez friands de films tels que La Môme et surtout des prestations telles de Marion Cotillard. Toutefois, il semble peu probable qu’elle reparte avec la statuette : l’archi favorite est Julie Christie (la lauréate du Golden Globes de la meilleure actrice dans un film dramatique, catégorie plus significative pour la course des Oscars).

    Enfin, je trouve les nominations bien représentatives et bien réparties dans l’ensemble et démontrant bien la grande qualité d’un certain nombre de films américains cette année.

     


    • armand armand 24 janvier 2008 21:00

      birdy12 :

      Jesse James n’a pas été un flop, et les critiques ont été en général très bonnes aux USA - assez semblables à celles qui avaient accueilli la prestation extraordinaire de Joaquim Phoenix dans ’ Walk the Line’. Mais il est vrai que ce film ne pouvait parler qu’à une frange des spectateurs, et Brad Pïtt n’a même pas fait le minimum de pub dans son état natal, le Missouri, qui était également la patrie du brigand bien aimé.

      Si l’on regarde le roman qui a servi de base au film, et dont les dialogues ont été reproduits tels quels, alors on peut déjà s’étonner qu’un tel film ait vu le jour. Lent, touffu, introspectif, l’atmosphère et parfaitement reproduite à l’écran et représente un cas exceptionnel d’adaptation littéraire.

      D’accord avec vous Sandra, pour moi ce film est le meilleur de l’année - et de serais tenté de dire, depuis plus longtemps encore.

       


      • birdy12 24 janvier 2008 22:19

        Pas un flop ??? le film a récolté au 13 janvier dernier $ 3.889.926 pour l’ensemble de sa carrière américaine. C’est plus qu’un flop ça ! D’autant qu’il a coûté plus de 30 millions de dollars à faire (budget qui ne sera pas couvert par l’ensemble de ses recettes mondiales), comme en témoigne ce lien :

        http://www.imdb.com/title/tt0443680/business

        et a récolté 75% de critiques positives selon le site rottentomatoes. A titre d’exemple, Michael Clayton lui a eu 90% de critiques positives, No country for old men 95%, atonement 82%, There will be blood 91% et Juno 93%, pour ne citer que les films nommés dans la catégorie "Meilleur film" pour les prochains Oscars... Personne n’imaginait outre Atlantique que le film puisse recevoir une nomination dans cette catégorie...


        • armand armand 24 janvier 2008 22:33

          Vous savez bien qu’un film de nos jours est destiné à une carrière en DVD, et cela change tout. Personne ne pensait que ce serait un blockbuster. Bizarre, la dernière fois que j’ai consulté ’Rotten Tomatoes’ c’était nettement plus. Quant aux critiques elles-mêmes, il importe de lire le contenu des articles et pas simplement les pourcentages : celles de Jesse James qui sont favorables sont particulièrement dithyrambiques. Personnellement je reste sur mon jugement - c’est pour moi le meilleur.


          • birdy12 25 janvier 2008 00:00

            Il y a une grosse différence entre ne pas être un blockbuster (ce que personne ne pensait que Jesse James serait) et ne récolter qu’à peine 1/10e de son budget (ce que personne n’avait anticipé) et encore on ne compte même pas les millions de dollars dépensés pour la campagne de promotion.... et même après une longue carrière en DVD (d’autant que celle-ci reste malgré tout proportionnelle à son succès en salle : on n’a jamais vu les gens se ruer acheter le DVD d’un film pour lesquels ils n’avaient qu’indifférence quelques mois avant), ce film ne sera jamais rentable. La réalité est là... Après quand on prend les listes des dix meilleurs films de la plupart des films, il n’a que rarement été en tête des palmarès et ce y compris pour les critiques dithyrambiques...

            mais bon, tant mieux si vous avez apprécié ce film.


            • Vierasouto Vierasouto 25 janvier 2008 00:30

              Parce que "Michael Clayton" a été un succès ??? C’est Clooney qui plait... Je pense que vous vous souvenez de ce qu’à dit Brad Pitt en conférence de presse à Deauville, qu’un bon film trouve son public avec les années, etc... Pas de pb pour "Jesse James" en DVD, un jour ce sera un film culte... S’agissant de "La Môme", je m’étonne moins que ça plaise aux américains, un rôle de composition, un défi physique, qu’aux français. Enfin, pour avoir vu aujourd’hui "No country for old men", quel film !, c’est la perfection, tout est parfait dans ce film, on l’avait pourtant tellement dit et c’est exact.


              • birdy12 25 janvier 2008 09:30

                Michael Clayton a coûté autour de 20 millions de dollars à réaliser et en a récolté près de 40 sur le seul sol américain. Et comme il ressort ce week-end là bas... donc pour répondre à votre question, selon les critères de l’industrie cinématographique, oui le film a eu un joli succès. Pas un blockbuster non plus mais personne ne s’attendait à ce qu’il le soit non plus. Après les nominations dans les catégories phares prouvent que le film a séduit là bas bien au-delà du seul George Clooney.


                • Sandra.M Sandra.M 25 janvier 2008 14:56

                  @ tous : La qualité d’un film ne se juge heureusement pas sur le nombre d’entrées au box office ni sur ses nominations aux Oscars mais plutôt, comme l’a dit Brad Pitt lors de sa conférence à Deauville, et comme le répète à juste titre Vierasouto, un chef d’oeuvre se révèle parfois comme tel aux yeux de tous avec les années... ce qu’il est pour moi (photo, métaphore, scénario, interprétation etc, tout y atteint pour moi la perfection), et je pense qu’il n’a jamais aspiré à être un film grand public et encore moins un blockbuster... Quant à "Michael Clayton" (l’erreur -heureusement qu’il y a des lecteurs pointilleux, euh consciencieux- pour le nombre d’Oscars a immédiatement été rectifiée sur mon blog mais cet article a été automatiquement repris de mon blog sans que je puisse le rectifier...), c’est pour moi un bon premier film et non un chef d’oeuvre comme "L’assassinat...".


                • birdy12 28 janvier 2008 13:03

                  Soyons honnête, la seule raison qui a poussé Brad Pitt a affirmé ça c’est qu’il n’y avait aucun buzz sur son film... s’il s’était attendu à un succès, il ne l’aurait certainement pas dit. Ensuite, combien de films sortis voilà 10 ou 15 ans dans la quasi indifférence, qui n’a bénéficié de sa sortie ni d’un succès au box office (malgré la tentative de certains de faire passer "L’assassinat..." pour un succès, les faits sont bien là : c’était un bide), ni des critiques unanimes (d’autres films ont été bien mieux reçus par la critique lors de leur sortie en 2007), ni par des nominations significatives lors des principales cérémonies de récompenses sont redécouverts aujourd’hui ?... je ne suis pas sûre qu’on en trouverait plus d’une poignée.. et encore ! Je ne dis certainement pas que je trouve ça bien, c’est juste un constat. Il y a plein de films que je trouvais formidables, limites chefs d’oeuvre mais qui sont passés inaperçus... et force est de constater que peu de gens qui n’avaient pas eu envie de le voir à l’époque se sont précipités pour les voir en DVD ou même à la télé... et en parlent encore aujourd’hui.

                  Après ce n’est pas parce que vous avez adoré un film tel que L’Assassinat de... que tout le monde est obligé de partager votre avis. Et ce n’est parce que vous l’avez préféré à ceux qui bénéficient de multiples nominations qu’il y a une quelconque injustice et encore moins que tout le monde se trompe sur les qualités des différents films... tous les goûts sont dans la nature. Et le film que vous avez trouvé génial a pu être jugé soporifique par beaucoup d’autres sans que vous en soyez plus intelligents pour autant. Cela prouve juste que vous avez aimé le film, point barre.

                  C’est très bien qu’un studio comme la Warner ose faire ce genre de films. Malheureusement, ils ne font pas dans le caritatif et s’ils font des films c’est avant tout pour engranger des bénéfices ou à tout le moins une bonne image forgée notammant par des nominations aux Oscars... quand on obtient ni l’un, ni véritablement l’autre, il est fort à parier que le studio (et même tout autre studio) se reprendra à deux fois avant de produire une telle oeuvre... pour le moment, cela fait juste une jolie ligne dans les CV de Brad Pitt, Casey Affleck et ceux qui y ont participé... et pour le moment, si le film détient un record, c’est malheureusement seulement celui du plus grand nombre de montage avant sa sortie (plus de 60...).

                  J’ajouterais juste que cela n’a rien de "pointilleux" que dire qu’un film n’a pas reçu 6 mais 7 nominations... c’est juste la réalité des faits... certes, c’est juste une petite erreur mais à force de petites erreurs, on en arrive à des énormités qui sont relayées par des gens peu consciencieux qui ne vérifient pas leurs sources...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires